+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 53

Discussion: Oeuvres insolites

  1. #21
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 956
    Bonjour.

    Dans la série "oeuvre insolite", j'ai toujours eu une certaine tendresse pour ceci:



    Entre les chœurs qui déclament du Marx et de Lénine, le récitant qui parle dans un mégaphone, les sirènes, les cuivres militaires et les accordéons, il y a de quoi s'amuser. Je recommande surtout le mouvement "La révolution" qui commence au bout d'une dizaine de minutes.
    Dommage que, pour des raisons politiques, Kondrachine ait été obligé de couper la fin.....

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #22
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66

    Smile

    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    Bonjour.

    Dans la série "oeuvre insolite", j'ai toujours eu une certaine tendresse pour ceci:

    Entre les chœurs qui déclament du Marx et de Lénine, le récitant qui parle dans un mégaphone, les sirènes, les cuivres militaires et les accordéons, il y a de quoi s'amuser. Je recommande surtout le mouvement "La révolution" qui commence au bout d'une dizaine de minutes.
    Dommage que, pour des raisons politiques, Kondrachine ait été obligé de couper la fin.....

    Intéressant, pourquoi?

    Martin

  3. #23
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 956
    Parce que l’œuvre, composée pour le XXe anniversaire de la Révolution d'Octobre, en 1937 donc, comportait en conclusion (précaution oratoire pour éviter des soucis) deux mouvements mettant en musique des textes de Staline. La création ayant eu lieu en 1966, treize ans après la mort de Staline et dix ans après le discours de Khroutchev sur les crimes du stalinisme, toute référence au petit père des peuples était interdite et les deux dernier mouvements furent supprimés.
    On les trouve dans l'enregistrement Chandos dirigé par papa Järvi (lequel est bien mou comparé à Kondrachine). Il y avait eu, un temps, une version Gergiev disponible sur Youtube, mais elle semble avoir disparu.

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  4. #24
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    514
    J'apprécie beaucoup cette symphonie de Vaughan Williams :

    [/URL]

    un peu avant 4 min et entre 7 min & 7min30' ... le bruit de vent glacé des xième rugissants ....

  5. #25
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Un des plus beaux silences que je connaisse se trouve dans le deuxième mouvement du deuxième concerto pour piano de Bartok. Absolument magique.

    Exactement, ici à 0mn59s

    Bon exemple! Magique, en effet, nécessaire...

    Martin

  6. #26
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66

    Smile Merci!

    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    Parce que l’œuvre, composée pour le XXe anniversaire de la Révolution d'Octobre, en 1937 donc, comportait en conclusion (précaution oratoire pour éviter des soucis) deux mouvements mettant en musique des textes de Staline. La création ayant eu lieu en 1966, treize ans après la mort de Staline et dix ans après le discours de Khroutchev sur les crimes du stalinisme, toute référence au petit père des peuples était interdite et les deux dernier mouvements furent supprimés.
    On les trouve dans l'enregistrement Chandos dirigé par papa Järvi (lequel est bien mou comparé à Kondrachine). Il y avait eu, un temps, une version Gergiev disponible sur Youtube, mais elle semble avoir disparu.

    Très intéressant... J'ai deux versions de cette cantate que je conserve pleine de poussière sur un tablette comme d'autres œuvres de Sergei, son Boris Godounov, son Eugene Oneguin... Des œuvres qui ne m'intéressent pas beaucoup. Par ailleurs, si on veut des pamphlets, Kabalevsky nous en donne en quantité.... Aussi le compositeur de la Grande amitié: Vano Mouradeli...

    Je dis non aux pamphlets..

    Martin

  7. #27
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 910
    il existe une version complète de la Grande Amitié?
    Je ne vois pas de "pamphlets" chez Mouradeli, et ses deux symphonies sont de très bonne facture.
    Chez Kabalevsky je ne vois pas non plus à quoi vous faites allusion, le Requiem?

  8. #28
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je crois que c'est dans Parade (texte de Cocteau, décor de Picasso !)
    Amériques de Varese comporte des sirènes des pompiers de New-York, un 'heckelphone' (!) et certaines percussions assez originales : un fouet, un 'jingle bell' ...
    Pour les armes à freu, Auf der Jagd de J. Strauss Jr finit sur un coup de fusil, et 1812 de Piotr Ilitch devrait comprendre d'authentiques coups de canon.

    En un sens, pour l'époque au moins, "Ionisation" du même Varèse, pour percussions et sirène, est assez insolite!

    Quant au heckelphone, il y a eu une discussion sur le sujet il y a quelque temps sur cet estimable forum. Hindemith a écrit un très intéressant trio pour heckelphone, alto et piano, dont je dois la découverte à un tout aussi estimable membre de ce forum
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #29
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 910
    Hindemith a aussi composé un bel ensemble d'oeuvres pour un ou plusieurs Trautonium http://fr.wikipedia.org/wiki/Trautonium

  10. #30
    Voilà de l'insolite, du vrai, du beau:



    Oh vous savez, moi, ce que j'en dis, hein...

  11. #31
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66
    Citation Envoyé par sud273 Voir le message
    il existe une version complète de la Grande Amitié?
    Je ne vois pas de "pamphlets" chez Mouradeli, et ses deux symphonies sont de très bonne facture.
    Chez Kabalevsky je ne vois pas non plus à quoi vous faites allusion, le Requiem?
    L'opéra La grande amitié au complet est un grand pamphlet, quant à Kabalevsky, oui... Je ne me souviens pas par cœur, il a quelques œuvres chorales, mais il n'est pas difficile de le croire lorsqu'on connaît ses idéologies.

    A+

  12. #32
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 910
    Citation Envoyé par Martinlunatique Voir le message
    L'opéra La grande amitié au complet est un grand pamphlet,
    je prendrais parti quand je l'aurais entendu...
    mais il n'est pas difficile de le croire lorsqu'on connaît ses idéologies.
    je ne suis pas encore parvenu à percer ce mystère... vous jugez par on-dit

  13. #33
    Membre Avatar de jifi
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    France
    Messages
    59
    Il y a aussi :
    - Pierre Henry et ses recherches à partir d'EEG
    - Beethoven et la musique mécanique
    - Mozart et sa composition pour verres (à boire)
    A suivre...
    jifi

  14. #34
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Citation Envoyé par nico Voir le message
    Voilà de l'insolite, du vrai, du beau:




    mais ça c'est anglais, c'est hors jeu, ou hors concours!!!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #35
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Hindemith a écrit un très intéressant trio pour heckelphone, alto et piano
    Citation Envoyé par sud273 Voir le message
    Hindemith a aussi composé un bel ensemble d'oeuvres pour un ou plusieurs Trautonium
    Vous m'avez convaincu, il me faut absolument un heckelphone et un trautonium comme cadeaux de Noël. Je commanderai un duo à Pierre Boulez. Ca fera fureur.

  16. #36
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700


    Le heckelphone a un assez vilain nom mais un beau son ; il faut dire que j'aime le hautbois, alors un hautbois basse (si je peux oser une aussi grossière approximation ) ça me plaît forcément.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  17. #37
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message


    Le heckelphone a un assez vilain nom mais un beau son ; il faut dire que j'aime le hautbois, alors un hautbois basse (si je peux oser une aussi grossière approximation ) ça me plaît forcément.
    D'après ce que j'en ai lu très très récemment, cela semble en effet être une manière de basse de hautbois, et l'approximation ne l'est pas tant que ça. Un peu ce qu'est le cor de basset à la clarinette ? Il existe des enregistrement où on peut l'entendre en solo ?
    ('Basse de hautbois', ce serait en effet mieux que 'heckelphone', tout le monde n'a pas la chance de s'appeler Sax)

  18. #38
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66

    Smile Opéra introuvable

    Citation Envoyé par sud273 Voir le message
    je prendrais parti quand je l'aurais entendu...

    je ne suis pas encore parvenu à percer ce mystère... vous jugez par on-dit
    Si je ne m'abuse, cela date du temps de Staline.... Je l'ai vu une fois à Moscou dans un magasin de diques en 33 rpm. Maintenant...je ne crois pas que cela existe... Malheureusement, quand une œuvre comporte une politique bannie, l'œuvre aussi est bannie.... De toute façon ce compositeur, apparemment n'était pas perçu comme BON... Juste politiquement bien "vu". J'ai également vu un opéra du même style qui portait sur la deuxième guerre mondiale, intitulé "tragédie optimiste", une abomination en musique....

    Martin, en écoutant des pièces de Glinka au piano...(superbes!)

  19. #39
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    D'après ce que j'en ai lu très très récemment, cela semble en effet être une manière de basse de hautbois, et l'approximation ne l'est pas tant que ça. Un peu ce qu'est le cor de basset à la clarinette ? Il existe des enregistrement où on peut l'entendre en solo ?
    ('Basse de hautbois', ce serait en effet mieux que 'heckelphone', tout le monde n'a pas la chance de s'appeler Sax)

    Il semble y avoir une nuance entre le hautbois baryton et le heckelphone, mais nuance si légère que, dans certaines oeuvres, on ne sait pas au juste ce qu'il faut.

    En solo-solo, je ne sais pas, mais dans le trio de Hindemith mentionné plus haut, on l'entend bien (on ne risque pas de le confondre ni avec l'alto ni avec le piano, alors qu'au milieu d'Amériques ou de Salomé de Strauss, où je crois qu'il apparaît aussi, c'est un peu plus difficile à repérer, en tout cas pour moi)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  20. #40
    Membre Avatar de Jacques
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Lausanne (Suisse)
    Messages
    2 782
    Pour voir le heckelphone et entendre le son qu'il produit, deux petites vidéos trouvées sur YouTube (la seconde présente le 2ème mouvement du Trio pour heckelphone, alto et piano Op. 47 de Paul Hindemith - 1928) :


    [/URL]

    [/URL]


    Jacques

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages