+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Décès de Bernard Haitink

  1. #1
    Membre Avatar de Claude Torres
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    MONTPELLIER
    Messages
    1 506

    Décès de Bernard Haitink

    C’est avec une grande tristesse que nous annonçons aujourd’hui le décès de Bernard Haitink,l’éminent chef d’orchestre néerlandais. M. Haitink est décédé paisiblement chez lui avec sa femme et sa famille, à l’âge de 92 ans.



    Bernard Haitink fut l’un des chefs d’orchestre les plus célèbres de sa génération. Il a été chef principal de l’Orchestre royal du Concertgebouw pendant 27 ans. En plus d’occuper des postes de directeur musical au Royal Opera, à Covent Garden et au Glyndebourne Festival Opera, M. Haitink a été chef principal de l’Orchestre philharmonique de Londres et de l’Orchestre symphonique de Chicago.

    Claude

  2. #2
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 581
    À redécouvrir, peut-être, ici
    https://www.rtbf.be/musiq3/article/d...de?id=10865284
    son interview par Camille De Rijck en 2018 ...

  3. #3
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 055
    Un grand chef s'est éteint. J'ai eu la chance de le voir trois fois en concert : une fois avec le Concertgebouw en tournée à Athènes (dans l'amphithéâtre Herode atticus, rhaa !). Je me souviens d'une magnifique 7ème de Bruckner. Plusieurs années après, j'ai vu deux concerts avec le Boston symphony (dans le Boston symphony hall, rhaa derechef !). Superbes exécutions des illuminations de Britten et de la 2ème de Brahms, notamment).


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 047
    C'est avec lui que j'ai "plongé" dans Mahler. Mon adhésion était elle que j'ai revendu la 5° par Barbirolli après avoir acheté le second coffret de son intégrale lorsque j'étais un étudiant désargenté, ce que j'ai toujours regretté, car aujourd'hui ce (double) vinyle est difficile à trouver pour un prix raisonnable en bon état.

    S'agissant de la 3°, j'en ai plusieurs versions, mais celle du Batave avec le Concergebouw reste à mon goût inégalée. Cet orchestre, à l'époque de l'intégrale Philips, avait des sonorités tellement éloquentes dans Mahler que j'avais le sentiment que c'était l'orchestre du compositeur!


    Récemment, son interprétation de la chevauchée des Walkyries a "gagné" une confrontation dans le cadre de la "Tribune" sur France Musique. Qq'un connait-il son Ring? J'aimerais savoir comment vous le situez par rapport aux monstres sacrés du passé.



    Question: contre toute attente, j'ai l'impression que ce chef avait gagné en dynamisme avec l'âge, si du moins j'en juge par certains enregistrements de la dernière période entendus sur France Musique.

  5. #5
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 581
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    C'est avec lui que j'ai "plongé" dans Mahler (...)
    Curieusement, et vérification faite sur le fichier des CDs ou CDRs que je tiens soigneusement à jour grâce à un fichier Word, je m'aperçois que de Mahler par Haitink je ne possède qu'une seule des symphonies de Mahler : la première ; un achat réalisé en 1988.
    Auparavant je disposais du coffret Bernstein en LP, qui m'a fait découvrir Mahler - et adorer, au point qu'il fait toujours partie de mes compositeurs favoris - un coffret que j'ai pour les mêmes raisons que toi JEFF vendu

    Mais depuis je ne me suis plus préoccupé de Haitink chez Mahler - énorme erreur sans doute -, me focalisant sur les « grandes » interprétations des symphonies (Klemperer, Giulini, Walter, Ancerl, Horenstein, Adler pour la 3, Gielen pour la 1, d'autres aussi ...). C'est dans des moments pareils qu'on se dit qu'on est souvent con ... je suis certain (écoutant toujours régulièrement Mahler) d'avoir « loupé » qqch sans écouter l'intégrale des symphonies par Haitink ...

    Bon j'ai l'intégrale Sanderling, c'est pas mal non plus ... on se console comme on peut ...

  6. #6
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 055
    En effet. Personnellement, j'ai toujours été un peu déçu par les enregistrements de studio, que je trouvais le plus souvent trop lisses, contrairement à ce que je l'ai entendu faire en public. A part les concerts susmentionnés, je me souviens d'une 3ème de Mahler en public avec la philharmonie de Berlin particulièrement impressionnante malgré un cafouillage des violons dans le premier mouvement, diffusée à la radio.



    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages