+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion: quand la plaine est fumante...

  1. #1
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542

    quand la plaine est fumante...

    Bon anniversaire!

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #2
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 581
    En effet

    Je pense connaître toutes les chansons de Brel ... il a bercé mon adolescence et ma vie de jeune adulte - et a imprégné de sa personnalité artistique une bonne partie de mes goûts musicaux. Je me souviendrai toujours du jour de sa mort - en 1978 ... j'avais alors une copine qui savait que mon père était lui-même décédé (dans les circonstances les plus tragiques) un an auparavant quasi jour pour jour. Je portais toujours les stigmates de sa disparition, perdre son père à l'âge de 20 ans n'est pas l'expérience la plus réjouissante qui soit ...
    Ce jour-là, ma copine alors avait appris la mort de Brel - avant moi. Nous étions dans une sorte de snack en train de prendre un petit-déjeuner, elle a tout de suite compris que je n'étais pas au courant ... c'était délicat de sa part (au vu de la souffrance que j'éprouvais toujours et qu'une année n'avait pas effacée) de m'annoncer une autre mort, celle de celui qu'elle savait être l'une de mes fascinations ... elle l'a fait avec tact et prudence, et ce jour-là j'ai pleuré à nouveau.
    D'une certaine manière, cet épisode m'a aidé à faire le deuil de mon père ...

    Voici une chanson, Leb, que peut-être tu ne connais pas. C'est l'une de mes préférées ...



  3. #3
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Je ne connaissais pas, non ...

    Merci, M'sieur !
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 581
    Pas mal non ?
    Quant à celle-ci, je n'ai jamais compris pourquoi elle était si peu connue, contrairement au Plat Pays ... autre sorte d'hommage à notre pays natal tout aussi réussie, à mon sens :


  5. #5
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Ah oui c'est magnifique! Jamais entendue... (je croyais connaître une bonne part de son répertoire...). Merci encore!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #6
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    En réécoutant, j'aime de plus en plus!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  7. #7
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 581


    Celle-ci pourrait te plaire aussi :



    C'est le dernier titre du premier album ... 1955 ... pitain ça en fait des années (je ne suis d'ailleurs pas pas sûr que ce soit l'arrangement d'origine, ce serait à vérifier)...

    Superbe aussi, à mon goût, annonce un peu le style de Je suis un soir d'été
    Les sous-titres sont amusants

  8. #8
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    ah celle-là je la connais ; c'était du temps où Brel était catho, et j'ai des cousins catho pratiquants qui la sortaient de temps en temps en fin de banquet! (des cousins que j'adore, au demeurant, bien que ne les ayant pas vus depuis des lustres) ; je l'aime bien aussi!

    EN refouillant sur mes étagères, j'avais "je suis un soir d'été" dans une anthologie, mais j'avais zappé, ou alors je m'étais arrêté à ce que je connaissais ; c'est curieux, l'écoute, tout de même! En revanche, "Il neige sur Liège", rien du tout... Je vais essayer de trouver les partitions, mais je ne suis pas très optimiste...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #9
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    En effet, je ne crois pas que ce soit l'original ; c'est la voix de Brel plus tard, et il n'y avait qu'une guitare, dans la V.O. ; n'est-ce pas celle-ci?

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  10. #10
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Brel est mort il y a quarante-deux ans aujourd'hui. J'ai entendu deux fois en trois jours, à la radio, cette chanson qui m'avait échappé jusqu'à maintenant !
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #11
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 542
    Ai-je déjà eu l'occasion de proposer cette jolie version?

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  12. #12
    Membre Avatar de Claude Torres
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    MONTPELLIER
    Messages
    1 506
    Merci pour ce clip.
    Jacques Brel est servi comme un dieu

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages