+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Réparateur platine vinyle

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2

    Réparateur platine vinyle

    Bonjour à tous,

    Il y a de cela une éternité, du temps du forum d'Abeille, il m'était arrivé d'intervenir par-ci par-là dans vos conversations ; puis, les choses étant ce qu'elles sont (ouh là, si je continue à ce niveau de pensée et d'expression, je vais pouvoir postuler comme auteur à succès, moi...), j'avais disparu. Personne ne s'en était rendu compte, ce qui était tout à fait normal, mais j'avais bel et bien disparu.

    Enfin, bref, tout ça pour vous demander une adresse : ma bonne vieille platine vinyle Dual 1219 ne fonctionne plus (le plateau n'est plus entrainé par le moteur) et comme je suis incapable de réparer ça moi-même (c'est que j'y tiens, à ma Dual, et si j'y touche, elle sera définitivement fichue...), j'aimerais savoir si vous connaîtriez un réparateur qui accepterait de résoudre le problème sur Toulouse, Montpellier ou Paris.

    Merci !

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    344
    Il y a effectivement une éternité...J'ai essayé de retrouver le service après-vente de dual qui était dans la banlieue strasbourgeoise... Nulle trace sur Internet. Ils avaient eu la gentillesse, il y a quelques années de me fournir une cellule quasiment pour le prix d'un diamant car elle restait dans un fonds de tiroir.
    La « maladie » que vous décrivez semble être due à l'usure du GALLET caoutchouté qui assure la rotation du plateau et qui se pose entre l'axe du moteur à quatre pôles la jupe interne du plateau. On arrive quelquefois à rattraper ce jeu en tordant légèrement le bras de levier mais, ce n'est pas toujours facile et pas toujours rentable.
    Ce GALLET ayant une certaine dimension, le fait qu'il s'use diminue l'amortissement du bruit de Ronflement occasionnée par les vibrations et mécaniques du moteur... Les platines dual étaient connues pour avoir ce Ronflement appelé RUMBLE ; leur seul intérêt résidait dans la qualité de leurs bras, surtout dans les derniers modèles et sur la possibilité de faire varier de façon quasiment continue la vitesse de rotation du plateau entre 25 et 55 tours par minute. À mon avis, vous avez intérêt à chercher sur eBay, par exemple une autre platine. La merveille de dual est-elle celle qui était pourvue d'un moteur à effet Hall la CS 710. Sinon, il vaut mieux se tourner vers des modèles d'autres marques comme Thorens , Technics etc.
    bien amicalement
    Jean DUBAR
    Dernière modification par Jean DUBAR ; 27/07/2009 à 20h12.

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2
    Je vous remercie de votre serviabilité et de votre réponse, guère encourageante au demeurant. J'ai du mal à imaginer ce que peut être le galet dont vous me parlez (je pensais bêtement que le plateau était entraîné par une courroie), et si je dois envisager d'acheter une autre platine, je me ferai un plaisir d'ouvrir celle-ci, au moins pour voir à quoi ressemblent ses entrailles et ce fameux galet.

    Merci.

    Marie.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    924
    Bonjour Marie,

    Moi itou ça fait un 'ti bout d'temps que je ne suis pas venu par ici (comme on dit en breton: ah, vous êtes venu aussi?).

    Bon: le galet, c'est une roulette dont le centre est en métal (pour l'axe) et la périphérie en caoutchouc. Effectivement, ça s'use. Seule chance: parcourir les sites de ventes aux enchères ou d'annonce, mais du côté germanophone. Là-bas, il y a des nostalgiques du temps où l'Allemagne règnait aussi sur l'électro-acoustique, et on voit passer parfois des pièces de rechange improbables, alors...

    Une précision: la Dual à entraînement direct s'appelait 701. C'était une bête mais la musicalité n'était pas à la hauteur des moyens (très impressionnants) mis en oeuvre . Ce qu'on trouve d'avantageux, ce sont les Thorens TD 316-318-320. En ce moment les enchères ne montent plus du tout aussi haut qu'il n'y a pas encore si longtemps.

    La crise....

    Cordialement
    JEFF

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    924

    Tour de cochon?

    Hello!
    "Ya" pas grand-monde par ici!
    Voyons donc si une nouveauté va vous faire dresser l'oreille. Il s'agit plutôt d'une résurrection: le couvre-plateau en peau de porc de Jean Hiraga. J'ai pu en essayer un sur ma Thorens TD 520 (bras TP 90L, cellule Ortofon OM 40 Super).

    Très vite, j'ai compris qu'il se passait qq chose, du genre embarrassant vis-à-vis de vos habitudes d'écoute, lesquelles sont conditionnées par la signature sonore de votre système. Je n'ai pas retrouvé cette dernière, non pas parce que la coloration caractéristique du CP d'origine avait changé, mais parce qu'elle avait disparu!

    En effet, on a l'impression d'être en prise directe sur la gravure pour autant que le système lecteur en soit capable. Car c'est sans doute la seule réserve: un tel composant risque d'exposer cruellement les insuffisances de la platine/bras/cellule. Je crains par exemple que les anciennes générations de Thorens ne survive pas à l'épreuve, du fait d'un moteur insuffisamment discret. Quant aux innombrables casseroles asiatiques équipées de ces horribles moteurs 4 pôles, inutile de se fatiguer à faire l'essai. Cette pièce apparemment chère ne sera cependant pas réservée aux platines à plateau super-lourds, comme je l'ai vu écrit. Je crois que tout modèle suffisamment silencieux doit bénéficier de cette transparence accrue, y incluses les dernières vraies Thorens, car elles sont les plus abouties de l'histoire de ce fabricant. J'en suis certain pour les 2001-3001, et même les 320-321, à peu-près sûr pour les 316-318. Parmi les anciennes générations, les TD 125-126-127 (et 226/7) doivent également pouvoir en tirer parti, ainsi peut-être que les versions SUPER de la TD 160. Quant aux autres marques, je serais curieux de savoir ce qui se passerait avec une LINN, une Michel ou une Oracle, voire une Clement avec son plateau suspendu magnétiquement. Mais on arrive là dans des gammes où le prix de cet "accessoire" n'a plus bcp d'importance!

    Ce qu'il faut impérativement garder présent à l'esprit, c'est que ce composant "n'améliore" pas le son: ce n'est "qu'un" révélateur. Gare au syndrome du masque qui tombe!

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages