Händel, Faramondo, HWV 39
Première représentation le 3 janvier 1738, à Londres.


Livret : http://www.haendel.it/composizioni/l...pdf/hwv_39.pdf


Commentaires de Burney : https://books.google.be/books?id=M-9...page&q&f=false (surtout à partir de la p. 420)


Pharamond est un chef franc légendaire du cinquième siècle (après J.-C.). Le livret s'inspire d'un roman de La Calprenède. Je laisse les détails de côté.


De nouveau, un opéra qui n'est pas un chef-d'œuvre: "Faramondo ne manque pas de qualités, on peut cependant se réjouir que, trois mois plus tard, Haendel soit parvenu à produire un opéra plus digne de clore ce chapitre de sa vie." (P. Kaminski, p. 603.)


Voici les morceaux qui me semblent les plus intéressants. Je suis la playlist de la version Fasolis :
https://www.youtube.com/playlist?lis...Ku3xx5XV5NOnsi




Vidéo 12 : air de Rosimonda "Vanne, che più ti miro". Faramondo aime Rosimonda et Rosimonda lui rend son amour, mais Faramondo est l'ennemi du père de Rosimonda, ce qui plonge Rosimonda dans un dilemme cornélien. Ici, elle enjoint à Faramondo de sortir de sa vue, tout en lui laissant savoir qu'elle ne le hait pas. L'écriture est soignée.



(Faramondo, HMV 39, Act 1: Scene V: Aria. Vanne, che più ti miro (Rosimonda))
Marina De Liso/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 35 : air de Clotilde "Combattuta da due venti". C'est le poncif de l'âme agitée comme un bateau dans la tempête. P. Kaminski estime cependant que Händel renouvelle ici le genre et je suis d'accord : l'orchestre ne se limite pas au tintamarre courant dans ce genre de morceaux.



(Faramondo, HMV 39, Act 2: Scene VIII: Aria. Comabttuta da due venti (Clotilde))
Sophie Karthäuser/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 37 : air d'Adolfo "Se à piedi tuoi morrò". Burney le trouve "beautiful in Handel's juvenile manner" et, en effet, il me semble qu'on retrouve ici le ton de simple ballade qui faisait le charme de plusieurs morceaux d'Almira.



(Faramondo, HMV 39, Act 2: Scene IX: Aria. Se à piedi tuoi morrò (Adolfo))
Philippe Jaroussky/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 46 : duo de Clotilde et Adolfo "Caro, cara, tu m'accendi". Burney en parle très dédaigneusement, mais Kaminski le trouve "de toute beauté". Pour moi, c'est un beau duo de félicité amoureuse.



(Faramondo, HMV 39, Act 3: Scene II: Duetto. Caro, cara (Clotilde, Adolfo))
Sophie Karthäuser/Philippe Jaroussky/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 50 : air de Faramondo "Voglio che sia l'indegno". Assez beau climat de désarroi passionné.



(Faramondo, HMV 39, Act 3: Scene V: Aria. Voglio che sia l'indegno (Faramondo))
Max Emanuel Cencic/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 56 : air "Un'aura placida". Évoque assez bien une brise paisible et caressante ("lusinghiera").



(Faramondo, HMV 39, Act 3: Scene XII: Recit. Misera! ei corre a morte (Clotilde, Adolfo) - Aria....)
Sophie Karthäuser/I Barocchisti/Diego Fasolis


Vidéo 58 : air de Faramondo "Virtù che rende", repris par le chœur. Je le mentionne parce que Burney et Kaminski en disent tous deux grand bien. Disons que c'est agréable dans le genre scène de chasse (cors).



(Faramondo, HMV 39, Act 3: Scene ultima:Rec. Figlia, di Faramondo (Gustavo, Rosimonda,...)
Max Emanuel Cencic/Marina De Liso/In-Sung Sim/Coro Della Radio Svizzera/I Barocchisti/Diego Fasolis


IP