+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 7 1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 137

Discussion: Sonates piano violon Beethoven

  1. #1
    Membre Avatar de Bertrand
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    On sent la mer d'ici
    Messages
    803

    Sonates piano violon Beethoven

    Il y avait sur Abeille un fil très long et très interessant sur ces sonates et leurs différentes interprétations.
    1. Est-ce que quelqu'un a pu le récupérer?
    2. Si oui, quelqu'un sait-il ce qu'il est possible d'en faire ici?
    Je viens d'acheter à prix ridiculement bas l'intégrale Grumiaux Haskil chez Decca. Je suis surpris car j'avais lu, si mes souvenirs sont exacts, que c'était paru chez philipps (est-ce la même chose?) et que la prise de son était un peu dégueu. Je n'ai pas eu du tout cette impression et enfin (en comparaison à celle que j'avais: Oistrak Oborin) il y a de l'equilibre et du lyrisme au piano et un vrai dialogue entre les instruments. C'est merveilleux.

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    LA prise de son est mono et met le violon trop au premier plan : mais du point de vue des timbres, elle n'est pas dégueu, du tout.

  3. #3
    Membre Avatar de Bertrand
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    On sent la mer d'ici
    Messages
    803
    Ben justement, je n'ai pas cette impression. En tout cas en comparaison à l'autre version que j'ai citée. Mais peut-être est-ce dû à la présence du jeu de la pianiste...

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris, Auvergne, Slovénie
    Messages
    1 113
    Bonjour Monsieur Bertrand
    Vous savez qu'il n'est pas possible de re-publier ici des sujets "abeille". Mais vous pouvez disserter tant que vous voulez sur ces sonates pour piano et violon.
    La version Haskil est magnifique, j'écoute souvent Argerich avec son pote Kremer, c'est intéressant.
    Dominique

  5. #5
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361
    Bonjour!

    Voici de bien belles versions mais je garderais toujours un profond attachement pour les enregistrements de Ferras et Barbizet à la fois très poétiques et très fougueux, et d'une entente extraordinaire!

    thierry

  6. #6
    Membre Avatar de Bertrand
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    On sent la mer d'ici
    Messages
    803
    Citation Envoyé par Dominique Voir le message
    Bonjour Monsieur Bertrand
    Vous savez qu'il n'est pas possible de re-publier ici des sujets "abeille".
    Bonjour Dominique, le vélo, ça roule?
    Je ne savais pas si les choses avaient bougé ou pas. J'imagine que ça peut pas mal saoûler les gens de revenir discuter et écrire sur un sujet auquel ils ont déjà pas mal contribué.

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    Oui magnifique enregistrement auquel malheureusement on ne pense pas assez souvent, ainsi que celui de Francescatti et Casadesus. Du point de vue balance : ils sont plus équilibrés quand même que celui d'Haskil et Grumiaux.

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris, Auvergne, Slovénie
    Messages
    1 113
    Nos goûts évoluent et on peut même oublier ce qu'on a écrit ! Alors...
    La version Ferras-Barbizet, je l'ai souvent écoutée, mais j'ai beaucoup de mal avec ce pianiste . L'entente est réelle avec Ferras, qui lui est fabuleux, mais ce pianiste me gêne, bon question de goût hein !
    Dominique

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    Citation Envoyé par Dominique Voir le message
    Nos goûts évoluent et on peut même oublier ce qu'on a écrit ! Alors...
    La version Ferras-Barbizet, je l'ai souvent écoutée, mais j'ai beaucoup de mal avec ce pianiste . L'entente est réelle avec Ferras, qui lui est fabuleux, mais ce pianiste me gêne, bon question de goût hein !
    Dominique
    Qu'est ce qui te gêne chez Barbizet ? Je trouve son jeu direct, vigoureux, simple, inspiré ? Est-ce le son un peu raide que lui donne la prise de son et le relatif manque de grave de son piano ?

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris, Auvergne, Slovénie
    Messages
    1 113
    Mon problème avec Barbizet est apparu quand j'ai découvert ses Schubert ... , là je ne supportais pas du tout, d'autant que ce sont des oeuvres que j'adore. Et après en ré-écoutant ses piano-violon avec Ferras, j'avais l'impression d'y retrouver pas mal de défauts ...
    Encore un mauvais tour de mes oreilles d'äne !
    Je vais laisser passer un peu de temps et ré-écouter ça tranquillement.
    Dominique

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    Citation Envoyé par Dominique Voir le message
    Mon problème avec Barbizet est apparu quand j'ai découvert ses Schubert ... , là je ne supportais pas du tout, d'autant que ce sont des oeuvres que j'adore. Et après en ré-écoutant ses piano-violon avec Ferras, j'avais l'impression d'y retrouver pas mal de défauts ...
    Encore un mauvais tour de mes oreilles d'äne !
    Je vais laisser passer un peu de temps et ré-écouter ça tranquillement.
    Dominique

    Je ne connais pas ses Schubert ! Mais c'est quoi précisément qui te gêne ?

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris, Auvergne, Slovénie
    Messages
    1 113
    Je trouvais ça assez "raide" mais pas seulement dans la prise de son. Ses Schubert, vraiment sans poésie du tout, mais je n'aime pas trop dire du mal des interprêtes. Moi aussi, je peux passer complètement à côté d'un truc que je trouverai beau six mois plus tard. Bon .. hum ... Schubert/Barbizet, c'est quand même pas ça !
    Dominique

  13. #13
    Membre Avatar de Rolla
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Nice France
    Messages
    550
    Pour moi,Francescatti/Casadesus,c'est le must...
    L'équilibre est idéal entre les deux.
    Quelle force dans la "Kreutzer" ! Un final d'anthologie...
    Grumiaux / Haskil
    Ferras / Barbiset
    Szeryng /Haebler ...je ne pense pas que Szeryng ait entregistré ces sonates avec Rubinstein,c'est dommage...
    Pasquier/Pennetier,ce n'est pas mal du tout.

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    Rolla, pas Szeryng/Haebler ! La baronne y est reléguée au rang d'accompagnatrice servile. C'est pas de la musique de chambre. Même si le jeu de violon est somptueux.

  15. #15
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    862
    Citation Envoyé par Bertrand Voir le message
    Je viens d'acheter à prix ridiculement bas l'intégrale Grumiaux Haskil chez Decca. Je suis surpris car j'avais lu, si mes souvenirs sont exacts, que c'était paru chez philipps (est-ce la même chose?) et que la prise de son était un peu dégueu. Je n'ai pas eu du tout cette impression et enfin (en comparaison à celle que j'avais: Oistrak Oborin) il y a de l'equilibre et du lyrisme au piano et un vrai dialogue entre les instruments. C'est merveilleux.
    A mon avis il y a deux problèmes (mineurs) avec la prise de son Grumiaux/Haskil : le violon est privilégié, et la résonance qui nuit aux détails.

    Bruno

  16. #16
    Membre Avatar de Bertrand
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    On sent la mer d'ici
    Messages
    803
    Bruno bonjour,

    on avait déjà discuté de la version Oistrak Oborine dans laquelle vraiment le piano est quasi relégué même pas au 2nd plan mais dans la pièce du fond. Alors, c'est peut-être le contraste, mais je ne trouve pas le piano particulièrement défavorisé. Tout est question de repères sans doutes

  17. #17
    Membre Avatar de Rolla
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Nice France
    Messages
    550
    Citation Envoyé par alain Voir le message
    Rolla, pas Szeryng/Haebler ! La baronne y est reléguée au rang d'accompagnatrice servile. C'est pas de la musique de chambre. Même si le jeu de violon est somptueux.
    Bien sûr,c'est pour cela que je regrette que Szeryng n'ait pas fait une intégrale avec Rubinstein !
    Mais les violonistes peuvent être intéressés par le violon de Szeryng dans cette version où le violon est simplement accompagné....Le consul du Mexique mérite quand même le détour...

  18. #18
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    30

    philips

    Pour Haskil/Grumiaux je me souviendrai longtemps de mon désapointement parce que c'est un disque Philips et que je m'attendais à un piano plus présent.
    A l'époque où j'ai acheté ça je connaissais surtout les disques de Brendel et d'Arrau dont les prises de son sont superlatives.
    C'est peut-être seulement à partir des années 70 que Philips s'est mis à si bien enregistrer le piano.

  19. #19
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris et Normandie
    Messages
    660
    Citation Envoyé par philistin Voir le message
    Pour Haskil/Grumiaux je me souviendrai longtemps de mon désapointement parce que c'est un disque Philips et que je m'attendais à un piano plus présent.
    A l'époque où j'ai acheté ça je connaissais surtout les disques de Brendel et d'Arrau dont les prises de son sont superlatives.
    C'est peut-être seulement à partir des années 70 que Philips s'est mis à si bien enregistrer le piano.
    Si tu écoutes les sonates la tempête et la caille de Beethoven par Haskil, la prise de son est superbe.

  20. #20
    Membre Avatar de Rolla
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Nice France
    Messages
    550
    On est quand même obligé de parler de la version de Fritz Kreisler et Franz Rupp qui date de 1935. (donc mono bien sûr!)
    Il s'agit d'un repiquage de 78 tours. Je ne connais que les microsillons édités dans les années 65/67 chez "La Voix de son Maître".
    Kreisler prend aussi le pas sur son pianiste mais il comble les spécialistes du violon,c'est déjà ça !
    Un document qui est peut-être réédité en CD ?

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages