+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion: Playlist du mois d'octobre 2018

  1. #1
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 835

    Playlist du mois d'octobre 2018

    Bonjour.

    Il y a quelques temps, sur le forum, nous avions discuté de musique traditionnelle (ou folklorique, ou populaire, y a-t-il des différences?). La playlist du mois donne un peu de grain à moudre pour relancer éventuellement les débats...

    • Ropartz: Symphonie N°5 - Orchestre National de la Radiodiffusion Française, Charles Munch (1946)

    • Stamitz: Quatuors à cordes Op.4, N°3 (version pour flûte et cordes) et N°6 (version pour clarinette et cordes) - Jean-Pierre Rampal, flûte; Jacques Lancelot, clarinette; Trio à cordes français (1967)

    • Stamitz: Quatuors pour clarinette et cordes Op.8, N°3 (version pour hautbois, violon, cor et violoncelle) et N°1 (version pour flûte, violon, cor et violoncelle) - Pierre Pierlot, hautbois; Gilbert Coursier, cor; Jean-Pierre Rampal, flûte; Trio à cordes français (1967)

    • Chansons populaires russes: Ah, les nuits; L'herbe sur le pré; Dans mes prés; Notre puits fidèle; Balalaïka sonne; La vigne fleurit; Le cygne nage dans la rivière; Pourquoi ce carillon - Choeur russe populaire Piatnitsky, Piotr Kazmine et Marian Koval (1961)

    • Danses populaires russes: L'alouette; Le colporteur; Quadrille kolkhozien (Piotr Eribakov et Vladimir Mokhov, bayans des ballets Moisseiev) - Chansons populaires russes: Les bateliers de la Volga (harmonisation: Glazounov - Boris Gmiria, Orchestre du théâtre Bolchoi de Moscou, Vassili Nebolsine), Stenka Razine (Alexandre Pirogov, Orchestre d'instruments populaires, D. Ossipov), Bandoura (Boris Gmiria, choeur et ensemble de bandouras, A Minkovski), Steppe, de la steppe tout autour, Les sept gendres (Ivan Kozlovsky, Ensemble de chants et de danses de l'Armée rouge A.V. Alexandrov de l'Armée Soviétique, Boris Alexandrov) (années '50)

    • Liszt: Fantaisie sur des thèmes folkloriques hongrois - Julius Katchen, piano - Orchestre Symphonique de Londres, Piero Gamba (1955)

    • Chansons traditionnelles bretonnes: M'anau un den iouank, Glau hag auël e hra, Ar paueger Paris, A pe oën me denig ieuank - Zaïg, chant; Gérard Pondaven, orgue (1959)

    • Chopin: Rondo à la Mazur Op.5 - Franz Lessel: Variations N°1 pour piano - Georges Alexandrovitch (1962)

    • Maria Agata Szymanowska: Etude en mi bémol majeur, Menuet, Etude en mi majeur, Polonaise en fa mineur, Nocturne en la bémol majeur (Le murmure), Etude en fa majeur, Etude en ré mineur, Etude en ut majeur- Georges Alexandrovitch (1962)

    • Mélodies traditionnelles des Etats-Unis (arrangement: Dragon): Home on the range, The wide Missouri, Turkey in the straw - Capitol Symphony Orchestra, Carmen Dragon (1957-1961)

    • Granados: Six pièces sur des chansons populaires espagnoles - Alica De Larrocha, piano (1967)

    • Debussy (Orchestration: Büsser): Petite suite - Orchestre National de la Radiodiffusion Française, Henri Büsser (1952)

    • Tchaikovsky: Fantaisie de concert pour piano et orchestre Op.56 - Oxana Yablonskaya, Orchestre de la Radio de l'URSS, Boris Khaikine (1967)

    • Brahms (transcription: Joachim): Danses Hongroises N°9, 8, 3, 10, 1, 2, 16, 6, 7, 19 et 21 - Robert Gerle, violon; Norman Shetler, piano (1965)

    • Brahms (transcription: Joachim): Danses Hongroises N°14, 4, 5, 17, 18, 11, 15, 20, 13 et 12 - Robert Gerle, violon; Norman Shetler, piano (1965)

    • Vassilenko: Suite sur des thèmes chinois - Orchestre de la Radio de l'URSS, Alexandre Gaouk (1957)

    • Lalo: Symphonie Espagnole pour violon et orchestre Op.21 - Igor Oistrakh, Orchestre Philharmonique de Moscou, David Oistrakh (1963)

    • Kodaly: Hary Janos - Imre Pallo (Hary Janos), Magdy Tiszay (Örzse), Oszkar Maleczky (Le vieux Marci), Andor Lendvay (L'empereur François), Anna Bathy (L'impératrice), Judit Sandor (Marie-Louise), Endre Rösler (Le chevalier Ebelastin), György Melis (Napoléon) - Choeurs de l'Opéra d'Etat Hongrois, Enfants du choeur de l'école générale Horvath Mihaly, Orchestre de la Société Philharmonique de Budapest, Janos Ferencsik (1958)








    Bonne écoute,
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #2
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 835

    Arrow

    Bonsoir.
    Quelques mots supplémentaires sur la playlist du mois.


    Tout d'abord, un immense merci à Schosta qui, une fois de plus, nous a fourni deux oeuvres de ce mois-ci: la rarissime 5e Symphonie de Ropartz et la Petite Suite de Debussy dirigée par son orchestrateur Henri Büsser. Pour Ropartz, il s'agit de la création parisienne nous dit Schosta, un concert sous l'égide de l'UNESCO au cours duquel Münch dirigea aussi pour la première fois à Paris la 3e Symphonie d'Honegger.


    Chez Stamitz, ne vous étonnez pas d'entendre de la flûte dans des Quatuors à cordes ou un cor dans des Quatuors avec clarinette (d'ailleurs joués sans clarinette): ces versions sont proposées par le compositeur lui-même.
    Sur sa pochette, le disque Chopin/Lessel/Szymanowska est sous-titré "Trois romantiques polonais". Si les oeuvres de Szymanowska (dont la carrière s'est principalement déroulée à Saint Petersbourg) m'ont semblé être de la gentille musique de salon, les Variations de Lessel ont été pour moi une belle découverte.



    Pour le reste, je me suis astreint à mettre un peu plus de musique d'inspiration populaire ou folklorique que de coutume. C'est par exemple le cas de la quasi-intégrale de Hary Janos, dont il faut rappeler qu'il s'agit plutôt d'une pièce de théâtre avec chansons et non d'un opéra avec dialogue. Il y a vraiment beaucoup de texte parlé, même s'il semble avoir été un peu coupé par rapport à l'enregistrement stéréo de 1982 avec le même chef.

    Je ne sais pas si la Symphonie Espagnole de Lalo fait réellement partie du genre mais ça m'a paru cohérent. Quant aux Danses Hongroises de Brahms, il est bien précisé sur la pochette qu'elles n'ont rien de folklorique du tout, même quand ça n'est pas Brahms lui-même qui a écrit leur thème...


    Il y a quand même un peu de vrai folklore dans la liste, venu de Bretagne et de Russie. Je ne m'y connais pas guère en folklore et je laisserai de plus spécialistes en discuter. je préciserai quand même que la notion est parfois un peu vague dans les pays anciennement communistes, où l'appel au génie du peuple était une seconde nature. Il y avait des compositeurs de folklore passés par les Conservatoires, tout-à-fait identifiés (ils signaient leurs oeuvres, elles sont parfois très connues) et on vendait sous l'intitulé "mélodie populaire" des arrangements aux petits oignons et très savants, allant donc à l'encontre de toute création spontanée et authentique. Dans la partie russe du programme, autant l'enregistrement du choeur Piatnitsky semble à mes oreilles ignares sonner comme pouvant être réellement populaire, autant les arrangements léchés chantés par des solistes reconnus me semblent être des choses un peu trop travaillés selon les bonnes méthodes scolastiques pour être honnêtes.
    Au reste, on me propose comme "chanson traditionnelle biélorusse" cette chose étonnante dont l'enregistrement est trop tardif pour être mis en playlist, il date de... mais je vous laisse deviner...





    Sans parler de cet autre arrangement d'une chanson traditionnelle célébrissime ("Les yeux noirs") dont je vous laisse trouver le millésime







    Quant aux versions ultra-généreuses des chansons traditionnelles des Etats-Unis, elles sont l'oeuvre d'un chef que j'adore, Carmen Dragon. Dans les années '50, il a sorti tout une série d'albums kitchissimes aux prises de son pétantes qui flattent mon goût pour le mauvais goût. Mon Carmen adoré (c'est un homme) a même signé un album "La belle France" et son arrangement de "La Marseillaise" y est limite une insulte au drapeau . Mais est-ce encore du folklore?



    Enfin, je terminerai par une citation totalement authentique et absolument gaguesque à mes yeux : dans la présentation du disque Melodiya du choeur Piatnitsky, il est précisé que le premier concert de l'ensemble a été donné "dans la petite salle du Palais de la Noblesse (actuellement la salle d'Octobre de la Maison des Syndicats)".


    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  3. #3
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 835
    P.S.: Pour information, la 5e Symphonie de Ropartz existe en CD chez Timpani. Ce seul enregistrement disponible à ma connaissance (j'en connais qui vont fouiller les recoins du net pour pouvoir me contredire ) a évidemment été mis en ligne par quelques rigolos sur YouTube tout à fait illégalement, mais avec de jolies images pour les amateurs.
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 750
    Merci mah pour toutes ces informations bien utiles ; et merci aussi, bien évidemment, à Schosta pour ses envois de qualité

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    16
    C’est sans doute parce que je ne participe pas aux discussions, mais j’ai été surpris par ce déferlement de folklore que je trouve assez barbant. En particulier les chansons populaires bretonnes sont sinistres…

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2018
    Messages
    3
    Citation Envoyé par mah70 Voir le message
    Pour Ropartz, il s'agit de la création parisienne nous dit Schosta, un concert sous l'égide de l'UNESCO au cours duquel Münch dirigea aussi pour la première fois à Paris la 3e Symphonie d'Honegger.
    Dans ce cas, c'est le 14 novembre 1946.
    J'avais assisté à la deuxième exécution publique de l'oeuvre, avec le National dirigé par Slatkin... le 18 janvier 2001. Il va donc falloir attendre 2056 pour la suivante...

    La Cinquième est évidemment plus ramassée, plus anachronique (ou, disons, hors du temps) et sans doute moins en vue que la Troisième (enregistrée par Plasson chez EMI et Ossonce chez Timpani), mais elle possède notamment un beau mouvement lent.

    Ensuite, dans la famille symphonique bretonne, je préfère les quatre Symphonies de Paul Le Flem (1881-1984), plus aventureuses, notamment les deux dernières, malgré l'âge très avancé de leur auteur.

    Effectivement, les chansons bretonnes m'ont paru un peu monochromes, la voix pas nécessairement très agréable (avec un breton qui me paraît "pointu"), l'accompagnement (aux harmonisations trop prévisibles) faisant en outre immanquablement penser à l'église.

  7. #7
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    5 835
    Bonsoir.


    Je dois admettre que, hors les contributions de Schosta, cette playlist n'est pas parmi les plus glorieuses (à supposer qu’il en soit de glorieuses). J'ai fait l'erreur de m'aventurer sur un terrain, le folklore, où je ne connais presque rien, et sur lequel mon choix était au petit bonheur. Ça m'apprendra



    mah
    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  8. #8
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    s'Elsass
    Messages
    5 530
    «*En même temps*», même si tout ne fait pas sauter au plafond, ça ne fait pas de mal, de temps à autre. Et quitte a encore trébucher un peu, la voie du folklore, du populaire, etc., me semble valoir la peine d’être suivie et creusée. En y ajoutant peut-être le liturgique (je pense entre autres aux choeurs monastiques, dont j’ai tout récemment entendu un exemple pour moi sidérant - le chœur des moines du monastère Stretensky de Moscou, évidemment inexploitable en playlist, mais il y a de ‘grands ancêtres’). Et d’autres encore, sans doute.
    C’est en explorant ce à quoi on ne connaît rien qu’on finit par connaître, n’est-il pas ?
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  9. #9
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 238
    Il est!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  10. #10
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    s'Elsass
    Messages
    5 530
    Je dis.

    (Ça tombe bien, pour encore qq heures ...)
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  11. #11
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 238
    J'ai compris! (un peu tard...)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  12. #12
    Membre Avatar de The Fierce Rabbit
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    s'Elsass
    Messages
    5 530
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    (un peu tard...)
    De 14 juillet.
    I'd rather be hated for who I am than be loved for who I am not (K.C.)

  13. #13
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    69
    Il est vrai que cette playlist tranche avec les autres mais étant curieuse de nature, la nouveauté n'est pas pour me déplaire, bien au contraire.
    Le folklore et autres chants traditionnels, ce n'est pas ce qui m'inspire le plus, mais de temps en temps, pourquoi pas ? Il faut être ouvert d'esprit, surtout en musique, sinon, on reste cantonné dans ses préférences et on prend le risque de passer à côté d'œuvres qui pourraient nous plaire, ce serait dommage.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous pouvez envoyer des réponses
  • Vous pouvez envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages