+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Bach : Cantate "Allein zu dir, Herr Jesu Christ"

  1. #1
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 450

    Bach : Cantate "Allein zu dir, Herr Jesu Christ"

    Allein zu dir, Herr Jesu Christ, cantate pour solistes, choeur et orchestre, BWV 33, Else Brems, contralto, Uno Ebrelius, ténor, Bernhardt Sönnerstedt, basse, Madrigal Choir, Orchestre de chambre de la Radio danoise, Mogens Wöldicke (1955)


  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    46
    Cher Admin,
    Je vous souhaite une excellente année ainsi qu'à votre équipe. Si, par ailleurs, je la souhaite également à votre (notre) site, c'est parfaitement égoïste de ma part, eu égard à ces vieux bijoux que vous exhumez pour nous. Dans l'immédiat, c'est donc cette cantate dirigée par Wödlike dont je garde en mémoire la Saint-Matthieu avec Teresa Stich-Randall et walter Berry.
    On peut aimer Leonhardt et garder de la tendresse pour nos souvenirs. Merci !

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    739
    Ah! Je note pour demain. Tout comme vieille cire, j'estime légitime de garder une place pour ces interprétations -pour moi c'est le premier enregistrement de la BWV 21 par Helmut Rilling.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    739
    1955? J'y crois pas! (tic langagier dû aux tradales torchées par les adaptateurs de séries US, et qui tend à éradiquer l'expression si juste: je n'en reviens pas!)


    Sérieusement: je ne sais pas si le son réducteur de mon internet en est en partie responsable, mais on est loin, très loin des lourdeurs qu'on attribue, manifestement trop facilement, aux interprétations du passé.

  5. #5
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    s'Elsass
    Messages
    5 346
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    1955? ...
    Sérieusement: je ne sais pas si le son réducteur de mon internet en est en partie responsable, mais on est loin, très loin des lourdeurs qu'on attribue, manifestement trop facilement, aux interprétations du passé.
    Je pense que l'internet n'a pas grand chose à y voir.
    De même qu'en 2018 on continuera à voir paraître des enregistrements - Bach ou autre - lourdingues, de même il y a 65 ans il y avait des chefs qui savaient faire du 'baroque' sans la componction et la pesanteur et les tempos lents qu'on croyait convenables pour rendre la "pomp and circumstance" supposées inhérentes à cette musique. Etonnant, non ! "I can't believe it" ...
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages