+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Józef Koffler

  1. #1
    Membre Avatar de Claude Torres
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    MONTPELLIER
    Messages
    1 468

    Józef Koffler

    Poolse Meesterwerken
    Polish Msterworks
    Channel Classics CCS31010
    Barbara Hannigan, soprano
    Members of the Ebonby Band (Werner Herbers, artistic leader)
    Jacques Meertens, clarinet
    Bram van Sambeek, bassoon
    Marleen Asberg, violin
    Roland Krämer, viola
    Daniël Esser, cello
    Berard Bouwhuis, piano
    2010
    Józef Koffler (1896–1944?) : String Trio Op.10 (1928) (premiere recording)
    1 Allegro molto moderato
    2 Andante (molto cantabile)
    3 Allegro molto vivace
    Józef Koffler : Die Liebe Cantata Op.14 (1931) (premiere recording)
    4 Adagio – Vivace – Un poco mosso – Tempo
    5 Andante tranquillo – Agitato
    6 Allegro moderato – Tranquillo
    7Tempo I
    Konstanty Regamey (1907-1982) : Quintet for clarinet, bassoon, violin, cello and piano (1942–1944)
    8 Tema con variazioni
    9 Intermezzo romantico (lento)
    10 Rondo (vivace giocoso)



    Józef Koffler (28 novembre 1896, Stryj - 1943/44?, ghetto de Wieliczka, près de Cracovie), compositeur, élève de Arnold Schonberg, le premier en Pologne à utiliser la technique dodécaphonique. Il étudie à Vienne et, en 1914, est incorporé dans l'armée polonaise comme chef de la musique
    Entre 1928 et 1941, il supervise le Conservatoire polonais de la Société de Musique de Lvov et enseigne la théorie et de la composition. Après que Lvov soit envahi par les Allemands en 1941, Koffler se cache avec sa famille à Wieliczka où il a survit à la liquidation du ghetto. À l'aide de fausses documents, il se cache en tant qu'organiste dans une église près de Sanok. Toutefois, lorsque son épouse est arrêtée, il se livre volontairement aux mains des nazis. La famille Koffler est abattue par balles à une date inconnue.
    Il compose environ trente-cinq oeuvres dont un tiers a disparu.
    Les oeuvres pour piano ont été enregistrées par le label "Acte préalable" avec Elżbieta Sternlicht au piano.

    Une biographie est disponible en Anglais
    Maciej Gołąb
    Józef Koffler: Compositional Style and Source Documents
    Includes CD of music edited by Mateusz Gołąb [47 examples, 43 minutes].
    (Polish Music History Series, Vol. 8)
    Los Angeles: Polish Music Center Usc ©2004
    ISBN 0-916545-07-5




    Konstanty (Constantin) Regamey, compositeur, pianiste, critique et écrivain orientaliste classique.
    Né à Kiev, le 28 janvier 1907 décédé le 27 décembre 1982 à Lausanne.
    Fils du pianiste, compositeur et pédagogue Konstantego Kazimierz Regameya. Il commence à jouer le piano à l'âge de 5 ans sous la direction de sa mère Lydia Slavitch. A partir de 1920, il vit à Varsovie.
    Le cercle de ses amis comprenait Karol Szymanowski, Jarosław Iwaszkiewicz, Boleslas Miciński, Konstanty, etc... Lors qu déclenchement de la seconde guerre mondiale il travaille comme critique musical. dans le journal "Contemporary Music", puis du journal mensuel "Musique Pologne". En 1939, il prend part à l'organisation de la Société Internationale De Musique Contemporaine à Varsovie et Cracovie.
    Pendant l'occupation, il joue du piano dans les cafés. Mais étant de nationalité Suisse, il n'est pas inquiété par la Gestapo. A partir de 1942, il entre dans la résistance (sous le pseudonyme Czesław Drogowski), et , et et participe aux activités de l'armée polonaise nationale clandestine. Il cache de nombreux partisans. Il compose le quintette pour clarinette, basson, violon, violoncelle et piano (1942-44), sur des thèmes de Kazimierz Sikorski. Après la défaite de l'insurrection (sa mère a été déportée dans le camp de concentration de Sztutowie près de Gdańsk), ils sont remis aux "forces de paix" en tant que citoyens suisses. En novembre 1944, il s'installe à Lausanne. Il compose au total une trentaine d'oeuvres. Peu sont enregistrées (Sonatine pour flûte et piano)

    Traduit et adapté d'après Margaret Kosińska, Centre d'information polonais de musique, Association des compositeurs polonais, octobre 2007.

    Claude Torres
    Dernière modification par Claude Torres ; 04/07/2010 à 19h26.

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 910
    merci, très intéressant, un disque certainement à explorer.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages