+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion: Le plus gros coffret de l'histoire de la musique classique

  1. #1
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 017

    Le plus gros coffret de l'histoire de la musique classique

    (dit la pub).

    Evidemment, ça nous manquait:

    https://www.jpc.de/jpcng/classic/det...483243?lang=en

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    800 €, 356 disques, ça met chacun à 2,25 € : pas excessif, vu comme ça.
    Des karajanolâtres inconditionnels, on sait que ça existe.
    Mais franchement, y'en aura vraiment pour acheter ce monstrueux amas d'enregistrements maintes fois réchauffés alors qu'avec 800 € on peut decouvrir tant de belles nouveautés ?
    Ça me dépasse, mais je suis si vite dépassé ...
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 01/11/2017 à 20h26.

  3. #3
    Membre Avatar de Claude Torres
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    MONTPELLIER
    Messages
    1 476
    Le sortir pour Halloween, c'est bien trouvé, ça fait vraiment peur!

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    Citation Envoyé par Claude Torres Voir le message
    Le sortir pour Halloween, c'est bien trouvé, ça fait vraiment peur!
    Ça n'a pas vraiment de quoi effrayer, mais ça paraît tellement superfétatoire, rabâché et démesuré ...

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    Dans la même veine, c'est aujourd'hui, je crois, que doit sortir un pavé d'une 100ne de disques de Pavarotti. Tout aussi rabâché, et inutile sauf pour le tiroir-caisse des majors.

  6. #6
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 017
    Citation Envoyé par Claude Torres Voir le message
    Le sortir pour Halloween, c'est bien trouvé, ça fait vraiment peur!
    Le pire aurait été de le sortir dans la nuit du 9 au 10 novembre.........

    Je trouve le relevé de cette parution intéressant en ce qu'il fournit la liste du répertoire enregistré par Karajan pour DG. Or, hormis les classiques du germano-centrisme (Beethoven, Brahms, Mendelssohn, Mozart, Haydn, les Strauss et consorts), les pièces du répertoire standard d'un orchestre symphonique (Debussy, Ravel, Tchaikovsky, Vivaldi, Bizet) et les compilations style "classic spectaculars" (Liszt, Holst, Suppé) ou "les grands classiques que vous aimez" (Pachelbel, Rossini, Weber), toutes catégories qui se recoupent par ailleurs, il n'y a pas lourd de relatives raretés. On trouve bien une symphonie de Nielsen, une de Chostakovitch, deux de Honegger, une 5e de Prokofiev (la Symphonie classique est hors concours) et quatre sonates pour cordes de Rossini entre autres, mais en 350 disques c'est peu. En fouillant on découvrira un vague tropisme sibélien (peut être pour concurrencer Bernstein qui gravé les 7 symphonies je crois) et du Bartok d'une époque ou c'était encore de la musique "moderne". Cette timidité est assez dommage car ces excursions hors des sentiers battus sont souvent très réussies (voir le coffret Schönberg/Berg/Webern).

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  7. #7
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 017
    Ah, si, quand même : la rareté des raretés est cette ligne qui traîne à la fin de la liste:

    "Scriabin: Klavierstücke op. 51 Nr. 1-4; Etüde op. 42 Nr. 5"
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    Ah, si, quand même : la rareté des raretés est cette ligne qui traîne à la fin de la liste:

    "Scriabin: Klavierstücke op. 51 Nr. 1-4; Etüde op. 42 Nr. 5"
    Très fort ...!!

  9. #9
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 002
    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    Le pire aurait été de le sortir dans la nuit du 9 au 10 novembre.........

    ... En fouillant on découvrira un vague tropisme sibélien (peut être pour concurrencer Bernstein qui gravé les 7 symphonies je crois) ....

    Mah, je suis d'accord avec le reste de ton message, mais pas avec ça. Le tropisme sibélien de HvK n'est pas "vague" du tout : il a toujours défendu passionnément Sibelius. Ainsi, ses enregistrements EMI des 4ème, 5ème, 6ème et 7ème symphonies avec l'orchestre Philharmonia dans les années 50 du siècle dernier sont AMHA parmi les plus belles versions des oeuvres (très supérieurs, toujours AMHA, à ses versions ultérieures). Je ne me rappelle plus où j'ai lu qu'ils avaient fait l'objet d'un travail de maniaque acharné. Cela pour montrer que HvK n'éprouvait certainement aucune nécessité de concurrencer L. Bernstein dans ce répertoire. Par ailleurs, il me semble bien qu'un musicien de la philharmonie de Berlin qui avait joué sous la direction de Furtounet a déclaré que pour lui, l'apport principal de HvK à l'orchestre a été de lui faire découvrir Sibelius.

    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    911
    Burps!

  11. #11
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 017
    Citation Envoyé par co2monamour Voir le message
    Le tropisme sibélien de HvK n'est pas "vague" du tout : il a toujours défendu passionnément Sibelius. Ainsi, ses enregistrements EMI des 4ème, 5ème, 6ème et 7ème symphonies avec l'orchestre Philharmonia dans les années 50 du siècle dernier sont AMHA parmi les plus belles versions des oeuvres (très supérieurs, toujours AMHA, à ses versions ultérieures). Je ne me rappelle plus où j'ai lu qu'ils avaient fait l'objet d'un travail de maniaque acharné.
    C'est vrai qu'il s'est intéressé très tôt à Sibelius. Au temps pour moi.
    Par ailleurs, les débuts du K chez EMI sont bourrés de gravures de petites choses rares. J'ai sous les yeux deux coffrets de 4 CDs parus en 1989, regroupés par orchestre. Les enregistrements de la fin des années '40 à Vienne montrent un répertoire très classique: Mozart, Brahms, Tchaikovsky, Richard Strauss et de la musique viennoise. Le coffret regroupant des enregistrements de 1949 à 1955 avec le Philharmonia est beaucoup plus mêlé : à côté de Mozart et Richard Strauss de nouveau, auxquels s'ajoute une Fantastique de Berlioz, on trouve la 4e Symphonie de Roussel, Jeux de cartes de Stravinsky et la 1ere Symphonie de Balakirev. (On remerciera le Maharadja de Mysore qui sponsorisait à fonds perdus ces gravures inhabituelles.)
    En fait, c'est peut-être dans cette période ou le petit jeune qui n'en veut se faisait les dents (les méchantes langues diraient "les crocs") en soignant sa réputation et ses enregistrements qu'on trouverait le plus de gravures d'oeuvres rares. Il est dommage que le Karajan ultra-médiatique des années '70 ait été à ce point conservateur dans ses choix : vu sa notoriété et sa capacité à vendre n'importe quoi sur la seule foi de son nom, il aurait sans doute réussi à faire un carton avec une intégrale Martinu ou avec la Symphonie de Hans Rott .

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Burps!
    Pas grave ...


  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    911

    Damned!

    Enfin j'ai mis la main sur le coffret de l'intégrale des symphonies de Sibelius (+ plusieurs poèmes symphoniques, partagées entre un certain Okko Kamu dirigeant l'orchestre de la radio d'Helsinki (de 1 à 3) et Karajan/BPO (4 à 7, donc). Malheureusement, si je suis le jugement de l'amoureux du gaz à effet de serre, c'est chez Deutsche Grammophon, et ç'est daté de 1965 à 1973. Je ne l'ai écouté qu'une fois, et il va falloir que je remette ça, car je dois dire que je n'ai pas souvenir que le BPO sous la baguette de la vedette intersidérale des décennies 60 à 80 y surclasse de manière flagrante la modeste phalange finlandaise, en tout cas telle qu'elle est dirigée par le local de l'épreuve (par contre la qualité d'enregistrement est meilleure).
    Qq'un est-il en mesure d'en dire plus sur cette intégrale hybride?

  14. #14
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 002
    Jeff, vous avez à très peu près donné mon avis sur ce coffret : le meilleur, c'est ce qui est dirigé par O. Kamu. Si je me rappelle bien, c'est parce qu'il avait remporté une espèce de "concours Karajan" dans les années 70 que DGG lui avait fait enregistrer la 2ème symphonie. Par la suite, il a enregistré la 1ère et la 3ème. C'est un excellent chef. Un coffret contenant l'intégrale des symphonies de Sibelius sous sa direction est paru récemment chez je ne sais plus quel éditeur. Je ne le connais pas, mais ses gravures DGG me font lui accorder un préjugé favorable.

    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  15. #15
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 183
    Citation Envoyé par co2monamour Voir le message
    C'est un excellent chef. Un coffret contenant l'intégrale des symphonies de Sibelius sous sa direction est paru récemment chez je ne sais plus quel éditeur.
    C'est chez Bis, et ça coûte un peu plus de 30 €.


  16. #16
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    911
    Lahti, c'est-y en Laponie?

  17. #17
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    911
    Ai trouvé! Boah, avec Wikipedia, c'est trop fastoche!
    Question: aucun orchestre d'envergure mondiale n'a jamais invité cet excellent chef?
    (par exemple l'OSB...)

  18. #18
    Membre Avatar de hideux67
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Fès
    Messages
    1 242
    Salut à tous,

    Les pièces de Scriabine sont celles jouées par Kissin en complément du 1er concerto de Tchaikovsky, si je me rappelle bien. Nous avons donc à faire à une série "original jacket"



    MH

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages