+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 70

Discussion: incipit

  1. #1
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304

    incipit

    Une autre discussion me fait penser qu'on pourrait proposer des débuts de romans (ou d'oeuvres écrites en général) qu'on aime beaucoup ou qu'on déteste, frappants, quoi.

    Je commence. Qui (re)connaît? (google donne ça immédiatement, mais ce serait tricher, évidemment)

    "On signalait une dépression au-dessus de l'Atlantique ; elle se déplaçait d'est en
    ouest en direction d'un anticyclone situé au-dessus de la Russie, et ne manifestait
    encore aucune tendance à l'éviter vers le nord. Les isothermes et les isothères
    remplissaient leurs obligations. Le rapport de la température de l'air et de la
    température annuelle moyenne, celle du mois le plus froid et le mois le plus chaud,
    et ses variations mensuelles apériodiques, était normal. Le lever, le coucher du
    soleil et de la lune, les phases de la lune, de Vénus et de l'anneau de Saturne, ainsi
    que nombre d'autres phénomènes importants, étaient conformes aux prédictions
    qu'en avaient faites les annuaires astronomiques. La tension de vapeur dans l'air
    avait atteint son maximum, et l'humidité relative était faible. Autrement dit, si l'on
    ne craint pas de recourir à une formule démodée, mais parfaitement judicieuse :
    c'était une belle journée d'août 1913."
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #2
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 823
    C'est très difficile !!! je n'ai pas reconnu ce début, tout en ayant lu l'ouvrage (il y a cependant qq temps ...) ; faute de trouver, Google m'a aidé mais je ne donnerai pas la réponse, ayant du coup "triché" ...

    Voici cependant un beau projet de thread
    J'ai souhaité l'alimenter immédiatement, songeant à qqs oeuvres ... mais de nombreuses zones de ma bibliothèque (au grenier), depuis longtemps squattée par ma fille qui y a installé sa chambre , me sont dorénavant inaccessibles et je n'ai rien retrouvé des quatre ou cinq livres auxquels je pensais. Et je n'ai pas eu le courage de chercher sur le net ...

    En attendant je vous propose ceci :

    C'était une journée d'avril froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures. Winston Smith, le menton rentré dans le cou, s'efforçait d'éviter le vent mauvais. Il passa rapidement la porte vitée du bloc des « Maisons de la Victoire », pas assez rapidement cependant pour empêcher que s'engouffre en même tremps que lui un tourbillon de poussière et de sable.
    Le hall sentait le chou cuit et le vieux tapis. À l'une de ses extrémités, une affiche de couleur, trop vaste pour un déploiement intérieur, était clouée au mur. Elle représentait simplement un énorme visage, large de plus d'un mètre : le visage d'un homme de plus de quarante-cinq ans, à l'épaisse moustache noire, aux traits accentués et beaux.

  3. #3
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304
    je crois deviner, avec 34 ans de retard...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 823
    Hé hé ...

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    1° "Autant que je vous dise la vérité dès le début, je ne suis pas un véritable aveugle." (Tombe sous Google, mais la première citation que j'ai trouvée a laissé tomber le "je".)
    2° "J'avais étant jeune la sorte de visage où le vulgaire croit voir l'air de sainteté, ce qui me fut très utile dans quelques entreprises où j'eus besoin d'accréditer des histoires un peu fortes." (Ne tombe pas sous Google.)

  6. #6
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304
    Je sèche, quant à moi ; aucune idée, jamais lu!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Je sèche, quant à moi ; aucune idée, jamais lu!

    Il vaudrait peut-être mieux ne pas édicter la règle selon laquelle Googler est tricher : comme disait saint Paul, c'est la loi qui crée le délit. J'avais identifié la source de la seconde citation, parce que le nom du personnage Winston Smith est bien connu, mais la première ne me disant rien, j'ai immédiatement googlé et n'ai pas été étonné : c'est un livre que j'ai essayé de lire dans ma jeunesse parce que je croyais qu'un livre traduit par Philippe Jaccottet devait être bon, mais qui m'est tombé des mains. Sans vouloir vexer personne, mon goût n'a pas changé : je trouve le début tiré par les cheveux et je serais incapable de lire deux pages dans ce style.
    Puisqu'on fait semblant de ne pas googler, je "révèle" que la première de mes deux citations est le début de "Plein la vue", de Paul Émond, un des rares "romans" que j'ai lus avec plaisir.

    IP

  8. #8
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304
    On ne fait pas semblant, c'est juste que je ne vois pas trop l'intérêt, mieux vaut s'enquérir, poser des questions, tâtonner... mais enfin google qui veut, hein. Quant à moi ce sont les maisons de la victoire, qui m'ont fait trouver, j'avais complètement oublié le nom du personnage (j'ai lu la bonne année, ça fait quelque temps, finalement...).

    Je ne connaissais même pas le nom de Paul Emond, je n'aurais jamais trouvé, même par tâtonnements.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 691
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Je ne connaissais même pas le nom de Paul Emond, je n'aurais jamais trouvé, même par tâtonnements.
    Je peux soumettre des dizaines d’ «incipit» dont personne ne trouvera jamais l’origine, ni par Google, ni par tâtonnements, ni autrement.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 18/10/2018 à 13h50. Motif: Astérisques importuns dans les guillemets, origine inconnue ...

  10. #10
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304
    Certes ; je pense que moi aussi. Bon l'idée était de proposer des débuts tout de même un peu connus voire très connus mais dont on ne retrouve pas forcément l'origine tout de suite, ou qu'on a oubliés, ou qu'on reconnaît et identifie tous du premier coup mais c'est aussi agréable que le "pom pom pom pom" qui commence euh... c'est quoi déjà? ah je l'ai sur le bout de la langue... le boléro de ravel? non? ah... je vais trouver...


    Enfin vous voyez l'idée.

    J'en repropose un ou deux, du coup.

    En 1815, M. Charles-François-Bienvenu Myriel était évêque de Digne. C’était un vieillard d’environ soixante-quinze ans ; il occupait le siège de Digne depuis 1806.

    ou encore :

    Nous étions à l'Étude, quand le Proviseur entra, suivi d'un nouveau habillé en bourgeois et d'un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.

    et, sans doute moins connu mais parfaitement trouvable :

    Nul ne le vit débarquer dans la nuit unanime, nul ne vit le canot de bambou s’enfoncer dans la fange sacrée, mais, quelques jours plus tard, nul n’ignorait que l’homme taciturne venait du Sud et qu’il avait pour patrie un des villages infinis qui sont en amont, sur le flanc violent de la montagne, où la langue zende n’est pas contaminée par le grec et où la lèpre est rare.

    Evidemment, google... mais c'est comme regarder la solution quand on fait des mots croisés, on a le droit, mais bon...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 691
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Bon l'idée était de proposer des débuts tout de même un peu connus voire très connus
    Ah bon, oui, comme un peu plus haut, quoi !

    le "pom pom pom pom" qui commence euh... c'est quoi déjà? ah je l'ai sur le bout de la langue... le boléro de ravel? non?
    Je pencherais pour La Chanson du Cidre de Frédéric Le Guyader.

    J'en repropose un ou deux, du coup.

    En 1815, M. Charles-François-Bienvenu Myriel était évêque de Digne. C’était un vieillard d’environ soixante-quinze ans ; il occupait le siège de Digne depuis 1806.
    Sans erreur possible, Salammbô.

    Nous étions à l'Étude, quand le Proviseur entra, suivi d'un nouveau habillé en bourgeois et d'un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.
    Le Petit Chose, of course.

    Nul ne le vit débarquer dans la nuit unanime, nul ne vit le canot de bambou s’enfoncer dans la fange sacrée, mais, quelques jours plus tard, nul n’ignorait que l’homme taciturne venait du Sud et qu’il avait pour patrie un des villages infinis qui sont en amont, sur le flanc violent de la montagne, où la langue zende n’est pas contaminée par le grec et où la lèpre est rare.
    J'ignore.
    J'aurai du moins appris que la langue zende est voisine du sanscrit et synonyme d'avestique, langue liturgique des Zoroastriens ... j'aurai tôt fait d'oublier !

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    "C'est un des grands mystères de l'évolution de l'humanité que la Révolution française n'ait éclaté qu'en 1789. En 1642, la France était mûre (...)"
    Début de roman d'un écrivain que Borges admirait.
    IP

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message


    Sans erreur possible, Salammbô.
    Mais non, voyons ! Myriel, c'est l'immortel poème de Mistral !
    Le Petit Chose, of course.
    C'est évidemment Le Grand Meaulnes (ou peut-être La Disparition du grand Kraus, de Jules Girardin ?)


    J'ignore.)
    C'est de Jules Romains, qui disait : "Aimez-vous l'unanime ? On en a mis partout."
    IP

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 691
    Citation Envoyé par InnocentParadis Voir le message
    Mais non, voyons ! Myriel, c'est l'immortel poème de Mistral !
    Ah bon ... franchement, faire traverser le désert de Crau en plein cagnard à un vieillard de septante-cinq ans, c'est de la barbarie ...

    C'est évidemment Le Grand Meaulnes (ou peut-être La Disparition du grand Kraus, de Jules Girardin ?)
    Ah là, n'y aurait-il pas un e qui se serait fait la malle - mais ça arrive, les e sont souvent folâtres. Mais j'avoue ne pas connaître de village nommé Darlenheim, dans ce coin qui est le mien.

    C'est de Jules Romains, qui disait : "Aimez-vous l'unanime ? On en a mis partout."
    Il a raison, Jules, il y a des sans-nom partout.

    (Honest, ça fait du bien de déconner un peu et rigoler, plutôt que se prendre de bec ... non ? enfin je trouve ...)
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 18/10/2018 à 19h34.

  15. #15
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 304
    "A Chicago, où règnent en maîtres les bandits de toutes espèces, un soir..."
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  16. #16
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    "A Chicago, où règnent en maîtres les bandits de toutes espèces, un soir..."

    Tintin en Amérique.
    IP

  17. #17
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 691
    Tintin en Amérique.
    Ouh là ... le champ s’élargit considérablement - trop, pour moi, je manque trop de culture (that’s no great news.) Cheers !

  18. #18
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    La réaction de TheFierceRabbit m'a fait faire ce que je n'avais pas fait, tellement je trouve ce jeu absurde : googler, et à ma grande surprise, je m'aperçois que j'avais deviné juste, alors que je croyais simplement me payer la tête de lebewohl. Ce que je trouve absurde dans ce jeu, c'est que ceux qui répondront sans avoir googlé et donneront la réponse correcte seront soupçonnés d'avoir triché.
    Ne serait-il pas plus intéressant de proposer des passages de livres qui ne sont pas sur Internet ? J'ai joué à ça il y a des années sur un forum aujourd'hui disparu. J'avais mis des passages de Plein la vue, de Paul Émond, du Roman comique, de Scarron, et des mémoires du comte de Forbin, et ç'avaient été d'agréables surprises pour certains hôtes du forum.
    Malheureusement, j'ai bazardé à peu près tous mes livres littéraires, donc je ne pourrais guère proposer de passages à identifier.
    IP

  19. #19
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    5 691
    Citation Envoyé par InnocentParadis Voir le message
    je croyais simplement me payer la tête de lebewohl.
    IP
    Ah ... heu ... oui, bon ... Ça a le mérite d'être clair. Je fais bien de m'esbigner !

  20. #20
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 558
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Ah ... heu ... oui, bon ... Ça a le mérite d'être clair. Je fais bien de m'esbigner !

    Parce que vous, quand vous disiez que l'histoire de l'évêque Myriel vient de Salammbô et que le début de Madame Bovary vient du Petit Chose, vous ne vous payiez pas la tête de lebewohl ?
    IP

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages