+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Quinze que j’en pense - Frissons Classiques

  1. #1
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    543

    Cool Quinze que j’en pense - Frissons Classiques


    Demain, en Amérique du Nord, une ribambelle de fantômes, sorcières et autres personnages déguisés visiteront les maisons après le crépuscule - l'Hallowe'en est, comme certains le disent, la "fête des enfants", l'occasion de quémander des friandises et une dernière grande activité extérieure enfantine avant l'arrivée de l'hiver.

    L'Hallowe'en a son origine, en fait, avec la Toussaint, et se veut en fait une manifestation de spectres et autres morts-vivants (ou morts-morts...). En général, une soirée funsete et pleine de frissons, d'où notre sélection musicale pour cette quinzaine.

    Qui dit frissons dit "films d'épouvante" et rien ne conjure l'image du château gothique hanté comme la Toccate et Fugue en ré mineur de J. S. Bach, notre entrée dans la matière pour ce montage. La version retenue est la version traditionnelle pour orgue.

    Un film qu'on associe moins avec l'épouvante est le dessin-animé classique de 1940 Fantasia, qui - nonenstant nos souvenirs nostlgiques - renferme des vignettes tout de même effoyables - l'Apprenti Sorcier étant un bon example. Oui, on y propose Mickey, mais la prémice est tout de même loin d'être plaisante! La vignette finale dui film, une juxtaposition du Ciel et de l'Enfer, propose une orchestration par le chef Leopold Stokowski du poème symphonique La Nuit au Mont Chauve de Mussorgski. Ces deux vignettes sont illustrées dans notre montage.

    Deux autres extraits fantômesques sont du lot - le trio "Ghost" (ou le fantôme) de Beethoven avec un trio de disparus dont la violoncelliste Zara Nelsova et le pianiste Glenn Gould. Aussi, une fable musicale du compositeur de ma région Mark Bailey, qui s'inspire d'une légende de la vallée de l'Outaouais, où le manoir de la famille Moore serait hanté par le spectre de leur fille Ida, dédédée en 1900. Un fanôme espiègle, mais un fantôme tout de même!

    Le reste du montage contient des airs pleins de frissons dont la marche funèbre d'une marionette de Gounod, l'Antre du Roi des Montagnes de Grieg (dans sa version originale assortie de hurlements) et des pièces orageuses de Kerry Turner et Wendy Carlos.

    Bonne écoute!

    Johann Sebastian BACH (1685-1750)
    Toccata & Fugue en ré mineur, BWV 565
    Karl Richter, orgue Marcussen & Son (1944), Jægersborg Kirke, Copenhague

    Mark BAILEY (*1951)
    The Old Moore House (2009)
    Ensemble de vents d'Ottawa
    Mark Bailey, direction

    Paul DUKAS (1865-1935)
    L'Apprenti Sorcier (1897)
    Orchestre Symphonique de Montréal
    Charles Dutoit, direction

    Charles GOUNOD (1818-1893)
    Marche funèbre d'une marionnette (1872)
    Robin Alciatore, piano

    Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827)
    Trio no. 4 en ré majeur, op.70, no.1 "Ghost"
    Alexander Schneider, violon
    Zara Neisova, violoncelle
    Glenn Gould, piano

    Edvard GRIEG (1843-1907)
    "Dans l’antre du Roi des Montagnes" extrait de Peer Gynt, op. 23 (Acte II, Sc. 10)
    Kirsten Braten Berg, Mezzo-Soprano,
    Unni Løvlid, Soprano
    Lena Willemark ,Soprano
    Lund Kulturskolan Boys and Girls Chorus & Malmo Chamber Choir
    Malmö Symphony Orchestra
    Bjarte Engeset, direction

    Wendy CARLOS (*1939)
    Country Lane (1971)
    Wendy Carlos, Synthétiseur Moog

    Kerry TURNER (* 1960)
    'Twas a Dark & Stormy Night, op. 12
    Kerry Turner & Kristina Mascher, cor
    Sinfonia Cracovia
    Dariusz Wisniewski, direction

    Modest Petrovich MUSSORGSKI (1839-1881)
    Ivanova noch' na Lisoy gore (Nuit au Mont Chauve) (1867)
    (Arr. L. Stokowski, 1940)
    BBC Philharmonic Orchestra
    Matthias Bamert, direction

    Hyperlien Pod-O-Matic - http://itywltmt.podomatic.com/entry/...00_00_00-07_00

    Pour suivre nos activités bloguesques, visitez la page de programmation de l'Idée Fixe et notre chaîne de baladodiffusopm Pod-O-Matic .

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 987
    Juste pour le plaisir de couper les cheveux en quatre (au moins), ma spécialité bien connue :
    Le titre en traduction de la pièce de Moussorgsky, "Une nuit sur le Mont Chauve", est le plus couramment utilisé mais est incomplet et légèrement erroné.
    "Une nuit" laisse supposer qu'il s'agit d' "une " quelconque nuit parmi d'autres nuits identiques de sabbat de sorcières.
    Il s'agit en fait d'une nuit bien précise, le titre complet étant "LA nuit de la Saint-Jean sur le Mont-Chauve", la St-Jean d'été s'entend (St Jean Baptiste, 24 juin).
    Mais Hallowe'en étant le soir de tous les saints, ça marche aussi le 31 octobre !
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 31/10/2015 à 19h13.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages