+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Allegri: Miserere

  1. #1
    Membre Avatar de Patricia
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    537

    Allegri: Miserere

    J'aimerais savoir quelles sont vos versions préférées du Miserere d'Allegri (vous savez bien, ce petit truc interdit de diffusion que Mozart mémorisa entièrement dès la première écoute!) ?
    Celle que j'ai ne me convient pas, et j'avais gardé un excellent souvenir d'une autre qui a disparu de ma discothèque, mais avant de m'en racheter une, j'aimerais un petit panorama de vos versions favorites!

    Merci!

  2. #2
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 584
    Bonsoir Patricia

    Je ne connais que deux interprétations du Miserere d'Allegri.
    Par ordre d'apparition dans ma discothèque, la première - celle par laquelle j'ai découvert l'oeuvre - est très nettement celle des deux que je préfère ! il s'agit d'un album de l'ancienne collection "Ovation" de Decca : le Miserere d'Allegri y est accompagné d'oeuvres de Palestrina, et l'interprétation de David Willcocks avec le King's College de Cambridge. J'ai appris plus tard (je débutais alors dans l'univers du classique, et j'ignorais tout de cet enregistrement, acquis alors un peu par hasard...) que cette interprétation était devenue quelque peu "légendaire" (je force un peu la note, sûrement) car c'est par elle que se fit connaître Roy Goodman, alors âgé de 12 ans, comme "solo treble" (je ne sais pas comment on peut traduire ce terme en français). L'enregistrement est de 1963, et le son est plutôt mauvais ; mais l'interprétation est merveilleuse, et je te recommande cette version, sans réserve
    Quelques années plus tard, j'ai acquis l'album Allegri de l'ensemble A Sei Voci, publié en 1994 chez Astrée Auvidis. L'oeuvre n'avait jamais perdu de sa magie chez moi et exerçait toujours le même effet enchanteur, je souhaitais donc "approfondir" ma connaissance d'Allegri.

    Sur un plan musicologique (si j'ose dire, et je m'aventure sans doute sur des chemins glissants qui traditionnellement ne me réussissent guère ), c'est une réalisation intéressante : deux versions du Miserere y sont proposées.
    On comprend bien, en entendant ces deux versions, à quel point nos habitudes d'écoute ont pu ou peuvent être influencées par les travaux des experts sur les interprétations au fil des âges, et par leurs reports au disque : la version qui clôt le disque, correspond à un moment de l'interprétation du Miserere "tel qu'on devait le chanter à la fin du XVIIIe siècle (et tel que nous le connaissons par le disque)" (je cite le livret). "À la fin du XVIIIe siècle, seules étaient chantées les ornementations dans un registre très aigu, apprises par coeur par des castrats." C'est une version qui ressemble en effet beaucoup à celle de Willcocks ; c'est une version très belle et sûrement fort réussie, mais je la trouve moins "habitée" que celle de Willcocks et du jeune Roy Goodman.
    L'autre version du Misere présentée par l'ensemble A Sei Voci, et qui ouvre le disque, est beaucoup plus étrange et "rébarbative" à mes oreilles ! elle correspond à ce qu'on "devait chanter au milieu du XVIIe siècle [et] comporte des ornementations qui donnent une idée de celles que les chanteurs de la Sixtine savaient improviser à l'époque d'Allegri". Il s'agit donc, en quelque sorte (si j'ai bien compris) d'une sorte de "reconstitution historique" de l'oeuvre. Mais sur un plan strictement esthétique, c'est, à mon goût, bien sûr, plus intéressant qu'agréable à entendre !

    En conclusion, et pour répondre plus simplement à ta question, la version de Willcocks est, des deux (ou des trois) seules versions que je connais, la seule dont je ne saurais pas me passer !

    Ph

  3. #3
    Membre Avatar de JYDUC
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    2 567
    Bonjour,

    Oeuvre magnifique dont je ne me lasse pas, comme des chants grégoriens.



    Etonnante partition... à voir et à entendre.

  4. #4
    Membre Avatar de jifi
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    France
    Messages
    80
    Le Miserere d’Allegri


    - version à 9 voix Choir of St John's College, Cambridge, George Guest EMI (avec Lassus et Palestrina)

    - Choeur de l'Abbaye de Westminster Simon Preston Archiv Production

    Basilique de Rome, Vendredi Saint (crucifixion du Christ) 12 avril 1639. Office des Ténèbres. Urbain VIII et les cardinaux
    sont agenouillés. La lecture des quatorze premiers psaumes de l’Ancien Testament débute, alors qu'une à une on éteint
    quatorze des quinze bougies d’un chandelier. Lumière dans l’obscurité, éclairant seule l’office, la quinzième
    est le symbole du Christ dont la mort plongea les hommes dans les ténèbres. Elle est cachée derrière l’autel alors qu'un chœur
    en deux parties (quatre et cinq voix) entame le Miserere de Gregorio Allegri (1582-1652) (concours remporté vers 1630).
    Chaque partie précédée d’une monodie grégorienne, stile antiquo (a cappella "à la manière de la Chapelle",
    sans instruments interdits durant les Offices des Ténèbres) (chœur sans accompagnement instrumental).
    Soudain, le chœur frappe le sol à l’aide de chapelets pour reproduire un tremblement de terre qui chasse les derniers démons.
    Le cierge réapparaît, silence total, la bougie est éteinte, le clergé se retire, les autres cierges sont rallumés.
    Manuscrit jalousement gardé par le Vatican qui avait interdit de le transcrire, le jouer ailleurs qu'en ces lieux
    sous peine d'excommunication. Nous sont parvenues une copie "light" pour l'Empereur d'Autriche, en 1770 une retranscription
    de mémoire par Mozart âgé de quatorze ans, mais n'incluant pas les ornements baroques qui en faisaient la beauté,
    une copie d’après original, offerte à Napoléon, deux transcriptions, une en 1831 de Mendelssohn, l'autre en 1840 d'Alfieri.
    L'œuvre originale s'est perdue ?

    “Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché
    Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense
    Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi
    Contre Toi, et Toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait
    Ainsi, Tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire
    Moi, je suis né dans la faute, j’étais pécheur dès le sein de ma mère
    Mais Tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, Tu m’apprends la sagesse
    Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige
    Fais que j’entende les chants et la fête : ils danseront, les os que Tu broyais
    Détourne ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés
    Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit
    Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton Esprit Saint
    Rends-moi la joie d’être sauvé ; que l’esprit généreux me soutienne
    Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés
    Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur, et ma langue acclamera ta justice
    Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange
    Si j’offre un sacrifice, Tu n’en veux pas, Tu n’acceptes pas d’holocauste
    Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; Tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé
    Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem
    Alors Tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur ton autel”
    "Maintenant, je sais qu'il y a un dieu dans les cieux" Albert Einstein (Yehudi Menuhin 1929 Concerto pour Violon de Beethoven Orchestre Philharmonique de Berlin dir. Bruno Walter)
    JiFi "l'audio du village"

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages