+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 21

Discussion: Les planètes

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Québec, La Rochelle, Angers
    Messages
    22

    Question Les planètes

    Bonjours à toutes et à tous.

    J'ai acheté ressemant Holst - The Planets & Elgar - Enigma Variations interprété par Sir Adrian Boult et l'Orchestre Symphonique de Londre. Je trouve que les planètes y sont bien jouées (Mars fait peur, Neptune est énigmatique, mais Jupiter me déçois un peu…).

    Mais ma question est :
    Pour vous quel est la meilleur interprétation ?
    Dernière modification par ThomasAu ; 21/09/2011 à 21h11.

  2. #2
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par ThomasAu Voir le message
    Bonjours à toutes et à tous.

    J'ai acheté ressemant Holst - The Planets & Elgar - Enigma Variations interprété par Sir Adrian Boult et l'Orchestre Symphonique de Londre. Je trouve que les planètes y sont bien jouées (Mars fait peur, Neptune est énigmatique, mais Jupiter me déçois un peu…).

    Mais ma question est :
    Pour vous quel est la meilleur interprétation ?
    C'est une très bonne question .

    Jupiter, c'est la clef du problème, vous avez raison de le mentionner : en général quand Jupiter est réussi, le reste suit; c'est manifestement le plus difficile à réussir.

    Boult l'a enregistré plusieurs fois; je subodore que vous avez écouté la version de 1978 (avec le LSO), il y en a une autre avec le Vienna State Opera Orchestra datant de 1959, une autre avec le New Philharmonia de 1966, une autre avec le LPO de 1979, et une autre avec le BBC SO de 1945.

    La meilleure je ne sais pas, ça dépend de ce que vous aimez, mais une chose est certaine, quels que soit vos goûts la meilleure n'est pas celle que vous avez entendue (trop lent, trop mou).

    Dans un registre assez sec et percutant vous avez LLoyd-Jones chez Naxos qui est très bien (il a le passif d'une excellente intégrale Bax). Dans le même registre sec comme un coup de trique il y a aussi Sternberg avec Boston, pas mal du tout (la plus belle pochette).

    Colin Davis se débrouille bien avec Berlin me semble-t-il. J'ai bien aimé John Williams avec les Boston Pops aussi, malgré un côté un peu trop clinquant (déformation professionnelle sans doute).

    Dans un style plus mou du genou mais très réussi quand même vous avez Karajan/Symphonique de Vienne et Handley avec le Royal Philharmonic.

    Dans le style tempos galopants vous avez Jurowski/London Philharmonic, trop rapide mais percutant, Boughton, trop léger dans ses attaques, Geoffrey Simon est lui aussi rapide et piquant mais c'est le plus réussi du lot AMA. Dans la série, Gardiner a des tempos absurdement précipités.

    Dans la série mauvais micros, on a Dutoit qui n'est pas mal mais qui souffre d'une prise de son trop distante. Sargent avec le BBC SO est aussi très valable mais le son est étouffé, même problème pour Mackerras avec Liverpool (dommage car sinon c'est une des meilleures),

    Dans la série à éviter, je mettrais Walter Susskind et le StLouis SO, Norrington évidemment, Andrew Davis l'a raté deux fois (une avec le BBC SO (Chandos) et l'autre avec le Toronto SO (Emi), Colin Davis décevant également , Russell-Davies est mou comme d'habitude, Hughes aussi, Mehta est un robinet d'eau tiède, Rattle est lui aussi et malheureusement comme d'habitude, que ce soit avec Berlin ou avec le Philharmonia, absolument sans intérêt.

    Bon, alors qui choisir finalement ?

    Je dirais Levine avec Chicago qui est excellent, comme on ne s'y attendait pas.

    Mais, et à mon humble avis, le top du top dans cette histoire c'est Karajan/Berlin (c'est pas original, je sais, désolé) et par-dessus tout Boult avec le New Philharmonia qui est vraiment LE sommet.



    J'ajoute que Holst himself l'a enregistré, ca date de 1926 donc c'est pas du Dolby Surround, et ça nous apprend surtout que Holst n'était pas un chef inoubliable




    Là aussi les tempos sont atrocement rapides et la direction saccadée avec pas mal de pains dans l'orchestre; mais évidemment c'est émouvant à entendre.

    J'espère que ça vous éclaire un peu.

    Je signale parallèlement 2 curiosités :

    - un enregistrement d'une version pour piano à 4 mains très dépaysant.
    - un arrangement pour ensemble de percussions assez déconnant mais très réussi.
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  3. #3
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 958
    +1 pour Levine/Chicago, très imaginatif avec un orchestre superbe et une prise de son ad hoc (je ne connais pas les deux versions de référence de Couack).
    La version Boult 1945 qui est dans notre Bibliothèque

    http://www.mqcd-musique-classique.co...ead.php?t=4885

    n'est pas mal du tout, avec un fort bon son (mono) pour l'époque. Pour la petite histoire, elle a été enregistrée dans une base aérienne, refuge de l'orchestre de la BBC pendant cette période de guerre - et dans je ne sais plus quel mouvement on entend distinctement un soldat qui siffle au loin...

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  4. #4
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    +1 pour Levine/Chicago, très imaginatif avec un orchestre superbe et une prise de son ad hoc (je ne connais pas les deux versions de référence de Couack).
    La version Boult 1945 qui est dans notre Bibliothèque

    http://www.mqcd-musique-classique.co...ead.php?t=4885

    n'est pas mal du tout, avec un fort bon son (mono) pour l'époque. Pour la petite histoire, elle a été enregistrée dans une base aérienne, refuge de l'orchestre de la BBC pendant cette période de guerre - et dans je ne sais plus quel mouvement on entend distinctement un soldat qui siffle au loin...

    J'ignorais ce détail Je n'ai rien dit sur cette version, mais je suis d'accord, elle est très bonne aussi, un chouia trop sombre peut-être.

    Tu peux entendre Boult/Philharmonia sur MusicMe
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    (il a le passif d'une excellente intégrale Bax)
    Je sais bien que je suis un emmer*eur patenté, j'assume, mais ... comment quelque chose d' "excellent" peut-il être inscrit au "passif" de quelqu'un ?
    Me myself ich selbst me stesso moi perso (ça, c'est pour mon ego hypertrophié), je l'aurais plutôt inscrit dans la colonne des actifs ...
    Mais bon , moi aussi ce que j'en dis, hein, it's just story to cause ...
    Pour les Planètes, je souscris à 100% à Karajan. Même s'il en est d'autres excellentes, mentionnées plus haut.
    Baï baï !

  6. #6
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je sais bien que je suis un emmer*eur patenté,
    C'est vrai

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    j'assume, mais ... comment quelque chose d' "excellent" peut-il être inscrit au "passif" de quelqu'un ?
    Me myself ich selbst me stesso moi perso (ça, c'est pour mon ego hypertrophié), je l'aurais plutôt inscrit dans la colonne des actifs ...
    Exact, mea culpa, j'ai écrit ce post un peu vite, c'était effectivement "à son actif".

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Pour les Planètes, je souscris à 100% à Karajan. Même s'il en est d'autres excellentes, mentionnées plus haut.
    Baï baï !
    Nous sommes donc d'accord sur ce point ce qui en soi me rassure car il n'est pas de bon ton de défendre le K pendant les dîners de l'ambassadeur ces temps-ci.

    Dans la foulée je soumets à comparaison ces deux interprétations :

    Rattle/Berlin



    Boult/New Philharmonia



    Dès les 30 premières secondes, ça ne pardonne pas (enfin je suppose, d'aucuns sont capables de préférer le premier au second...)
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je sais bien que je suis un emmer*eur patenté,
    Citation Envoyé par Couack Voir le message
    C'est vrai
    Il en faut. Ca sert de repoussoir aux autres, les bons, les gentils, intelligents et bien-pensants de toutes sortes ...!
    aussi !
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 22/09/2011 à 14h53.

  8. #8
    Membre Avatar de Amitiou
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    686
    Je ne sais pas, moi je prendrais ça dans ce contexte presque comme un compliment
    Amicalement vôtre.

  9. #9
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par Amitiou Voir le message
    Je ne sais pas, moi je prendrais ça dans ce contexte presque comme un compliment
    Certes... Mais connaissant assez le lapin pour savoir qu'il ne démérite pas du qualificatif de fierce qu'il s'est attribué, je ne sauterai pas trop vite aux conclusions

    Ceci étant, les Romains ont dit si vis pacem para bellum, ce qui me permet de connecter astucieusement ce propos avec Mars, dont Boult donne une interprétation époustouflante et inégalée (toujours le New Philharmonia):

    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  10. #10
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    J'ai réécouté l'ensemble; même dans l'énigmatique Neptune final (mon préféré) il est excellent :



    Où l'on prend conscience de l'impact que ce genre d'oeuvre a eu sur la musique de film d'aujourd'hui. C'est vraiment imparable.
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par Couack Voir le message
    connaissant assez le lapin pour savoir qu'il ne démérite pas du qualificatif de fierce qu'il s'est attribué, je ne sauterai pas trop vite aux conclusions
    Ceci étant, les Romains ont dit si vis pacem para bellum, ce qui me permet de connecter astucieusement ce propos avec Mars, dont Boult donne une interprétation époustouflante et inégalée (toujours le New Philharmonia
    Pour rendre à qui de droit ce qui lui appartient, je ne me suis pas vraiment 'attribué' le qualificatif, je l'ai juste emprunté - en toute connaissance de cause et intention - à Terry Gilliam. Mais au moins, je trouve que ça a le mérite d'annoncer clairement la couleur - (tout le monde ne pourrait en dire autant.)
    Le Porteur de Guerre est un superbe morceau, l'une des plus belles réussites sur une mesure impaire à cinq temps.
    La proximité des Planètes, mais aussi de bien d'autres musiques sensiblement de la même époque (Korngold, ou aussi Rózsa, entre autres) avec la musique dite 'de film' est en effet flagrante - mais comme je l'entendais dire il y apeu sur je ne sais plus quelle station de radio, ce n'est pas la musique 'de film' qui a influencé certain type de musique 'classique' récente, c'est bien la musique 'classique' qui a marqué la musique 'de film'.
    Il y a des harmonies dans Bruckner ou Mahler (certaines 'nappes' de cordes notamment) qui trouvent écho dans nombre de musiques 'de film'.
    Pour pousser le bouchon peut-être un peu loin, la première musique de film, c'est du 'classique', si du moins on ne refuse pas à Camille Saint-Saëns le titre de compositeur de musique 'classique' ...

    (Il me semble me rappeler que 'Si vis pacem para bellum' est une citation de je ne sais plus quel assez obscur auteur romain de la toute fin du Bas Empire, mais je puis faire erreur)

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Québec, La Rochelle, Angers
    Messages
    22
    Tous d'abord bonjour du Québec

    Je vois que le fil a bien grandi pendant mon absence …


    Couack, tu es très exacte. J'écoute bien la version avec le LSO, mais il me semblait qu'elle avait été enregistré en 79. Donc je corrige ça dans ma base de donnée.
    Je vais écouter les versions conseillées pour me faire une idée. Je reviens après.

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    La proximité des Planètes, mais aussi de bien d'autres musiques sensiblement de la même époque (Korngold, ou aussi Rózsa, entre autres) avec la musique dite 'de film' est en effet flagrante - mais comme je l'entendais dire il y apeu sur je ne sais plus quelle station de radio, ce n'est pas la musique 'de film' qui a influencé certain type de musique 'classique' récente, c'est bien la musique 'classique' qui a marqué la musique 'de film'.
    C'est claire que la musique de classique a énormément influencée la musique de film. Il suffit de voir le nombre de reprise de morceau qu'on y retrouve tel quel (ou les extraits) …
    De plus, je fais découvrir la musique classique à des amis par les musiques contemporaine qui ressemble beaucoup à des musiques de films (suite Scythe, Peer Gynt, etc …). Ils adorent ça et en redemande. Mais j'en connais pas beaucoup qui ressemblent à ce point à la musique de film. Il faudrait ouvrir un fil là-dessus.


    P.S : Quand je dis "Pour vous quel est la meilleur interprétation ?", c'est à dire :
    Quelle est celle que vous appréciez le plus ?
    Dernière modification par ThomasAu ; 25/09/2011 à 04h24.

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Québec, La Rochelle, Angers
    Messages
    22
    Effectivement, Holst est très très (trop) rapide. Il n'y a aucun suspense.
    Sternberg est aussi très rapide.

    Karajan est un tout petit peu trop lent, mais c'est bien réussi. il y a pas mal de force, les caisses roulent bien dans Mars. Neptune est parfaite. Le cœur est quelque peu masqué par la clarinette mais de pas grand chose. Uranus est réussi, mais dans la version de Boult que j'ai écouté (LSO), on entend mieux les instruments, sa donne plus l'impression d'un balais, alors que chez Karajan, on entend un peu trop les percussions (position des micros ?, ils semblent un peu en retrait de l'orchestre). Jupiter passe bien, même si il est pour le coup un peu trop rapide (sa semble un peu forcé par rapport au reste).

    Mais ……… Boult se défend.
    Son Mars est incomparable. C'est clair et net.
    Jupiter est plus vivace dans cette interprétation.
    Son Neptune est plus "proche" que celui de Karajan qui est plus céleste (ça doit pas être très claire non ?). Les tons plus aigus de Karajan y réussissent mieux que ceux de Boult. Je comprend pourquoi tu la préfère Couack.
    Mais dans l'ensemble je préférence cette interprétation de Boult. Je vais faire mon choix dessus.

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par ThomasAu Voir le message
    [...]C'est claire que la musique de classique a énormément influencée la musique de film. Il suffit de voir le nombre de reprise de morceau qu'on y retrouve tel quel (ou les extraits) …
    [...]P.S : Quand je dis "Pour vous quel est la meilleur interprétation ?", c'est à dire :
    Quelle est celle que vous appréciez le plus ?
    Je ne parlais pas tant de réutilisations de pièces classiques dans les bandes son de films, telles quelles ou retravaillées - Kubrick, par exemple.
    Je parlais plutôt du style de composition, de la 'manière'. L'utilisation que fait Rozsa des cordes dans les séquences 'mystiques' de Ben-Hur, par exemple, a une parenté très forte avec certains passages de l'adagio de la 9° symphonie de Bruckner. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
    Parmi les nombreux enregistrements des Planètes, j'aime assez celui de Mackerras avec le Liverpool Philharmonic.

  15. #15
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Québec, La Rochelle, Angers
    Messages
    22
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je parlais plutôt du style de composition, de la 'manière'. L'utilisation que fait Rozsa des cordes dans les séquences 'mystiques' de Ben-Hur, par exemple, a une parenté très forte avec certains passages de l'adagio de la 9° symphonie de Bruckner. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
    Je suis tout à fait d'accord.

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Parmi les nombreux enregistrements des Planètes, j'aime assez celui de Mackerras avec le Liverpool Philharmonic.
    Il faudra que je l'écoute également.

  16. #16
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Parmi les nombreux enregistrements des Planètes, j'aime assez celui de Mackerras avec le Liverpool Philharmonic.
    J'ai beaucoup aimé aussi, Mackerras est rarement mauvais (voire jamais mauvais); mais la prise de son est trop étouffée et c'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas mis dans ma triade de tête Boult/Karajan/Levine.
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  17. #17
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Je vais devoir écouter dans d'autres versions que la seule que je connais, Bernstein (dans "the Royal Edition", avec en couverture une aquarelle de HRH the Prince of Wales)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  18. #18
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par Couack Voir le message
    J'ai beaucoup aimé aussi, Mackerras est rarement mauvais (voire jamais mauvais); mais la prise de son est trop étouffée et c'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas mis dans ma triade de tête Boult/Karajan/Levine.
    Maintenant que vous le dites, cela m'apparaît en effet assez vrai, je ne vous dirai donc pas le contraire ! J'avoue que le côté un peu 'audiophile' des choses m'échappe parfois un peu (trop ?)
    J'aime bien Mackerras, car cela me semble ... - comment dire ? - assez 'délié' ? Je suis peut-être un peu de parti pris, j'aime bien Mackerras en général, le chef, l'homme et tout et tout ... Ne serait-ce que pour son travail sur Janacek (But "That's another story" - J.R.K. )

  19. #19
    Membre Avatar de Couack
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Gdańsk
    Messages
    2 056
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Maintenant que vous le dites, cela m'apparaît en effet assez vrai, je ne vous dirai donc pas le contraire !
    Je ne vous reconnais plus !

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    J'avoue que le côté un peu 'audiophile' des choses m'échappe parfois un peu (trop ?)
    J'aime bien Mackerras, car cela me semble ... - comment dire ? - assez 'délié' ? Je suis peut-être un peu de parti pris, j'aime bien Mackerras en général, le chef, l'homme et tout et tout ... Ne serait-ce que pour son travail sur Janacek (But "That's another story" - J.R.K. )
    Blague à part, je suis d'accord avec vous : étant moi-même très low-fi et la qualité des enregistrements me posant rarement problème - Boult avec le New Philharmonia dont j'ai proposé quelques extraits plus haut n'est pas le summum dans le genre non plus; j'aime beaucoup Mackerras pour les mêmes raisons que vous, et là je trouve que l'enregistrement ne lui rend vraiment pas justice.

    Coïncidence, je suis en train d'écouter les symphonies de Brahms qu'il a enregistrées avec le Scottish Chamber Orchestra; c'est magistral malgré l'effectif réduit de l'ensemble.
    lokoobooniirabootooaŕaiaikaalteelok onanenaŕ[-]ekaa?iiśiinkoolobooiiteerobaarebeet easiioonii

  20. #20
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 106
    Citation Envoyé par Couack Voir le message
    Je ne vous reconnais plus !
    Serait-ce un regret ? Je peux faire un effort ...

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages