+ Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 4 5 6
Affichage des résultats 101 à 102 sur 102

Discussion: Mardi en Musique – La Revanche du Vinyle

  1. #101
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    618

    Lightbulb Notre choix pour juin 2020 - Deutsche Grammophon Resonance – 2535 171

    La revanche du vinyle pour semaine – le dernier partage dans cette série avant septembre – propose un vieil enregistrement par Lorin Maazel de deux symphonies de Mendelssohn.

    La carrière de Maazel en tant que chef d’orchestre le proposent comme un enfant-prodige ; à l’âge de 13 ans, Lorin Maazel est monté sur le podium lors d’un concert bénéfice au Public Hall de Cleveland le 14 mars 1943, y dirigeant une sélection de pièces qui comprenait l’ouverture de l’opéra Rienzi de Wagner et la symphonie « Inachevée » de Schubert. Plus tôt dans sa jeune carrière, Maazel avait déjà dirigé le NBC Symphony, le New York Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic et l’Orchestre symphonique de Pittsburgh.

    À l’âge de 30 ans, Maazel devient le premier Américain à diriger à Bayreuth. Il sera le premier chef de la Deutsche Oper Berlin de 1965 à 1971 et du RSO Berlin (anciennement connu sous le nom d’Orchestre symphonique RIAS de Berlin) de 1964 à 1975, succédant à son chef fondateur, Ferenc Fricsay.

    L’enregistrement d’aujourd’hui date de cette même période du début des années 1960, cette fois à la tête de l’Orchestre philharmonique de Berlin dans les symphonies italiennes et de la Réformation de Mendelssohn. Cet enregistrement faisait partie d’une compilation rééditée en 2004 « Complete Early Berlin Philharmonic Recordings 1957 - 1962 », bien que je l’ai acquis à l’origine comme une réédition de vinyle à la fin des années 1970 sur la série DG Resonance.

    Il s’agit d’un enregistrement typique Maazel - un enregistrement digne, mais pas mon préféré. Toutes les notes sont là, mais ça reste assez froid, et exempt de la belle reprose du premier mouvement de l’Italienne.

    A vous de me dire ce que vous-en pensez!


    Felix MENDELSSOHN-BARTHOLDY (1809-1847)

    Symphonie No. 4 en la majeur, Op. 90 "Italiaenne"
    Symphonie No. 5 en ré majeur, Op. 107 "Réformation"

    Berliner Philharmoniker
    Lorin Maazel, direction

    Deutsche Grammophon Resonance – 2535 171
    Format: Vinyle, LP, Stereo
    Dates d’enregistrement: avril 1960 (op. 90) et janvier 1961 (op. 107)

    Discogs - https://www.discogs.com/Mendelssohn-...elease/5050747

    YouTube - https://www.youtube.com/playlist?lis...XYicmaYKPKzxcP

  2. #102
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    618

    Lightbulb Notre suggestion pour novembre 2020 – Deutsche Grammophon ‎– 415 128-1

    Puisque beaucoup de nos récents partages en vinyle furent proposés dans le cadre d'un autre fil (#Beethoven2020), nous avons un peu négligé ce fil-ci. Donc, un retour aux sources si on veut...

    Habituellement, novenbre est l'occasion pur moi de souligner des artistes disparus, et cette année maruqe trente ans (déjà!) que Bernstein nous a quittés. Le disque proposé ici fait partie de sa série d'albums pour DG, la plupart croqués sur le vif. Ici, il se tourne à la musique "symphonique" de Stravinski dirigeant un orchestre avec lequel il a longyemps collaboré, le Philharmonique d'Israel.

    Les deux symphonies sur cet album datent toutes deux de la période de la Seconde Guerre Mondiale; commencée en France avant l'exil du compositeur en Amérique, sa Symphonie "en ut" est un peu l'équivalent de la symphonie Classique de Prokofiev, étant une tentative d'hommage à l'esthétique classique de Haydn, mais clairement à la sauce moderne.

    L'autre symphonie, "en trois mouvements", peut également être considérée en contexte avec une autre de Prokofiev - sa cinquième - les deux étant des ouvres "de guerre". En fait, Stravinski a trouvé inspiration dans des courts métrages de faits divers (qu'on présentait dans les cinémas avant la télé) et leurs reportanges sur les défilés en Allemagne et au Japon.

    Bernstein propose ces symphonies sans détour, et avec son brio habituel.

    Bonne écoute!



    Igor STRAVINSKI (1880 - 1971)

    Symphonie en ut (1940)
    Symphony en trois mouvements (1945)

    Israel Philharmonic Orchestra
    Leonard Bernstein, dorection
    (Enregistrements publics)

    Deutsche Grammophon ‎– 415 128-1
    Format: Vinyl,e LP, Stereo (ADD)
    Date d'émission: 1985

    Discogs - https://www.discogs.com/Igor-Stravin...elease/4406135

    YouTube - https://www.youtube.com/playlist?lis...gquTDhzuETFzEq

+ Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 4 5 6

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages