+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion: Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    26

    Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Bonjour à tous,

    Petite question aux spécialistes :

    J’ai récupéré une paire d’enceintes Arpeggione Signature qui posent à mes oreilles du moins un sérieux problème d’équilibre : si elles ont des basses et un médium vraiment magnifiques, elles manquent je trouve singulièrement d’aigus. Selon les enregistrements, j’ai parfois presque l’impression que le tweeter est coupé – sans doute l’habitude des vieilles petites Cabasse que j’utilise depuis que je suis à Paris…

    Pour l’instant, j’ai donc fait l’essai avec un Myryad Z140 : c’est absolument somptueux dans le bas registre (les 50 Watts de l’engin me paraissent tout à fait suffisants), mais le déséquilibre a quelque chose de rédhibitoire.
    Avec un petit Cambridge 640, l’équilibre s’améliore un peu (à peine), mais c’est au détriment de la définition.

    Alors je pose la question : pensez-vous qu’un ampli puisse réellement améliorer le problème ? Et si oui, lequel ?

    J’ai pensé à Atoll, qui a la réputation de pousser fort vers le haut (surtout que Jean-Marie Reynaud utilise il paraît cette marque pour certaines de ses démonstrations) mais en surfant un peu sur internet, j’ai lu des choses contradictoires sur cette association – et n’ai aucun moyen de la tester moi-même…
    Est-ce que tous les amplis Atoll ont cette caractéristique de majorer l’aigu ? Y a-t-il des modèles moins généreux que d’autres dans le bas médium ? Ai-je intérêt à monter en gamme (IN80, IN100, IN200…) ?

    Et sinon, d’autres marques ?

    En fait, comme il me semble que ces enceintes ont un défaut objectif réel (à côté aussi d’étonnantes qualités), peut-être qu’un ampli lui-même assez imparfait conviendrait…

    Merci de vos éventuelles suggestions !

    Thomas.

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    "Alors je pose la question : pensez-vous qu’un ampli puisse réellement améliorer le problème ?"

    Malheureusement c'est l'exemple même du remède pire que le mal : une électronique qui compenserait un déséquilibre tonal flagrant devrait présenter une courbe de réponse non linéaire ce qui est, pire qu'une hérésie, une absurdité. La seule chose qu'on puisse demander raisonnablement à un ampli serait de comporter des réglages de tonalité aussi fins que possible. J'écoute en ce moment France Musique sur un ensemble Luxman T12 + L10, ce dernier étant un ampli doté de réglages grave/aigu n'agissant que sur une amplitude maximum de 2 à 3 DB, avec un choix de trois fréquences d'intervention pour chacun. De temps en temps, lorsque la parole se fait longuette, je les mets en fonction pour simultanément affaiblir le grave (-2DB sous 700Hz) et renforcer l'aigu (+2DB au-delà de 3KHz), car le son de la voix en studio est trop lourd (défaut constaté sur d'innombrables systèmes d'écoute différents, y compris auto-radios).

    Le problème, je dois bien l'admettre, est que très peu d'amplis proposent de tels réglages: soit il n'y en a pas du tout, en vertu du principe audiophile "less is more", soit il s'agit d'un simple Baxandall, du nom de l'ingénieur qui avait conçu ce crircuit au demeurant intelligent, mais aux effets généralement trop grossiers. Ainsi n'est-il pas possible, comme avec mon L10, de produire un plateau sur une plage de fréquences donnée, ce qui doit être ce dont vos tweeters ont besoin pour compenser un manque de niveau global, si j'ai bien compris.

    De fait, c'est peut-être là qu'il y aurait une solution: il faudrait savoir si le HP d'aigu est atténué par une résistance série, en quel cas vous pourriez tout bonnement la "shunter", et écouter le résultat.
    Avez-vous des renseignements sur l'équipement HP de vos enceintes, leur rendement et leur courbe de réponse?

    Dernière, et seule solution s'il n'y a pas d'atténuateur : remplacer le tweter par un modèle doté d'un rendement supérieur d'environ 3DB, mais idéalement il faut savoir intervenir sur le filtre -encore que, il y a de cela plus de seize ans, j'avais remplacé les Audax 25mm sur une paire de Gauglin LX 200 par des Celestion à dôme titane, sans rien changer au filtre. L'amélioration du rendu des timbres fut ahurissante...

    Question: les tweeters actuels ne seraient-ils pas directifs?

    A vous lire

    JEFF

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    26

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Merci Jeff pour cette réponse.

    En fait, j’exagère bien sûr lorsque j’écris que cette enceinte n’a pas d’aigus. C’est surtout qu’elle m’a paru très capricieuse : il y a des prises de son qui passent bien – et même très bien, ce qui me fait penser que le potentiel est bien là – et d’autres beaucoup moins…

    Je n’ai plus ces enceintes avec moi, je ne pourrai donc pas vous en dire plus. La fiche technique, si ça vous intéresse, est ici :
    http://www.jm-reynaud.com/pdf/arpeggione_signature.pdf

    Trafiquer le filtre, je pourrais évidemment m’y amuser, mais je pense quand même a priori que Jean-Marie Reynaud est un petit peu plus compétent que moi en la matière ! Surtout qu’il a plutôt la réputation de soigner ses filtres…
    Essayer de trouver la meilleure association possible me semble par conséquent plus raisonnable.

    Vous avez sûrement raison sur le fait qu’il est dangereux d’essayer de compenser le défaut d’un maillon par un défaut opposé d’un autre. Cela dit, je pense qu’il faudrait quand même associer à ces enceintes un ampli plutôt « sec », en tout cas absolument dépourvu de coloration dans le medium et le bas médium. Sans doute aussi un ampli puissant qui tienne parfaitement les basses et les empêchent de baver. Voila…

    Comme c’est encore avec le petit Cambridge 640 que le déséquilibre m’a paru le moins flagrant (comparé au Myryad ou au Marantz 7001), connaissez-vous les gammes supérieures, le 740, voire le 840 ? Ils seront certainement moins confus, mais seront-ils aussi plus (trop) généreux ?
    Une autre idée ?

    Au plaisir,

    Thomas.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    344

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Bonsoir Thomas, bonsoir Jeff
    je suis un peu étonné de ce que je lis (il me semble que Jeff aussi !) Pourquoi attribuez-vous aux enceintes un manque erratique d'aigüe alors qu'il s'agit peut-être tout simplement d'un défaut de la prise de son ! Vous venez d'enceinte Cabasse qui ont pour caractéristique, notamment les anciennes, de ne pas compresser le message lorsqu'il monte en niveau.

    C'est la caractéristique des enceintes de contrôle de studio ; comme autrefois pour le magnétophone ainsi que pour la gravure de disques, si on traçait des courbes en envoyant le signal de toute la bande passante avec la même intensité, théoriquement la courbe est droite... C'est ce que ne vous montrent pas la plupart des constructeurs et des bancs d'essai ! Peu de constructeurs vont vous montrer les différentes courbes relevées à différents niveaux : le niveau de la parole, le niveau de quatuor à cordes, le niveau d'un orchestre symphonique dans un mouvement d'intensité « courante » puis dans un fortissimo ou un orgue (romantiques par exemple) avec un tutti ; pour parler un peu plus précisément ( ou physiquement ), on établira des pressions acoustiques soit à 85, 100, 110 dBA ; la plupart du temps les cours sont donnés aux alentours de 80 dB A. une bonne enceinte acoustique est celle qui reproduit des courbes parallèles à ces différentes pressions : c'est le cas des moniteurs de studio.
    On demande donc aux différents haut-parleurs d'avoir un rendement acoustique pouvant atteindre la pression maximum (promise...) ; en Hi-Fi, la plupart du temps, les courbes ont tendance à baisser du nez dans les aigus aux foulures et à mesure qu'on monte le niveau. Cela adoucit pas mal les angles et donne des enceintes « douces ». Les tweeters à dôme sont particulièrement atteints par cette maladie.
    Ce qui compte, c'est que la couleur de l'enceinte soit la même à niveau relativement faible, moyen et fort ; si les courbes ne sont pas régulières, on obtient une coloration mais il est nécessaire que cette coloration soit identique à tous les niveaux ; vous veniez de Cabasse et ce constructeur était un des rares qui faisaient attention à cette caractéristique ; c'est bien pour cela que beaucoup de gens les trouvaient acides alors qu'elles ne faisaient que reproduire les défauts des micros d'enregistrement( cf : http://www.schoeps.de/F-2004/specs-mk-ccm40.html
    et http://www.neumann.com/lang=en&id=cu...cid=km180_data, et
    http://www.neumann.com/lang=en&id=cu...&cid=m150_data
    (cliquer sur la loupe pour voir les courbes )) ; ces courbes avec une bosse dans la zone 5000 à 15 000 Hertz étaient d'une part voulue pour corriger la faiblesse de la gravure vinyle et d'autre part elles étaient l'expression de la fréquence de résonance physique propre de la membrane du microphone (ceux qui se souviennent des courbes des cellules de lecture phono se souviennent sans doute de la présence de cette bosse qui était la fréquence de résonance électromécanique de la bobine soit mobile soit fixe).
    Pour en finir, on peut toujours prendre un amplificateur un peu acide (ce qui signifie, en général qu'il a de forts taux de contre réactions dans ses étages amplificateurs) mais on aura un son désagréable et pas forcément plus précis. Je suis très étonné de ses critères d'écoute chez Jean-Marie Raynaud...
    Essayez donc, si vous le pouvez, d'aller écouter aux enregistrements chez quelqu'un qui un casque électrostatique ! Si certains enregistrements vous semblent manquer d'aiguë au casque électrostatique, deux solutions : ou l'enregistrement a été fait avec le manque d'aiguë ou c'est votre audition qui présente des faiblesses dans l'aigu par fatigue auditive ou trop forte exposition au bruit (ou aux musiques « actuelles » hyper compresser donc avec une pression acoustique quasi constante et très importante ... donc destructrice !)
    bien amicalement

  5. #5
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Citation Envoyé par Thomas Voir le message
    Comme c’est encore avec le petit Cambridge 640 que le déséquilibre m’a paru le moins flagrant (comparé au Myryad ou au Marantz 7001), connaissez-vous les gammes supérieures, le 740, voire le 840 ? Ils seront certainement moins confus, mais seront-ils aussi plus (trop) généreux ?
    Une autre idée ?

    Au plaisir,

    Thomas.
    Bonjour Thomas,

    cela tombe bien car je viens d'écouter successivement le 640 (source et ampli) et le 740 (idem), pas avec des Arpegionne mais avec des Euterpe et des Duet. La plus-value du 740 est assez nette en spatialisation, et aussi sur le caractère du médium. Mais je suis pas sûr que l'aigü soit mieux défini. Mais l'ensemble est incontestablement plus généreux.
    J'en reparle juste à côté.

  6. #6
    Exclu
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    666

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Thomas,

    Je vais me répéter, mais tant pis : si vous pouvez, essayez d'écouter sur ces enceintes JM Reynaud les amplificateurs de marques Flying Mole ou Nu Force...

    Si ça ne fonctionne pas, cela ne viendra pas d'eux car ils sont excellents en sonorité et en énergie délivrée sur tout le spectre... J'utilise chaque jour des Flying Mole... Quelquefois aussi du Trends Audio...

    Je ne vois pas ce qui est supérieur à l'amplification dite numérique de bonne conception, à prix égal bien entendu...

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    26

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Citation Envoyé par Jean DUBAR Voir le message
    Essayez donc, si vous le pouvez, d'aller écouter vos enregistrements chez quelqu'un qui a un casque électrostatique ! Si certains enregistrements vous semblent manquer d'aiguë au casque électrostatique, deux solutions : ou l'enregistrement a été fait avec le manque d'aiguë, ou c'est votre audition qui présente des faiblesses dans l'aigu par fatigue auditive ou trop forte exposition au bruit (ou aux musiques « actuelles » hyper compressées donc avec une pression acoustique quasi constante et très importante ... donc destructrice !)
    bien amicalement
    Bonjour Jean,

    Vous êtes bien charitable de me répondre, même si ce message n’est pas vraiment de nature à m’éclairer dans mes recherches actuelles d’amplificateur…
    Tout ce que je peux en tout cas vous affirmer, c’est que si je suis sourd (après tout peut-être…), ce n’est pas par abus de « musiques actuelles ». Ça, au moins, c’est certain !
    Mon tuner est bloqué sur France Musique depuis genre 1975, sur les milliers de disques que j’ai achetés dans ma vie, il n’y en a pas un seul qui ne provienne des rayons classique, et je n’ai même jamais de ma vie mis les pieds en boîte de nuit – pas une seule fois ! En fait, je fuis systématiquement dès lors qu’on commence quelque part à mettre de la « musique »…
    C’est pas que j’en sois particulièrement fier (je n’en suis même pas fier du tout !), mais enfin c’est comme ça…

    Thomas.

    PS : vous n’auriez pas entendu les Arpeggione par hasard ?

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    26

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Citation Envoyé par Theo B Voir le message
    Bonjour Thomas,

    cela tombe bien car je viens d'écouter successivement le 640 (source et ampli) et le 740 (idem), pas avec des Arpegionne mais avec des Euterpe et des Duet. La plus-value du 740 est assez nette en spatialisation, et aussi sur le caractère du médium. Mais je suis pas sûr que l'aigü soit mieux défini. Mais l'ensemble est incontestablement plus généreux.
    J'en reparle juste à côté.

    Salut Théo,

    Merci pour ce commentaire. Hier soir, un vendeur m’a affirmé justement que le 740 était sensiblement plus généreux que le 840, plus « esthétique anglaise ». Le 840 serait d’après lui plus « sec », avec des basses mieux tenues, donc a priori beaucoup mieux adapté à mes Arpeggione…
    L’ennui, c’est qu’il me recommandait aussi le Myryad qui d’après moi ne convient pas du tout, alors je suis bien avancé ! Comme le 840 n’était même pas en écoute…
    Bref, c’est pas gagné…

    Thomas.

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    26

    Re : Ampli pour enceintes Jean-Marie Reynaud...

    Citation Envoyé par ignete Voir le message
    Thomas,

    Je vais me répéter, mais tant pis : si vous pouvez, essayez d'écouter sur ces enceintes JM Reynaud les amplificateurs de marques Flying Mole ou Nu Force...

    Si ça ne fonctionne pas, cela ne viendra pas d'eux car ils sont excellents en sonorité et en énergie délivrée sur tout le spectre... J'utilise chaque jour des Flying Mole... Quelquefois aussi du Trends Audio...

    Je ne vois pas ce qui est supérieur à l'amplification dite numérique de bonne conception, à prix égal bien entendu...

    Bonjour Ignète,

    J’essaierais volontiers un ampli numérique sur ces Arpeggione, le problème c’est que ces enceintes ne sont plus en ma possession – c’était un cadeau, déjà livré, à 500 kilomètres d’ici…
    Elles fonctionnent actuellement avec un petit Cambridge 640, ce qui n’est pas vraiment satisfaisant, je veux donc améliorer la chose, mais ce sera forcément aléatoire : pas de possibilité de tester avant !
    Où est-ce qu’on peut les écouter, ces amplis numériques ? Parce que je pourrai toujours me faire une petite idée sur d’autres enceintes, même si le risque est grand, ces Arpeggionne étant j’ai l’impression assez « vicieuses »… Mais bon, merci quand même, je vais étudier cette piste.

    Thomas.

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    1
    Bonsoir,
    Désolé d'intervenir si tardivement, mais c'est la première fois que je tombe sur ce site. Comme j'ai la réponse à cette question, ayant eu le plaisir d'écouter les Arpeggione durant de nombreuses années, j'interviens.
    Vous avez bien raison de dire:
    1/ cette enceinte des aigus limites
    2/ cette enceinte a des médiums superbes et même des graves assez éblouissants
    3/ cette enceinte n'est pas facile à maîtriser

    J'ai choisi cette enceinte pour le point 2, car elle présente des caractéristiques de médiums exceptionnels que la plupart des enceintes de son prix n'a pas. En effet, à ce niveau de prix, ce que recherche le fabricant d'enceintes est en général de bons aigus et de bons graves. Pour faire HIFI. ce sont des enceinte subjuguantes au premier abord, qui lassent terriblement vite. Car le médium (haut et bas-médium) c'est la vie.
    C'est donc une enceinte exceptionnelle dans la mesure la plupart des fabricants ne visent que l'aigu et le grave !
    Pourquoi l'ai-je choisie alors que mon dada c'est surtout l'aigu ? Parce que j'avais appris entre-temps à apprécier le son audiophile qui doit absolument comporter un très beau médium.
    J'ai bien vu dès le départ que cette enceinte manquerait d'aigu. J'y ai remédié de deux façons:

    Première méthode:
    - j'ai adjoint une seconde paire d'enceintes Tannoy (second ampli aussi, mais à petits prix). Là, le miracle s'est produit: les timbres les plus riches qui soient et une spatialisation hors normes.

    Seconde méthode:
    -après la première, j'ai testé un autre moyen: l'ajout de super tweeters que l'on pose au-dessus de l'enceinte: rendu incroyable

    Dans les deux cas, j'avais le son complet, non seulement tout le médium et une bonne partie du grave (30 Hz s'entend sans problème), mais en plus tout le spectre aigu, son de clochettes exceptionnel par exemple.

    Toutes les autres enceintes de ce prix et même au-dessus, renforcent les aigus et les graves au détriment des médiums !

    Quand vous avez un système de ce genre, vous atteignez des caractéristiques que les systèmes hauts de gamme ont même du mal à atteindre.

    Ne cherchez pas un ampli pour résoudre un tel problème, il n'y a pas de miracle.

    Une démo ? çà peut s'envisager...

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    avril 2009
    Messages
    1

    Oui, mais comment ?..

    Citation Envoyé par jbpfrance Voir le message
    Bonsoir,
    Désolé d'intervenir si tardivement, mais c'est la première fois que je tombe sur ce site. Comme j'ai la réponse à cette question, ayant eu le plaisir d'écouter les Arpeggione durant de nombreuses années, j'interviens.
    Vous avez bien raison de dire:
    1/ cette enceinte des aigus limites
    2/ cette enceinte a des médiums superbes et même des graves assez éblouissants
    3/ cette enceinte n'est pas facile à maîtriser

    J'ai choisi cette enceinte pour le point 2, car elle présente des caractéristiques de médiums exceptionnels que la plupart des enceintes de son prix n'a pas. En effet, à ce niveau de prix, ce que recherche le fabricant d'enceintes est en général de bons aigus et de bons graves. Pour faire HIFI. ce sont des enceinte subjuguantes au premier abord, qui lassent terriblement vite. Car le médium (haut et bas-médium) c'est la vie.
    C'est donc une enceinte exceptionnelle dans la mesure la plupart des fabricants ne visent que l'aigu et le grave !
    Pourquoi l'ai-je choisie alors que mon dada c'est surtout l'aigu ? Parce que j'avais appris entre-temps à apprécier le son audiophile qui doit absolument comporter un très beau médium.
    J'ai bien vu dès le départ que cette enceinte manquerait d'aigu. J'y ai remédié de deux façons:

    Première méthode:
    - j'ai adjoint une seconde paire d'enceintes Tannoy (second ampli aussi, mais à petits prix). Là, le miracle s'est produit: les timbres les plus riches qui soient et une spatialisation hors normes.

    Seconde méthode:
    -après la première, j'ai testé un autre moyen: l'ajout de super tweeters que l'on pose au-dessus de l'enceinte: rendu incroyable

    Dans les deux cas, j'avais le son complet, non seulement tout le médium et une bonne partie du grave (30 Hz s'entend sans problème), mais en plus tout le spectre aigu, son de clochettes exceptionnel par exemple.

    Toutes les autres enceintes de ce prix et même au-dessus, renforcent les aigus et les graves au détriment des médiums !

    Quand vous avez un système de ce genre, vous atteignez des caractéristiques que les systèmes hauts de gamme ont même du mal à atteindre.

    Ne cherchez pas un ampli pour résoudre un tel problème, il n'y a pas de miracle.

    Une démo ? çà peut s'envisager...
    Bonsoir,

    Je trouve votre discussion passionnante, car je me retrouve exactement dans le cas et les expériences décrites.

    En possession d'une paire d'Arpeggiones je les trouve... magnifiques, surtout sur du vinyle ou elles développent un monde de douceur et de délicates voluptés.
    Mais voila patatras, je fais l'erreur d'acheter une petite paire de tannoy dc4 et d'un coup d'aigu et la scène musicale des JMR me parait fade et manquant de précision.

    Et donc j'en viens à ma question, car raconter ma vie de résoudra pas mon problème, jbpfrance j'aimerai tenter votre expérience.
    Mordu de ces deux marques, Tannoy & JMR depuis des années, j'aimerai oser la symbiose entre des Arpeggiones et une paire de super tweeter, alors j'aimerai savoir comment vous avez effectué le branchement entre les super tweeter et les Arpeggiones.

    Merci d'avance,
    C.G.

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    1
    Bonsoir,

    Ayant l'occasion d'acquérir une paire de Twin Signature de JMR, et vu cette discussion technique ne pensez vous pas que les Twin auront cette faiblesse dans les aigus bien que je sois du même avis que Sirilou en privilégiant le rendu de bonne qualité d'un médium. Merci pour votre réponse.
    GM

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages