+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Mozart concerto piano K466 N° 20

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    782

    Mozart concerto piano K466 N° 20

    De la responsabilité des interprètes...
    Aujourd'hui j'ai pu écouter ce concerto dans l'interprétation de Philippe Entremont accompagné de l'Orchestre symphonique de Francfort sous la direction de Jean Entremont (son frère?). Moi qui croyais ne pas être capable d'apprécier les concertos piano de WAM, j'ai été conquis: dynamisme jubilatoire, poésie, variété des effets -notamment la maîtrise du rapport entre tempi (pardon), je n'en revenais pas. Comme je ne me souviens pas avoir jamais entendu ou lu quoi que ce soit sur cet enregistrement, je m'interroge sur la qualité de mon jugement: suis-je à côté de la plaque pour aimer ça?
    Accessoirement -si j'ose écrire- cet orchestre vaut le coup d'oreille, ne serait-ce que par une agilité qu'on ne connaît pas à toutes les phalanges teutonnes.

  2. #2
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    s'Elsass
    Messages
    5 397
    (son frère?)
    Son père, violoniste et chef d'orchestre.

    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Comme je ne me souviens pas avoir jamais entendu ou lu quoi que ce soit sur cet enregistrement, je m'interroge sur la qualité de mon jugement: suis-je à côté de la plaque pour aimer ça?
    C'est un enregistrement sans doute de la fin des 50s, Philippe Entremont était tout jeune, c'est la période où je l'entendis aux JMF et où ses enregistrements étaient édités par la GID !
    Je trouve que vous n'êtes pas à côté de la plaque du tout. C'est peut-être que je le suis aussi, mais je me soucie comme d'une guigne d'être ou ne pas être sur ou à côté des plaques où il convient d'être.

    une agilité qu'on ne connaît pas à toutes les phalanges teutonnes.
    Oh, là vous êtes de parti pris ! Toute phalange teutonne bien guidée peut être agile. Ce sont parfois les chefs qui ne le sont pas !
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  3. #3
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    479
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    De la responsabilité des interprètes...
    Aujourd'hui j'ai pu écouter ce concerto dans l'interprétation de Philippe Entremont accompagné de l'Orchestre symphonique de Francfort sous la direction de Jean Entremont (son frère?). Moi qui croyais ne pas être capable d'apprécier les concertos piano de WAM, j'ai été conquis: dynamisme jubilatoire, poésie, variété des effets -notamment la maîtrise du rapport entre tempi (pardon), je n'en revenais pas. Comme je ne me souviens pas avoir jamais entendu ou lu quoi que ce soit sur cet enregistrement, je m'interroge sur la qualité de mon jugement: suis-je à côté de la plaque pour aimer ça?
    Accessoirement -si j'ose écrire- cet orchestre vaut le coup d'oreille, ne serait-ce que par une agilité qu'on ne connaît pas à toutes les phalanges teutonnes.
    Je suis très content de lire votre message car voilà déjà quelques années j'étais tombé (sans me faire mal) sur une diffusion radio d'un concerto pour piano de Mozart par P. Entremont justement. Et alors, quelle révélation. Je crois sans mentir avoir entendu là l'une des plus belle interprétation d'un concerto pour piano de Mozart. Je m'en souviens encore aujourd'hui, c'est dire... Je me rappelle notamment un sens du rythme, une fluidité remarquable. Effectivement, l'accord avec l'orchestre était également idéal. Par contre, je ne suis pas sûr qu'il s'agissait du N° 20. Mais peu importe. J'ai le souvenir d'une oeuvre moins connue...
    Vraiment, quel dommage que la presse spécialisée (années 80) ait à ce point déprécié tant de merveilleux interprètes pour des raisons qui n'échappent plus à personne aujourd'hui. Mais cela est un autre débat.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 486
    Citation Envoyé par Niccolo Voir le message
    Vraiment, quel dommage que la presse spécialisée (années 80) ait à ce point déprécié tant de merveilleux interprètes pour des raisons qui n'échappent plus à personne aujourd'hui. Mais cela est un autre débat.
    Alors là, vous piquez ma curiosité, car tout ce qui est propagande m'intéresse. Si vous pouviez lancer le débat...
    IP

  5. #5
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    479
    Je ne préfère pas car tout cela est du passé. Et somme toute, justice est faite depuis. Mais peut-être quelqu'un d'autre...

  6. #6
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    479
    Passage de témoin par Philippe Entremont ici chef d'orchestre...


+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages