+ Répondre à la discussion
Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 6 7 8
Affichage des résultats 141 à 156 sur 156

Discussion: Beethoven 9ème !

  1. #141
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 846
    Citation Envoyé par supernova Voir le message
    D'après le coffret Tahra 378-80, Abendroth aurait à sa disposition 8 enregistrements de la 9e, dont 7 complets.
    Celui de juin 1951 avec la philharmonie tchèque est en tchèque. L'enregistrement Supraphon est probablement celui de mai 1952 avec le RSO de Leipzig.
    C'est bien celui de 1952 avec Leipzig qui a été endisqué par Supraphon a l'époque (je n'ai pas les numéros de catalogue sous la main à cette heure mais les disques portent la date 1952). Je suppose que celui de 1951 est un concert publié plus tard...
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #142
    Membre Avatar de supernova
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    *******dans les étoiles********
    Messages
    124
    En fait il y a deux enregistrements officiels:
    29 juin 51, RSO Leipzig, publié par Eterna,
    18 janvier 52, RSO Leipzig, mais enregistré à Prague, publié par Supraphon. Le son est magnifique.

  3. #143
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 846
    Ça devient compliqué, cette affaire
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  4. #144
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    958
    Gniark, gniark, Jeff a raté son coup : il n'est parvenu à nous escagasser que momentanément, et nous sommes retombés dans l'ornière de la 9ème, nananèreu !

    A part ça, je vais tâcher de réécouter mon (superbe) album de la version viennoise dirigée par F. Weingartner.

    Musicalement,
    l'obsédé-des-incunables

  5. #145
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 846
    Bonsoir.

    J'ai trouvé sur le net la version Coates 1923. En voici le 4e mouvement:



    Juste une remarque: 99 ans ont passé entre la création de l'oeuvre et cette gravure. 90 ans ont passé entre cette gravure et aujourd'hui... Serait-ce un enregistrement sur "instruments d'époque"?
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  6. #146
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    800
    On a l'impression que la vitesse est incertaine, parfois instable. Par moment on dirait une bande sonore signée Spike Jones...

  7. #147
    Membre Avatar de supernova
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    *******dans les étoiles********
    Messages
    124
    Enfin une interprétation historiquement informée : des violoncelles probablement sans pique (une invention moderne, protestait l'ex-violoncelliste Toscanini à Piatigorsky), des cordes en boyau (comme chez Casals) et une formation réduite autour du pavillon, comme tous les enregistrements acoustiques d'orchestre symphonique. Et la langue! Bien sûr qu'à l'époque de Beethoven on chantait dans la langue du pays.

  8. #148
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    800
    Entendu aujourd'hui sur France Musique le finale de l'hymne à la joie par Brüggen Orchestre du XVIIIe*). J'étais impatient d'entendre ce que donnerait cette version "dégraissée", et donc débarrassée des lourdeurs du premier vingtième siècle.
    Ben mon 'ieux, pas d'bol: le chef a des semelles de plomb! à quoi ça rime de nous servir tout un argumentaire sur le vélo en alliage léger si le coureur est en pleine digestion? On connaît des chefs qui fouettent leur artillerie lourde avec autrement plus de vigueur!


    *Siècle. Qui avait compris arrondissement?

  9. #149
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 679
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    le finale de l'hymne à la joie
    L’ «*Hymne à la Joie*» est une partie du ‘finale’ de la symphonie.
    Ce finale ni cet «*hymne*» n’ont eux-mêmes pas de ‘finale’, tout au plus une coda, prestissimo, à 2/2, 132 à la blanche.
    Pour l’interprétation de Brüggen, on sait depuis 2011 à quoi s’en tenir, quoi qu’on en pense.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 05/07/2018 à 13h34.

  10. #150
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    800
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    L’ «*Hymne à la Joie*» est une partie du ‘finale’ de la symphonie.
    Ce finale ni cet «*hymne*» n’ont eux-mêmes pas de ‘finale’, tout au plus une coda, prestissimo, à 2/2, 132 à la blanche.
    Pour l’interprétation de Brüggen, on sait depuis 2011 à quoi s’en tenir, quoi qu’on en pense.

    Tout à fait juste: c'est ce que je me disais en l'écrivant, mais je trouve ça plus joli que "la fin de l'hymne à la joie" (trop plat pour môâ).
    Brüggen, moi je ne savais pas à quoi m'en tenir. A quoi au juste?

  11. #151
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Je ne connais pas cet enregistrement de Brüggen. Mais de mémoire, superbe enregistrement de la 4eme...

  12. #152
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    800
    Citation Envoyé par Niccolo Voir le message
    Je ne connais pas cet enregistrement de Brüggen. Mais de mémoire, superbe enregistrement de la 4eme...
    Même orchestre?


    à propos d'orchestre: il y a deux jours j'ai pu écouter une de mes dernières acquisitions (en vinyle): la Pastorale par la Société des Concerts du Conservatoire* dirigée par Schuricht. M'abusé-je si j'avance que, ça, c'est un orchestre agile et polychrome capable de rendre justice aux oeuvres du XIXe? Quant au chef, je me demande si ce qui manque à beaucoup de dirigeants "historiquement informés", ce ne serait pas l'envergure, des fois...


    *Les majuscules sont-elles pertinentes? Je compte sur d'aucun pour me reprendre si besoin est.

  13. #153
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 679
    On fait bien ce qu’on veut avec sa touche ´majuscules’
    L’édition critique des symphonies de LvB par Schuricht et ses enregistrements d’icelles sont connus et font référence depuis quelques décennies, cela dit. Mais c’est bien que d’aucuns le redécouvre, périodiquement.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 07/07/2018 à 22h22.

  14. #154
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    800
    Cela fait un demi-siècle (sniff) que la réputation de Schuricht est parvenue jusqu'à l'aborigène bas-breton que je suis. Au reste, j'avais fait part de mon enthousiasme pour sa 9e précisément ici-même il y qq années.


    La question est tout autre: tel que dirigé par ce chef allemand, je trouve l'orchestre de la Société des concerts du Conservatoire* plus convaincant dans ce répertoire que nombre de formations et de chefs "historiquement informés". Alors, est-ce le vieil orchestre qui est plus proche du passé (!), ou serait-ce qu'on manque de chefs d'envergure?
    Ou les deux mon général?


    *En lisant certaines critiques relevant des problèmes de justesse, je suis content de mon état de béotien musical: je n'entends pas les pâtés!

  15. #155
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    Je crois que les majuscules étaient idoines ; en principe pour les noms d'organismes uniques on met une majuscule (enfin... une capitale, plutôt) à chaque nom, mais aux adjectifs : le ministère de l'Economie et des Finances, mais le ministère de l'Economie et des Affaires financières ; pas de capitale à ministère car il y a plusieurs ministères, et normalement un accent aigu sur la capitale E d'Economie mais c'est un peu laborieux à faire...

    Sinon l'orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire a une des plus vieilles traditions beethovéniennes du monde, je crois!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  16. #156
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Même orchestre?
    ll s'agit de l'Orchestre du XVIII siècle

    Je me permets de citer les avis de quelques acheteurs. Mais évidemment cela n'engage qu'eux. Pour ma part, c'est essentiellement l'enregistrement de la quatrième dont je me souviens. Pour la 6e j'ai une préférence pour C. Kleiber et aussi H. Scherchen.


    (1): Je suis d'accord avec GC La revue publiée le 31 mai 2014 a déclaré que le cycle de Beethoven Symphonies de Bruggen enregistré dans les années 1990 a été éclipsé par Hogwood, Norrington, Gardiner et Goodman (Nimbus). C'est dommage car Bruggen a un orchestre sonore plus riche qui est plus agréable à entendre que Hogwood ou Norrington.
    L'orchestre du 18ème siècle joue avec le poids requis si nécessaire, mais peut également être délicat et gracieux dans les passages de pp ou de ppp. Sans grands détails, les mouvements Allegro sont rapides mais pas à bout de souffle, Andantes et Adagios coulent mais ne s'enlisent pas.

    (2): Dans le flou des enregistrements d'instruments d'époque des symphonies de Beethoven des années 1980 (principalement des groupes d'époque britanniques, semble-t-il), il semble que le cycle Philips de Frans Bruggen et l'Orchestra du XVIIIe siècle se soit quelque peu perdu. Sur la base de ce CD des 4ème et 6ème symphonies (première exposition de cet écrivain à ce cycle enregistré), cela semble une honte, car Bruggen apporte son propre timbre distinctif à ces œuvres qui ne correspondent pas toujours au stéréotype de l'instrument d'époque les performances.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages