+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Quinze que j’en pense – Retour (nostalgique) au Musée Gardner de Boston

  1. #1
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    557

    Cool Quinze que j’en pense – Retour (nostalgique) au Musée Gardner de Boston


    Depuis plusieurs mois, mes interventions sur le Forum ont été des partages de plages de sites vétustes (Jadis sur Internet) ou des clips YouTube de plages qui explorent les albums de ma collection vinyle personnelle (Revanche du vinyle).

    Il n’y a pas si longtemps, alors que j’intervenais de façon hebdomadaire, j’avais l’habitude de partager des réflexions autour de playlists qui assemblaient soit des hyperliens provenant de sites actifs ou de clips YouTube. Cette quinzaine, j’ai opté pour un billet « rétro » d’hyperliens d’un site familier pour ceux qui suivent mes écrits…

    En effet, j’ai proposé un bon nombre de billets de musique de chambre (encore disponibles si vous vous donnez la peine de les chercher ) avec comme source de plages la bibli musicale du musée Isabella Stewart Gardner de Boston. Aujourd’hui, la playlist est un trio de pièces pour ensemble de chambristes « musclé » - c’est-à-dire, pour des ensembles plus gros qu’un quatuor.

    Mon premier choix est un quintette. La configuration usuelle du quintette est du genre « petit concerto » avec un quatuor à cordes qui accompagne un instrument primé (typiquement un piano, mais on peut penser à la clarinette, une guitare ou un autre instrument à cordes). Dans ce cas-ci, toutefois, j’ai choisi un quintette à vents, et donc si on veut une démonstration de « démocratie musicale », le défi des chambristes – tous pour un ou un pour tous… Cinq solistes ou un ensemble cohérent. Dans le quintette du Danois Carl Nielsen, on a droit à des moments où les instruments forment un peloton d’instruments tissé serré, et d’autres oũ un soliste se dégage du peloton et offre une phrase ou deux en solo.

    La paire de sextuors retenus cette semaine ont beaucoup en commun, et beaucoup qui les distinguent.

    Primo, les deux œuvres sont originalement des pièces pour sextuor à cordes, toutefois elles ont trouvé leur place dans le répertoire pour orchestres à cordes. Les deux pièces sont également deux pièces d’une même époque, composées toutes les deux entre 1890 et 1902. Finalement, les deux œuvres furent composées par des figures de proue de leur traditions musicales.

    Mais les similitudes s’arrêtent là. Souvenir de Florence est un sextuor « traditionnel », étalé sur quatre mouvements distincts, conforme à la formule usuelle. Verklärte Nacht est une œuvre programmatique, qui s’étale en un mouvement continu (quoique le compositeur propose des sections distinctes à son programme). Cet opus est une des premières œuvres majeures du compositeur d’avant-garde Arnold Schoenberg précédant ses œuvres atonales/dodécaphoniques, donc plutôt romantique et ainsi se marie bien au sextuor de Tchaïkovski.

    Dans les trois cas, on a droit à des formations « ad-hoc » formées de musiciens en devenir (dans le cas de l’ensemble de tournée du festival Marlboro du Vermont) et plus établis (pour les artistes membres de la société de musique de chambre du Lincoln Center de New York). Même si ce ne sont pas des groupes qui jouent ensemble d’une façon régulière, j’apprécie (et vous aussi, j’en suis sûr) leur jeu d’ensemble et leur cohésion.

    Bonne écoute!

    Carl NIELSEN (1865-1931)
    Kvintet for Flöte, Obo, Klarinet, Horn og Fagot (en la mineur) FS 100 [op. 43]
    Musicians from Marlboro (membres non-identifiés)
    http://traffic.libsyn.com/gardnermus...elsen_op43.mp3

    Pyotr Ilyich TCHAÏKOVSKI (1840-1893)
    Воспоминание о Флоренции (Souvenir de Florence) sextuor pour deux violons, deux altos et deux violoncelles en ré mineur, TH 118 [op. 70]
    Kyoko Takezawa, Cho-Lang Lin, violons
    Paul Neubauer, Scott Lee, altos
    Gary Hoffman, Alisa Weilerstein, violoncelles
    http://traffic.libsyn.com/gardnermus...ovsky_op70.mp3

    Arnold SCHOENBERG (1874-1951)
    Verklärte Nacht, Sextett für zwei Violinen, zwei Violen und zwei Violoncelli, op. 4
    Ida Kavafian, Ani Kavafian, violons
    Paul Neubauer, Roberto Diaz, altos
    Ronald Thomas, Fred Sherry, violoncelles
    http://traffic.libsyn.com/gardnermus...p4_afarcry.mp3

    Pour suivre nos activités bloguesques, visitez la page de programmation de l'Idée Fixe et notre chaîne de baladodiffusopm Pod-O-Matic .

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par ppyjc61 Voir le message
    Carl NIELSEN (1865-1931)
    Kvintet for Flöte, Obo, Klarinet, Horn og Fagot (en la mineur) FS 100 [op. 43]
    Musicians from Marlboro (membres non-identifiés)

    Pyotr Ilyich TCHAÏKOVSKI (1840-1893)
    [/I](Souvenir de Florence) sextuor pour deux violons, deux altos et deux violoncelles en ré mineur, TH 118 [op. 70]
    Kyoko Takezawa, Cho-Lang Lin, violons
    Paul Neubauer, Scott Lee, altos
    Gary Hoffman, Alisa Weilerstein, violoncelles

    Arnold SCHOENBERG (1874-1951)
    Verklärte Nacht, Sextett für zwei Violinen, zwei Violen und zwei Violoncelli, op. 4
    Ida Kavafian, Ani Kavafian, violons
    Paul Neubauer, Roberto Diaz, altos
    Ronald Thomas, Fred Sherry, violoncelles
    Deux des plus belles oeuvres pour sextuor à cordes 2/2/2 qui se puissent entendre avec Schubert.
    Je continue à préférer la Nuit Transfigurée dans sa version de chambre (mais je ne la déteste pas dans sa version orchestrée).

    Nielsen sera une découverte.

    Merci !

    (Attention à Marlboro, on va finir par vous chercher noise pour publicité illicite déguisée, d'autant que les paquets neutres arrivent !! )

  3. #3
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Deux des plus belles oeuvres pour sextuor à cordes 2/2/2 qui se puissent entendre
    On peut aussi citer les deux sextuors de Brahms...

  4. #4
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 710
    Schubert a écrit un sextuor? Will wonders never cease?
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    862
    Il a écrit un Octuor pas de sextuor à ma connaissance.

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Schubert a écrit un sextuor? Will wonders never cease?
    Non bien sûr, regrettables raccourci et confusion à cause des 2 violoncelles avec le quintette en ut.
    Mais heureusement, les "vigilantes" (au sens étasunien) ne sont pas pris en défaut. Ouf.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages