+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 42

Discussion: Playlist du mois de mars 2018

  1. #21
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 952
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    je ne comprends pas trop pourquoi la kapellmeisteritude est devenue vaguement péjorative.
    Chez moi ça n'est pas quelque chose de très positif. Pour dire les choses simplement: dans ma discothèque, les enregistrements avec Vienne ou Berlin, les gravures de gens comme Karajan, Böhm, Kempe ou Jochum sont totalement sous-représentés. Et, quand je fouille les bacs d'un disquaire, j'ai tendance à ne regarder les enregistrements Deutsche Grammophon que sous leur éventuel apport de répertoire, pas pour les interprétations.
    J'ai grandi en musique sous la houlette du bon docteur Toscanini, avec sa tension farouche qui n'oublie jamais de chanter. A la suite de quoi je me suis penché sur les chefs russes avec leur lyrisme éperdu. Je me suis aussi découvert un goût pour les hussards hongrois qui chargent comme des malades (Reiner, Dorati, Kertesz, Szell). Pour moi, un Kapellmeister c'est tout l'inverse. C'est un gars sérieux, qui va sérieusement faire de la musique, pas un zazou qui va partir dans tous les sens et faire joujou avec le texte. L'orchestre est fondu en un tout, pas comme chez les russes où chaque groupe d'instruments est clairement individualisé. Le son des cordes est généreux et domine l'orchestre; les bois sont soyeux, les cuivres discrets, les timbales dans la retenue. La prise de son est spacieuse et laisse l'orchestre respirer. C'est beau, c'est souvent musicalement imparable, et ça ne m’intéresse pas trop. Ça a un côté GroKo (Große Koalition), efficace et sans arrêtes. Qu'après ça on me joue Parsifal en 4h10 ou en 2h12 n'entre absolument pas en ligne de compte puisque la vigueur ou le tranchant ne sont pas proportion de la vitesse (même si ça aide).
    Evidemment, comme je ne suis pas un idéologue empli d'a-prioris, je reconnais volontiers que certains allemands garantis pur sucre échappent à cette simplification, des évaporés style Hermann "Noeud pap'" Abendroth, ou Taschner au violon par exemple, entre autres. Mais, désolé co2, ce que j'ai entendu de Schmidt-Isserstedt, Ludwig ou Lehmann ne modifie pas franchement mon opinion. Je ne dis pas que c'est mauvais, c'est même souvent très bien, je dis simplement que ce n'est pas ce que je cherche en musique. Je n'attends pas du "zéro défaut" façon BMW, j'attends de la prise de risque façon Ferrari (même si j'ai une fois eu une BMW de location et c'était bien agréable à conduire, sans parler du coffre à bagages plus spacieux qu'avec une Ferrari).

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #22
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je trouve que vous avez raison sur toute la ligne.
    En particulier sur les blabla des experts qui vous dissèquent les performances et enregistrements en débats sans intérêt ! En ce moment, le pompon est détenu par La Tribune des Critiques de Disques, France-Musique, dimanche 16 h !! Le maître de cérémonie étant l'un des plus ois'euh-euh-euh'. Mais si les débats sont peu utiles et ennuyeux, généralement la plupart des participants invités (je dis bien 'invités') sont individuellement des gens calés et compétents dans leur domaine (par ex. Kaminski et surtout l'opéra, mais pas que)
    Pour l'instant c'est comme ça et cela vous va. Peut-être cela changera-t-il au fil du temps - ou pas. Et ce sera bien quand même ! Faites votre miel de ce qui se présente.
    Bon week-end.
    Bonjour TFR

    Ouf ! Je suis rassurée, j'ai hésité à parler de cette anecdote sur France Radio, j'avais un peu peur que vous pensiez que je vous compare, ainsi que les autres contributeurs de ce forum, à ces "experts".
    Même si les comparaisons trop pointues ce n'est pas trop mon truc, c'est toujours intéressant de savoir pourquoi une personne aime telle version plutôt qu'une autre mais je déteste que l'on dénigre une personne parce qu'elle n'aime pas votre version allant parfois jusqu'à l'insulte, notamment, la traiter d'inculte.
    Ceci dit, pas besoin d'aller sur France Musique pour ça, les commentaires sur le site marchand Amaz.... (je ne sais pas si on peut citer des marques) rédigés par des mélomanes très informés sont parfois du même acabit et quelques fois très virulent, c'est dommage, la musique est sensée nous rassembler, pas nous diviser.

    Je n'écoute plus France Musique, J'écoute Radio Classique (moins de blabla, plus de musique) même si je déplore la publicité qui est vraiment trop envahissante mais également les choix musicaux. Je trouve qu'ils passent un peu trop souvent les mêmes morceaux et surtout, ultra-connus, même moi, je n'apprends rien et ne découvre rien avec eux, j'en apprends bien plus avec vous, sur ce forum. Lorsqu'un invité vient, c'est parce qu'il a un CD à nous vendre et bien souvent, le contenu de son CD, lui aussi, ne s'éloigne pas des sentiers battus. Le plus insupportable, c'est lorsque Olivier Bellamy invite un "people" qui a un truc à nous vendre (CD, livre, film...) qui n'y connais absolument rien en musique classique et que ses choix musicaux ne portent pas sur elle et parfois même sur des styles que je méprise au plus au point, comme le Rap par exemple alors que la règle de cette émission est de faire partager ses morceaux classiques préférés. Entre une radio trop pointue et l'autre, trop généraliste, il doit bien exister une radio intermédiaire, vous en connaissez une TFR ?

    Je vous souhaite un excellent week-end également, au moment où je vous écris, il neige à gros flocons et c'est très joli.

    Oups ! Je suis en train de penser que nous discutons beaucoup mais pas sur le sujet de ce topic, à savoir, la playlist. En gros, on floode.
    J'espère qu'on va pas se faire taper sur les doigts par la modération.
    Je m'excuse par avance auprès d'elle et bien sur, elle est libre de déplacer les messages dans la rubrique appropriée si elle le souhaite.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  3. #23
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Je n'écoute plus ni France-Musique/Classica, ni Radio-Classique/Diapason. La première court désespérément après le taux d'audience de la seconde et fait n'importe quoi pour cela, la seconde est en effet une machine à répéter les mêmes extraits par les mêmes interprètes ad nauseam (Casta diva, et forcément par Callas), les deux également machines à promouvoir CDs et concerts et artistes. Avec sur R-Classiques ces "fakes" absolus du trio gériatrique Ruggieri/Duault/Morin !
    J'écoute donc la playlist et la BM de MQCD, et des radios de musique classique en ligne. Et puis mes CD, vinyles, et les bandes magnétiques et K7 audio que j'avais autrefois enregistrées et qui représentent ... quoi : 6000, 7000 heures de musique ? Plus ? Je ne sais absolument pas. En tout cas j'en ai pour un bout de temps ! Et puis youtube est une bonne source, si on cherche bien. Et les replays d'Arte, et de qq autres chaînes.
    Plus les chaînes directes de certaines radios ou certains orchestres.
    Au total, ça fait !
    Pour les digressions, ne vous inquiétez pas, c'est le pain quotidien de ce forum ! Digressez sans vergogne ! Et notre modérateur est une crème de modérateur !

  4. #24
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Ferrari, BMW, métaphore automobile, je hasarde …

    Chez Ferrari aussi, c'est tout autant "zéro défaut" que chez BMW - ils ont intérêt, vu le prix de la marchandise et la clientèle !!!
    Ferrari ne fait pas plus dans la prise de risque que BMV, Audi, Porsche ou Mercedes - et vice-versa, of course.

    Prenez un bon pilote. Choisissez d’une part un parcours routier, un peu montagneux et trapu de préférence, faites-lui faire le parcours :

    1 - dans la Ferrari 812 Superfast , le nec plus ultra de la marque – 0 à 100 km/h en 2, 9 s – c’est indubitablement tranchant, incisif, etc.
    2 – dans la Porsche 918 Spyder Weissach Package : 0 à 100 km/h en 2,6 s - c’est pas intranchant ou inincisif non plus
    3 – dans une Audi R8 (3,6 s) ou R6 (3,9 s – et c’est un break, avec un grand coffre) - ça tranche et incise pas mal
    4 – dans une BMW M4 GTS (3,6 s) : tranchant, incisif ?
    5 – dans une Mercedes SLR (3,8 s) – idem
    2-5, zéro défaut, Kapellmeister ?...

    (NB : si le « bon pilote » c’est moi, je prends une Bugatti Chiron, et je les mets tous à la rue. )

    Bon, ça, c’est le véhicule – l’orchestre.

    Alors après, y’a le/s pilote/s – chef/s.
    C’est une autre affaire.

    Pour s’en tenir aux plus « palmarèsofficialisés », et sur une période identique, à répertoires identiques, hors opéra et baroque :

    Toscanini – Sabata, Cantelli, Giulini, Abbado, Muti, Chailly, Luisi, Gatti … (Pappano est grand-breton, je le rappelle) – tous tranchants et incisifs, Ferrari - ?...

    Furtwängler – Abendroth, Scherchen, Knappertsbusch, Konwitschny, Weingartner, Leitner, Krauss, Krips, Sanderling, Walter, Böhm, Leinsdorf, Klemperer, Jochum, Sawallisch, Keilberth, Schmidt-Isserstedt, E. Kleiber, Horenstein, Kempe, Schuricht, C. Kleiber, Tennstedt, Masur, Janowski, Harnoncourt, Eschenbach, Flor, Thielemann, Hengelbrock,Welser-Möst – qui est « Kapellmeister » BMW , ou pas (ou pas, hop) ?
    Numériquement, ça penche, mais est-ce significatif …

    (Kapellmeister : par abus de langage, car un Kapellmeister n’est pas un ‘Dirigent’ – Sir Simon Rattle est ‘Chefdirigent’ des BP, pas ‘Kapellmeister » - on peut aussi être ‘Generalmusikdirektor’, suivant les endroits et l’extension de la fonction – mais Kapellmeister a un petit air péjoratif province gros sabots bière et saucisses et culotte de peau routinier, Papa Schulz quoi.).

    Voilà le genre de discussion qui doit insupporter Krinou !!

    J’en reviens toujours là : l'un aime ceci et cela, plus latin que germain, et il a bien raison. D'autres aiment les mêmes, ou d’autres, et c’est tout aussi justifié.
    Isn't it, my good mister, my good dame ?

    (Deutsche Gramophon ? Abbado et DG ont dû collaborer environ 40 ans ; Giulini pas mal de temps non plus, De Sabata, et même Serafin - s'étaient-ils kapellmeisterisés ? )
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 17/03/2018 à 18h45.

  5. #25
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Citation Envoyé par Krinou Voir le message
    quasiment tout le monde s'accorde à dire que c'est Glen Gould qui est maître dans l'art d'interpréter Bach, d'accord, je suis sûre que c'est vrai, mais en quoi ses interprétations sont supérieures aux autres interprétations ?
    [...]
    Personnellement, je trouvais les deux versions différentes, certes, mais agréables toutes deux
    Glenn Gould est un grand interprète de Bach (mais pas que). Mais il n’existe absolument aucune raison d’aucune sorte de faire de lui LE Maître Absolu de l’interprétation de Bach au piano. Je le réécoute avec plaisir, mais pas trop longtemps, son staccato me fatigue assez vite. Il y a des cohortes d’autres pianistes qui donnent de Bach de très belles et prenantes interprétations auxquelles celle de Gould n’est nullement supérieure.
    Il présente néanmoins l’avantage que lorsqu’on est ignorant de tout sauf de lui, on est à peu près certain de passer pour un.e connaisseur.e et une personne du goût le plus sûr. Comme Callas pour les sopranos.

    C’est tout le plaisir de la musique, écouter les mêmes œuvres par des tas de gens, découvrir qu’il n’y a pas de vérité révélée sur leur interprétation, et qu’on peut en aimer plusieurs à la fois !

    (NB : par ailleurs, ne dépréciez pas le rap, j’en fis mine jadis, je me fis tancer d’importance ! )

  6. #26
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 982
    Oula ! j'arrive un peu « comme les carabiniers d'Offenbach », ici
    Que d'échanges intéressants, ce mois ! rarement une playlist n'aura suscité autant de réactions

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Sans vouloir prendre la place de personne, juste pour regrouper les réponses, et si je fais erreur, Philippe et mah corrigeront. J'espère n'empiéter sur les prérogatives de personne.

    Le forum n’est pas canadien. Si l’on s’en tient à la nationalité du Boss, il est belge. (Regardez la localisation de Philippe, en haut à gauche des posts : Jemmapes, avec « annexe » à Valence en Espagne !)
    En France, certains droits font qu’il est interdit d’utiliser et diffuser gratuitement les œuvres ou leurs enregistrements pour une durée de 70 ans après leur édition ou leur enregistrement.
    Au Canada, ce délai n’est que de 50 ans.
    Aussi Philippe a-t-il choisi de domicilier le forum chez un hébergeur web (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9bergeur_web ) situé au Canada. Cela nous permet d’entendre aujourd'hui des enregistrements qu’autrement il nous faudrait attendre 2038 pour écouter !
    Sinon pour m'en tenir à cette question de la « nationalité » du forum ... c'est compliqué. TFR nous sommes ici entre nous, bcp d'entre nous se "connaissent" depuis longtemps, on est loin ici de vouloir "prendre la place de qqun" ou de "s'octroyer des prérogatives" etc. On est loin de tout ça, oui, et tout le monde a le droit de s'exprimer, et il se trouve que cette explication relative au choix d'héberger le forum au Canada est tout à fait exacte, et la réponse pertinente
    Ceci dit un forum n'a pas de nationalité ... mais s'il devait en avoir une, ce serait certainement par la géolocalisation de son hébergeur et de ses serveurs. Ceux-ci étant en effet canadiens, on pourrait dire en effet, qu'il s'agit d'un forum « canadien », mais ça n'aurait pas bcp de sens vu qu'un forum ne vit que par ses participants, et que ceux-ci sont de toutes nationalités : belges, français, luxembourgeois, suisses et autres ... et c'est très bien comme ça

  7. #27
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 982
    Citation Envoyé par Krinou Voir le message
    (...) je vois bien que je ne suis pas suffisamment cultivée à ce sujet pour pouvoir soutenir une discussion avec vous et je n'ai pas particulièrement envie d'étaler mon ignorance.
    (...) quasiment tout le monde s'accorde à dire que c'est Glen Gould qui est maître dans l'art d'interpréter Bach, d'accord, je suis sûre que c'est vrai, mais en quoi ses interprétations sont supérieures aux autres interprétations ? Je serais bien incapable de le dire quand d'autres pourraient écrire une étude complète en deux volumes sur le sujet. De plus, là encore, je serais, quoi qu'il en soit, incapable de reconnaître une version de Gould (...)
    J'ai souvenir d'une émission radio, c'était sur France Musique, plusieurs "experts" dissertaient sur une oeuvre jouée par deux interprètes différents je ne sais plus laquelle ni qui étaient ces interprètes, ils passaient un extrait, le commentaient, passaient le même extrait mais dans une interprétations différentes, puis ils commentaient encore.
    Personnellement, je trouvais les deux versions différentes, certes, mais agréables toutes deux, pourtant, les "experts" se bataillaient comme des chiffonnier à coup de "mais je ne peux pas vous laisser dire cela ! C'est tout simplement scandaleux ! Si vous écoutez attentivement ce passage, il est évident que l'interprète à voulu exprimer ceci (mots savants incompréhensibles pour mon petit cerveaux) et que par conséquent (encore des mots savants), bla bla bla. J'espère que vous reviendrez à la raison (et donc à mon avis) et que vous conviendrez avec moi que cette version est nettement supérieure." (...)
    Sinon, Krinou, sur ce point précis, je puis vous assurer que tout le monde a sa place ici car ce n'est pas un forum d'« experts » (même s'il s'y trouve de nombreux experts, dont d'ailleurs je ne fais pas partie - ce qui ne me dérange nullement ) ; finalement, un seul sous-forum semble réellement dédié à ce type de démarche où l'on dissertera des qualités et/ou des défauts de telle ou telle interprétation par rapport à telle autre : Les oeuvres et leurs interprétations - où plusieurs intervenants ont d'ailleurs eu à plusieurs occasions l'occasion de débattre du "cas" Glenn Gould (ce fut parfois mémorable d'ailleurs ) ; en ce sens ce sous-forum est peut-être, en effet, mais c'est le seul, celui censé abriter toute forme de discussion habituellement étiquetée comme "écoutes comparées"

    L'inverse existe aussi : sur le forum Ici on classe, on liste, on agence et on harmonise ! (titre volontairement ironique ) vous pouvez parfaitement, citer vos 10 symphonies préférées, vos opéras favoris, vos oeuvres fétiches, etc. - et ce sans avoir à fournir nulle explication ni nulle justification, sauf si vous souhaitez le faire évidemment.

    Bref, nous avons toujours souhaité, via ce forum, que tout le monde puisse s'y exprimer, experts ou simples amateurs, dans la meilleure cohabitation possible et SURTOUT, sans que quiconque soit amené à JUGER autrui (c'est qqch que personnellement je supporterais mal ...) ; nous sommes tous ici parce que nous aimons la musique - classique évidemment, mais pas que ... et c'est tout ce qui compte

    Et d'autre part nous sommes toujours, évidemment, ravis lorsque nous recevons un retour comme le vôtre : ça fait, évidemment, toujours plaisir de savoir que nos playlists sont écoutées, et appréciées ...

  8. #28
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 693
    Par exemple, écoutez Bach au piano par Perahia ou Kempff ou Richter ou (plus dur à trouver) Feinberg, pour ne citer qu'eux. Cela ne ressemble en rien à Gould, enfin si, ce sont les mêmes notes, mais c'est tout aussi bien.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #29
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Par exemple, écoutez Bach au piano par Perahia ou Kempff ou Richter ou (plus dur à trouver) Feinberg, pour ne citer qu'eux.
    Par exemple ! Et si vous avez encore un peu de temps et d’envie, essayez Artur Schnabel, Rosalyn Tureck, Maria Tipo. Et Evgueny Koroliov. Et ... bon, ça commence à faire, on en rajoutera plus tard !

  10. #30
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Ah, et puis si, quand même : vous pourriez essayer Tatiana Nikolaïeva.
    (On les trouve tous, ou à peu près, sur YouTube.)

  11. #31
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je n'écoute plus ni France-Musique/Classica, ni Radio-Classique/Diapason.
    En fait, je m’aperçois que c’est l’inverse, FM/D, RC/C. C’est dire tout l’intérêt que j’y porte.
    Mais je parcours volontiers, en diagonale, à ´ma’ médiathèque, les deux revues, pour voir les nouveautés ou rééditions. ´En pistes’ sur FM est intéressant pour les mêmes raisons, mais les deux zozos qui animent sont tellement agaçants et pas toujours pertinents.

  12. #32
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 952
    Bonjour.

    Kapellmeisterisés, Giulini et Abbado, quand ils sont passés chez DG? Ce serait défendable mais je penche plutôt pour l'inverse: ils représentaient tous deux ce versant sérieux de l'italianité, entre respect des partitions et recherche des éditions urtext, qui pouvait plaire au sérieux germanique. Giulini, recueilli et presque doloriste sur le podium (il était paraît-il surnommé "Saint Sébastien" par Bruno Walter), était déjà un vieux sage respecté quand il a signé chez DG. S'il a bien enregistré du Rossini (mais le "Stabat Mater", pas les ouvertures) et des opéras de Verdi, une bonne partie de son répertoire sous étiquette jaune a été ces grands compositeurs italiens: Beethoven, Brahms et Bruckner (les trois dernières symphonies avec Vienne, ça sent son chianti ça). Quant à Abbado, chef que je n'adore pas et auquel je reproche, quelle surprise, un manque de fougue et de tranchant, il a fini par diriger un orchestre incarnation de l'italianità: le philharmonique de Berlin.
    La vraie curiosité italienne de l'écurie DG, ce serait plutôt Sinopoli. Sans doute était-il protégé par son statut de compositeur, passé par la petite ville italienne de Darmstadt, auteur d'un opéra sur cette grande figure transalpine de Lou Andreas-Salomé
    Quant à mes comparaisons automobiles, j'aurais dû m'en passer. Je n'y connais rien en voitures. Du moment qu'elles ont quatre roues et me permettent d'aller d'un endroit à un autre sans tomber en panne je ne saurais faire la différence entre l'une et l'autre. Il me semble juste que, si leurs performances sont comparables, une Ferrari qui accélère fait un peu plus de bruit qu'une Audi ou une BMW, non?

    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  13. #33
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 693
    Il fait même ça très bien, je trouve!

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #34
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 952
    Puisqu'on remonte à ses débuts chez EMI, il a même dirigé ceci, avec un orchestre italien qui plus est:



    (Il est toujours bon de glisser un peu de Cherubini dans une discussion )
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  15. #35
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 102
    Snif snif ... à humer ce que devient l'air ambiant, et pour la tranquillité générale autant que la mienne personnelle et surtout pour elle, le moment moment me semble venu de quitter le champ.
    [I should never have interfered, in fact !]
    Bonne fin de week-end à tous.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 18/03/2018 à 15h43.

  16. #36
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Je n'écoute plus ni France-Musique/Classica, ni Radio-Classique/Diapason. La première court désespérément après le taux d'audience de la seconde et fait n'importe quoi pour cela, la seconde est en effet une machine à répéter les mêmes extraits par les mêmes interprètes ad nauseam (Casta diva, et forcément par Callas), les deux également machines à promouvoir CDs et concerts et artistes. Avec sur R-Classiques ces "fakes" absolus du trio gériatrique Ruggieri/Duault/Morin !
    J'écoute donc la playlist et la BM de MQCD, et des radios de musique classique en ligne. Et puis mes CD, vinyles, et les bandes magnétiques et K7 audio que j'avais autrefois enregistrées et qui représentent ... quoi : 6000, 7000 heures de musique ? Plus ? Je ne sais absolument pas. En tout cas j'en ai pour un bout de temps ! Et puis youtube est une bonne source, si on cherche bien. Et les replays d'Arte, et de qq autres chaînes.
    Plus les chaînes directes de certaines radios ou certains orchestres.
    Au total, ça fait !
    Pour les digressions, ne vous inquiétez pas, c'est le pain quotidien de ce forum ! Digressez sans vergogne ! Et notre modérateur est une crème de modérateur !
    Bonjour TFR

    J'ignorais que France Radio appartenait à Diapason et Radio Classique à Classica.
    Vous dîtes que France Musique tente de rattraper l'audimat de Radio Classique, cela se traduit comment ? Je n'écoute plus cette radio depuis très longtemps. Voulez-vous dire qu'elle a tendance à être plus généraliste ? moins "élitiste" ?
    Vous avez bien cerné ce que je reproche à Radio Classique, si c'est Bach, c'est forcément Gould (dont j'ai écorché le prénom, Glenn, avec deux "n" bien sur), si c'est Casta Diva, c'est forcément La Callas, d'ailleurs, c'est toujours Casta Diva, à croire qu'elle n'a chanté que ça dans sa carrière la Diva. . Si c'est Nessum Dorma, alors, il va sans dire que ça ne peut-être que par le génialissime Paravotti. Ne vous méprenez pas, j'ironise, oui, mais gentiment, j'adore la version de Pavarotti, c'est même ma préférée, mais j'aimerais que l'on me propose d'autres versions parfois, histoire de voir si un jour, quelqu'un saura prendre sa place dans mon cœur. Parfois, je me dis "est-ce vraiment cette version que tu aimes, où est-ce parce que tes oreilles se sont habituées à cette version ?". Parfois, je me demande si en musique classique, il ne faut aussi sortir de sa zone de confort, cela fût long, mais après avoir longtemps été exclusivement une "romantique", j'ai, à force d'écoute, fini par apprécier la musique baroque. J'ai fait la même démarche pour l'opéra. Je n'écoutais quasiment que Puccini que j'adore, il m'a fallu du temps pour apprécier des ouvres plus complexes, je pense à Wagner et sa Tétralogie, entre-autres, même si, je l'avoue humblement, je ne suis pas certaine d'avoir bien saisie la trame de l'histoire, j'ai d'ailleurs le même souci avec La Flûte Enchantée de Mozart.

    Qu'est-ce que j'ai ri lorsque vous avez écrit "ces "fakes" absolus du trio gériatrique Ruggieri/Duault/Morin !". Rhooo ! C'est pas gentil ça.
    Vous êtes dur avec Eve, je l'aime bien moi, elle a une voix douce et enjouée, c'est un peu le "Alain Decaux raconte" de Radio Classique, j'aime sa façon de raconter la vie et l'oeuvre des plus grands compositeurs, même si je soupçonne qu'elle brode beaucoup sur la psychologie de ces maestros.
    Vous n'avez rien dit sur Bellamy, vous pensez quoi de lui ?
    Mon compagnon l'appelle "le Drucker de Radio Classique", car, selon lui, il est un peu "lèche-cul" avec ses invités, toujours à les flatter dans le sens du poil et à leur trouver mille et une qualités, je dois admettre qu'il n'a pas tout à fait tort.

    J'écoute également des radios classique web et il y a de quoi faire ! L'avantage de certaines est qu'elles sont sans publicité et non-stop, et si on les choisies bien, elles proposent même des œuvres originales que l'on n'entend rarement, voire, pas du tout.
    Youtube aussi, surtout pour les opéras et les ballets, car on a l'image avec le son, c'est une mine d'or même si on y côtoie le pire comme le meilleur, j'ai en tête un opéra dont le nom m'échappe qui se déroulait... dans une laverie automatique.
    Encore un qui a voulu faire son intéressant, comme récemment avec Carmen qui tue Don José.
    Et puis, la playlist et la bibliothèque musicale du forum, cela va sans dire.
    Peut-être devrais-je me sevrer de ces radios, c'est vrai que c'est un peu la facilité, on allume, on vaque à ses occupations et on écoute... sans vraiment écouter finalement.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  17. #37
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Sinon, Krinou, sur ce point précis, je puis vous assurer que tout le monde a sa place ici car ce n'est pas un forum d'« experts » (même s'il s'y trouve de nombreux experts, dont d'ailleurs je ne fais pas partie - ce qui ne me dérange nullement ) ; finalement, un seul sous-forum semble réellement dédié à ce type de démarche où l'on dissertera des qualités et/ou des défauts de telle ou telle interprétation par rapport à telle autre : Les oeuvres et leurs interprétations - où plusieurs intervenants ont d'ailleurs eu à plusieurs occasions l'occasion de débattre du "cas" Glenn Gould (ce fut parfois mémorable d'ailleurs ) ; en ce sens ce sous-forum est peut-être, en effet, mais c'est le seul, celui censé abriter toute forme de discussion habituellement étiquetée comme "écoutes comparées"

    L'inverse existe aussi : sur le forum Ici on classe, on liste, on agence et on harmonise ! (titre volontairement ironique ) vous pouvez parfaitement, citer vos 10 symphonies préférées, vos opéras favoris, vos oeuvres fétiches, etc. - et ce sans avoir à fournir nulle explication ni nulle justification, sauf si vous souhaitez le faire évidemment.

    Bref, nous avons toujours souhaité, via ce forum, que tout le monde puisse s'y exprimer, experts ou simples amateurs, dans la meilleure cohabitation possible et SURTOUT, sans que quiconque soit amené à JUGER autrui (c'est qqch que personnellement je supporterais mal ...) ; nous sommes tous ici parce que nous aimons la musique - classique évidemment, mais pas que ... et c'est tout ce qui compte

    Et d'autre part nous sommes toujours, évidemment, ravis lorsque nous recevons un retour comme le vôtre : ça fait, évidemment, toujours plaisir de savoir que nos playlists sont écoutées, et appréciées ...
    Bonjour Philippe

    C'est exactement ce que j'avais envie de faire sans oser, faire partager mes préférences mais sans devoir absolument expliciter pourquoi, tout simplement parce que je ne sais pas, j'aime, c'est tout.
    Je me suis dit, si je dis que j'aime telle ou telle oeuvre, on va me poser plein de questions du genre "Ne pensez-vous pas que la version de Machin-chose est plus ceci ou cela ? Personnellement, je préfère la version de 1983, même si je concède que la version de 1948 n'est pas inintéressante, qu'en pensez-vous ?". Et moi de répondre "bah... j'sais pas trop... si vous l'dites".
    Finalement, au bout de deux ou trois questions, vous vous seriez rendu-compte de l'énorme fossé qui existe entre mes connaissances et les vôtres et vous m'auriez relégué au fin-fond du forum, peut-être même que vous m'auriez pris pour un vilain troll forumesque qui se moque de vous.
    Pire que tout, j'avais peur que ce soit vous qui vous moquiez de moi, que vous me faisiez sentir que je ne suis pas à ma place et que vous me renvoyiez mon ignorance en pleine face avec plus ou moins de tact.

    Merci Philippe de m'accepter parmi vous même si j'ai parfaitement conscience que, malheureusement, je ne serai jamais une "plus value" pour le forum comme TFR où d'autres. Je doute qu'un jour je puisse vous apprendre ou vous faire découvrir quelque chose.
    Si je ne peux rien vous apporter, en revanche, moi, j'adorerais avoir vos avis sur les œuvres et les compositeurs que j'aime (avec un langage à ma portée s'il vous plait).
    Par exemple, j'ai lu dans un sujet sur le forum quelqu'un dire qu'il déteste Beethoven, je suis tombée sur le c... comment peut-on ne pas aimer Beethoven ? Tout le monde aime Beethoven ! Comment peut-on être sourd à sa musique... humour, sous vos applaudissements. Il est et restera à jamais mon compositeur préféré, sa musique m'émeut comme aucune autre à en chialer comme une môme.
    Peut-être a t-il de bonnes raisons, je ne sais pas, il n'explique pas vraiment pourquoi il ne l'aime pas, j'aurais tellement aimé qu'il s'explique, cela m'aurait permis, peut-être, de voir des défauts que je n'avais pas vu. Le problème avec "l’idolâtrie", c'est que l'on a tendance à trouver toutes les qualités à l'objet de notre admiration mais d'être aveugle, consciemment ou non, à ses défauts. Et puis, il y a le Beethoven réel et le Beethoven fantasmé tel qu'on se le représente et tel que l'on voudrait qu'il soit.
    Je pense que cela sera mon premier sujet, je voudrais avoir votre avis sur lui, mais ne soyez pas trop dur, ne brisez pas mon petit cœur de groupie.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  18. #38
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 693
    Vous savez, si on intervient ici c'est qu'on est passionné de musique ; alors en étant passionné de musique longtemps (c'est mon cas et celui, je crois, de quelques-uns ici) on finit par repérer des choses, par en apprendre d'autres, pour peu qu'on s'intéresse. Mais quand j'ai commencé à écouter passionnément de la musique, je n'y connaissais rien, je n'aimais rien en dehors de la période qui va de Bach à Beethoven, je n'aimais pas le chant, je n'aimais pas la musique romantique ni la musique moderne, je confondais Tchekhov et Tchaikovsky en me demandant laquelle était la bonne prononciation, et je ne démordais pas des interprètes par lesquels je découvrais une oeuvre (dans certains cas j'étais bien tombé : Michel Chapuis à l'orgue est toujours mon préféré).
    Et puis à force j'ai étendu le répertoire que j'aime (il n'est toujours pas universel).
    Donc voilà. Il y a sur ce forum quelques musiciens professionnels, quelques amateurs pratiquants très avertis, quelques amateurs pratiquants qui font comme ils peuvent, quelques amateurs tout court ; et chacun apprend des autres, et c'est très bien comme ça.
    Ne vous laissez pas décourager par quelques échanges désormais lointains ou tel pianiste était vanté par la qualité unique de la transition qu'il réalisait entre le 1er et le 2e thème du 1er mouvement du quintette de Dohnanyi.
    Ni par les piques régulières que s'échangent les uns ou les autres!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  19. #39
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 982
    Salut Krinou
    J'épingle juste ces deux passages de votre post pour tenter d'expliciter un peu plus précisément mon attitude générale vis-à-vis de ce forum :

    Citation Envoyé par Krinou Voir le message
    (...)
    Finalement, au bout de deux ou trois questions, vous vous seriez rendu-compte de l'énorme fossé qui existe entre mes connaissances et les vôtres et vous m'auriez relégué au fin-fond du forum, peut-être même que vous m'auriez pris pour un vilain troll forumesque qui se moque de vous.
    Pire que tout, j'avais peur que ce soit vous qui vous moquiez de moi, que vous me faisiez sentir que je ne suis pas à ma place et que vous me renvoyiez mon ignorance en pleine face avec plus ou moins de tact.
    Soyons très clair : une telle chose n'arrivera jamais ! et ne saurait arriver ! j'ai moi-même une culture musicale limitée, et JAMAIS je n'accepterais qu'on me le reproche ou que quiconque en fasse ses choux gras. Je supporte mal d'être jugé ; en contrepartie je ne juge jamais personne ... telle est ma nature soyez donc entièrement rassurée sur ce point.
    Qui serais-je pour m'ériger en une sorte de magister s'érigeant en une autorité quelconque ?

    Citation Envoyé par Krinou Voir le message
    (...)
    Merci Philippe de m'accepter parmi vous même si j'ai parfaitement conscience que, malheureusement, je ne serai jamais une "plus value" pour le forum comme TFR où d'autres. Je doute qu'un jour je puisse vous apprendre ou vous faire découvrir quelque chose.
    Navré, ici, de vous contredire : je crois en la vertu du tissu social d'une société quelle qu'elle soit, et si ce forum en est une sorte de microcosme, ma conviction est que tout le monde apporte à tout le monde ... même sans en être conscient parfois ...
    Mon statut d'administrateur est purement technique : la maintenance d'un forum comme celui-ci exige des connaissances, du discernement, de la patience, du temps aussi - et donc certaines prérogatives d'ordre technique ... mais lorsque j'interviens dans une discussion ordinaire, je me considère avant tout comme un membre comme un autre ... sans nulle autre prérogative cette fois ...


    Quant au message de Leb ci-dessus, inutile de dire que j'y souscris pleinement
    Bienvenue donc à tous ici, car tout le monde est le bienvenu !


  20. #40
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Vous savez, si on intervient ici c'est qu'on est passionné de musique ; alors en étant passionné de musique longtemps (c'est mon cas et celui, je crois, de quelques-uns ici) on finit par repérer des choses, par en apprendre d'autres, pour peu qu'on s'intéresse. Mais quand j'ai commencé à écouter passionnément de la musique, je n'y connaissais rien, je n'aimais rien en dehors de la période qui va de Bach à Beethoven, je n'aimais pas le chant, je n'aimais pas la musique romantique ni la musique moderne, je confondais Tchekhov et Tchaikovsky en me demandant laquelle était la bonne prononciation, et je ne démordais pas des interprètes par lesquels je découvrais une oeuvre (dans certains cas j'étais bien tombé : Michel Chapuis à l'orgue est toujours mon préféré).
    Et puis à force j'ai étendu le répertoire que j'aime (il n'est toujours pas universel).
    Donc voilà. Il y a sur ce forum quelques musiciens professionnels, quelques amateurs pratiquants très avertis, quelques amateurs pratiquants qui font comme ils peuvent, quelques amateurs tout court ; et chacun apprend des autres, et c'est très bien comme ça.
    Ne vous laissez pas décourager par quelques échanges désormais lointains ou tel pianiste était vanté par la qualité unique de la transition qu'il réalisait entre le 1er et le 2e thème du 1er mouvement du quintette de Dohnanyi.
    Ni par les piques régulières que s'échangent les uns ou les autres!
    Bonjour Lebewohl

    Merci beaucoup de me rassurer sur tous ces points, vous avez parfaitement cerné mes craintes, car oui, j'ai lu ici quelques interventions très pointues et... on va dire passionnées.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous pouvez envoyer des réponses
  • Vous pouvez envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages