+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 5 PremièrePremière 1 2 3 4 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 95

Discussion: chaconnes, passacailles, grounds, basses obstinées et les autres

  1. #21
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Des oreilles plus expertes infirmeront si nécessaire mais il me semble que c'est plutôt, précisément, un choral : le thème est donné (ici par les hommes armés) en cantus firmus, et "le reste" brode, harmonise, contrepointe ; comme Bach l'a fait des centaines de fois, en effet.

    (le hibou est très chou)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #22
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    D'une pierre plusieurs coups, ce beau disque :
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #23
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    (le hibou est très chou)
    Pouh ! Etes-vous de ces gens qui se mettent à genoux devant ces misérables cailloux peinturlurés en bijoux que sont les joujoux langagiers ?
    IP

  4. #24
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Bach, Cantate 150, finale. D'après le livret du CD Suzuki, c'est une chaconne dont le thème semble provenir de la même chaconne de Pachelbel qui a été utilisée par Brahms dans le finale de sa 4e symphonie.

    Pour la comparaison, voyez Bach à 11:00 :
    [/URL]

    et Brahms à 1:00 :


    IP

  5. #25
    Membre Avatar de Amitiou
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    686
    C'est marrant, ce Brahms me fait surtout penser à du Dvorak.
    Amicalement vôtre.

  6. #26
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Voici un ground d'Orlando Gibbons, "Peascod time, or The hunt's up" :
    [/URL]
    (premier morceau de la vidéo).
    Mais bon, il me semble que ça ne vaut pas les superbes "Pavane et Gaillarde Lord Salisbury", du même Gibbons :
    [/URL]
    (Le pianiste Daniel-Ben Pienaar me semble remarquable.)
    IP

  7. #27
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 122
    Suite à la réécoute d'un CD depuis longtemps resté sur son étagère, je propose ceci à tous en général, et en particulier à l'initiateur de ce fil - ça ne vous rappelle pas un peu votre pote GFH, et Redmund B., et Stanley K.?

    [/URL]

    et pour en plus le plaisir des yeux

    [/URL]

  8. #28
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Je m'aperçois bien tardivement qu'une erreur, je suppose, de copié/collé a perturbé un de mes tout premiers posts dans ce fil, et que l'hommage à Bernard Greenhouse, c'eût dû être ceci :

    [/URL]

    Il n'est jamais trop tard
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #29
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Au fait, la passacaille n'a-t-elle pas un rythme caractéristique ? Les Wikipedias francophone et anglophone n'en disent rien, mais il me semble que la répétition du rythme "croche en fin de mesure prolongée par une croche pointée, double croche, noire, demi-soupir", comme dans la Passacaille et fugue en ut mineur BWV 582 de Bach, ici à partir de 0:28 (voyez la partition) :
    [/URL]
    est fréquente dans les passacailles.
    Ce rythme s'entend au début du choeur initial de la Cantate 78 de Bach :
    [/URL]
    de la Passacaille du King Arthur de Purcell
    [/URL]
    etc.
    Ce rythme n'est peut-être pas une condition sine qua non de la passacaille, mais je suis un peu étonné que l'article Passacaille d'une encyclopédie puisse ne pas le mentionner.
    IP
    Dernière modification par InnocentParadis ; 12/02/2012 à 19h49.

  10. #30
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Ah je n'ai jamais vu mentionner ça ; mais la passacaille est au départ une danse, et les rythmes de danse sont souvent très codifiés. Notre ami Jean Dubar saurait, je pense, vous répondre?

    Cela dit en cherchant dans les partitions en ligne, j'ai trouvé plein d'exceptions à cette posible règle. Ce qui ne veut rien dire, les règles sont faites pour être bousculées...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #31
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 122
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    la passacaille est au départ une danse, et les rythmes de danse sont souvent très codifiés.
    C'était au départ une chanson et une danse populaire, devenue ensuite danse de cour (comme la bourrée, la loure, et autres) ; cela se chantait et dansait en Amérique du Sud puis en Espagne dans les rues au son de musiciens ambulants (passar / calle), peu à peu le terme ne s'est plus appliqué qu'aux refrains instrumentaux entre les strophes chantées, un peu à la manière du ritornello italien. Ces refrains étaient construits sur des schémas harmoniques récurrents, celui de la passacaille étant la plupart du temps une progression I-IV-V, sur lequel on improvisait des 'diferencias' ; l'archétype en est les Folies d'Espagne. Ces schémas ont donné naissance à l'ostinato des musiques savantes, dont on trouve les premiers exemples en Espagne et Italie au début du XVII°, entre autres chez Frescobaldi, Manelli, Merula, Monteverdi, surtout sous formes de pièces instrumentales et chantées. La codification extrême apparut en France au milieu du XVII°, avec Lully.
    "...sous les habits d'un dieu , danser seul à Versailles
    En pas majestueux la grave Passacaille'
    (Boileau)
    Dernière modification par lebewohl ; 13/02/2012 à 17h26.

  12. #32
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 122
    Prière de rajouter un 's' à 'refrains' !

  13. #33
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    c'est fait
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #34
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 122
    Grazie mille !

  15. #35
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Et il faut évidemment supprimer l'esse finale de Versailles (sans cette licence, la rime est incorrecte).
    IP

  16. #36
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Comme "basse obstinée", l'Adagio de la Gran Partita de Mozart compte-t-il :
    [/URL]
    ?
    Et ce quintette à vents du YouTube Composer KarlNerman :
    [/URL]
    ? (Ce morceau a quelque chose d'un peu naïf, mais j'avoue qu'il me plaît. Par exemple, à partir de 1:41 , il y a de jolis entrelacements de voix.)
    IP

  17. #37
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 122
    Passacaglia (1928) de Ludvig Irgens-Jensen (1894-1969)

    Norvégien, tonaliste irréductible resté hors de tout ce qui s’est tenté en son temps. De la belle musique, et un compositeur qui permet d’aller voir ailleurs que Grieg en matière de musique norvégienne.



    Cette pièce se trouve sur un récent disque consacré au compositeur

    http://multimedia.fnac.com/multimedi.../0761203734726

    Programme :
    Tema con Variazioni
    Partita Sinfonica
    Air
    Suite Kong Baldvines Armring (Le Bracelet du Roi Baldvin)
    Sinfonia d (Symphonie en ré mineur)
    Rondo marziale
    Passacaglia
    (CPO - 777 347-2)

    On trouve aussi la passacaille sur

    http://multimedia.fnac.com/multimedi.../0747313231270

    Pour rester nordique, islandais en l’occurrence, et pour rester dans les passacailles :

    Johann Johannsson (1969-)

    [/URL]

    Irgens-Jensen a fait l’objet d’autres enregistrements :

    http://images2.fnac.com/Mn96jTMP9jGB...GACBQarc.image

    http://multimedia.fnac.com/multimedi...0764000229.jpg
    [/COLOR]

    (EDIT : les fenêtres youtube n'apparaissent pas, allez savoir pourquoi ...)
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 03/02/2013 à 14h26.

  18. #38
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 768
    Voilà un ground de John Eccles qui me semble lancinant à souhait (et joué par un claveciniste qui me semble très bon : Fernando del Duca) :

    IP

  19. #39
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Hop! Bon de la musique allemande sur un orgue français, c'est très mal ; mais Muffat est né en Haute-Savoie, et puis les images de cet orgue sont belles ; on voit aussi que l'inénarrable Abadie a trafiqué cette église, avant de commettre le Sacré Coeur, je suppose.





    (si je l'ai déjà mis, pardon, plein de vidéos ont "sauté")
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  20. #40
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Quelqu'un avait-il déjà proposé ça?


    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages