+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: belle création de Maresz pour l'ouverture de Manifeste Ircam 2016

  1. #1

    belle création de Maresz pour l'ouverture de Manifeste Ircam 2016

    Bonsoir,

    Beau concert d’ouverture du festival Ircam 2016 ce soir (samedi 4 juin à l'Auditorium de Radio France) avec une création réussie de Yan Maresz, «Répliques», pour harpe augmentée (amplifiée et modifiée par l’électronique live) et grand orchestre.
    Et le RIM (réalisation informatique musicale ) de l’Ircam a encore frappé, Thomas Goepfer.
    On peut dire que c’est du chouchoutage, mais non c’est objectif, avec une longue brochette de créations réussies où l’alchimie fonctionne entre lui et le compositeur, toutes esthétiques confondues, qu’il soit expérimenté en live electronics (comme Yan Maresz) ou pas (même s’il le clame, non je ne citerai pas de nom).
    Répliques est une sorte de concerto-poème en apesanteur, subtil, cristallin où le rêve s’installe pour ne plus nous quitter. La harpe est traitée le plus souvent comme une guitare sauf exception (les gènes du compositeur… d’ailleurs on aura peut-être un jour un concerto pour guitare sèche ou électrique de lui ???).
    Cela me permet une digression d’un compositeur pas Français d’origine (mais maintenant bien établi) et qui me disait c’est dur d’avoir un langage immédiatement identifiable. Mais Maresz y parvient, pourtant avec une grammaire moderniste sans oucase.
    Ensuite Magnus Lindberg « Corrente II » de la 2ème manière (magma) du compositeur (avant le néo-romantisme d’aujourd’hui) qui fonctionne encore (mais…) avec de belles mesures finales organiques (sans orgue), quasi orgasmiques.
    Enfin, Luto et sa 4ème symphonie, quelle orchestration ! et là encore, tout est identifiable (les cordes dramatiques, les cuivres abrupts, les humeurs apparemment imprévisibles mais très organisées, du grand art).
    A noter que le Phylhar était en forme (avait bien préparé) sous la conduite d’un jeune prometteur qui mouille la chemise Julien Leroy.
    Le concert doit en principe être diffusé sur France Musique, le lundi 6 juin à 20h (après demain). Et la pièce de Maresz devrait être reprise (co-commande) à Strasbourg et Helsinki.
    Mais je nous croise les doigts pour France Musique. Il y a les grèves, les inondations (les immeubles juste à côté sont dans l’eau) et on ne sait jamais, une personnalité musicale importante (pas un compositeur) peut casser sa pipe et le concert pourrait être déprogrammé (comme, sauf erreur, celui de la création marquante du dernier festival Présences en Février, par Marco Stroppa) et pas ré-écouté depuis.
    Si vous êtes tenté de prendre un risque pour ce festival il y a un concert qui va décoiffer (s’il reste des places) à la Villette (le 18) pour Harry Partch (c’est tonal ou pseudo, mais pas habituel).
    Et puis au cas où la pièce de Maresz vous plait à l’antenne (si…) alors il y a une autre pièce de lui (une re-création), « Tutti », pour ensemble et dispositif électronique, à la Philharmonie 2, le 10 Juin. Et d’autres compositeurs (pas de citations sinon je vais en oublier), jusqu’à début Juillet.
    Note : pour ceux qui m’écrivent, non, je n’ai pas lu la notice du programme ni avant ni après le concert et je ne sais pas ce que l’animateur de RF dira-lira (probablement la notice). Pour moi les notices c’est pour quand l’émotion du concert est passé, pas pour m’expliquer ce que je dois comprendre, apprécier, etc., ou ce que j’aurais dû comprendre, apprécier, etc.

    Jean

  2. #2
    Bonjour,

    La création Française de "Delusion of the Fury" de Partch (mort en 1974!), hier soir, a tenu ses promesses.
    Public archicomble (avec moins de compositeurs, sauf bien sûr Pascale Criton, entre autres, mais beaucoup d'instrumentistes).

    Plus:
    http://www.musiquecontemporaine.info/acompo-Partch.php

    https://lavillette.com/evenement/har...iner-goebbels/



    Des rythmes et des chromatismes novateurs (ah le "Sanctus"!).
    Et un beau spectacle par Musik Fabrik.

    Auparavant, la recréation de "Tutti" de Maresz a été une réussite (après la création il y a 2-3 ans avortée pour cause de panne informatique... et oui cela arrive), avec une alliance inédite d'instruments "secs" et d'électronique de synthèse colorée dans un jeu d'expansion-concentration.
    Et aussi une création réussie de Aureliano Cattaneo "Corda" pour piano et electronique live. Vraiment une pierre blanche, à ne pas manquer (on pense à une revisitation de Nancarrow à 2-4 mains et électronique!).

    Et bien sûr les 2 avec Thomas Goepfer comme RIM!

    (plus un badinage ludique et savant de Beat Furrer, "linea dell’orizzonte" et une maître pièce de plus de Ferneyhough, "Inconjunctions", en création française).

    Un concert double hommage à Sciarrino et Furrer avec que du bonheur.

    Et Jeudi, une découverte de plus pour Rebecca Saunders (une Anglaise Berlinoise) "Fury II", en Création française.

    Avec un beau discours de Philippe Manoury (bon anniversaire aujourd'hui!) sur Boulez (en décalage humble, marquant ses échecs avec l'électronique pour cause de technique balbutiante... une leçon prémonitoire?).

    Voilà c'est mon 2ème (et dernier) message sur le festival Ircam à la belle programmation et qui continue jusqu'à début Juillet.


    (n.b., tous ces concerts sont retransmis sur FM... le Partch, pas sûr... sans garantie de fidélité au concert original et sans critique à FM... rien ne vaut le concert... mais la radio c'est bien et partout... donc aucune critique ici, comme dans le message précédent... juste des observations factuelles... un a parte pour le microcosme Parisien qui bruite, qui bruisse!)

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    188
    Bj,


    Décidément www vous devenez de plus en plus seul sur ce forum.


    Je suis allé moi aussi au concert de Partch.


    J'ai trouvé çà déconcertant, un peu puéril, bref pas de quoi fouetter un chat. Il ne manquait que la rebeuh.




    Par contre je regrette d'avoir manqué le concert avec le truc de Cattaneo au piano solo, mais sur FM Lundi dernier c'était renversant. Connaissez-vous ce compo ???


    J'ai aussi aimé les Tutti de Maresz, sans comprendre le blème.


    Enfin une madeleine journalistique pour les illuminés de ce forum qui vous boudent:
    Qu'est-ce que c'est pour vous un bon, oops "beau" programme pour le festival ManFeste de l'Ircam???




    Sinon, moi j'aime quand çà critique, même féroce, comme chez le forum Abeille il y a une tune.


    A+, Patrick

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 813
    très rigolo Harry Partch, étrange surtout qu'il survive alors que les français se contrefoutent de la musique américaine.
    Corda c'était juste ridicule, mais pas insupportable, contrairement au Ferneyhough parfaitement poussiéreux, convenu, de la vieille musique des années 50 qui ne passera pas l'hiver. Maresh, on va dire que j'avais déjà tourné le bouton...
    Depuis Ultimatum de Jodlowski, je n'ai rien entendu qui me fasse tendre l'oreille

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages