+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: pianos

  1. #1
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597

    pianos


  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    J'aurai déjà un a priori certain envers quelqu'un ou plutôt quelque chose qui vous parle sans sourciller d'un "Beüthner" [sic] de 1953, puis d'un "Playel" [re-sic]} de 1958 ... Des accros (US ?) du carnet de chèques qui ne connaissent rien à pas grand chose hormis leur fric et les bagnoles et qui tentent de faire les intéressants.
    Ensuite, le dit "Playel" à $ 15 000 (soit 13 000 €), si on me trouve une Jeep Renegade neuve pour 13 000 €, chapeau, qu'on me prévienne. (Enfin non, façon de parler, je me fous des Jeep Renegade.)
    Puis encore, un Yamaha à $ 47 000 = 40 500 € - un Chevrolet Suburban, c'est 55 000 € (et je m'en fous aussi.)
    Alors OK, un Yamaha CFX à $ 363 000 = 312 000 €, vu le prix de l'immobilier dans certains coins de Floride, je veux bien (enfin toujours façon de parler, je me fous d'une maison en Floride)

    Mais cela dit : quoi ?
    Ils essaient de montrer quoi ?
    En comparant le bassement matériel à autre chose qui n'a aucune commune mesure avec ?

    In fine, bien sûr que j'entends la différence, chacun de ces instruments étant ce qu'il est ce que j'en entends ne me révulse pas, ça me plairait plutôt.

    Un comparatif absurde que c'était vraiment pas la peine.

  3. 18/06/2018 21h49
    Motif
    Doublon que je sais pas pourquoi ni comment ...

  4. #3
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 711
    oui j'avais vu cette vidéo je ne sais plus où (enfin si sur ordinateur et sur youtube mais bon vous voyez ce que je veux dire)

    S'il s'agit de dire qu'il y a des pianos corrects accessibles, on savait ; s'il s'agit de dire qu'un piano deux fois plus cher n'est pas forcément deux fois meilleur, ok, sauf que que veut dire deux fois meilleur?

    et en effet on entend la différence ; les bons pianos sont plutôt bons, crois-je me souvenir, à l'oreille sur youtube sur un ordinateur portable ; mais en vrai? et le toucher? la tenue de l'accord? les harmoniques?
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #4
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Puisque cette discussion a l'air de plaire à la folie, continuons:

    Voilà qui pose une autre question:



    Et petit panorama en raccourci...


  6. #5
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 910
    J'ai un Gaveau 1910, demi queue, tout pourri, complètement désaccordé, avec quelques ressorts manquant, qui ne me sert plus guère que de table de salon. Quelqu'un a une idée du prix de la réfection?


    Quelques mois en arrière, j'ai donné un Pleyel droit (avec les chandeliers) qui sonnait bastringue-western, à qui se dévouait pour l'emporter, sinon il partait à la casse -c'est mon avocat finalement qui l'a hébergé...

    Faute de bras capables de le monter, mon Pleyel -le vrai, le bon, plus récent je pense, 1930 ?- agonise à la cave et forcément je ne joue plus de musique. L'ivoire va jaunir dans l'obscurité, mais son système était encore pleinement fonctionnel et tout avait baissé uniformément d'un demi-ton la dernière fois que j'ai tenté de déchiffrer la ballade de Deschevov (il doit y avoir longtemps aussi parce que je ne parle plus jamais de musique soviétique). Par moment il me semble que j'aimerais poser mes mains sur un vrai piano, le monter dans mon grenier où je pourrais m'escrimer dessus sans que personne n'entende.

  7. #6
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Au moment où je tombe sur ce fil, y'a "nun komm der heiden Heiland" sur FM,alors vous comprendrez que je ne m'en détourne pas pour subir ça-ci-dessus.
    J'interviens parce que ça fait des décennies que j'attends qu'un animateur de téloche nous sorte un concours du pianiste le plus rapide dans une étude d'exécution transcendante. Chaque instrument serait dans une pièce différente, et un logiciel verbaliserait tout loupé.
    En attendant, d'aucuns musiciens semblent mettre un point d'honneur à signer un temps scratch dans des morceaux pas forcément conçus pour ça...

  8. #7
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Johann Friedrich Franz Burgmüller est un compositeur allemand né à Ratisbonne le 4 décembre 1806 et mort à Beaulieu, Marolles-en-Hurepoix, le 13 février 18741. Il est le frère aîné de Norbert Burgmüller.
    Il s'installe à Paris et compose beaucoup de musiques de ballets, ainsi que des pièces de salon pour piano dans un style léger, pour répondre au goût des mélomanes de son temps.



    Sans doute l'une des interprétations les plus véloce de ce célébrissime impromptu:

    Dernière modification par Niccolo ; 23/06/2018 à 12h28.

  9. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    St Maurice de Beynost 01700 (15 km à l'est de Lyon)
    Messages
    342
    bonjour, pourrait tu me dire où tu habites… Ton pseudo Sud273 me fait envisager que tu es loin de l'Escaut ! J'ai un facteur de pianos à Valence qui nous a restauré un Pleyel demi-queue des belles années… Je pourrais, en messagerie privé, te donner ses coordonnées.
    Bien cordialement

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages