+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion: Quinze que j'en pense - Troisième concerto de Rachmaninov

  1. #1
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    658

    Cool Quinze que j'en pense - Troisième concerto de Rachmaninov

    Pour ma deuxième réflexion pianistuiqe sur MQCD ce mois-ci, un autre billet autour de Rachmaninov, mais cette fois se concentrant sur son célèbre concerto pour piano en ré mineur. Plus tôt ce mois—ci, j’ai pubklié un article sur un concert New-Yorkais, une rencontre au sommet entre Rachmaninov et Gustav Mahler qui mit en vedette ce même concerto, tel qu’interprété par Rachmaninov lui-même.

    Cette oeuvre est de toute évidence un des concerti les plus difficiles du répertoire, non seulement à cause de la technique requise, mais de l’endurance requise – le concerto est long et le soliste est constamment sollicité.

    Tant qu’au tissu musical que Rachmaninov tisse dans ce concerto, on y trouve les éléments typiques du compositeur : la marée néo-romantique, les aspects de russité et de folklore (le premier mouvement adapte un air d’église, par exemple), et bien sur le pathos à la Tchaikovski de la complainte du deuxième mouvement. Le tout est coiffé par une finale brillante et virtuose, fougueuse et raffinée, qui rassemble le concerto au complet avec des motifs réminescents des mouvements antérieurs. Génial!

    Dans ma collection personnelle (tout comme dans la vôtres, j’en suis persuadé) j’ai trois versions de ce concerto:

    Evgueni Kissin accompagné par Seiji Ozawa et le Boston Symphony (RCA)


    Vladimir Ashkenazy accompagné par Andre Previn et le London Symphony (maintes-fois réédité, ma version est le CD «Eloquence» Decca)




    Andrei Gavrilov accompagné par Alexander Lazarev et l’orchestre académique de l’état d’URSS (Vinyle Melodiya, ré-impression Columbia Masterworks)


    Voici un extrait - le premier mouvement (la Face A du disque, version intégrale ici):



    Des trois versions dans ma collection, je préfère Kissin, puis Gavrilov et finalement Ashkenazy.

    Versions disponibles dans le domaine public

    Le site japonais Public Domain Classic propose une série de performances d’antan. Les voici, sans aucun ordre particulier, avec l'hyperlien pour téléchargement:






    (Egalement trouvé sur notre BM)

    Et, bien sûr, une version qui se doit d'être autoritaire:



    Je vous suggère l’écoute du deuxième mouvement et l'entrée en matière du troisième:



    Sur le site Archive,org, on trouve une version plus récente :

    Grigory Sokolov, Valery Gergiev, Orch of the Kirov Theatre (1989)
    http://www.archive.org/details/Rachm...3InDMinorOp.30

    Emil Gilels sur YouTube

    Sur la chaîne YouTube de SSSLAWWWA, on compte deux versions endisquées par Emil Gilels. Une version Soviétique et une version «occidentale».


    Vladimir Horowitz

    Sans doute le pianiste à avoir endisqué ce concerto le plus souvent, on compte une dizaine d’enregistrements par Horowitz. Selon sa discographie sur le web:
    • Studio - 1930 (London Symphony Orchestra & Albert Coates) – ci-haut
    • Carnegie Hall - 1941 (New York Philharmonic & John Barbirolli)
    • Carnegie Hall - 1943 (New York Philharmonic & Artur Rodziński) –Enregisrement pirate
    • Hollywood Bowl - 1950 (Hollywood Bowl Symphony & S. Koussevitzky)
    • Studio - 1951 (RCA Victor Symphony Orchestra & Fritz Reiner) –ci-haut
    • Carnegie Hall - 1978 (New York Philharmonic & E. Ormandy - Rehearsal) – Enregisrement pirate
    • Carnegie Hall - 1978 (New York Philharmonic & Eugene Ormandy)
    • Los Angeles - 1978 (Los Angeles Philharmonic & Zubin Mehta) –Enregisrement pirate
    • Academy of Music, Philadelphia - 1978 (Philadelphia Orchestra & Eugene Ormandy) – Enregisrement pirate
    • Hill Auditorium (University of Michigan), Ann Arbor - 1978 (Philadelphia Orchestra & Eugene Ormandy) – Enregisrement pirate
    • Avery Fisher Hall, N.Y. - 1978 (New York Philharmonic & Z. Mehta) – CD et DVD
    Je vous propose la fin du troisième mouvement de cette performance, la dernière par Horowitz de ce concerto – Prestation intégrale



    Et vous, qielle(s) version(s) trouve-t-on dans votre collection?

    Blogue à part – Le 2 février est une journée très courue patr les météorologues professionnels et amateurs. En effet, il s’agît du jour de la marmotte. Tradition loufoque ou savant prognostic? A vous d’en juger musicalement sur mon blog Blogspot dans quelques jours. @+
    Dernière modification par sud273 ; 30/01/2012 à 14h39.

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 880
    La disco du Rach 3 est immense (on a connu en d'autres temps et lieu un fana qui en possédait plus de 100 interprétations, si je me rappelle bien !).

    Tenez, puisque que sa mort l'a quelque temps remis sous les feux de la rampe, essayez Weissenberg.
    Et puis un autre disparu il y a à peine plus d'un an : Earl Wild.
    Ah, et puis surtout, ne pas oubier Byron Janis.
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  3. #3
    Membre Avatar de Brouken Air
    Date d'inscription
    mars 2012
    Localisation
    Losheim am See
    Messages
    404
    Citation Envoyé par ppyjc61 Voir le message
    Et vous, qielle(s) version(s) trouve-t-on dans votre collection?

    Blogue à part – Le 2 février est une journée très courue patr les météorologues professionnels et amateurs. En effet, il s’agît du jour de la marmotte. Tradition loufoque ou savant prognostic? A vous d’en juger musicalement sur mon blog Blogspot dans quelques jours. @+
    Manque à l'appel:

    Argerich/Chailly
    Hough/Litton
    Trpceski/Petrenko

    Un petit faible pour Gilels/Cluytens

  4. #4
    Membre Avatar de jifi
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    France
    Messages
    65
    Bonjour,
    Deux versions :
    - celle de Rachmaninov, qui ne me satisfait pas, la trouvant un peu "brute, tendue, monolithique". Pas étonnant qu'il ait mal aux mains ! Mais c'est peut-être la bonne vision, en tout cas celle du compositeur, bien placé !
    - je lui préfère celle d'un pianiste atypique, David Helfgott chez BMG RCA Victor Red Seal (1996), plus "apaisée et aérée". Moins de "caractère", plus "classique". Pourquoi atypique ? 10 ans interné en psychiatrie, pianiste de bar puis classique...

    Bonne écoute
    jifi

  5. #5
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    On en a un peu parlé à l'occasion de la sortie de ce film :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shine_(film)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 880
    Avez-vous vu et entendu Yuja WANG sur Arte ce soir de dimanche 6 janvier 2013 ?
    Phénoménal !
    Si vous voulez vous faire une idée, arte.tv/plus 7.

    (Et ce qu'on voit brièvement de la Carmen Fantaisie pendant le générique de fin ferait presque oublier Horowitz !)
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  7. #7
    Modérateur
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 915
    je suis tombé dessus et c'était effectivement magistral, pas un pain, une grande puissance alliée à un toucher puissamment poétique. Je suis également surpris par le chef d'orchestre (une chinoise si j'ai bien compris) qui était d'une grande compétence. Comment en est-elle arrivé à diriger la Staatskapelle? Tout cela rendait ce concert, en plein air, très intriguant. Effectivement on aurait pu nous gratifier du bis.

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 880
    Xian Zhang, "la" chef faisait peut-être partie d'un 'pack' : si en engageait la soliste, il fallait prendre la chef avec ? Il y avait entre elles deux une connivence assez manifeste, elles doivent avoir joué ensemble depuis un certain temps; et quand on est en tournée de soliste, c'est confortable d'avoir un/e chef dont on sait qu'il/elle fera faire à l'orchestre ce que vous voulez qu'il fasse. Quelle que soit la raison, cette dame était en effet très à son affaire, une autorité souple et souriante. Si l'on s'en fie à qq. plans de coupe, l'orchestre avait l'air d'adhérer.
    Ce que fait cette jeune Yuja, du haut de ses 26 ans et avec ses 45 kg toute mouillée, est étonnant.

    Elle enregistre pour DG

    http://www.yujawang.com/?page_id=17

    et j'ai envie d'en écouter plus !
    En plus, elle est très sympa, simple, souriante, et très mignonne, ce qui ne gâte rien !

    Date(s) de rediffusion :
    Vendredi, 11 janvier 2013, 06h00
    Jeudi, 17 janvier 2013, 06h00

    Le lien complet pour aller sur arte.tv/plus7 :

    http://videos.arte.tv/fr/videos/yuja...--7164584.html


    Plein de renseignements sur Xian Zhang :


    https://www.google.fr/search?source=...=&q=xian+zhang
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 07/01/2013 à 15h52.
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  9. #9
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 055
    J'ai pris la diffusion très en retard, vers la fin du troisième mouvement, et contrairement aux forumistes ci-dessus, j'ai été un peu déçu par madame Wang, que j'avais beaucoup plus appréciée dans le 3ème de Prokofiev, et plus encore déçu par la chef et par l'orchestre, qui ne me paraissaient pas du tout "à leur affaire", pour reprendre l'expression de Sud.

    J'attends donc la rediffusion (merci au lapin pour les dates ), et j'enregistrerai la chose pour me convaincre que j'ai grandement tort : j'apprécie beaucoup, d'habitude, le talent de madame Wang, et je l'ai trouvée, pour le peu que j'ai entendu, extrêmement solide comme d'hab', très rigoureuse tout autant comme d'hab', mais manquant de cette plénitude sonore et de ce lyrisme qui caractérisent l'oeuvre.

    Musicalement,
    l'obsédé-des-incunables

    PS : tant qu'on y est, j'ai entendu ce fameux "Rach 3" par L. Oborine et la philharmonie tchèque dirigée par L. Stokovsky. Bizarrement, le chef, pourtant grand rachmaninovien devant l'Eternel, me semble en petite forme et L. Oborine consent à se lâcher un peu, comme je le constate à chaque fois que je l'écoute jouer de la musique russe. Par ailleurs, un toucher, une sonorité et une technique souverains, ce qui ne surprend guère de sa part !

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 880
    Ne connaissantb pas YW autrement que par ce que j'en ai entendu et vu dimanche à la TV, je n'ai pas de point de comparaison. Il se peut donc qu'en d'autres circonstances elle soit plus 'en forme' et impressionnante encore. Pour ce que j'en ai vu, je reste assez 'baba' de ce qu'une aussi jeune artiste peut faire dans une oeuvre qui est le tombeau de bien des pianistes plus aguerris. Et Prokoviev 3 ce n'est non plus vraiment de la tarte !
    Je me demande si une part du sentiment d'incomplétude, de frustration, qu'on peut éprouver ne viendrait pas des conditions du concert et de la prise de son - le plein air - surtout pour l'orchestre. La prestation de la Staatskapelle et de la chef ne m'a pas paru si tant pire que ça, l'un dans l'autre ...
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    14
    La conviction d'Olga Kern en 2001 au concours V. CLiburn est extraordinaire et c'est pour moi la version la plus convaincante. Ensuite Horowitz, Ashkenazy, Argerich CLiburn.
    Soit 5 versions magnifiques. Je mets hors "cadre" celle du compositeur lui-même. Quant à la popularisation d'Helgoff par le film c'est très surfait il reste un médiocre pianiste qui plus est avec des moments de réelle folie même pendant les interprétations!?

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    PARIS
    Messages
    18
    Et bien pour changer un peu de mon "toc" favori, je préconise à l'écoute du 3ème de Rachma. la version Pletnev dirigé par M.Rostrpovitch.
    Je suis à peu prés sur de mon coup pour le scandale, car elle est à l'opposé de toutes les versions connues ( ou/et citées ) :
    élégiaque, raffinée, aérienne,...à croire que la partition à perdue des couleurs sous la pluie (!)
    Mais j'aime parcequ'elle apporte une vision dénuée de tourments.
    J'arrête là; je ne suis pas critique professionel.

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 880
    Citation Envoyé par Philippe 77 Voir le message
    Et bien pour changer un peu de mon "toc" favori, je préconise à l'écoute du 3ème de Rachma. la version Pletnev dirigé par M.Rostrpovitch.
    Je suis à peu prés sur de mon coup pour le scandale, car elle est à l'opposé de toutes les versions connues ( ou/et citées ) :
    élégiaque, raffinée, aérienne,...à croire que la partition à perdue des couleurs sous la pluie (!)
    Mais j'aime parcequ'elle apporte une vision dénuée de tourments.
    J'arrête là; je ne suis pas critique professionel.
    Je suis assez friand de Pletnev dont les prestations peuvent aussi bien "m'insupporter" (pour ne pas parler français) que me transporter d'aise (j'ai souvenir d'un concert il y a qq années à Strasbourg ...). Ce Rach 3 m'avait échappé. Je vais aller fouiner pour y donner un attentif coup d'oreille. Et j'adore le scandale ! Merci pour le tuyau !
    (NB : Mikhaïl Pletnev, je persiste et signe, a été et reste l'un des pianistes les plus étonnants voire fascinants, en bien comme en moins bien - mais jamais comme en mal - de ces dernières décennies ! Et presque kifkif comme chef.)
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages