+ Répondre à la discussion
Page 27 sur 31 PremièrePremière ... 17 25 26 27 28 29 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 521 à 540 sur 603

Discussion: Mais Où Est-ce Donc ? [v2]

  1. #521
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 674
    un photographe professionnel appelé Nick Brandt
    En langage plus noble, «nick markt». Nul doute que l’intéressé se sentira honoré d’un tel ennoblissement.

  2. #522
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 819
    Non non, il s'appelle bien Nick Brandt et pas Nick Markt : clic

  3. #523
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    pour le grec, qu'il soit ancien ou moderne, je n'ai pas encore la possibilité de discuter politique avec eux dans les bistrots ( στα καφενια..); j'ai surtout agi par paresse car même si j'ai la possibilité avoir la configuration clavier grec avec Microsoft, il m'est nécessaire d'avoir une photo de clavier grec pour la place des lettres et des signes… Je n'ai pas eu l'occasion de rapporter un clavier PC d'Héraklion !
    Pour la noblesse, j'en ai marre de la domination anglophile et je rappelle quand même que le siècle des lumières était principalement français (l'Angleterre était surtout sous l'influence de Cromwell, figure très humaniste comme chacun sait !). Ce n'est pas Purcell et Turner qui vont transformer l'île de « sa gracieuse majesté» en Terre des arts …Je regrette simplement de n'avoir pas pu apprendre l'allemand et l'italien ainsi que le portugais pour être plus européen .
    Pour le reste,j'utilise une dictée vocale qui me joue souvent des tours avec les homophones et les accords grammaticaux… Ayant subi une chirurgie cervicale imparfaite, j'ai quelques peines à écrire même avec un clavier … Merci M. le censeur !
    Pour Philippe, pardonnez-moi cette erreur d'orthographe sur le nom… mais c'était peut-être mieux ,musicalement parlant ,que Mike Brandt !
    Dernière modification par Jean DUBAR ; 04/07/2018 à 15h19.

  4. #524
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    une petite colle, bien française celle-là et musicale à plus d'un titre !
    Clav J2DIs.jpg.jpg
    clavecin d'une dynastie de facteurs de clavecin français dont le nom est très célèbre musicalement ! Il fut sans doute la propriété d'un couple célèbre dont le nom fut effacé à la révolution pour le sauver. il n'existe actuellement pas beaucoup d'instruments de cette dynastie en état de marche. Je vous demande donc le lieu où est conservé ce clavecin, le nom du facteur et éventuellement celui des commanditaires!
    a priori, il n'est pas identifiable, sous cet angle par Google !

  5. #525
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    Le natron, c'est le bicarbonate de soude ; c'est même sous ce nom qu'on le trouve dans quelques vieilles recettes de cuisine (de nos jours on dit "levure alsacienne", souvent... c'est pratiquement la même chose)

    Mais ce lac est alcalin, pas acide ; s'il était acide, les oiseaux seraient entièrement bouffés! C'est le sel (d'ailleurs je crois que le bicarbonate de soude est un sel) qui conserve ces bestioles. Enfin je crois, je n'ai jamais été très bon en chimie. Mais l'acide aurait tout rongé!

    (juste histoire de pinailler, hein)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #526
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    bonjour, petite précision sur la nature du bicarbonate de sodium : on parle de sel amphotère c'est-à-dire qu'ils se comportent comme une base (ou alcalin) en présence d'acide et comme acide en présence de base… En médecine, on parle de solution tampon et en fait des perfusions de solution de bicarbonate en cas de troubles ioniques plasmatiques.
    Personne ne s'intéresse à mon clavecin ?

  7. #527
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    je n'avais pas vu le mot "amphotère" depuis une quarantaine d'années...

    si si si mais simplement là tout de suite, venant juste de voir sa photo et quelques mots à son propos, je n'ai pas d'idée ; et pas eu le temps d'aller à la pêche!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  8. #528
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    Allez ! un peu d'aide…
    Il y a un rapport avec Louis Marchand, organiste né à Lyon que je connais bien en raison de la thèse faite à son sujet par Jean Marc Baffert , un ami de fort longue date… Ceci dit, je ne partage pas du tout son avis sur les causes de la confrontation ratée avec Jean-Sébastien Bach.
    Pour moi, Louis Marchand, très orgueilleux mais fort intelligent avait compris que le « concours » était gagné d'avance par Jean-Sébastien Bach ; l'organiste français du XVIIe siècle improvisait surtout des entrées de fugue et jouait beaucoup sur les timbres. La musique d'orgue française spécifie toujours les régistrations à utiliser (bien souvent même dans les titres : tierce en taille, récits de cromorne , basse de trompette etc. etc.) . Inversement, les Allemands ne proposent jamais une régisrations et le maître de la fugue comme les champions du stylus fantasticus ne jouent pas sur les mêmes principes ! le public allemand, donc est habitué au style allemand (toujours, d'ailleurs lorsqu'on écoute un organiste allemand essayer de pratiquer les notes inégales … Ils ne peuvent même pas imaginer la souplesse nécessaire à la déclamation, à la rhétorique de la musique française).
    Autre argument : les compositions différentes des orgues françaises et allemandes .
    Les instruments allemands sont polyphoniques et basés sur le plein jeu dont le schéma des « reprises » est totalement différent des Français ; il y a des jeux de détail mais même la composition des cornets n'est pas des plus adaptés aux récits de cornet, par exemple.
    L'orgue français se caractérise principalement par son architecture mélodique et, surtout, la grande différence, les jeux d'anches ! Les anches allemandes sont prévues pour rentrer en mélange avec le plein jeu et ne gênent pas la polyphonie. Les jeux d'anches français sont, au contraire, prévus et harmonisés pour la brillance et l'éclat (caractéristique commune avec des instruments ibériques) ; les anches allemandes ou hollandaises sont « bassonantes», harmonisées plus faiblement pour s'intégrer aux autres régisrations et les anches françaises sont éclatantes (elles ne sont d'ailleurs pratiquement jamais utilisées en mélange ): lorsqu'on les utilise toutes (bombarde, trompette, clairon, cromorne) la musique est en générale brillante et l'écriture est faite pour s'adapter à cette caractéristique acoustique.
    La compétition ayant lieu sur un orgue allemand, Louis Marchand était pénalisé d'avance car il ne disposait pas de la composition instrumentale qui avait fait sa réputation dans toute l'Europe. Il ne pouvait donc pas impressionner les foules avec sa technique d'improvisation.
    Le seul instrument qui aurait éventuellement permis une confrontation plus équitable était l'orgue du Dom de Freiberg … Un facteur allemand qui s'est formé chez le facteur d'orgue Thierry à Paris, qui a longtemps travaillé avec son frère en Alsace puis est venu habiter et exercer à 15 km de Freiberg : Gottfried Silbermann. Après avoir construit un petit instrument modeste dans son village (Frauenstein), le chapitre de la cathédrale de Freiberg lui a commandé le merveilleux instrument de 45 jeux sur trois claviers ; cet instrument réussit une merveilleuse synthèse entre les esthétiques allemandes et françaises car il n'utilise pas la technique de plein vent avec basse pression . C'est pour moi le plus bel instrument qui réunit les deux esthétiques sans les trahir… Vous trouverez sans mal des enregistrements de cet instrument.
    Alors pourquoi Louis Marchand avec ce clavecin… C'est un peu une histoire (mouvementée) de famille!
    Dernière modification par Jean DUBAR ; 05/07/2018 à 10h23.

  9. #529
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    cela n'inspire ou n'intéresse personne?

  10. #530
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 819
    Citation Envoyé par Jean DUBAR Voir le message
    Citation Envoyé par Jean DUBAR Voir le message
    cela n'inspire ou n'intéresse personne?
    C'est pas ça, Jean, mais à cette époque de l'année le forum subit traditionnellement une forte baisse de sa fréquentation ...
    Personnellement, je n'y connais rien en matière de facture de clavecins ...
    Alors (au pif) ----> Blanchet ?

  11. #531
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    Non il ne s'agit pas de Blanchet qui est beaucoup plus tardif (XVIIIe siècle).
    Il s'agit du clavecin d'Issoudun, au musée de l'hospice Saint-Roch, clavecin de Jean II Denis.

    Pourquoi ai-je parlé de Louis Marchand ? Louis Marchand était marié à Marie Angélique Denis et, un peu volage et caractériel, était séparé de sa femme ; celle-ci le harcelait pour la pension alimentaire par une horde d'huissiers , d'où l'histoire avec Louis XIV, ce qui lui a valu son bannissement !
    Ce clavecin était sans doute le cadeau de mariage de Louis XIII à Anne d'Autriche.
    La famille Denis était « facteur du roi » ; d'une part le clavecin est très richement décoré ce qui n'est pas courant au XVIIe siècle et il a subi un ravalement, c'est-à-dire un agrandissement de son étendue musicale. On parle de petit ravalement lorsqu'on rajoute des cordes dans l'aigu. on parle de grand ravalement lorsqu'on rajoute « une tranche » dans le grave. Cette opération très osée qui demandait pratiquement le démontage complet du clavecin et une grande maîtrise d'ouvrage de la part des facteurs n'était en général exécuté que pour des clavecins très réputés ou appartenant à des gens très riches.
    On sait que, par exemple, au XVIIIe siècle, Jean Henri Hemsch a construit des clavecins à l'aide d'anciennes épinettes ! Il semblerait dans ce cas-là que le bois était très cher et la main-d'oeuvre beaucoup moins…
    Ici la technique du grand ravalement est beaucoup plus virtuose car, en raison de la décoration, on a rogné sur les bords et on a rajouté une grande éclisse seulement sur la partie de la table d'harmonie (par une taille en biseau) ! Cela a permis de rajouter des cordes et des chevilles ; pour les claviers, on a simplement changé le châssis… Pour rajouter les quelques touches , on a surtout diminué l'épaisseur des blocs de chaque côté du clavier. contrairement à la disposition classique, vous remarquerez qu'il n'y a pratiquement pas de blocs de bois de part et d'autre des claviers, permettant de faire coulisser le clavier supérieur pour réaliser l'accouplement des deux claviers ; cela montre une extraordinaire maîtrise de la technique de factures de clavecin.
    Pourquoi dis-je qu'il s'agit du clavecin d'Anne d'Autriche ? À la révolution, pour le sauver et lui éviter « la purification par le feu », on a tenté d'effacer le monogramme sur la joue (petite éclisse du côté aigu du clavier), sur l'éclisse courbe mais on voit encore assez distinctement un A et un L enlacés… Un clavecin « royal » de par sa riche décoration pour le XVIIe siècle avec un tel monogramme… qui a été effacé à la révolution, construit par le facteur de clavecin royal, peut-être difficilement attribué à quelqu'un d'autre qu'au roi et son épouse !
    Je connais bien le clavecin de Louis Denis qui est à Neuchâtel et qu'Anne a eu la chance de jouer en concert en même temps que le clavecin Joannes Ruckers du musée de Neuchâtel , ravalé sans doute par Blanchet (!) ; Contrairement à d'autres clavecinistes, elle a joué Louis Couperin sur le Denis et François Couperin sur le Ruckers -Blanchet, pour respecter l'esthétique sonore du XVIIe et du XVIIIe siècle. Nous devions enregistrer les préludes non mesurés et les suites de Louis Couperin, sujet de sa thèse, mais hélas, la maladie de Parkinson l'en a empêché…
    Il existe aussi une petite épinette qui est restée longtemps au musée de Varzy , dans la Nièvre.
    Je pensais qu'on pouvait assez facilement remonter l'histoire : grâce à l'anecdote de Louis Marchand, on pouvait retrouver le nom de Denis et, grâce à Wikipédia, par exemple, retrouver la liste et les photos et donc Issoudun ! J'ai réalisé ces photos dans la cave du musée d'Issoudun à une époque où le clavecin était encore conservé dans une caisse en bois (il s'agit d'une diapositive car le numérique n'existait pas encore)… Maintenant, il est exposé.
    Dernière modification par Jean DUBAR ; 25/07/2018 à 08h33. Motif: mise en page

  12. #532
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 674
    La musique d'orgue française spécifie toujours les régistrations à utiliser
    les Allemands ne proposent jamais une régisration
    pour s'intégrer aux autres régisrations
    Je saisis au bond la balle qui rebondit dans ce fil - et indépendamment des réellement passionnantes explications qu'on peut y lire - pour demander une fois de plus pourquoi bien des gens, et souvent non des moindres dans le monde de la musique en général et même de l'orgue en particulier, prononcent 'régistre, enrégistrer, enrégistrement' ...
    Je n'ai jamais trouvé de réponse.

    TLF :
    Prononc. et Orth.: []. Selon NYROP Phonét. 1951: ,,Dans le parler négligé ou vulgaire l'é fermé remplace parfois l'e féminin. On entend ainsi (...) régistre

    Cela dit, c'est juste histoire de causer, hein ...
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 26/07/2018 à 13h35.

  13. #533
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    334
    Ma réponse est l'utilisation facile de la correction automatique orthographique de ma dictée vocale..

  14. #534
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    Tiens... une ptite devinette
    Images attachées
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #535
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    (pardon de ne pas avoir réussi à mettre cette image droite)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  16. #536
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 819
    Maintenant elle est droite :




    C'est une représentation d'un personnage ayant existé ?

  17. #537
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    je la vois toujours de biais, j'ai ptet trop bu

    non non ce personnage n'a pas existé ; enfin je ne crois pas, en tout cas
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  18. #538
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 819
    Elle est pourtant droite maintenant

    Une divinité ?

  19. #539
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 294
    Ah voilà l'est droite

    Je suppose oui mais divinité mineure, en fait sans impact réel sur le jeu !
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  20. #540
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 819
    Ah oui en effet, c'est le Où Est-ce Donc et il faut trouver où ça se trouve ... j'étions distrait ...

    Je propose donc : sur un mur

    Et pour ne pas manquer de précision : une façade

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages