+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Playlist du mois d'août 2018

  1. #1
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 846

    Playlist du mois d'août 2018

    Bonjour.

    • Massenet: Le cid, Ouverture et Danses - Orchestre du Théâtre Bolchoï de Moscou, Boris Khaikine (1964)

    • Beethoven: Sonate pour piano N°28 Op.101 - Wilhelm Kempff (1964)

    • Boccherini: Quintette à cordes N°12 Op.11 N°6 G.276 "La volière" - Grave (3e mouvement du Quintette à cordes N°61 Op.31 N°1 G.325) - Quintetto Boccherini (1955)

    • Boccherini: Quintette à cordes N°76 Op.40 N°1 G.340 - Largo (2e mouvement du Quintette à cordes N°1 Op.10 N°1 G.265) - Menuet (3e mouvement du Quintette à cordes N°11 Op.11 N°5 G.275) - Quintetto Boccherini (1955)

    • Brahms: Symphonie N°2 Op.73 - Orchestre Symphonique de Boston, Charles Münch (1956)

    • Honegger: Symphonie N°3 "Liturgique" - Orchestre Symphonique de Boston, Charles Münch (1956)

    • Bach: Prélude et Fugue BWV 545; Prélude et Fugue BWV 534; Sonate en Trio BWV 525 - Gabor Lehotka, à l'orgue de la Cathédrale Szent György de Sopron (1967)

    • Bach: Toccata et Fugue BWV 565; Pastorale BWV 590 - Gabor Lehotka, à l'orgue de la Cathédrale Szent György de Sopron (1967)

    • Grieg: Concerto pour piano et orchestre Op.16 - Benno Moiseiwitsch, Philharmonia Orchestra, Otto Ackermann (1953)

    • Rachmaninov: Rhapsodie sur un thème de Paganini Op.43 - Benno Moiseiwitsch, piano, Philharmonia Orchestra, Hugo Rignold (1955)

    • Hindemith: Kammermusik N°4 Op.36 N°3 pour violon et orchestre - Igor Oïstrakh, Orchestre de la radio de l'URSS, Guennadi Rojdestvensky (1967)

    • Beethoven: Sonate pour piano N°30 Op.109 - Wilhelm Kempff (1964)

    • Beethoven: Sonate pour piano N°31 Op.110 - Wilhelm Kempff (1965)

    • Beethoven: Sonate pour piano N°32 Op.111 - Wilhelm Kempff (1965)

    • Gounod: Faust - Jan Peerce (Faust), Cesare Siepi (Méphistophélès), Victoria De Los Angeles (Marguerite), Robert Merrill (Valentin), Mildred Miller (Siebel), Lawrence Davidson (Wagner), Thelma Votipka (Marthe) - Choeurs et Orchestre du Metroplitan Opera, Pierre Monteux (1955)






    Bonne écoute,
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #2
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 846
    Bonjour.


    Nous mettons fin ce mois-ci à l'intégrale des Sonates de Beethoven par Kempff. De nouveau, un grand merci à Philippe pour avoir fourni les fichiers . Par ailleurs, et exceptionnellement, rien cette fois n'a été fourni par Schosta. Vous retrouverez en septembre l'une ou l'autre de ses numérisations (ce n'est peut-être pas la peine de les enfouir au coeur de l'été où elles risquent de passer inaperçu).



    Le reste du programme appelle peu de commentaires. J'ai découvert un peu tard que les Quintettes de Boccherini existent en CD, chez Testament. Le programme proposé ici est celui du 33 tours original, combinant sur chaque face une oeuvre complète et des mouvements isolés. Chez Testament, l'ensemble est éparpillé sur plusieurs volumes (le numéro 1 et le numéro 3, je crois).

    Les symphonies de Brahms et de Honegger par Münch proviennent d'un concert du Printemps de Prague 1956. Je crois que le CD en est épuisé depuis belle lurette.

    J'attire votre attention sur l'orgue utilisé pour le récital Bach. Construit en 1633, il a été remis à neuf en... 1734. La reconstruction de 1957 a été effectuée pour en respecter les caractéristiques, selon le texte de la pochette du disque. J'ignorais que les pays socialistes s'occupaient de garder trace des orgues baroques (j'aurais plutôt imaginé des choses style "on casse tout et on met un orgue moderne en béton pour accompagner les réunions du Parti").
    Enfin, sur la pochette du coffret de l'opéra de Gounid, pardon, de Gounod, Melodram a transformé le prénom de Jan Peerce en "Jean". Pour faire plus local? Je n'ai pas retrouvé trace de l'anecdote mais c'est peut-être pour cette production que le metteur en scène a demandé à Pierre Monteux de ralentir le tempo pour permettre un changement de décor et que, outré de cette demande, Monteux a pris la porte placée derrière le podium de chef, a traversé la salle sous le coup de la colère et s'est retrouvé sur le trottoir de la 39e rue avant d'avoir eu le temps de comprendre et de se faire rattraper par le management.


    Si vous constatez quelques choses étranges sur certains enregistrements ce mois-ci, merci de me les signaler. Je me suis blessé à la main il y a quelques jours (qui a dit "bien fait"? ) et, entre pansements et désinfections, je n'ai pas eu toute ma tête pour surveiller les numérisations....


    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  3. #3
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    958
    Je n'ai évidemment pas eu le temps de tout écouter. J'ai bien retrouvé l'impression que me fait l'écoute du concert du symphonique de Boston au printemps de Prague 1956 (j'ai ce CD) : autant la symphonie d'Honegger est impeccable, autant celle de Brahms souffre de la trompette vibrée jusqu'à la caricature (sans compter le staccato de certaines notes, que je n'aime pas du tout). Eh oui, la fabuleuse trompette de M. Voisin n'était plus là depuis 1951, année de son décès. Je suis décidément rétif à la musique de Massenet, même si l'orchestre y est impeccable sous la direction de B. Khaikin. Magnifique version de la Kammermusik d'Hindemith par I. Oïstrakh et l'orchestre dirigé par feu G. Rojdestvensky. Philippe, je crois que je commence à comprendre pourquoi l'intégrale des sonates de Beethoven ne me plaît guère. Je trouve qu'il lui manque l'ampleur, la générosité du chant et l'intensité qu'on perçoit immédiatement dans les interprétations respectives d'E. Guillels, de S. Richter, d'Y. Nat ou de R. Serkin, pour ne nommer que ceux-là. Bon, la suite au prochain numéro, si j'ai un peu le temps. Ah oui : les Boccherini sont superbes, j'ai les rééditions en CD, c'est un enchantement à chaque écoute.


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  4. #4
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    958
    C'est la pastorale BWV590 que j'ai préféré dans le récital Bach de G. Lehotka. Pour les autres œuvres, j'avoue une préférence pour F. Germani, A. Marchal, G. Ramin ou H. Walcha.


    Déception confirmée pour le concerto de Grieg par B. Moiseiwitsch et O. Ackermann : AMHA, peuvent mieux faire (et ont beaucoup mieux fait dans d'autres enregistrements). La rhapsodie sur un thème de Paganini est très bien, mais je crois que je préfère l'enregistrement que B. Moiseiwitsch a fait avant la guerre.


    Si j'ai le temps, je jetterai un coup d'oreille sur Faust.


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 687
    Bach: Prélude et Fugue BWV 545; Prélude et Fugue BWV 534; Sonate en Trio BWV 525 - Gabor Lehotka, à l'orgue de la Cathédrale Szent György de Sopron (1967)
    Bach: Toccata et Fugue BWV 565; Pastorale BWV 590 - Gabor Lehotka, à l'orgue de la Cathédrale Szent György de Sopron (1967)
    L'intérêt principal de cet enregistrement est de donner à entendre l'instrument de Sopron, et de ce point de vue là, ça n'en manque pas, d'intérêt.
    En revanche, quel était l'intérêt de faire sonner du JSB sur un instrument aussi considérablement antérieur aux oeuvres ? Quand on regarde de quels instruments disposait JSB, la comparaison est éloquente.
    Il est vrai qu'il fallait pouvoir espérer vendre ce disque, au mépris de toute vraisemblance, et on pouvait espérer que JSB serait une valeur attractive sûre. Proposer des oeuvres plus en rapport avec l'instrument n'aurait pas attiré l'amateur - le manuscrit Stark, conservé à Sopron, le manuscrit de Löcse, le Codex Victorisz, le Codex Cajoni ... L'intérêt documentaire eût néanmoins été nettement plus grand.
    L'interprétation de Lehotka ne restera pas dans les annales. Il a fait de bien meilleures choses avec d'autres compositeurs et instruments.
    Mais il reste intéressant d'avoir pu entendre sonner cet orgue.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous pouvez envoyer des réponses
  • Vous pouvez envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages