+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Playlist des mois de juillet et août 2023

  1. #1
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 282

    Playlist des mois de juillet et août 2023

    Bonjour.

    • Haydn: Symphonie N°6 "Le matin" - Orchestre de chambre Hongrois, Vilmos Tatrai (1965)

    • Haydn: Symphonie N°7 "Le midi" - Orchestre de chambre Hongrois, Vilmos Tatrai (1967)

    • Haydn: Symphonie N°8 "Le soir" - Orchestre de chambre Hongrois, Vilmos Tatrai (1965)

    • Florilège du Quatuor à cordes français, disque 1
      Debussy: Quatuor à cordes N°1 Op.10 - Quatuor Via Nova (1970)

    • Chausson: Quatuor à cordes Op.35 - Quatuor Via Nova (1970)

    • Mahler: Symphonie N°9 - Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, Rafael Kubelik (1967)

    • Poulenc: Quatre Motets pour un temps de pénitence - Chorale et Ensemble Universitaires de Grenoble, Jean Giroud (1972)

    • Poulenc: Huits chansons françaises pour choeur a cappella - Chorale et Ensemble Universitaires de Grenoble, Jean Giroud (1972)

    • Poulenc: Sept chansons pour choeur mixte a cappella - Chorale et Ensemble Universitaires de Grenoble, Jean Giroud (1972)

    • Mozart: Concerto pour piano et orchestre N°1 K.37 - Martin Galling, piano; Solistes de Stuttgart, Güntehr Wich (1969)

    • Mozart: Concerto pour piano et orchestre N°2 K.39 - Martin Galling, piano; Solistes de Stuttgart, Günter Wich (1969)

    • Mozart: Concerto pour piano et orchestre N°3 K.40 - Martin Galling, piano; Solistes de Stuttgart, Günter Wich (1969)

    • Mozart: Concerto pour piano et orchestre N°4 K.41 - Martin Galling, piano; Solistes de Stuttgart, Günter Wich (1969)

    • Florilège du Quatuor à cordes français, disque 2
      Ravel: Quatuor à cordes - Quatuor Via Nova (1970)

    • Roussel: Quatuor à cordes Op.35 - Quatuor Via Nova (1970)

    • (0'00) Raquet: Fantaisie; Guilain-Freinsberg: (5'39) Suite du 3e ton; (18'21) Chromhorne de la Suite du 4e ton - Jean Boyer à l'orgue de Gimont (1971)

    • (0'00) Scronx: Echo; Sweelinck: (2'29) Baletto del Granduca; (6'56) Von der Fortuna; (10'15) Valente: Lo ballo dell'intorcia; (11'45) Bruno: Tiento de dos tiples; (16'14) Correa de Arauxo: Czanto llano de la Immaculada Conception - Jean Boyer à l'orgue de Gimont (1971)

    • Giordano: La cena delle beffe - Anselmo Colzani (Neri Chiaramantesi) - Antonio Annaloro (Giannetto Malespini) - Gigliola Frazzoni (Ginevra) - Mafalda Micheluzzi (Lisabetta) - Liliana Pellegrino (Laldomine) - Pina LeoTanco (Fiammetta) - Liliana Pellegrino (Cintia) - Antonio Sacchetti (Fazio) - Enzo Guagni (Gabriello) - Choeurs et Orchestre de la RAI de Milan, Oliviero De Fabritiis (1955)








    Bonne écoute,
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #2
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 781
    oh! ce double disque de Poulenc par les étudiants de Grenoble m'a enchanté, en son temps ; du chant plein de fraîcheur, sans le pathos que la quasi-totalité des ensembles professionnels avaient encore à l'époque, en tout cas en France ; et Poulenc avec des épanchements à la Mascagni, cela ne va pas trop...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #3
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 282
    Quelques mots de plus sur cette playlist...


    Les trois Symphonies de Haydn proviennent de deux disques différents. L'un comporte la N°6 et la N°8, un autre couple la N°7 avec la N°49. Je n'ai pas ce second disque et la numérisation de la symphonie "Le midi" a été récupérée sur Internet. Je plaide non coupable si elle présente des défauts.


    Le coffret toilé "Florilège du Quatuor à cordes français" paru chez Erato vous est ici présenté complet. Il propose quatre Quatuors en deux disques, vous n'en aurez pas davantage...


    La 4e face du double album Mahler/Kubelik vous a été proposée le mois dernier. Il s'agissait de Penthesilea de Wolf. Il aurait été plus logique de mettre sur cette face l'Adagio de la 10e de Mahler par le même Kubelik mais il complétait la 7e symphonie, allez savoir pourquoi. Dans cette configuration, on remonte de vingt-cinq ans en arrière (1883-84 pour Wolf, 1909 pour Mahler) en changeant de compositeur, de chef, d'orchestre - et de qualité. Penthesilea ne me semble pas casser des briquettes, j'ai même trouvé ça particulièrement médiocre...


    Leb a déjà parlé du double album Poulenc. J'ai fait un choix dans le programme. Il m'a semblé que les "Motets pour un temps de Noël" ou la cantate "Soir de neige" n'étaient pas trop adaptés à un mois de juillet .


    Rien de spécial concernant les Concertos de Mozart, sinon pour dire que le pressage made in Vox de mon exemplaire est particulièrement pourri. Car, non, le disque est propre et ne semble présenter aucune rayure. Or vous n'avez pas idée de ce qu'on entend en bruits de surface avant le passage au logiciel supprimant l'essentiel des clics et des clocs.


    L'opéra de Giordano a été repiqué sur deux 33 tours parus chez UORC en 1972. Ils sentent bon le piratage : vinyle vaguement transparent, pas de pochette, renseignements minimaux, découpage en 4 parties sans autre précision (ça doit correspondre aux quatre actes de l'oeuvre, du moins je l'espère). Les différentes éditions de cet enregistrement sont d'ailleurs amusantes : on a la même chose sous différentes dates (1951 chez UORC, 23 octobre 1955 chez les uns, 14 avril 1956 chez les autres), avec un orchestre non précisé chez UORC, la RAI de Milan ici, la Scala ailleurs, avec même une parution CD changeant le nom d'Antonio Annaloro en Antonio Annular. Faites votre choix. J'ai pris les renseignements sur un site me semblant sérieux, mais je ne garantis rien. Pour la petite histoire, selon ce site l'opéra a été enregistré le 23 octobre 1955 et diffusé le 14 avril 1956


    Le récital Jean Boyer semble être l'un des premiers, sinon le premier, des disques édités par Stil. La pochette met en avant "l'orgue historique de GIMONT construit par godefroy schmidt en 1772". Un historique de l'orgue est au verso et il y a, glissé à l'intérieur avec le disque, une plaquette proposant la reproduction d'un document manuscrit du XVIIIe siècle collé sur un panneau du positif avec au dos, bien entendu, les registrations exactes, toutes choses dont les amateurs devaient faire leur miel. Je suis un peu dépassé par cette science mais j'apprends à l'occasion de ce programme l'existence de Gherardus Scronx. Mon ignorance est grande : je croyais que Scronx était le bruit que faisait le buffet quand on donne un grand coup de pied dedans (comme bratsche est le bruit que fait un alto quand on marche dessus)...



    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous pouvez envoyer des réponses
  • Vous pouvez envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages