+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Discussion: "La Tempête" de Piotr Ilitch T.

  1. #1
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564

    "La Tempête" de Piotr Ilitch T.

    Bonjour,

    Je recherche la version idéale de cette oeuvre peu connue mais que j'apprécie.
    Le début est déroutant, à tel point que l'on pense plus à l'entame d'une symphonie de Bruckner qu'à Tchaikovski. Mais n'ayez crainte, j'ai beaucoup d'imaginationEt il faut que j'arrête de ne plus boire, je crois
    En tout cas, merci d'avance.

    Cordialement

  2. #2
    Membre Avatar de Vincent H
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Entre Mulhouse et Amiens
    Messages
    535
    Bonjour Jyduc,

    Il y a trois versions qui se détachent, je crois: la 1ère est de Svetlanov, évidemment, parue chez Melodiya il y a quelques années et que l'on trouvait dans un coffret 2CD, avec Manfred, Romeo et Juliette et d'autres grands moments de musique russe.
    Malgré une prise de son soviétique (c-à-d légèrement crade), une réussite totale et le Caliban le plus lubrique de toute l'histoire shakespearienne.
    La 2e: Markevitch, chez Philips, dans un autre coffret 2CD (Poèmes symphoniques). Du grand Markevitch, qui signe également par la même occasion deux grandes réussites avec Hamlet et Francesca da Rimini.
    La 3e: la plus récente et peut-être la moins réussie, celle d'Abbado chez DG; il l'avait redonné en concert avec le Berliner, c'était joli mais pas vraiment fou.

    Vous avez raison, la Tempête de Tchaïkovski c'est un sacré remue-ménage orchestral. N'oublions pas que cela passait à l'époque pour la musique contemporaine la plus radicale qu'il soit (avec Wagner et Moussorgski).
    Bien cordialement

  3. #3
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564
    "Vous avez raison, la Tempête de Tchaïkovski c'est un sacré remue-ménage orchestral. N'oublions pas que cela passait à l'époque pour la musique contemporaine la plus radicale qu'il soit (avec Wagner et Moussorgski)."

    On y entend même le choral de Luther, si je ne m'abuse

    Svetlanov me plaît assez, surtout avec la "Manfred".

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 028
    Et la version de Dudarova, elle vaut quoi ? généralement ce qu'elle fait est assez bon.
    Double album Olympia, dans un programme qui recoupe largement celui de Svetlanov, mais sans Manfred. Avec, en revanche, une des rares enregistrements de Fatum (op.77), un poème symphonique détruit par Tchaikovsky lui-même et ensuite restauré.
    Cet album est disponible à la médiathèque de mon bled, je l'emprunte dès que possible

  5. #5
    Membre Avatar de Vincent H
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Entre Mulhouse et Amiens
    Messages
    535
    C'est bien Philippe, il faut faire grimper les chiffres de fréquentation des médiathèques. On trouve encore des choses dans ces endroits poussiéreux...

    Personnellement je ne connais pas la version de Dudarova, même si d'expérience je peux dire qu'il s'agit de quelqu'un qui fait du bon travail, mais à qui manque parfois le souffle nécessaire pour porter le tout. La Tempête, par exemple, est plutôt difficile à mettre en place en raison de la structure même du poème, depuis l'introduction et ses nuages lourds (non, en y pensant ce n'est pas brucknérien, c'est encore différent), la tempête elle-même, la passion des deux héros échoués, cette fausse coda qui n'en est pas une, puis le retour au thème initial, bien angoissant.
    Même Abbado a du mal avec, ce qui n'est pas rien...
    Je serais curieux de savoir ce que vous pensez du travail de Dudarova.
    Bonne soirée!

  6. #6
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 028
    Vincent, si un jour funeste les médiathèques belges étaient à l'instar de bien d'autres institutions culturelles balayées par les restrictions budgétaires, je n'en ressentirais aucune culpabilité personnelle, soyez-en certain ! elles recèlent des trésors que ma curiosité s'est mise en tête d'explorer depuis des années, et je suis toujours surpris des découvertes qu'on y fait

    Quant à Dudarova, cette chef me paraît en effet fort talentueuse : son interprétation de la symphonie de Kalinnikov vaut, à mon sens, celle de Svetlanov. Sa symphonie de chambre de Popov est sans doute un peu molle, surtout si on la compare à la version de Lazarev. Mais nous bénéficions, grâce à elle, d'enregistrements d'oeuvres très mal documentées au disque (concerto pour piano de Levina, symphonie de Makarova, quelques beaux concertos pour violon de Kabalevsky, Chebaline ou Rakov...).

    La Tempête de Tchaikovsky, je ne crois pas l'avoir jamais entendue...
    Ce sera donc une découverte pour moi


    PS.
    Je déplace dans Écoutes comparées, si ça convient à tout le monde

  7. #7
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564
    "La Tempête de Tchaikovsky, je ne crois pas l'avoir jamais entendue...
    Ce sera donc une découverte pour moi
    PS.
    Je déplace dans Écoutes comparées, si ça convient à tout le monde"

    Non, je proteste. Ici, le loyer dépasse mes possibilités financières

    Vous pouvez y aller les yeux fermés (et les oreilles ouvertes), Philippe. C'est une oeuvre étonnante. Comme je le dis dans mon message initial, le début est troublant car à aucun moment la musique ne paraît... russe. A la première écoute, j'ai cru que c'était du Bruckner. Puis vient un thème qui évoque étrangement le choral de Luther... et la pâte sonore tchaikovskienne () s'impose enfin, avec réexposition par deux fois du thème... euh... brucknérien. Vingt-cinq minutes de belle zizique, vingt dieux.
    Dimanche, sur ARTE, "La Tempête" figurait au concert de 19 heures, direction Abbado. Je n'ai pas aimé sa direction, qui m'a paru lente et simplement esthétique.

    Bonne écoute

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Switzerland (Basel)
    Messages
    144
    Citation Envoyé par JYDUC Voir le message
    On y entend même le choral de Luther, si je ne m'abuse
    Plus précisément, un des chorals de Luther.
    Arte, dimanche soir, retransmettait un concert de Lucerne où C. Abbado dirigeait cette oeuvre dont je ne me rappelais pas non plus.

  9. #9
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564
    Citation Envoyé par Louis Voir le message
    Plus précisément, un des chorals de Luther.
    Arte, dimanche soir, retransmettait un concert de Lucerne où C. Abbado dirigeait cette oeuvre dont je ne me rappelais pas non plus.
    Celui que l'on entend dans la symphonie "Réformation" de Mendelssohn, oui, oui, je sais, je sais
    Quant au concert de Lucerne, j'ai trouvé Abbado très peu inspiré, mais surtout d'une lenteur exaspérante - ou plutôt qui m'a exaspéré.

  10. #10
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564
    Je me rends à peine compte que, dans l'intitulé du fil, j'ai mis deux ailes au bel oiseau de Piotr.
    Je corrige ici : ILITCH

    Juste par curiosité, quelqu'un peut-il m'indiquer s'il existe une intégrale des poèmes symphoniques de Tchaïkovski, merci.






    C'est corrigé
    Ph.

  11. #11
    Membre Avatar de Vincent H
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Entre Mulhouse et Amiens
    Messages
    535
    "au bel oiseau": quel jeu de mot, cher Jyduc. A ceux qui ne parleraient pas le russe, rappelons que "Tchaïka" veut précisément dire... la mouette.

    Mais pour répondre à votre question, il n'existe pas d'intégrale complète (ou alors complètement satisfaisante): le coffret Philips qui regroupe Haitink, Markevitch et quelques autres est à ma connaissance celui qui contient le plus d'oeuvres jouées de la façon la plus satisfaisante (dont la reconstruction de Fatum). Après, il faut courir après les Melodiya de Svetlanov.
    Mais il existe sans doute une intégrale intégralisante par un orchestre de province et un chef moins connu (je ne sais plus si Duderova a tout enregistré). En quel cas, je cède la parole à celui qui connaîtrait cette perle rare.
    Bien à vous

  12. #12
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    Citation Envoyé par Louis Voir le message
    Plus précisément, un des chorals de Luther.
    .
    Citation Envoyé par JYDUC Voir le message
    Celui que l'on entend dans la symphonie "Réformation" de Mendelssohn, oui, oui, je sais, je sais
    .
    J'ai moi-même longtemps commis cette erreur, ce choral n'est pas tiré des gesanbuch de Luther (les historiens l'ont longtemps cru pourtant), jusqu'à ce que Sophie et Fierce Rabbit je crois éclaircissent opportunément la question sur ce fil.

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    878
    Désolé, d'interrompre, juste 2 petites questions :

    - est-ce un opéra ?

    - est-ce d'après la Tempête de Sheakspeare ?

  14. #14
    Membre Avatar de Vincent H
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Entre Mulhouse et Amiens
    Messages
    535
    Bonjour,

    Non, ce n'est pas un opéra, mais le sujet est bien de Shakespeare. Je crois, mais je ne suis pas sûr, que Tchaïkovski avait eu le projet d'un opéra sur le sujet, mais ce dernier n'a pas abouti. En revanche, la Tempête porte encore les traces de son travail du Lac des Cygnes, si l'on en juge par la maîtrise de son orchestre dans les sections les plus mouvementées.

    P.S. Et son Caliban est gonflé aux hormones...

  15. #15
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 564
    Citation Envoyé par Agamemnon Voir le message
    Désolé, d'interrompre, juste 2 petites questions :

    - est-ce un opéra ?

    - est-ce d'après la Tempête de Sheakspeare ?
    L'intitulé exact est "ouverture-fantaisie"

  16. #16
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 028
    Citation Envoyé par Vincent H Voir le message
    je ne sais plus si Duderova a tout enregistré
    Le programme de Dudareva (double CD Olympia, pas encore reçu ) est le suivant :
    1. Ouverture de fête sur l'hymne national danois
    2. Fatum
    3. Roméo et Juliette
    4. La Tempête
    5. Francesca da Rimini
    6. Capriccio italien
    7. Ouverture 1812
    8. Hamlet

    alors que le Melodiya de Svetlanov comporte :
    1. Manfred
    2. Roméo et Juliette
    3. La Tempête
    4. Sérénade pour cordes
    5. Capriccio italien


    Ph

  17. #17
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    878
    Ok ! Merci !

  18. #18
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 990
    Bonjour.

    Au total, entre les édition Melodiya et les réenregistrements Canyon, Svetlanov aura enregistré à peu près tout ce que Tchaikovsky a écrit en matière d'œuvres orchestrales.
    En plus de l'intégralité du programme Dudareva, il aussi gravé l'ouverture en ut mineur, la marche du couronnement et les extraits symphoniques des opéras, sans parler des quatre suites, des trois ballets, de Manfred et des symphonies. En fait, la seule chose qui semble manquer au lot, c'est la Marche de la faculté de droit, un petit truc que je ne connais que dans un enregistrement de Rojdestvensky.
    Le seul souci est que cet ensemble n'a jamais été regroupé en un seul coffret. Peut-être que Warner, dans sa grande bonté... Notez qu'il existe depuis peu des éditions d'une "fondation Svetlanov" qui pourraient solutionner le problème. Mais la fondation a préféré commencer par s'attaquer à rééditer tous les enregistrements Glazounov .


    mah
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  19. #19
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361
    N'empêche qu'on m'a toujours pas dit le nom de l'oeuvre qui complète Francesca dans le disque Warner! On me dit sur la pochette que c'est Roméo et Juliette, mais moi ces deux tourtereaux je les connais un peu, et bien c'est pas eux... Désolé de dévier le fil mais la tempête souffle et ma boussole s'affole...

    thierry

  20. #20
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 990
    Une chouette édition, décidément, cette édition Warner...

    Sinon, je crois avoir dit deux bêtises:
    a) Svetlanov semble ne jamais avoir enregistré l'Orage Op.76; il existe un 33 tours Dudarova comprenant cette ouverture;
    b) si on prend avec soin dans les CDs Canyon, on doit avoir une quasi-intégrale des poèmes symphoniques (hors, donc, cet Orage) dans la version des années '93-96. Au total, on devrait trouver:

    Ouverture 1812
    Capriccio Italien op.45
    Fatum op.77
    Marche du couronnement
    Francesca da Rimini op.32
    Hamlet
    Romeo et Juliette
    Marche Slave op.31
    La tempête op.18
    Voyevoda op.78

    Je crois que 3 CDs suffisent, mais le site de HMV est en maintenance pour une demie-heure depuis un bon moment, et je ne peux pas vérifier.

    Finalement, je signale aux amateurs de Tchaikovsky que je vais mettre sur la playlist d'octobre du juke-box une petite surprise que j'espère agréable...


    mah
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages