euh... si je puis me permettre, le Don Juan de Mozart/Da Ponte commence par un meurtre ; bon c'est un duel, on peut avoir envie de considérer que ce n'est pas un meurtre, mais enfin Don Juan tue le...