+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Mozart : La Flûte enchantée

  1. #1
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 781

    Mozart : La Flûte enchantée

    La Flûte enchantée, Singspiel en 2 actes, KV 620, Erich Kunz (Papageno), Anton Dermota (Tamino), Irmgard Seefried (Pamina), Wilma Lipp (La Reine de la Nuit), Ludwig Weber (Sarastro), Choeurs de l'Opéra d'État de Vienne, Orchestre philharmonique de Vienne, Herbert von Karajan (1950)






  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    924
    J'ai trouvé le coffret vinyle de cette captation. Le son est vieux, mais ça me semble être du meilleur Karajan, c-à-d que ce n'est pas encore une vedette. La distribution me donne l'impression d'être convaincante, mais je suis un candide en matière d'art lyrique. Disons simplement que le Tamino de Dermota me paraît un peu maniéré.
    J'espère que je n'ai pas écrit une bêtise...

  3. #3
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 807
    ce n'est pas du tout bête ; les Mozart par Karajan des années 50 (je parle des opéras) sont de petits bijoux, qu'il s'agisse de l'orchestre, du chant, de l'ambiance générale ; ses Noces de Figaro (sans récitatifs) restent parmi mes préférées. Dans la Flûte, pour être honnête, on sucrerait les dialogues au disque et on les traduirait à la scène que ça ne me choquerait pas. En revanche les récitatifs, pas touche!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    924
    Vive l'auto-radio! Je viens d'entendre une interprétation... enchanteresse de l'ouverture de la Flûte: vive sans précipitation, gaie, enjouée, enlevée, à la plastique quasi-féline. Serait-ce une interprétation historiquement informée ET inspirée?
    C'était l'orchestre de la radio de Bavière dirigé par... Haitink!
    Scié que j'étais.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages