+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Discussion: Shostakovitch - Trio n°2

  1. #1
    Membre Avatar de Antonin
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    167

    Shostakovitch - Trio n°2

    Je ne connais pas toute la musique de Shostakovitch, mais pour l'instant je situe cette œuvre au sommet de sa production. Je l'avais découverte avec l'enregistrement du Trio Wanderer, et ça m'avait complètement traumatisé : d'une rare violence, complètement désespérant, comme souvent chez Shosta, mais poussé ici à un tel degré que j'avais trouvé ça difficilement soutenable.
    J'ai trouvé peu d'informations, et j'aimerai bien en savoir un peu plus sur les circonstances de composition de cette œuvre. Et puis d'autres pistes discographiques tant qu'à faire, en plus des Wanderer qui m'avaient fait forte impression.
    Antonin

  2. #2
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bonsoir Antonin!

    Chostakovitch l'a écrite à la mémoire de son ami, le musicologue Ivan Sollertinski qui est mort en 1944. L'oeuvre est composée en quelques mois et créée par Chostakovitch lui même et des membres du quatuor Beethoven.
    Vous avez raison, c'est une oeuvre déchirante, douloureuse et pleine de rage et de désespoir. L'ombre de la guerre semble aussi s'immiscer dans cette composition, sorte de requiem ( fort laïc! ) pour piano et cordes...
    L'une des versions les plus poignantes que je connaissent ( renforcée par une prise de son décapée au jus de citron! ) est celle d'Oborine, Oïstrakh et Knushevitsky. Praga live 1961

    thierry

  3. #3
    Membre Avatar de Tahar Mouslim
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Lynchburg, Virginia & Bethesda, Maryland
    Messages
    1 579

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Antonin,

    J'allais vous faire la même réponse que Thierry et vous proposer la même interprétation.

    Dans la notice du disque Praga, Pierre-Emile Barbier dans sa notice écrit

    " Chostakovitch propose un journal où revivent jeunesse, souvenirs et passions communes, tout en suivant le rite d'une mise en terre selon la tradition orthodoxe. Ainsi se trouvent mêlées des pages semées de bribes triviales de chansons, d'instants de liesse et des passages funèbres engendrant des contrastes de climat qui ont gêné les auditeurs de la création".

    En ce moment, Thierry a peut-être un peu plus de temps que moi pour mettre l'interprétation sous Simplify Media?

    J'ai aussi l'interprétation de Martha Argerich, Mischa Maisky et Gidon Kremer: je l'appréciais beaucoup il fut un temps, mais je ne l'ai pas écouté depuis un certain temps.

    Je peux la mettre sous Simplify Media, cela me permettra d'ailleurs de rafraîchir moi même ma mémoire sonore.

  4. #4
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par Tahar Mouslim Voir le message
    Antonin,



    En ce moment, Thierry a peut-être un peu plus de temps que moi pour mettre l'interprétation sous Simplify Media?
    Demain dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne je mettrai cette version sous simplify media...

    thierry h(ugo)
    Dernière modification par thierry h ; 31/03/2008 à 01h26.

  5. #5
    Membre Avatar de Tahar Mouslim
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Lynchburg, Virginia & Bethesda, Maryland
    Messages
    1 579

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Je viens de mettre sous Simplify Media l'interprétation de ce trio par Martha Argerich, Gidon Kremer et Mischa Maisky.

    C'est un enregistrement live effectué à Tokyo au Sumida Triphony Hall en mai 1998.

  6. #6
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par thierry h Voir le message
    Demain dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne je mettrai cette version sous simplify media...

    thierry h(ugo)
    Je savais bien que ça allait mal finir, ce simplify media.

  7. #7
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par Theo B Voir le message
    Je savais bien que ça allait mal finir, ce simplify media.
    Ben non! Parce qu'il y a encore de la place Théo! Une bonne occasion pour que tu me fasses découvrir Schubert par exemple! ( Et bon anniversaire! )

    Pendant que j'y pense, je dois avoir sous le coude la version du Trio de Chosta par les Beaux Arts! C'est une très belle version je la met sur SM dès que je rentre de vacances...

    thierry

  8. #8
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Tu veux découvrir quoi de Schubert? Parce que la Symphonie N°10, je n'ai pas encore fini de la reconstituer , c'est du boulot, quoi.

  9. #9
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par Theo B Voir le message
    Tu veux découvrir quoi de Schubert? Parce que la Symphonie N°10, je n'ai pas encore fini de la reconstituer , c'est du boulot, quoi.
    En dehors des quatuors et des symphonies et des sonates à peu près tout! Concernant la 10ème symphonie, je crois qu'il en existe un enregistrement de Colin Davis mais je n'en suis plus très sûr! Ca doit dater du début des années 80...

  10. #10
    Membre Avatar de Theo B
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 979

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bon, les indispensables:

    impromptus, Brendel, et Serkin pour les 4 derniers
    Klavierstücke: Arrau I et II
    Moments musicaux: Gilels, que je viens de découvrir, formidable
    Pièces à 4 mains: Desmus/Badura Skoda, à redécouvrir

    Quintette à cordes: Melos I
    Quintette avec piano: Serkin
    Trios avec piano: Oleg/Wieder-Atherton/Cooper, mais je cherche toujours la version idéale
    Oeuvres pour violon et piano: cf fil idoine
    Arpeggione: Rostropovich/Britten
    Trios à cordes: membres des Prazak, par exemple
    Octuor: octuor de Vienne, par exemple

    Anthologies de lieder: C. Ludwig, G. Janowitz, M. Price, A. Auger, DFD...
    Lieder orchestrés: Quasthoff/Von Otter/Abbado
    Schöne Mullerin: Schreier, DFD
    Winterreise: Hotter I et II, DFD II, Prey, Fassbaender
    Schwanengesang: Hotter, Skovhus
    Anthologie de choeurs profanes: Sawallisch

    6 Messes: Sawallisch
    en la bémol: Abbado
    en mi bémol: Giulini (l'un des plus grands moments de musique enregistré au monde)

    On revient à Shosta (j'aime beaucoup les Wanderer moi aussi) et on en reparle.

  11. #11
    Membre Avatar de Antonin
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    167

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    J'ai trouvé sur internet quelques versions avec Shostakovitch lui-même au piano. Une ou deux avec Oistrakh et une autre avec les membres du Quatuor Beethoven. Quelqu'un les a déjà entendu?

  12. #12
    Membre Avatar de hideux67
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Fès
    Messages
    1 248

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par Antonin Voir le message
    J'ai trouvé sur internet quelques versions avec Shostakovitch lui-même au piano. Une ou deux avec Oistrakh et une autre avec les membres du Quatuor Beethoven. Quelqu'un les a déjà entendu?

    Bonjour Antonin,

    Mes versions préférées :

    1) D. Shostakovich, D. Oistrakh, M. Sadlo à Prague (différents labels canadiens (doremi), américains ou Supraphon LP)

    2) Trio Oistrakh (avec D. Oistrakh, Lev Oborin et le violoncelliste Sviatoslav K.???) chez Praga

    Avec un pour la version 1), bouleversant, étreignant au possible, on n'a pas fait mieux depuis .... même Kremer & Co !

    MH
    Dernière modification par hideux67 ; 04/04/2008 à 14h28.

  13. #13
    Membre Avatar de hideux67
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Fès
    Messages
    1 248

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par thierry h Voir le message
    En dehors des quatuors et des symphonies et des sonates à peu près tout! Concernant la 10ème symphonie, je crois qu'il en existe un enregistrement de Colin Davis mais je n'en suis plus très sûr! Ca doit dater du début des années 80...

    Bonjour Thierry et Théo

    L'enregistrement auquel vous fait référence est probablement celui de Neville Marriner et son Academy de St Martin in the Fields (Philips + intégrale des symphonies, dont la 7e et la 8e achevées, et fragments symphoniques de Schubert). Il existe également une 10e par l'orchestre philharmonique de Liège et Pierre Bartholomée (Ricercar) et une autre par Mackerras et son orchestre écossais (Hyperion).

    Très curieux de comparer cela à la version "brucknéro-sukienne" que nous concocte Théo ....

    MH

  14. #14
    Membre Avatar de denis
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    48

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bonsoir,

    Très bonne présentation de Thierry. Ce trio No 2 fait partie de la tradition russe des trios élégiaques. Ce n'est pas seulement un cri de rage mais un homme qui s'est pris un tel coup qu0il revient d'une sorte de néant. J'avais présenté ce trio dans une émission de radio et j'avais trouvé le trio No 2 très casse-cou à bien jouer et assez dangereux comme souvent chez Shostakovitch (voir sa samphonie No 4, ses quatuors ou son quintette). Il faut penser aussi en le jouant au trio élégiaque de Tchaikowski ou à celui de Rachmaninov. Le début de la pièce est impitoyable et en général on remarque très vite si les musiciens vont ou non se planter musicalement parlant. Le violoncelle démarre dans l'extrême aigu et doit surgir du néant d'abord d'un imperceptible silence. C'est redoutable.

    Les deux versions que je préfère sont celles du Trio Guarneri de Prague (Praga Digitals) et celle du Trio Oistrakh. Argerich, Kremer et Miasky sont pour moi complètement hors sujet et à côté de la plaque. Leur jeu lyrique et parfois larmoyant pour Miasky est un parfait contre-sens et musicalement ridicule. Avec un tel violoncelliste qui, comme d'habitude, en fait des tonnes, ce n'est en fait pas tellement étonnant.

  15. #15
    Membre Avatar de thierry h
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Catalogne
    Messages
    4 361

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bonsoir Denis,

    Je suis d'assez près ce qui se passe du côté de Praga mais j'ai complètement escamoté cette interprétation... Va falloir que j' écoute!

    thierry

  16. #16
    Membre Avatar de Tahar Mouslim
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Lynchburg, Virginia & Bethesda, Maryland
    Messages
    1 579

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par denis Voir le message
    Argerich, Kremer et Miasky sont pour moi complètement hors sujet et à côté de la plaque. Leur jeu lyrique et parfois larmoyant pour Miasky est un parfait contre-sens et musicalement ridicule. Avec un tel violoncelliste qui, comme d'habitude, en fait des tonnes, ce n'est en fait pas tellement étonnant.

    Bonsoir Denis,

    Puisque je les mettais à disposition sous Simplify Media, j'ai réécouté leur interprétation à cette occasion.

    C'est vrai que le timbre et les maniérismes de Mischa Maisky, on les accepte, ou on ne les accepte pas.

    C'est vrai aussi que cette douleur là est visible, expansive, pleine de cris et de larmes.

    On peut tout à fait s'arrêter là et ne pas le supporter, et conclure - comme vous le faites - qu'ils sont à côté de la plaque.

    Moi, quand je les écoute, je leur fais crédit de la sincérité:l'émotion qu'ils expriment est la leur, pas une émotion fabriquée et mise en scène.

    D'un point de vue instrumental et accord musical et émotionnel, c'est une une interprétation remarquable.

    Ceci dit je ne l'écouterai probablement pas souvent: de même que l'expérience du récital d'Oum Kalsoum aux funérailles de Nasser, une fois tous les 20 ans, et 2 ou 3 fois en tout dans ma vie, cela me suffit amplement.

    Mais, a posteriori, je pense que je serais passé à côté de quelque chose si je ne l'avais jamais écouté. Eh bien, pour l'interprétation de ce trio par Argerich-Kremer-Maisky, c'est un peu la même chose que je ressens.


  17. #17
    Membre Avatar de Zimrilim
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Asnières sur Seine
    Messages
    1 405

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Citation Envoyé par denis Voir le message
    Les deux versions que je préfère sont celles du Trio Guarneri de Prague (Praga Digitals) et celle du Trio Oistrakh.
    J'aime beaucoup la version de trio Guarnerri de Prague et je sens que je vais me plonger bientôt dans d'autres versions proposées.

    Frédéric

  18. #18
    Membre Avatar de denis
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    48

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bonjour Tahar,

    Plaisir de vous relire. Cela doit être une des rares fois où je ne vous suis pas, mais Argerich et ses amis dans ce trios en font quelque chose de lyrique qui ne cadre pas du tout avec la dimension élégiaque et tragique du trio No 2, même si j'aime bien ces musiciens en général (sauf le violoncelliste). J'ai aussi un autre exemple en tête avec lui, le disque Shostakovitch sorti avec Martha Argerich il y a quelques mois, magnifique jusqu'à la plage 6 puis à stopper car le quintette avec piano est ridicule à cause de Miasky et de Capuçon qui en font des tonnes. C'est dégoulinant et stupide alors que ce quintette est assez subtile avec par exemple des pointes d'humour regardant ironiquement le passé puis un retour immédiat vers des traits à la beauté tranchante.

  19. #19
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    862

    Re : Shostakovitch - Trio n°2

    Bonjour,

    Je connais que trois versions : les deux Oistrakh et Stern/Ma/Ax. Oistrakh/Chostakovich/Sadlo qui me semble être le plus idiomatique. Enregistré à Prague en 1946, le compositeur n'a pas voulu faire plusieurs prises afin de
    conserver une certaine continuité et la spontanéité de l'interprétation. La prise de son reste précaire (quelques saturations avec le transfer chez Doremi).

    Cordialement,

    Bruno

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages