+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: Johann Kaspar Mertz

  1. #1
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491

    Johann Kaspar Mertz

    Amateur de ce bel instrument qu'est la guitare, j'ai découvert avec étonnement ce compositeur et virtuose pour cet instrument. Selon moi, il se démarque nettement de ces collègues contemporains en osant s'immiscer dans le répertoire romantique.

    Voici quelques-unes de ses pièces que je trouve splendides.






  2. #2
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 590
    J'ai passé un agréable moment, merci !
    Ils sont tous excellents, sur 6 comme sur 8 cordes, les deux jeunes gens de la génération montante comme Raphaella Smits déjà connue et qui n'a plus rien à prouver mais qui le prouve quand même !

    On entend dans les pièces 1 et 3 du pur Bellini ou Donizetti à la guitare. Rien de bien original, mais virtuoses. La pièce 2 est d'un caractère plus marqué, plus 'personnel'.

    Que voulez-vous dire plus précisément avec ceci ?
    Citation Envoyé par Niccolo Voir le message
    il se démarque nettement de ces collègues contemporains en osant s'immiscer dans le répertoire romantique.
    A quels 'collègues contemporains' pensez-vous qui sont restés hors du répertoire romantique ?
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  3. #3
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    J'ai passé un agréable moment, merci !


    Que voulez-vous dire plus précisément avec ceci ?

    A quels 'collègues contemporains' pensez-vous qui sont restés hors du répertoire romantique ?
    En fait je voulais dire qu'il avait une approche de son instrument moins latine et davantage en rapport avec ses origines hongroises, comme si ses modèles étaient plutôt des virtuoses du piano. D'ailleurs j'ai vu qu'il avait écrit des duos pour guitare et piano, association particulièrement rare.

    Maintenant, les références à Bellini sont indéniables. Mais j'aime particulièrement ce dernier...



    Dernière modification par Niccolo ; 20/11/2017 à 20h51.

  4. #4
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 590
    Citation Envoyé par Niccolo Voir le message
    En fait je voulais dire qu'il avait une approche de son instrument moins latine et davantage en rapport avec ses origines hongroises, comme si ses modèles étaient plutôt des virtuoses du piano.
    J'ai quelque difficulté à vous suivre !
    Comment peut-on être moins latin' et ´plus hongrois' en se calquant sur les compositeurs belcantistes italiens de la 1° moitié du XIX° ? Toute l' "italianità" est concentrée dans ses modèles péninsulaires.
    Pour être plus hongrois, j'aurais attendu des csardas, kurucs, verbunkos etc., plutôt que des cantilènes ou arias donizetto-belliniennes - mais j'aime bien les cantilènes et arias. Ce que je perçois pas aisément, c'est où réside son originalité musicale et mélodique par rapport à ce qui se faisait couramment à son époque.
    La plupart des virtuoses du piano eux aussi s'inspiraient du belcanto. Chopin et Liszt tout les premiers, et ils le revendiquaient.
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  5. #5
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    J'ai quelque difficulté à vous suivre !
    Comment peut-on être moins latin' et ´plus hongrois' en se calquant sur les compositeurs belcantistes italiens de la 1° moitié du XIX° ? Toute l' "italianità" est concentrée dans ses modèles péninsulaires.

    La plupart des virtuoses du piano eux aussi s'inspiraient du belcanto. Chopin et Liszt tout les premiers, et ils le revendiquaient.
    Ce que vous dites est juste. Il m'est difficile d'argumenter ma première impression. Il me semble pourtant que dans la forme, Mertz se veut plus ambitieux que la plupart de ses comtemporains guitaristes. Même si il s'est passionné pour le bel canto, comme tous les artistes de son époque, il se pourrait bien qu'il ai essayé d'émanciper le jeu de la guitare. Je pense à plusieurs de ses introductions par exemple.

    Sur des thèmes hongrois, il a tout de même écrit une grande fantaisie. Mais cela ne change pas grand chose à l'affaire, je vous l'accorde.

    Encore merci pour votre écoute attentive.

    Et toujours pour la guitare, voici une oeuvre de Giulio Regondi également peu connu.


  6. #6
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Cela illustrerait-il davantage mon propos ?




  7. #7
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 590
    Je me rends à vos arguments ! Et vous propose JKM par mon guitariste préféré !



    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  8. #8
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    491
    Très bon choix.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages