Grâce à la lettre « Musiktips » (que je recommande, de même que ses soeurs Sciencetips et Artips) je découvre l’existence de cet opéra sioux, si je puis dire, dont je n’avais absolument jamais entendu parler. Je ne suis pas sûr d’écouter ça tous les jours, mais c’est très intéressant, comme histoire.


"1913, dans l’Utah, aux États-Unis. Ce soir-là se tient une représentation d’un opéra pas comme les autres. L’histoire, un triangle amoureux entre trois jeunes gens, est assez classique. Mais les mélodies, les thèmes, et même les danseurs et choristes qui occupent la scène le sont beaucoup moins…
Car cet Opéra de la Danse du soleil, est l’œuvre d’une musicienne et activiste sioux, Zitkála-Šá. Et il s’inscrit dans le combat de sa vie : défendre les droits des populations autochtones. Elle a déjà écrit de nombreux articles dénonçant l’éradication méthodique des cultures natives par les autorités américaines.

Toujours dans ce même but, elle a passé des années à collecter des traditions et légendes orales de différentes populations, pour les traduire en anglais et empêcher leur disparition.
Il n’est donc pas du tout anodin que pour continuer à les rendre visibles, Zitkála-Šá utilise la forme artistique considérée comme un sommet de la culture occidentale : l’opéra !

Elle s’associe à un compositeur américain, William F. Hanson : elle interprète au violon des chants traditionnels des cultures sioux et utes, et lui les adapte pour des gammes occidentales et des orchestrations symphoniques.
Quant aux thèmes, ils proviennent également des cultures autochtones : la danse du soleil est une cérémonie sacrée interdite par le gouvernement américain. Et pour les premières représentations, ce sont des danseurs et des choristes issus de la réserve voisine qui montent sur scène. L’opéra est donc un étonnant mélange de deux cultures, à l’image de ses deux créateurs (même si seul Hanson est crédité sur les partitions). Et c’est un succès !
Certes, une partie de l’audience vient pour satisfaire sa soif d’exotisme. Mais L'Opéra de la Danse du soleil sera élu "opéra de l’année" par la prestigieuse Guilde de l’Opéra de New York en 1938… quelques mois seulement après la mort de Zitkála-Šá."

Le début de l’opéra, la suite apparaît sur les liens youtube


un documentaire en anglais


un texte en français
https://histoireparlesfemmes.com/201...-amerindienne/

un texte en anglais
https://digitalcommons.unl.edu/cgi/v...lainsquarterly