+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 1 2 3
Affichage des résultats 41 à 57 sur 57

Discussion: Chopin, coins et recoins !

  1. #41
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Les nocturnes par harasiewicz m'avaient été recommandés par un ancien membre et je lui en sais gré
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #42
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Citation Envoyé par thierry h Voir le message
    Le pianiste ? Inconnu au bataillon : Adam Harasiewicz ! Je suis tombé de ma chaise ! C'est formidable ! Tout est formidable ! Je trouve le ton d'une justesse incroyable ! Un grand artiste ! Mais qui connait ce pianiste ?

    N'a-t-il pas enregistré une quasi intégrale ?

    Avec un peu de son...


  3. #43
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Pour un cadeau, mais juste un disque, je propose le très bel enregistrement d'Alain Planès chez HM. Je l'avais déjà cité pour la magie rare qui s'en dégage avec un magnifique piano Pleyel du XIXe. De plus on y trouve un choix d'oeuvre très varié.

  4. #44
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    881
    Impeccable: clarté, vivacité, lumière -qui manque à l'enregistrement du concours de Varsovie. Problème de technique sonore?
    J'avoue que je ne comprends vraiment pas qu'on trouve ça trop rapide. Dans les mazurkas je l'ai trouvé lent, un peu comme s'il était inhibé par l'enregistrement en studio.


    Tiens, ça me rappelle les deux enregistrements des Diabelli par Brendel: je préfère de beaucoup celui capté en concert.

  5. #45
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    881
    Sur un Pleyel vintage? On peut le trouver où, ce disque? (j'habite dans le far-west celtique)

  6. #46
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Quel dommage que l’édition discographique du Chopin 1955 fasse l’impasse sur Fu Cong. Ce fut sans doute ce qu’il y eut de mieux cette année-là.

  7. #47
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    ?? Avouerai-je que je n'ai jamais entendu parler de ce monsieur?
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  8. #48
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Sur un Pleyel vintage? On peut le trouver où, ce disque? (j'habite dans le far-west celtique)
    Malgré son ´âge ´, ce n’est pas encore une rareté. Sauf erreur, HMC 902052, 2009, sur un Pleyel de 1836. Ça se trouve sur le net.
    Bonne chasse.

  9. #49
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    ?? Avouerai-je que je n'ai jamais entendu parler de ce monsieur?
    Avant la redéfinition de la translittération du mandarin, on l’appelait - et l’inevitable Wiki l’appelle toujours ainsi - Fou Ts’ong.

  10. #50
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Ah oui lui si je connais, en tout cas de nom, mais jamais entendu. J'avais à l'époque vu un ou deux de ses disques, chez CBS je crois (goddamn, je viens de révéler sinon mon âge du moins ma génération). Mais à l'époque, je me demandais bien comment un pianiste chinois pourrait jouer de la musique polonaise, fût-elle un peu française (c'était l'époque de la révo cul dans la chine pop, comme on avait titré à l'époque). En plus à l'époque je n'aimais vraiment pas du tout Chopin.
    Bon les préjugés tombent, on découvre que Fou Ts'ong n'est pas un produit du maoïsme ni même du Xisme triomphants, on déteste moins Chopin, on jettera donc une oreille à l'occasion (en plus, outre l'honorable intervenant de ce forum, on découvre que Lupu ou Argerich ou Fleisher le tiennent en estime).
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #51
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    comment un pianiste chinois pourrait jouer de la musique polonaise
    C’était, déjà à l’époque, et cela reste bien moins improbable que l’inverse.

  12. #52
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    ce n'est pas faux...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  13. #53
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    881
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Quel dommage que l’édition discographique du Chopin 1955 fasse l’impasse sur Fu Cong. Ce fut sans doute ce qu’il y eut de mieux cette année-là.
    C'est orthographié Fu Tsung dans le coffret dont-au-sujet-duquel je vous y côz! Le disque 3 lui est consacré, avec le concerto N°1, la berceuse OP.57 et la fantaisie OP. 49. Je me promets d'écouter ça aujourd'hui.
    Si ma mémoire n'est pas trop mauvaise (elle n'est pas bonne), il a joué un concerto de Mozart avec les Menuhin. Faut que je retrouve ce 30 cm.

  14. #54
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    C'est bien possible : selon Wikipedia, il a épousé une fille de Yehudi.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #55
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    881
    Bon, ben, ce n'est pas du Chopin, mais j'ai retrouvé (sans mal) le fameux 30 HMV consacré à "the Menuhin family". Face 1: concerto pour 3 pianos, avec Hephzibah, Yaltah et Jeremy, son père Yehudi dirigeant le LPO. Face 2: concerto pour deux pianos avec Hephzibah et Fou Ts'ong (tel quel), son beau-père donc dirigeant le Bath Festival O.


    Pas sûr que ce disque, très british, ait été diffusé sur le continent... (Rappelez-vous: brouillard sur la Manche: le continent isolé).

  16. #56
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Sur un Pleyel vintage? On peut le trouver où, ce disque? (j'habite dans le far-west celtique)
    On le trouve assez facilement sur internet. Pour approfondir voici ceci: http://www.harmoniamundi.com/#!/albums/1411

  17. 04/06/2019 21h28
    Motif
    Non, rien ...

  18. #57
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages