+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 1 2 3
Affichage des résultats 41 à 45 sur 45

Discussion: concertos pour deux pianos

  1. #41
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 982
    ah je suis curieux de quelques-uns de ceux-là, il y a des compositeurs que je ne connais que de nom ou de réputation.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #42
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 375
    Alors l’objectif est atteint, éveiller la curiosité, susciter l’intérêt et la découverte, et ensuite chacun se fait son opinion !

  3. #43
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 982
    Je n'avais pas le sentiment d'avoir jamais entendu de Kapoustine (évoqué peut-être ailleurs, pourtant) ; s'il y a un spécialiste de musique russe en ces lieux, peut-être pourra-t-il nous dire qui est ce para-jazzeux!
    Malcolm Arnold je pensais ne pas en avoir entendu non plus, et puis si, il a écrit un tube où le soleil brille brille brille ; son concerto est marrant, avec encore un dernier mouvement qui swingue. Plaisant sans être impérissable.
    Snob que je suis je craignais le pire avec "hollywood concerto" ; en fait c'est assez "fun" ; si jamais il y a quelqu'un qui connaît le cinéma, je suis preneur du nom du thème au tout début (qui revient vers 6mn28s) ; je ne connais que ça... pas mal d'autres citations, dont je reconnais au moins trois!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #44
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 059
    Le début du "Hollywood concerto" est Frrrançais, monsieur, et même lyonnais, car il s'agit de la musique de Maurice Jarre pour "Laurence d'Arabie" de David Lean, lequel est un film anglais sans rapport avec Hollywood.
    Par contre, le soleil brille brille brille n'est pas de Malcolm Arnold. C'est un inconnu du nom de Frederick Joseph Ricketts, sous le pseudonyme de Kenneth J. Alford, qui en est l'auteur. Arnold s'est contenté de l'arranger pour "Le Pont de la rivière Kwaï", également de David Lean. (Dans le même genre d'idées, ce n'est pas John Barry, compositeur d'une douzaine de musiques pour des films de James Bond qui est à l'origine du thème principal mais Monty Norman, auteur de la musique du premier.)
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  5. #45
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 982


    (je me disais bien...)


    (cela dit pourquoi connais-je le thème de Lawrence d'Arabie que je n'ai vu qu'une fois il y a des lustres? ça a dû passer dans l'inconscient collectif, comme la chanson de Lara alors que je n'ai jamais vu le Dr Jivago) (encore Jarre pour Lean, tiens)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 2 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 2 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages