+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 53

Discussion: Oeuvres insolites

  1. #1
    Membre Avatar de jifi
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    France
    Messages
    59

    Oeuvres insolites

    Il ya les grandes oeuvres, les oeuvres mineures (sans connotation péjorative), les oeuvrettes (qui recèlent des surprises)... et les oeuvres atypiques, insolites qu'on pourrait (par exemple) classer par :
    - thèmes :
    HONEGGER - Pacific 231 - "il aimait les locomotives comme d'autres aiment les femmes" - La "bête", 300 tonnes lancées en une chevauchée nocturne. Quelle puissance !
    A comparer avec DJANGO REINHARDT - Mistery Pacific - ou le train fou !
    ANDERSON The Typewriter - secrétaires en robe de Vichy...
    - instruments
    CHAVEZ - Tambucco (pièces de bois & cuir...)
    HENRY - Variations sur une porte et un soupir
    CAGE - First construction in métal (pièces d'automobiles..)
    - façon d'en jouer
    PAGANINI - Variations pour violon sur un thème du Moïse de Rossini
    Ecrites pour la seule corde de sol. Selon les indications de Paganini : le sol est monté au si bémol, le ré au mi bémol, le la au si bémol, et le mi réglé en mi bémol. Les trois cordes muettes vibrent en résonance et embellissent la sonorité de la quatrième.
    La légende dit qu'on n'avait laissé qu'une corde au violon de Paganini, emprisonné pour le meurtre de sa maîtresse, de peur qu'il se pende...
    CAGE - Piano préparé (objets coincés sous les cordes)
    - formation
    PAGANINI - Terzetto n°4 pour violon violoncelle et guitare
    ...

    Je vous propose une vision de la musique sous cet angle. Ce sujet aura t-il plus de chance que "la femme et la musique" ?
    jifi

  2. #2
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Parmi les instruments peu usités (je ne parle pas des instruments rares comme le Theremin, mais d'instruments pas forcément conçus pour faire de la musique, en tout cas "classique"), je pense à l'enclume et aux cloches de vache de la 6e symphonie de Mahler.

    La machine à vent qu'on trouve, par exemple, dans "Daphnis et Chloé" de Ravel, n'est pas d'une très grande fréquence, mais enfin c'est un instrument conçu pour imiter le vent dans une oeuvre musicale.

    On peut aussi songer à cette oeuvre, qui recourt à des partenaires fort musicaux mais inhabituels :

    [/URL]

    et le concerto de Wiener pour les mêmes, mais impossible de trouver ça, hélas!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #3
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Quoique... en cherchant bien sur le net, voilà un extrait du film "le temps des assassins" de Duvivier où on entend, en fond, l'oeuvre de Wiener en question ; mais bien brièvement...

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    je pense à l'enclume ... de la 6e symphonie de Mahler.
    Sans oublier les 18 enclumes de l'Or du Rhin dans les 2° et 3° interludes.

    HONEGGER - Pacific 231 - La "bête", 300 tonnes lancées en une chevauchée nocturne.
    Ce, ce doit être toute la rame ! La machine seule en ordre de marche faisait aux alentours de 100 tonnes - mais à 130 km/h, ça fait déjà pas mal ! (La plus grosse loco à vapeur, américaine bien sûr, pesait en effet 345 tonnes, + 155 tonnes de tender = 500 tonnes !!)
    Cette pièce 'motorique' d'Honegger est une manière de chef d'oeuvre.

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Dans le genre instruments peu fréquent, j'ai une petite tendresse pour ceci :

    [/URL]

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par jifi Voir le message
    PAGANINI - Variations pour violon sur un thème du Moïse de Rossini
    Ecrites pour la seule corde de sol.
    PAGANINI - Terzetto n°4 pour violon violoncelle et guitare
    Votre proposition m'a fait rechercher au fin fond de mes archives ces variations, également appelées 'Sonata a Preghiera', que je n'avais pas entendues depuis longtemps ; par R. Ricci et L. Persinger. Eblouissant !

    Il y a d'autres compositions de Paganini pour la 4° corde : 'Maestosa Sonata Sentimentale', des variations sur l'hymne autrichien de Joseph Haydn ; 'Sonata Maria Luisa' ; 'Sonata Militare', variations sur l'air de Figaro 'Non più andrai' de Mozart ; mais je n'en connais aucun enregistrement : vous auriez des pistes ?

    Le Terzetto n° 4 m'intrigue, il n'y en a théoriquement que 3, n° MS 69, 114, 116 - à moins qu'on n'ait aussi donné ce nom de terzetto aux 2 sérénades MS 17 et 155 ?

    Dans le genre, il y a aussi les 15 quatuors pour cordes et guitare ; et même environ une centaine de sonates, duos, variations et autres oeuvrettes pour violon et guitare ! Sacré Niccolo !

    (au post précédent : '... peu fréquents ...', of course !)

  7. #7
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66
    Peu habituel? Ernst Krenek... Toute son oeuvre est peu habituel....



    [yt]http://www.youtube.com/watch?v=3cwH9V_Ff0E[/yt]

    Martin

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par Martinlunatique Voir le message
    Ernst Krenek... Toute son oeuvre est peu habituel....
    Ah, oui, si on va par là, ils sont quelques bonnes centaines à avoir fait des musiques peu habituelles - tels un certain Igor Stravinski, en 1913, parmi d'innombrables exemples.

  9. #9
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Krenek ... étrange : voilà un compositeur dont l'oeuvre est unanimement réputée et pourtant ... rien à faire, je "n'accroche" pas. Impossible pour moi d'entrer dans son univers. Comme je le regrette !

    Bon ça pourra changer un jour, qui sait ? je me souviens que tout un temps j'étais complètement rétif à Britten (ça a bien changé depuis !) ; l'élément déclencheur fut, je crois, A Ceremony of Carols, mon Dieu quelle claque !!!



    Sinon pour parler d'instruments inhabituels en musique classique (et sans vouloir évoquer l'hélicoptère de Stockhausen ) je me demandais si vous connaissiez des oeuvres où la guitare électrique est intégrée. Bryars et Romitelli l'ont fait, mais (à mon sens) de manière peu convaincante

  10. #10
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66

    Smile J'aurais pu créer un autre sujet si je savais comment faire

    Il s'agit du silence dans la musique... un silence imprévu, toutefois de la musique... je ne me souviens pas d'un silence important intéressant de mentionner, je vous cède la parole, colistiers.



    Martin

  11. #11
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66

    Smile Écouter plusieurs fois...

    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Krenek ... étrange : voilà un compositeur dont l'oeuvre est unanimement réputée et pourtant ... rien à faire, je "n'accroche" pas. Impossible pour moi d'entrer dans son univers. Comme je le regrette !

    Bon ça pourra changer un jour, qui sait ? je me souviens que tout un temps j'étais complètement rétif à Britten (ça a bien changé depuis !) ; l'élément déclencheur fut, je crois, A Ceremony of Carols, mon Dieu quelle claque !!!



    Sinon pour parler d'instruments inhabituels en musique classique (et sans vouloir évoquer l'hélicoptère de Stockhausen ) je me demandais si vous connaissiez des oeuvres où la guitare électrique est intégrée. Bryars et Romitelli l'ont fait, mais (à mon sens) de manière peu convaincante
    Écouter pluisieurs fois est mon secret pour pénétrer la musique qui me semble difficile... Pourtant, deux choses de Schoenberg me semblent encore impénétrables... Erwartung et Pierrot Lunaire...

    Martin

  12. #12
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    Citation Envoyé par Martinlunatique Voir le message
    Il s'agit du silence dans la musique... un silence imprévu, toutefois de la musique... je ne me souviens pas d'un silence important intéressant de mentionner, je vous cède la parole, colistiers.



    Martin

    Un des plus beaux silences que je connaisse se trouve dans le deuxième mouvement du deuxième concerto pour piano de Bartok. Absolument magique.

    Exactement, ici à 0mn59s

    Dernière modification par lebewohl ; 12/11/2012 à 22h58.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Les 4'33" de certain étatsunien ont paradoxalement fait du bruit ...

  14. #14
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    j'ai lu ce week-end mais j'ai déjà oublié où une suggestion sur le choix de 4'33" (notation au demeurant erronnée, ' signalant uniquement les minutes d'angle).

    4'33" = 273 secondes
    en fait on soustrait 273 secondes à la vie musicale, en quelque sorte, et -273, c'est presque le zéro absolu ; mais pas tout à fait, le zéro absolu et un peu plus bas, et même pendant une exécution de 4'33" on entend quelque chose.

    Se non e vero...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #15
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    wikipedia reprend cette possibilité, en en évoquant une autre : sur les claviers AZERTY, 4=' et 3="
    (et Cage était en France à l'époque)
    ce qui expliquerait et excuserait la notation erronée...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  16. #16
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    dans le genre inhabituel, il y a aussi une machine à écrire et un pistolet dans une oeuvre de Satie, non?
    (la partie de machine à écrire est la deuxième plus grande réussite de Satie après son commentaire sur "la mer")
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  17. #17
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    514
    Il y a aussi ceci :


  18. #18
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    514
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Les 4'33" de certain étatsunien ont paradoxalement fait du bruit ...
    Celui des pages vides tournées par les instrumentistes ....

  19. #19
    Membre Avatar de Martinlunatique
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    66
    Citation Envoyé par E.D. Voir le message
    Il y a aussi ceci :


    Ligeti?

    Martin

  20. #20
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    dans le genre inhabituel, il y a aussi une machine à écrire et un pistolet dans une oeuvre de Satie, non?
    Je crois que c'est dans Parade (texte de Cocteau, décor de Picasso !)
    Amériques de Varese comporte des sirènes des pompiers de New-York, un 'heckelphone' (!) et certaines percussions assez originales : un fouet, un 'jingle bell' ...
    Pour les armes à freu, Auf der Jagd de J. Strauss Jr finit sur un coup de fusil, et 1812 de Piotr Ilitch devrait comprendre d'authentiques coups de canon.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 13/11/2012 à 18h56.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages