+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Discussion: inconnu, méconnu...

  1. #1
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542

    inconnu, méconnu...

    C'est devant une assitance pas vraiment clairsemée mais vraiment pas innombrable que, lors d'un récital récent, un chanteur très connu a chanté une oeuvre pas si connue d'un compositeur très connu.


    Pourquoi le répertoire standard de lieder est-il finalement si restreint, en tout cas en France? En dehors des grands cycles de Schubert et Schumann et de quelques tubes isolés de celui-ci (Les deux grenadiers,...) et surtout celui-là (Le Roi des Aulnes, Marguerite au Rouet, la Truite, ...) assez peu de choses sont régulièrement, ou même sporadiquement données.

    Il y a toutes les raisons du monde pour que le Voyage d'hiver, les Amours du poète ou le Roi des aulnes soient plus connus que d'autres. Mais tout de même...

    Alors quels sont les lieder peu, pas, moins connus pour lesquels vous avez un coup de coeur, une passion, une tendresse? De Schubert et Schumann déjà cités à Brahms et Wolf, finalement pas si courants, en passant par Loewe ou Franz, que recommanderiez-vous?

    (je dis lieder, mais évidemment la même remarque et les mêmes suggestions valent pour la mélodie française et les "chansons d'art", comme on dit en anglais de tous les pays et de toutes les langues).

    Je commence : j'aime beaucoup les Liederkränze de Loewe, sans doute un peu des bluettes, mais bon voilà ;


    les lieder irrespirés du dernier Brahms (Feldeinsamkeit, Wie Melodien ..., il est vrai un peu moins inconnus) ;



    et, plus bizarre...





    et dans un autre univers, les Epigrammes de Clement Marot de Ravel.


    Liste non limitative...

  2. #2
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361
    C'est pas trop mon rayon par ici... Mais j'aime beaucoup la Suite opus 145 sur des sonnets de Michel Ange de Chostakovitch ! ça rigole pas beaucoup... (Plus que deux numéros d'opus... )
    On peut écouter ces 11 sonnets en version basse et piano ou alors orchestre symphonique...

    Sur mon compte SM doit se trouver la formidable interprétation ( en allemand ) de Hermann Christian Polster, l'Orchestre Radio Symphonique de Berlin et Thomas Sanderling ! superbe enregistrement ( Berlin Classics )

    Sinon j'ai trouvé ceci :


  3. #3
    Membre Avatar de Alfredo
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Haute Provence
    Messages
    1 680
    A la liste des chefs d'oeuvre méconnus de musique vocale, vous êtes priés d'ajouter "les odes anacréontiques" de Maurice Emmanuel
    C'est un ordre! On ne discute pas!



    (La soprano n'est pas terrible...)

  4. #4
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    Au fait, le récital récent dont vous parlez, c'était Goerne dans Die Schöne Magdelone? Effectivement, c'était très open bar ce soir là...

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 885
    Citation Envoyé par Theo B Voir le message
    Au fait, le récital récent dont vous parlez, c'était Goerne dans Die Schöne Magdelone? Effectivement, c'était très open bar ce soir là...
    Madelon, ou Magdeleine ?

  6. #6
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    Maguelone, oui, ça va, hein: faut dire aussi, quelle cruche, non? La belle meunière de Schubert, c'est une intello féministe dominante à côté.

  7. #7
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Ah on a encore mieux avec la femme dont on nous narre la vie et l'amour ailleurs, hein...

    (mais bon... s'il fallait s'intéresser au texte de tous les lieder, où irait-on? c'est comme à l'opéra)

    (mais je reconnais que ce n'est pas non plus totalement neutre, évidemment)


    (sinon la réponse est oui)

    (c'étaient des parenthèses)

  8. #8
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    (il était nettement meilleur dans les deux Paulus la semaine dernière, et de ce que j'ai entendu de la répétition ce midi, je l'espère excellent dans les cantates de Bach - 158, 56, 82 - ce soir).

  9. #9
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    j'ai calé sur Paulus ; il était possiblement meilleur, mais je l'ai déjà trouvé très bien dans Brahms, dans une oeuvre tout de même un peu ingrate ; mais bon je suis toujours très bon public au concert.

  10. #10
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    j'ai calé sur Paulus .

    C'est-à-dire? Vous n'avez pas eu le courage d'y aller? Vous y êtes allé et n'avez pas accroché?

  11. #11
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    je n'ai pas eu le courage de prendre des places ; quand j'en ai j'y vais presque toujours, quand j'y suis je reste presque toujours ; mais j'ai du mal avec les grandes oeuvres chorales de Mendelssohn, alors bon... comme on n'a jamais qu'un nombre limité de soirées où sortir, ma foi...

  12. #12
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979
    Pour revenir au sujet, quelques cycles que j'aime beaucoup:


    Ainsi que le Wenlock Edge de Vaughan Williams (version piano et quatuor plutôt qu'orchestre), pour ne citer que les deux cycles qui me semblent les plus marquants. Mais de manière générale, les song de RVW, Somervell, Finzi, Buttterworth, Bantock... je trouve cela superbe.

  13. #13
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    J'aime bien le Hollywood Songbook de Hanns Eisler (et quelques autres lieder de Eisler, d'ailleurs), et j'aime notamment celui-ci (que j'ai pu proposer ailleurs, au demeurant)

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #14
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Il y a un lied de Schubert que j'aime bien, c'est "Liebe schwärmt auf allen Wegen" (l'amour fourmille dans tous les chemins). J'ai l'impression qu'il a été pas mal enregistré à une époque, puis qu'il est tombé dans un oubli relatif.

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages