+ Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 4 5 6
Affichage des résultats 101 à 111 sur 111

Discussion: Nuit, night, noche, Nacht, notte, et toute cette sorte de choses

  1. #101
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881
    Office de Ténèbres pour la nuit du Jeudi Saint - Carlo Gesualdo



    *********************************** ****

    Leçons de Ténèbres pour la Semaine Sainte - Marc-Antoine Charpentier

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  2. #102
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881

    Nuit(s) ... russe(s) ! 1 - (avec parfois quelques 'écarts')

    Mikhaïl Glinka

    Nuit d’été à Madrid




    Zéphyr nocturne



    Défilé de nuit



    Nuit vénitienne



    Nocturne pour harpe



    Nocturne (orch. Glinka, original Hummel)



    Nuit d’automne



    Ô toi, noire nuit

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  3. #103
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    eh bé...

    (parenthèse : il y a quelques années, et même quelques lustres, j'ai assisté à une représentation de l'office des ténèbres de Morales avec "mise en scène", ou tout au moins en espace, conforme dans son esprit à ce qu'était la liturgie : extinction une à une des douze bougies, une après chaque "leçon", symbolisant, je crois, la fuite des apôtres, puis un moment d'obscurité, puis un grand bruit et retour à la lumière et musique de la résurrection ; c'était très beau et très impressionnant)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #104
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881
    Purcell

    So when the glitt’ring queen of night




    When night her purple veil had softly spread



    Now the night (The Fairy Queen)



    See, even night herself is here



    One charming night (The Fairy Queen)

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  5. #105
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881
    Maderna – Notturno



    Toshio Hosokawa – Nocturne
    pour jûshichigen (koto à 17 cordes - https://fr.wikipedia.org/wiki/Koto)

    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 18/02/2022 à 18h29.
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  6. #106
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881
    Haendel

    Dopo notte
    (Ariodante)



    Notte cara (Floridante)



    Dall’orror di cieca notte (Alcina)





    Music for the Royal Fireworks



    Cieca notte (Ariodante)



    Notte cara (Ottone)



    Notte funesta (La Resurrezione)



    Gentle Morpheus (Alceste)

    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 21/02/2022 à 16h49.
    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  7. #107
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881
    Poulenc

    Nous avons fait la nuit





    Par une nuit nouvelle



    8 nocturnes pour piano



    La nuit, le froid, la solitude



    *********************************** ************

    Rabaud – Procession nocturne, poème symphonique d’après Nicolas Lenau



    *********************************** *****************

    d’Indy – Nocturne pour piano op. 26

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  8. #108
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881

    All'ungherese

    Ferenc* Liszt
    (* pour faire du genre … sinon appelez-le Franz)

    Nuits d’été à Pausilippe S. 399, pour piano seul



    Procession nocturne (de « 2 épisodes du Faust de Lenau »), pour orchestre



    *********************************** ********

    Mihaly Mosonyi

    Grand nocturne pour trio piano/cordes






    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  9. #109
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881

    All'ungherese, suite

    Jenö Hubay

    3 Nocturnes pour violon et piano

    Op. 42



    Op. 73



    Op. 87



    Rayon de lune op. 86, pour violon et piano



    *********************************** ****

    Zoltan Kodaly

    Nuits en montagne, pour chœur féminin






    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  10. #110
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881

    All'ungherese, suite

    Laszlo Lajtha

    3 Nocturnes op. 34 pour soprano, harpe, flûte et quatuor à cordes


    Nuit de neige



    Nuits de juin



    Nuit d’automne



    *********************************** *******



    Ferenc Farkas

    Madrigale alla notte



    Notturno pour violon, alto et violoncelle op. 2




    Pleine lune de printemps

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

  11. #111
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 881

    All'ungherese, FIN !

    Miklos Rozsa

    Notturno (Les Démons de la Liberté – Brute force)



    Notturno (Sérénade hongroise op. 25, n° 8)



    Notturno ungherese op. 28



    *********************************** ******


    György Ligeti

    Quatuor n° 1 « Métamorphoses nocturnes »



    Nuit et Matin, pour chœur mixte



    *********************************** *******

    Sandor Szokolay

    Notturno flagioletto (du quatuor à cordes n° 2)



    Nocturne et caprice pour 2 cymbalums

    On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. (R.D.)

+ Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 4 5 6

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages