+ Répondre à la discussion
Page 11 sur 11 PremièrePremière ... 9 10 11
Affichage des résultats 201 à 213 sur 213

Discussion: Bibliothèque musicale : discussion générale, actualité et bavardages

  1. #201
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à tous et à toutes

    En toute bonne logique voici la troisième partie de notre « fil rouge » consacré aux symphonies de Haydn, la dernière consacrée à des interprétations par Dorati. Lors de la prochaine livraison nous passerons à Goberman.

    Sinon comme ce sera détaillé dans la liste des oeuvres que je fournis à la fin de chacune de ces présentations vous constaterez l'arrivée en BM de trois nouveaux venus : Thomas Augustine Arne (1710-78, à ne pas confondre avec son fils Michael, lui-même compositeur), Eugène Gigout et Moritz Moszkowski. Aucun des trois ne figure dans la liste des compositeurs les plus connus du monde, l'occasion d'en faire ici une petite présentation et de vous renvoyer à leurs fiches Wiki respectives si vous souhaitez en savoir plus :

    Arne fut un compositeur britannique ayant vécu au XVIIIe siècle. Je vous en présente ici trois oeuvres, dont Comus, l'un de ses opéras les plus réputés ou plutôt un « masque ». Le masque est un genre généralement utilisé pour désigner des spectacles musicaux et théâtraux de cette époque essentiellement, caractérisés par des éléments de danse, de chant, de musique et de théâtre.
    Comme nous l'apprend Wikipédia, Une dame est perdue dans la forêt où habite le magicien Comus. Se faisant passer pour un berger, il l'attire dans son palais. Un esprit avertit les deux frères de la dame que leur soeur est sous le contrôle de Comus. Ils sont piégés par les larbins de Comus. L'esprit fournit aux frères une potion enchantée pour les aider à contrecarrer le sort de Comus sur la dame. Un banquet est organisé dans le palais de Comus et la dame, succombée au pouvoir du sortilège, est détournée par les chants et les danses des festivités. Comus l'encourage avec force à boire dans sa tasse, mais les frères se précipitent juste à temps, mettant Comus en fuite. La nymphe Sabrina libère la dame du charme du magicien et tous se réjouissent du triomphe de la vertu dans le refrain final du masque.

    Gigout, né 1844 et mort en 1925, est surtout connu comme organiste mais ses compositions ne se limitent pas à l'orgue. Ce sont toutefois quatre oeuvres pour orgue que je vous propose de lui aujourd'hui.
    Le Grand Choeur dialogué (une pièce de bravoure célèbre parmi les organistes du monde entier) et le Scherzo symphonique "Fanfare" sont des enregistrements historiques par Gigout lui-même aux alentours de l'année 1914, pour l'orgue mécanique à tuyaux Welte Philharmonie qui devait être installé sur le paquebot de la White Star Line "Britannic", mais qui ne le fut jamais, le navire lancé en 1914 ayant été réquisitionné comme navire-hôpital entre la Grande-Bretagne et les Dardanelles. Il saute sur une mine et coule en 1916 (« seulement » 30 morts sur 1125 passagers).
    L'instrument fut acquis en 1969 par un industriel allemand, Heinrich Weiss, qui par la suite put racheter les rouleaux à la compagnie Welte, dont ceux-ci.

    Moszkowski est lui aussi un peu tombé dans l'oubli ; virtuose lui aussi - mais du piano cette fois, je vous en propose ici quatre pièces qui je l'espère pourront servir à quiconque ne le connaissait pas - ou pas bien - de le découvrir. Liste de ces oeuvres ci-dessous.

    En refaisant « le tour » de la BM je constate (avec stupéfaction) qu'il ne s'y trouve aucune des deux versions phares de l'ère mono des Noces de Figaro de Mozart - interprétations TRÈS connues autant que réputées mais jusqu'à présent inédites en BM :
    Karajan première version (1951), avec ce qui était de facto la troupe de l'opéra de Vienne à l'époque ; fabuleux mais … sans les récitatifs (sans les recitatifs « secco », ceux accompagnés sont là).
    Et Kleiber père (1956), avec d'autres de la troupe …
    Oubli réparé, puisque ces deux versions vous sont disponibles aujourd'hui : voir sous-forum Mozart pour les (ré)écouter et prendre connaissance des distributions complètes

    À côté de cela, une large sélection d'oeuvres symphoniques de Sibelius, un compositeur pas vraiment très représenté en BM ; cette fois par Karajan et Berlin. Bon, toutes oeuvres bien connues mais des interprétations nouvelles ici qui, à mon sens valent le coup d'oreille.
    D'autres oeuvres de lui suivront, avec notamment l'intégrale de ses symphonies par Bernstein ; mais ce ne sera pas pour tout de suite ...

    Ci-dessous donc la liste complète des oeuvres présentes ici cette fois. Vous y remarquerez la présence, non encore évoquée ici, de Penthesilea d'Othmar Schoeck, un opéra en un acte sur un livret du compositeur d'après la pièce éponyme de Heinrich von Kleist tirée du mythe antique de l'Amazone Penthésilée et évoquant la défaite d'Achille dans une bataille contre Penthesilea, reine des Amazones, et dont il tomba ensuite amoureux. À découvrir

    Et pour terminer, parce que la musique de chambre c'est souvent beau , un ajout de dernière minute : une nouvelle version du Concertino pour quatuor à cordes de Stravinsky.
    Liste complète ci-dessous
    • Arne : Comus
    • Arne : Concerto pour clavier et orchestre n°5
    • Arne : Suite en sol pour clavecin et cordes
    • Gigout : Grand Choeur dialogué
    • Gigout : Scherzo en mi majeur pour orgue
    • Gigout : Scherzo symphonique "Fanfare"
    • Gigout : Toccata en si mineur pour orgue
    • Haydn : Symphonie n°71
    • Haydn : Symphonie n°72
    • Haydn : Symphonie n°73 "La chasse"
    • Haydn : Symphonie n°74
    • Haydn : Symphonie n°75
    • Haydn : Symphonie n°76
    • Haydn : Symphonie n°77
    • Haydn : Symphonie n°78
    • Haydn : Symphonie n°79
    • Haydn : Symphonie n°81
    • Moszkowski : Concerto pour piano n°2
    • Moszkowski : Danses espagnoles
    • Moszkowski : Etudes de virtuosité pour piano
    • Moszkowski : Pièces pour piano
    • Mozart : Les Noces de Figaro (x2)
    • Schoeck : Penthesilea
    • Sibelius : Finlandia
    • Sibelius : Symphonie n°4
    • Sibelius : Symphonie n°5
    • Sibelius : Symphonie n°6
    • Sibelius : Symphonie n°7
    • Sibelius : Tapiola (x2)
    • Stravinsky : Concertino pour quatuor à cordes
    Bonnes écoutes

  2. #202
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à tous et bienvenue pour ce nouveau package

    Comme promis et pour poursuivre, ici la suite de notre « fil rouge » consacré aux symphonies de Haydn. Après Dorati, à venir un nouveau triptyque (puisqu'il y aura trois parties - tiens donc : ici la première des trois), car nous nous intéressons maintenant à une sélection de symphonies par Max Goberman.
    Goberman fut un chef d'orchestre américain surtout actif aux alentours des années 60 ayant en effet dirigé plusieurs enregistrements des symphonies de Haydn.
    Ses interprétations sont souvent considérées comme respectueuses du style classique, mettant en avant la structure formelle et l'élégance des symphonies de Haydn. Son approche peut être décrite comme relativement traditionnelle, avec une attention portée à la clarté de la texture musicale et à la précision rythmique.

    D'autre part, comme promis également, deux oeuvres inédites en BM de Sibelius : Kullervo et Luonnotar, par Berglund et Bernstein.
    Voici aussi qqs interprétations du Poème de l'amour et de la mer de Chausson, une oeuvre déjà présente en BM - dans de nouvelles interprétations. Pour une oeuvre d'une telle grande beauté, cela me semblait justifié ... tout comme la Grande Sonate pour piano de Dukas, jusqu'ici absente de la BM malgré la notoriété de l'oeuvre.

    Un « gros morceau » de ce nouveau package pourrait bien être l'intégrale des Concertos pour orgue de Haendel par Lionel Rogg. Personnellement, Chorzempa a toujours eu ma préférence dans ces oeuvres qui figurent parmi les joyaux de ma collection, mais cela n'enlève bien entendu rien aux interprétations de Rogg, souvent saluées pour leur musicalité, leur virtuosité et leur authencité au style baroque.

    Il y a peu nous introduisions en BM, grâce à mah70 et sa récente PL, Alois Hába, décédé en 1973 et donc éligible aujourd'hui ici. Qqs oeuvres supplémentaires de lui dans le topic à lui consacré. Bonnes écoutes, perso je trouve cela formidable

    Poursuivons avec Paderewski et son célèbre Menuet, - il n'y avait jusqu'ici qu'une seule oeuvre de lui en BM ; vous trouverez aussi ici pêle-même, deux versions du Te Deum de Berlioz (une oeuvre que j'apprécie peu mais bon, il en faut pour tous les goûts ... ), ainsi qu'un peu de Bartok, de Bruckner, de Medtner, de Mozart, et deux opéras de Puccini : La Bohème et Turandot, deux interprétations de 1973 par Mehta et Karajan avec pour point commun ... Pavarotti !

    PS. Comme vous pouvez vous en douter je prépare toujours ces packages avec un certain temps d'avance. Toutefois dans l'entre-temps nous apprenions avec tristesse la disparition de l'immense Maurizio Pollini ; j'ai donc, en guise d'hommage, décidé d'enrichir cette livraison avec trois oeuvres dans son interprétation, toutes de 1973 : l'ensemble des Études pour piano de Chopin (càd les op. 10 et 25), la Fantaisie op. 17 de Schumann et la Sonate pour piano n°7 de Prokofiev. Les Trois mouvements de Petrouchka, pour piano de Stravinsky par Pollini sont déjà présentes en BM. J'aurais souhaité vous en proposer davantage, mais les enregistrements par Pollini antérieurs à 1973 ne sont pas légion. Que soit ... en tout cas vous avez le choix, avec ce package du coup assez volumineux.

    La liste complète ci-dessous, comme d'hab :
    • Bartok : Concerto pour piano et orchestre n°1
    • Berlioz : Te Deum (x2)
    • Bruckner : Symphonie n°9
    • Chausson : Poème de l'amour et de la mer (x4)
    • Chopin : Les Études pour piano op. 10 et op. 25
    • Dukas : Grande Sonate pour piano
    • Haba : Nonet n°1 "Fantaisie pour nonet en système de 12 notes"
    • Haba : Partita pour saxophone alto seul
    • Haba : Quatuor à cordes n°15
    • Haba : Quatuor à cordes n°16
    • Haba : Suite pour clarinette basse et piano
    • Haba : Suite pour dulcimer
    • Haendel : Concertos pour orgue, intégrale
    • Haydn : Symphonie n°1
    • Haydn : Symphonie n°2
    • Haydn : Symphonie n°3
    • Haydn : Symphonie n°4
    • Haydn : Symphonie n°5
    • Haydn : Symphonie n°9
    • Haydn : Symphonie n°10
    • Haydn : Symphonie n°11
    • Haydn : Symphonie n°12
    • Medtner : Sonate-Ballade pour piano
    • Mozart : Divertimento n°19 pour 2 violons, alto et violoncelle KV 137
    • Paderewski : Menuet en sol majeur pour piano
    • Paderewski : Thème et variations pour piano
    • Prokofiev : Sonate pour piano n°7
    • Puccini : La Bohème
    • Puccini : Turandot
    • Schumann : Fantaisie
    • Sibelius : Kullervo
    • Sibelius : Luonnotar
    Bonnes écoutes

  3. #203
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à toutes et à tous pour ce nouveau package

    Bon vous en avez l'habitude maintenant : suite et avant-dernière livraison de notre sélection de symphonies de Haydn, par Goberman, que j'ai déjà eu l'occasion de vous présenter dernièrement, et sur laquelle je ne m'attarderai pas cette fois - tout en espérant que cette entreprise en réjouit plus d'un

    Pour le reste, « Un peu de tout » comme j'ai pris l'habitude de vous proposer ces sélections couvrant une gamme variée de genres et de périodes musicales. À mettre en avant en tout premier lieu - c'est bien sûr très subjectif mais bon : l'intégrale des Suites anglaises pour clavier de Bach, ici interprétées par Takahiro Sonoda au piano (enregistrement de 1968) ; je n'apprendrai rien à personne en rappelant que ces oeuvres sont souvent considérées comme parmi les plus belles pour clavier solo de Bach et comme des oeuvres majeures du répertoire de musique pour clavier baroque. L'interprétation est de grande qualité.

    Rinaldo de Brahms est une cantate peu connue qui fut par ailleurs plutôt mal reçue à l'époque de sa création. Entamée en 1863 et inspirée par la Première Nuit de Walpurgis de Mendelssohn, une pièce elle-même inspirée de Goethe - en effet, Rinaldo utilise un texte dramatique du même nom, publié par Goethe en 1811 ; elle ne fut achevée qu'en 1868, après le succès de son Requiem allemand, grâce à l'ajout d'un choeur final. L'effectif orchestral de Rinaldo est d'ailleurs identique à celui du Requiem. L'oeuvre, méconnue, est toutefois intéressante car elle laisse imaginer comme le souligne Wiki à quoi aurait pu ressembler un opéra de Brahms, qui n'en composa en effet aucun.
    Pour qui souhaiterait en apprendre plus sur cette oeuvre, j'ai trouvé ces deux liens plutôt utiles : ici, un article qui évoque l'interprétation d'Abbado et du New Philharmonia Orchestra que je vous présente ici, et aussi ceci, la traduction en français d'un article initialement rédigé en anglais - ceci à l'attention des « anglo-handicapés » comme il se dit maintenant avec élégance, comme moi et comme 70 % des francophones natifs ignorant l'anglais ...

    Mavra et Threni sont deux oeuvres de Stravinsky. Threni, id est Lamentationes Jeremiae Prophetae, est une oeuvre sacrée composée par Stravinsky en 1958. Il s'agit d'une des oeuvres les plus importantes de sa période sérielle. Threni est une méditation musicale sur les Lamentations du prophète Jérémie, écrites en latin. La pièce est écrite pour choeur mixte, solistes et orchestre et les diverses techniques sérielles restent au service du caractère méditatif et de la profondeur spirituelle du texte.

    Je terminerai cette présentation par deux groupements chacun en relation avec la période baroque : les Quintettes pour clavecin et cordes de Soler et les Sonates pour violon et continuo op. 5 de Corelli. Les Sonates pour violon et continuo de Corelli sont une collection de sonates pour violon et basse continue composées vers la fin du XVIIe siècle. Publiées pour la première fois en 1700, ces sonates figurent parmi les premières oeuvres importantes écrites spécifiquement pour le violon solo. Elles ont eu une influence significative sur le développement du style baroque instrumental. Quant à Soler, ses Quintettes pour clavecin et cordes sont des pièces relativement rares, car le clavecin a été progressivement remplacé par le piano au cours du XVIIIe siècle. Ces quintettes combinent le clavecin avec un quatuor à cordes et représentent une fusion intéressante des styles baroque et classique. De toute beauté.

    Bon il n'y a pas que cela comme souvent dans ce genre de package « Un peu de tout ». Deux oeuvres bien connues de Bartok, le Concerto pour orchestre et la Musique pour cordes, percussion et célesta, cette fois par Karajan ; une sélection de Sonates pour violon seul d'Ysaÿe ; Giulio Cesare de Malipiero, une composition qui explore les événements de la vie de César - ses conquêtes militaires, ses intrigues politiques et sa relation avec Cléopâtre ; enfin deux versions du Concerto pour piano et orchestre n°4 de Beethoven, toutes deux avec Sonoda que nous commençons à bien connaître ici et l'une des deux par ... Celibidache !

    Plus deux ou trois autres petites choses, à découvrir dans leurs sous-forums respectifs ... la liste complète ci-dessous :
    • Bach : Suites anglaises pour clavier, intégrale
    • Bartok : Concerto pour orchestre
    • Bartok : Musique pour cordes, percussion et célesta
    • Beethoven : Concerto pour piano n°4 (x2)
    • Brahms : Rinaldo
    • Cimarosa : Requiem
    • Corelli : 12 Sonates pour violon et continuo op. 5
    • Haydn : Symphonie n°13
    • Haydn : Symphonie n°14
    • Haydn : Symphonie n°15
    • Haydn : Symphonie n°16
    • Haydn : Symphonie n°17
    • Haydn : Symphonie n°19
    • Haydn : Symphonie n°20
    • Haydn : Symphonie n°23
    • Haydn : Symphonie n°24
    • Malipiero : Giulio Cesare
    • Schumann : 4 Fugues pour piano op. 72
    • Soler : 6 Quintettes pour clavecin et cordes
    • Stravinsky : Mavra
    • Stravinsky : Threni, id est Lamentationes Jeremiae Prophetae
    • Ysaÿe : Sonate pour violon seul n°3 (x2)
    • Ysaÿe : Sonate pour violon seul n°4
    • Ysaÿe : Sonate pour violon seul n°6
    Bonnes écoutes

  4. #204
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2022
    Messages
    252
    On se contentera de signaler que le français n’est que la septième langue la plus usitée au monde, très loin derrière l’anglais qui occupe toujours la première place depuis très, très longtemps.
    Des francophones natifs ont tout à fait le droit de tirer gloire et honneur de leur ignorance du premier idiome parlé au monde, si cela leur chante. On peut néanmoins se demander si s’en vanter est un gage d’intelligence.
    Dernière modification par Zeljko ; 20/04/2024 à 15h49.

  5. #205
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 781
    Personne ne s'en vante, c'est juste un constat ; pas mal de gens, jusqu'à une époque récente, ont étudié allemand espagnol, allemand grec, allemand russe (en plus du latin), pour s'en tenir aux usages d'étude des langues en France ; si on n'a pas eu besoin de l'anglais après, ma foi...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #206
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour ce nouveau package.

    Outre qqs oeuvres "isolées" comme des Oeuvres symphoniques de Stamitz et qqs oeuvres de Tomkins, un nouveau venu en BM, plusieurs "gros morceux" constituent incontestablement le coeur de cette nouvelle livraison.

    D'abord, la suite (et la fin) de notre "fil rouge" avec la dernière partie consacrée aux symphonies de Haydn. Sixième partie de cet ensemble et troisième partie par Goberman. J'espère que cette entreprise originale en aura séduit plus d'un.

    Ensuite, une large sélection - et pas seulement Les Planètes - de Holst. Parmi cette sélection, qqs oeuvres bien conues, d'autres moins ...

    Deux opéras de Malipiero pour suivre : Il finto Arlecchino et La Bottega del Caffè.
    Il finto Arlecchino est un opera buffa en un acte, avec un livret de Arturo Rossato, basé sur la tradition de la commedia dell'arte italienne. Quant à La Bottega del Caffè, c'est un opéra en un acte appartenant au genre de l'opéra-comique italien, combinant des éléments de comédie avec des éléments dramatiques et basé sur la pièce éponyme du dramaturge italien Carlo Goldoni. L'intrigue se déroule dans une "boutique de café" à Venise au XVIIIe siècle et suit les interactions entre les différents personnages, notamment les clients de la boutique, les serveurs et les propriétaires. L'histoire explore les thèmes de l'amour, de la tromperie, de la classe sociale et de la comédie de moeurs.
    Il s'agit là de l'une des oeuvres les plus populaires de Malipiero, souvent considérée comme l'un de ses meilleurs opéras, qui a été bien reçu lors de sa première en 1931 et continue d'être joué occasionnellement dans les théâtres d'opéra à travers le monde.

    Mais la pièce maîtresse de cette livraison pourrait bien être la Selva Morale e Spirituale de Monteverdi.
    La Selva présentée ici n'est autre que la numérisation de l'enregistrement réalisé par Michel Corboz en 1967, un gros coffret de 8 vinyles publié en 1969 par Erato sous le titre « Selva Morale et l'oeuvre religieuse pour Saint-Marc de Venise », réalisé bien entendu en fonction des connaissances musicologiques de l’époque.
    Corboz a enregistré bien plus que la seule Selva stricto sensu, incluant dans son enregistrement nombre d'autres pièces religieuses qui n'en font pas partie, d’où sans doute dans le titre « … et l'oeuvre religieuse … ».
    Depuis est paru le catalogue SV, établi par le musicologue allemand Manfred Stattkus. La Selva telle que présentée dans le catalogue SV ne comporte que les SV de 252 à 288.
    Même si donc seules donc les pièces comprises entre SV 252 à 288 appartiennent effectivement stricto sensu à la Selva, la "version" que je vous présente ici est celle que Corboz a conçue et strictement conforme à la publication Erato de 1969 et aux choix de Corboz. Et c'est magnifique !
    Il y a 16 fichiers ! chacun d'entre eux correspondant à une face de vinyle et puisque le coffret contenait 8 albums, le calcul et la méthode étaient simples !

    Plus qqs oeuvres diverses (de Poulenc, Reger et Glazounov) et quatre Cantates de Bach, dont trois inédites en BM) - deux par Richter et deux par Scherchen ; le tout à découvrir parmi la liste complète ci-dessous, comme d'habitude.
    • Bach : Cantate BWV 4 "Christ lag in Todesbanden"
    • Bach : Cantate BWV 11 "Lobet Gott in seinen Reichen"
    • Bach : Cantate BWV 35 "Geist und Seele wird verwirret"
    • Bach : Cantate BWV 42 "Am Abend aber desselbigen Sabbats"
    • Glazounov : Sonate pour piano n°1
    • Haydn : Symphonie n°26 "Lamentatione"
    • Haydn : Symphonie n°27
    • Haydn : Symphonie n°32
    • Haydn : Symphonie n°34
    • Haydn : Symphonie n°35
    • Haydn : Symphonie n°37
    • Haydn : Symphonie n°41
    • Haydn : Symphonie n°51
    • Haydn : Symphonie n°57
    • Haydn : Symphonie n°65
    • Haydn : Symphonie n°92 "Oxford"
    • Holst : A choral fantasia
    • Holst : Les Planètes
    • Holst : Partsongs
    • Holst : Rig Veda, hymnes pour choeur
    • Holst : Sāvitri
    • Malipiero : Il finto Arlecchino
    • Malipiero : La Bottega del Caffè
    • Monteverdi : Selva morale e spirituale
    • Poulenc : Le Travail du peintre
    • Poulenc : Sonate pour violon et piano "To The Memory of Garcia Lorca"
    • Reger : 7 Fantaisie-Stücke pour piano
    • Stamitz : Oeuvres symphoniques
    • Tomkins : Church Music
    • Tomkins : Madrigaux et Pièces de viole
    • Tomkins : Songs and Consort Music
    Bonnes écoutes

  7. #207
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à toutes et à tous

    Nouveau package comme d'habitude où, dans cette présentation, je me contenterai de mettre en évidence qqs groupements d'oeuvres d'exception - à côté d'oeuvres plus « isolées ».

    Vous vous souviendrez qu'en septembre dernier je vous présentais un « méga-package » exceptionnel, consacré au Grand Siècle français. J'en avais alors volontairement exclu Rameau, signalant que celui-ci ferait l'objet d'une publication ultérieure et autonome, en raison de son importance à la fois qualitative et quantitative.
    Le moment est venu de l'intégrer ici, et vous constaterez la présence de corpus non-négligeables - c'est peu de le dire, et notamment l'intégrale de son Oeuvre au clavecin par Huguette Dreyfus (enregistrement de 1962), une interprétation magistrale qui pourrait peut-être bien apparaître comme une "référence" pour les amateurs de musique baroque tant sa technique impeccable et sa sensibilité musicale transparaissent dans ces enregistrements.
    Ou toujours en compagnie de Rameau, l'un de ses opéras peut-être parmi ses plus célèbres : Hippolyte et Aricie, une tragédie lyrique en cinq actes souvent considérée comme l'une des oeuvres les plus importantes de Rameau et un jalon dans le développement de l'opéra français du XVIIIe siècle.

    Les 12 Concerti grossi pour orchestre op. 6 de Haendel constituent eux aussi une contribution importante à la musique de ce compositeur et à la musique en général ; pour ne pas alourdir cette présentation et pour qui souhaiterait qqs détails sur ce corpus, je me contenterai cette fois de vous renvoyer à l'excellente notice Wiki qui lui est entièrement consacré, et qui contient selon moi une foule d'informations intéressantes.

    Elgar est lui aussi cette mis à l'honneur, avec cette fois encore plusieurs oeuvres déjà bien connues ... et d'autres moins.

    Cela fait un moment que j'ai envie de vous parler de Rafael Orozco (clic), peut-être l'un des meilleurs pianistes espagnols de ces dernières décennies. Je vous proposerai d'ailleurs très bientôt, lorsque l'occasion s'en présentera, son intégrale des Concertos de piano de Rachmaninov mais aujourd'hui, c'est avec Chopin que débutera cet hommage, grâce à ses deux Livres d'Études : l'op. 10 et l'op. 25. Ne les manquez pas

    Enfin, mention spéciale pour suivre pour l'Octuor pour cordes de George Enesco, une oeuvre importante présentée ici sous la direction du compositeur, que j'ai dénichée grâce à Lawrence Austin et à son formidable blog Vinyl Fatigue - que je me permets de citer : la musique elle-même est merveilleuse et inexplicablement négligée. Il devrait être au moins aussi fréquemment enregistré que l'Octuor de Mendelssohn, qui, je l'admets, n'est pas exactement surreprésenté (...).
    MERCI DONC à Lawrence qui m'a permis - et vous permettra peut-être aussi de découvrir cet enregistrement d'exception !

    Matka d'Alois Haba, également connu sous le titre "La Mère" ou "The Mother", est une oeuvre remarquable dans le monde de la musique contemporaine. Composé en 1922 (Haba n'avait alors même pas 30 ans), Matka est probablement (corrigez-moi si je me trompe) la première pièce d'opéra à utiliser le système de composition microtonal développé par Haba lui-même, lequel implique l'utilisation de divisions de l'octave en intervalles plus petits que le demi-ton traditionnel. Une technique expressive, où les micro-intervalles parviennent à créer des atmosphères sonores particulières. Aucun doute, Haba a développé un langage musical novateur qui était en avance sur son temps et qui est toujours respecté aujourd'hui - il me semble.
    L'opéra raconte l'histoire bouleversante d'une mère qui sacrifie tout pour son fils, y compris sa propre santé mentale et physique.
    Au début de l'opéra, nous sommes témoins de la vie difficile de cette mère, qui travaille sans relâche pour subvenir aux besoins de son enfant. Cependant, au fur et à mesure que l'histoire progresse, nous découvrons que le fils de la mère est malade, - et elle est prête à tout pour le sauver.
    Malgré tous ses efforts, la santé du fils continue de se détériorer, ce qui pousse la mère à des actes désespérés. Finalement, dans un acte ultime de sacrifice, la mère donne tout ce qu'elle a pour tenter de sauver son fils, même au prix de sa propre santé et de sa vie.
    Matka explore les thèmes universels de l'amour maternel inconditionnel, du sacrifice et de la tragédie, offrant une méditation puissante sur la nature de l'amour et de la parentalité.
    C'est une oeuvre intense et émotionnelle, explorant les thèmes du sacrifice, de l'amour maternel et de la tragédie que réserve parfois la vie. Si vous ne l'avez jamais entendue, n'hésitez pas !

    Pour le reste, pour ce package « Un peu de tout », voici aussi deux versions du Concerto n°3 de Bartok, ainsi qu'un peu de Bach, de Beethoven avec notamment l'une de ses oeuvres méconnues, le Ballet des Chevaliers mais aussi une fantastique version de l'Appassionata par Richter, de Bloch, de Malipiero, de Mahler avec deux versions de sa Symphonie n°3, ainsi qu'une version en allemand de Boris Godounov de Moussorgsky avec une bien belle distribution : Welitsch, un baryton reconnu en son temps, Mödl, Neidlinger (qui n'ont donc pas chanté que Wagner ), Schock, ténor et idole en son temps, Rothenberger, l'une des grandes sopranos de son époque, von Ilosvay, contralto illustre dans tous les grands rôles propres à sa tessiture. Bon ben voilà : il n'y a pas que les Russes pour bien chanter l'opéra russe …

    La liste complète pour cette fois - il y en a pour tous les goûts ; enfin c'est le but recherché :
    • Bach : Partita pour violon seul n°3
    • Bartok : Concerto pour piano et orchestre n°3 (x2)
    • Beethoven : Ballet des Chevaliers
    • Beethoven : Sonate pour piano n°23 "Appassionata"
    • Bloch : Schelomo, rhapsodie hébraïque
    • Chopin : Études pour piano op. 10
    • Chopin : Études pour piano op. 25
    • Elgar : Froissart
    • Elgar : Le Rêve de Gerontius
    • Elgar : Sea Pictures
    • Elgar : The Kingdom
    • Elgar : The Music Makers
    • Enesco : Octuor pour cordes
    • Haba : Matka
    • Haendel : 12 Concerti grossi pour orchestre op. 6
    • Mahler : Symphonie n°3 (x2)
    • Malipiero : Sonata a quattro pour flûte, hautbois, clarinette et basson
    • Malipiero : Sonatine pour violoncelle et piano
    • Moussorgsky : Boris Godounov
    • Rameau : Hippolyte et Aricie
    • Rameau : Le Temple de la gloire
    • Rameau : Oeuvre au clavecin, intégrale
    Bonnes écoutes

  8. #208
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Re-bonjour à toutes et à tous pour ce nouveau package qui, annonçons-le tout de suite, comporte une entreprise qui en surprendra peut-être plus d'un car je la qualifierai volontiers d'originale

    En effet, pour la première fois je crois ici, voici de nombreuses interprétations d'une même oeuvre (8 au total, qui viennent s'ajouter aux deux versions déjà présentées) : il s'agit de la Rhapsodie pour contralto, choeur d'hommes et orchestre de Brahms par des artistes souvent d'exception. Voilà de quoi ravir je l'espère les amateurs d'écoutes comparées !

    Je publie ce package un peu plus tôt que d'habitude car peut-être cette initiative en amusera, en réjouira ou en distraira-t-elle plus d'un - je l'espère en tout cas, face au risque de déferlente brune qui risque de nous tomber dessus demain ... une façon donc de se changer les idées, peut-être. Mais bon, je déroge à mes propres règles : le moins de politique ici, si possible ...

    Il y a peu, nous quittions Goberman et sa sélection de symphonies de Haydn. Profitons donc de l'occasion pour le retrouver, à travers les 8 Symphonies de Boyce.
    Il en va de même pour Pierre Labric, que je vous avais abondamment présenté ici à l'occasion de la publication d'oeuvres de Widor. Ici de lui, c'est cette fois l'Intégrale des Symphonies pour orgue de Vierne dont il nous propose sa version.

    Un nouveau venu pour suivre en BM : Jacques Duphly que nous avons largement évoqué dans un récent MQED (à partir d'ici) et une sélection de ses Pièces pour clavecin par Gustav Leonhardt, Blandine Petit et Françoise Verlet.

    Pour le reste, comme il est de mise dans ces packages « Un peu de tout », qqs pièces éparses parmi lesquelles on soulignera la célèbre version du Requiem de Fauré par Giulini (enregistrement de 1962) ; mais aussi deux versions de la Symphonie n°5 de Mahler, par Barbirolli et par Karajan, deux oeuvres pianistiques de Malipiero : Poemi asolani et Preludi autunnali, Il Signor Bruschino de Rossini et une version de Manon de Massenet, un ensemble d'oeuvres de Reger (dont son célèbre Concerto pour violon, curieusement absent de la BM jusqu'aujourd'hui) et de Stravinsky - dont Le Roi des étoiles dans une version par Stravinsky cette fois lui-même …

    La liste complète :
    • Bach (Johann Christoph Friedrich) : Concerto pour alto, clavecin et orchestre en mi♭ majeur
    • Brahms : Rhapsodie pour contralto, choeur d'hommes et orchestre (x8)
    • Boyce : 8 Symphonies pour orchestre de chambre op. 2
    • Duphly : Pièces de clavecin (Petit)
    • Duphly : Pièces de clavecin (Leonhardt)
    • Duphly : Pièces de clavecin (Verlet)
    • Fauré : Requiem
    • Mahler : Symphonie n°5 (x2)
    • Malipiero : Poemi asolani
    • Malipiero : Preludi autunnali
    • Massenet : Manon
    • Reger : Concerto pour violon
    • Reger : Suite pour violoncelle seul
    • Reger : 4 Études spéciales pour la main gauche
    • Rossini : Il Signor Bruschino
    • Schumann : Quatuor pour piano et cordes op. 47
    • Stravinsky : 3 Motets pour choeur a capella
    • Stravinsky : Le Roi des étoiles
    • Stravinsky : Suites pour petit orchestre
    • Vierne : Symphonies pour orgue, intégrale
    Bonnes écoutes

  9. #209
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2022
    Messages
    252
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    - je l'espère en tout cas, face au risque de déferlente brune qui risque de nous tomber dessus demain.
    Si déferlante il y a, on pourra peut-être le déplorer, mais il faudra surtout s’interroger : comment en est-on arrivé là ? Qu’est-ce qui aurait dû être ou ne pas être fait pour que cela n’arrive pas, et qui n’a pas ou a été fait ?
    Ce sera un peu tard pour se lamenter.

    le moins de politique ici, si possible ...
    Pourquoi dès lors lancer la machine ?...

    Blandine Petit et Françoise Verlet
    Dernière modification par Zeljko ; 09/06/2024 à 17h02.

  10. #210
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Citation Envoyé par Zeljko Voir le message
    le moins de politique ici, si possible ...
    Pourquoi dès lors lancer la machine ?...
    Bah c'était juste une remarque comme ça en passant ... rien à voir avec ce qui a pu se dérouler anciennement dans une "version" révolue du forum où les discussions touchant à la politique étaient légion ... et ça je n'y tiens pas en effet ; et puis je ne ne suis pas contre une digression en fait (j'en suis moi-même coutumier ).

  11. #211
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 864
    Citation Envoyé par Zeljko Voir le message
    Blandine Petit et Françoise Verlet
    Ahem ... oui en effet, il semble bien que j'aie inversé les prénoms

  12. #212
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2022
    Messages
    252
    Les forums, c’est comme les grands repas (de famille ou pas), si on veut le calme et la tranquillité, politique et religion sont fortement déconseillées !
    Mais si on veut de ... l’animation (euphémisme), résultat garanti.

  13. #213
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2022
    Messages
    252
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    les discussions touchant à la politique étaient légion ... et ça je n'y tiens pas en effet ; et puis je ne ne suis pas contre une digression en fait
    J’ai peine à suivre ... tu ne tiens pas aux discussions politiques ... et puis en fait tu n’es pas contre une digression sur la politique, donc tu es pour ... je m’y perds ...

+ Répondre à la discussion
Page 11 sur 11 PremièrePremière ... 9 10 11

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages