+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 40

Discussion: Intriguant

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120

    Intriguant

    Une petite question - vraiment petite, mais j'aime bien comprendre :

    Je lis en bas de page d'accueil :

    "Le record de connectés est de 4 184, 26/10/2018 à 11h17."
    et aussi
    "Membres 3 036 Membres actifs 42"

    Comment peut-il y avoir eu 4184 connectés simultanément alors qu'il n'y a que 3036 membres ?

  2. #2
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Bonjour TFR

    Les "invités" sont comptabilisés comme connectés à partir du moment où ils "surfent" sur le forum sans pour autant y être inscrits.
    Les "invités" peuvent être des personnes réelles mais également des "robots" afin de référencer le forum dans les moteurs de recherche (Google, Bing...).
    Il peut également y avoir des membres qui visitent le forum en "invisible", c'est à dire que leur pseudo n'apparaît pas.

    En espérant avoir répondu à vos interrogations.
    Si je fais erreur, que l'on n'hésite pas à me corriger.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Merci. Il me semblait qu’un «*visiteur*»n’était par définition pas un «*membre*» ... Mais je n’ai sans doute rien compris, ce qui n’a rien d’étonnant et me laisse au demeurant de marbre ! A la réflexion je me demande même pourquoi j’ai posé cette question, tant c’est de nulle importance.
    Mais c’est sympa d’avoir voulu m’éclairer ! Mes excuses pour vous avoir fait ... perdre votre temps !

  4. #4
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Je vous rassure, vous ne m'avez pas fait perdre mon temps, je vous réponds tout en écoutant Bach (Carl philipp Emanuel) de la bibliothèque musicale.
    Je suis moi-même très curieuse dans le bon sens du terme, je déteste ne pas savoir et je peux me torturer le cerveau tant que je n'ai pas la réponse à mes interrogations.

    "L'invité" n'est pas membre, mais il est considéré comme "connecté" au forum comme lorsque vous le visitez sans vous connecter justement.
    Je pense que c'est de là que vient la confusion, ils devraient trouver un autre mot que "connecté" ou différencier les membres réellement connectés des simples "invités" qui visitent et qui devraient être nommés "visiteurs" d'ailleurs.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  5. #5
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je suis désolé, j'aurais dû répondre à cette question mais ça m'est sorti de la tête ...
    Mais Krinou a fourni pas mal de réponses pertinentes, merci à elle
    Je reviens un peu plus tard, pas trop le temps pour le moment de développer

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Oh, ça ne m'empêche aucunement de dormir !
    N'empêche, précédemment à cela, le record était quelque 300 connections simultanées un mois de décembre, et il a tenu des années et des années.
    Et puis là, d'un seul coup, le boom ! près de 4200 !! 14 fois plus !!
    Qu'a-t-il donc bien pu se passer de si surexcitant sur le forum le 26 octobre dernier à 11h17 que 4200 personnes s'y soient ruées ? J'étais là le 26 octobre, je n'ai rien remarqué de particulier, et j'ai beau fouiller tous les fils depuis, je ne trouve rien, rien de rien ...
    Je ne comprends toujours pas bien, mais c'est juste que je suis bête.

  7. #7
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je viens de relire ce thread et je m'aperçois que Krinou a tout à fait correctement résumé les choses ... je n'ai donc pas grand chose à ajouter

    Quant au record de connectés de 4184 le 26 octobre dernier, je n'ai aucune idée de ce qui a pu se produire ...



    PS. N'y a-t-il pas un "u" de trop dans le titre de la discussion ?

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Je viens de relire ce thread et je m'aperçois que Krinou a tout à fait correctement résumé les choses ... je n'ai donc pas grand chose à ajouter
    Ça, grosso modo, j'avais bien compris.

    Quant au record de connectés de 4184 le 26 octobre dernier, je n'ai aucune idée de ce qui a pu se produire ...
    C'était justement bien ça, ma question.

    PS. N'y a-t-il pas un "u" de trop dans le titre de la discussion ?
    Absolument pas.
    Sans "u", c'est ceci, et rien d'autre, autant qu'on ergote :

    http://atilf.atilf.fr/dendien/script...;s=4127800005;

    C'est comme fatiguant/fatigant, fabriquant/fabricant, naviguant/navigant, etc. ... si on sait faire le distinguo - avec un "u" aussi" !

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    TLF :


    FATIGUER, verbe.
    ___________________________________ _____
    MAR. [Le suj. désigne un bateau, sa mâture] Être fortement ébranlé par l'effet du vent ou de la mer déchaînée. Un bâtiment fatigue lorsque (...) ses liaisons sont fortement ébranlées et éprouvent des actions autres que celles qu'elles devraient supporter (GRUSS 1952).
    Rem. On rencontre ds la docum. fatiguoir, subst. masc., rare. Lieu où l'on se fatigue. Dites donc, Marcel, (...) on ne peut pas le visiter en votre absence, votre petit reposoir? Mon petit fatiguoir? (COLETTE, Cl. ménage, 1902, p. 232).
    Prononc. et Orth. : [fatige], (je) fatigue [fatig]. Ds Ac. 1694-1932. Les verbes en -guer conservent gu dans toute la conjug., même devant a et o, contrairement à la règle gén. qui veut que [g] ne se traduise par gu que devant e, i, y : nous fatiguons, il fatiguait, en se fatiguant. Les adj. verbaux (parfois subst.) se distinguent ainsi des part. prés. correspondants. Ex. : Adj. (subst.) verbal : extravagant (un homme), fatigant (un travail), fringant (un air), intrigant (un conseiller, un), navigant (le personnel, un). Part. prés. : extravaguant, fatiguant, fringuant (vx verbe fringuer), intriguant, naviguant (cf. GAK, Orth. du fr., Paris, Selaf, 1976, p. 159).

    **************************

    BAQUET, subst. masc.
    1. ... ce baquet l'intriguant, il s'approcha, il reconnut un baquet de la cave, qu'on avait laissé plein de vin de pressoir, pour achever de remplir les tonneaux.
    ZOLA, La Terre, 1887, p. 356.

    ******************************

    PROFANE, adj. et subst.
    (Personne) qui ne fait pas partie d'une association ésotérique. Les francs-maçons n'ouvrent jamais leurs loges aux profanes (Lar. 19e-Lar. encyclop.). Pour ce seul fait d'avoir laissé jeter à une personne profane un coup d'oeil sur les mystères maçonniques, l'intriguant Cagliostro eût mérité d'en être à jamais exclu (SAND, Ctesse de Rudolstadt, t.2, 1844, p.171).

  10. #10
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    (...)
    Quant au record de connectés de 4184 le 26 octobre dernier, je n'ai aucune idée de ce qui a pu se produire ...
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    (...)
    C'était justement bien ça, ma question
    Oui j'avais bien compris, mais désolé, je ne sais pas ...

    ----------------------

    Quant à cette histoire de intriguant/intrigant :

    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    PS. N'y a-t-il pas un "u" de trop dans le titre de la discussion ?
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Absolument pas.
    Sans "u", c'est ceci, et rien d'autre, autant qu'on ergote :
    http://atilf.atilf.fr/dendien/script...;s=4127800005;
    (...)
    hé bien je ne suis pas d'accord
    Toute la question se résume à savoir si, dans le titre de ce thread, nous avons affaire à un participe présent ou un adjectif verbal ...
    Dans le premier cas il faudra écrire intriguant, dans le second intrigant.

    Perso je n'arrive pas à ouvrir ce lien ...
    Heureusement nous disposons d'autres sources tout aussi fiables ; par exemple cet extrait d'un de mes cours (intitulé Orthographe grammaticale), et consacré à ce sujet :

    1-
    Ces deux formes représentent deux degrés de l'adjectivation du verbe : le participe présent garde l'essentiel des propriétés du verbe, alors que l'adjectif verbal se comporte comme un véritable adjectif.
    2-
    Le participe présent gardant des propriétés verbales, il peut être ainsi, par exemple, suivi d'un adverbe lié au verbe, d'un complément d'objet ou d'un complément circonstanciel. Il peut aussi prendre la forme passive ou pronominale. En fonction d'épithète, il équivaut à une proposition subordonnée relative (un ouvrage intéressant tout le monde = un ouvrage qui intéresse tout le monde). Sur le plan orthographique, il est invariable.
    3-
    L'adjectif verbal ne peut recevoir de compléments verbaux. Doté des mêmes propriétés que les autres adjectifs, il peut être accompagné d'adverbes adjectivaux, en particulier ceux exprimant des degrés de comparaison ou d'intensité (un livre intéressant - un livre très / plus intéressant). Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte, même si celui-ci est sous-entendu.
    4-
    L'adjectif verbal présente en outre des particularités orthographiques qui le distinguent, pour certains, du participe présent :
    (etc.)
    Ce raisonnement est clairement appuyé par tous les exemples que tu cites ensuite. Par exemple :

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    ... ce baquet l'intriguant, il s'approcha, il reconnut un baquet de la cave, qu'on avait laissé plein de vin de pressoir, pour achever de remplir les tonneaux.
    dans cet extrait de Zola, la nature du mot intriguant est clairement identifiable grâce à la présence du pronom personnel COD l' : il s'agit bien d'un participe présent et Zola ne se trompe pas en l'écrivant avec un u.

    Selon moi, il est clair que le titre de ce thread est un adjectif verbal et non un participe présent.
    Lorsqu'on explique aux étudiants ce qui précède, ils comprennent le principe ; mais en fait ils n'ont rien appris du tout car ils sont incapables de l'appliquer. Il revient donc à l'enseignant de leur expliquer comment reconnaître le participe présent de l'adjectif verbal, et pour cela il faut leur en donner les moyens pour qu'ils sachent comment orthographier le mot. L'un de ces derniers, fort efficace, consiste à voir si l'on peut :
    - adjoindre l'adverbe très (par exemple) ;
    - ou substituer au mot en question une relative.

    Par exemple on écrira :
    - un exercice fatigant (adj. vb) car on peut fort bien dire aussi un exercice très fatigant
    - un exercice fatiguant tout le monde (part. pr.) car on dire aussi un exercice qui fatigue tout le monde (comme cet exposé, oui je sais )
    - mais pas *un exercice très fatigant tout le monde

    Dans le cas donné, le titre de ce thread serait-il donc participe présent ? je n'en pense rien : tu aurais pu parfaitement écrire "Très intrigant" ou bien "Voilà qui est intrigant" ou encore "J'ai remarqué ici un phénomène intrigant", etc.
    Ce titre est donc bel et bien un adj. verbal, et il ne fallait pas de "u"

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Ah ben alors si tu le dis, c’est que c’est vrai. Moi, tout en peau de lapin, je n’y connais pas plus au français qu’aux autres langues.

    Juste comme ça, à tout hasard :

    ´Intrigant’ : que ce soit pris adjectivement ou substantivement, ça veut dire ´qui manigance, qui magouille, qui grenouille’, etc’ Ça veut dire ça et rien d’autre. A moins que les dictionnaires, dont le TLF qui est le pire, ne se trompent, bien sûr, y font rien qu’à dire des conneries.

    ´Intriguant’, c’est le participe présent du verbe intriguer - qu’il signifie ´manigancer, magouiller, grenouiller’ ou ´susciter la curiosité, l’interrogation, l’étonnement ´ :
    * C’est en intriguant auprès de gens influents qu’il a obtenu ce poste.
    * C’est en intriguant ses auditeurs qu’il parvient à capter leur attention.

    Le fait des X connections simultanées m’intrigue = pique ma curiosité, m’interroge. Il n’intrigue pas = manigance qq chose dans ne sait trop quel but.
    Il est donc intriguant, et pas intrigant.

    * Cet intriguant (=surprenant) personnage attirait de la part de tous des regards d’étonnement.
    * Cet intrigant (=manipulateur) personnage attirait de la part de tous un mépris patent.

    Ça me semble limpide et diaphane, mais bon ... comme je dis plus haut, moi, je suis bête (et méchant ajouteraient certains), voire un peu simplet.

    Je ne tiens aucunement à avoir raison, j’ai bien volontiers tort, car ça me laisse de marbre !

    Arguing for the mere sake of arguing, ça me lasse, good night and that’s the end of it !
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 01/11/2018 à 22h27.

  12. #12
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je n'ergote pas pour le plaisir d'ergoter ... je corrige ce qui me semble être une faute d'orthographe (j'en fais moi-même hein, ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit ), et j'explique pourquoi

    Pour te reprendre :

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    (...)
    Il est donc intriguant (...)
    Ça me semble limpide et diaphane
    Quelles sont les nature et fonction des mots en gras ? pour moi, tous trois sont adjectifs attributs. Es-tu d'accord ?

  13. #13
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je suis content de voir que je n'ergote plus, c'est déjà ça de pris :

    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    (...)
    ´Intrigant’ : que ce soit pris adjectivement ou substantivement, ça veut dire ´qui manigance, qui magouille, qui grenouille’, etc’ Ça veut dire ça et rien d’autre.
    Toujours pas d'accord : certains dictionnaires considèrent aussi un autre sens (qui me semble aussi conforme à l'usage actuel) : ici, par exemple : "Qui suscite la curiosité" ...
    (je serais curieux de voir ce qu'en dit le Robert, que je n'ai pas sous la main car je suis en Espagne ...)





    PS. https://www.etudes-litteraires.com/f...intrigant.html ; malheureusement ils n'ont pas poursuivi la discussion ; je suis toutefois d'accord, pour faire simple, avec les remarques de Delisa et de Jehan ...

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    S’il y a des dicos dont je me méfie comme de la peste, ce sont bien Robert et Larousse ! Ma bible est ailleurs.
    «*On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raison de croire qu’il n’ont pas tort*» (d’un de tes plus célèbres compatriotes, maître ès langue française).
    En vertu de quoi : night night, don’t let the bedbugs **** ! (**** = b.i.t.e, en anglais ´mordre’, mais un correcteur-censeur garant de moralité, c’est très c.on)
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 01/11/2018 à 22h43.

  15. #15
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je n'essaie pas d'avoir raison, j'explique ce qui me semble être une erreur, j'argumente - et par ailleurs je pose une question (#12) qui appelle une réponse simple (oui ou non) :

    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Quelles sont les nature et fonction des mots en gras ? pour moi, tous trois sont adjectifs attributs. Es-tu d'accord ?

  16. #16
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    J'ajouterai qu'il n'est pas très correct de modifier "après coup" un message auquel qqn a déjà répondu

  17. #17
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    J'ai entamé ma modif avant 21h22 et validé à 21h27, tu as posté le tien à 21h22.. Mais OK, je ne suis pas correct. C'est de notoriété publique, ici.
    Rétablis-le dans sa version d'origine, tu dois bien l'avoir archivée quelque part. Ça changera quoi ?

    Ci-après l'article 'intrigant' du TLF, in extenso - TLF qui, tu ne l'ignores pas, est l'exact reflet du dictionnaire de l'académie :

    INTRIGANT, -ANTE, adj.
    Qui aime à se mêler de beaucoup d'intrigues ou qui a recours aux intrigues pour atteindre son but (v. intrigue B 2). Un homme d'affaires intrigant et madré, capable, sous ses abords mielleux, d'un mauvais coup (HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 29). Le Sieur Parent fut désigné pour lui succéder : choix contestable, car il était intrigant et malhonnête (G. FONTAINE, Céram. fr., 1965, p. 107). :
    1. Il ne faut pas voir l'homme meilleur qu'il n'est. Je suis persuadé que plus d'un artiste honnête homme, est troublé et découragé par les succès des artistes intrigants.
    STENDHAL, Prom. ds Rome, t. 2, 1829, p. 195.

    Emploi subst. J'aurais dû me douter qu'avec ses airs de sainte-nitouche, cette petite intrigante arriverait à ses fins! (BOURDET, Sexe faible, 1931, III, p. 450). Elle s'interrompit, brusquement intimidée : M. Yves ne se dégelait pas. Il la prenait pour une intrigante peut-être (MAURIAC, Myst. Frontenac, 1933, p. 237) :
    2. Cagliostro semble d'ailleurs n'avoir pas été un intrigant machiavélique, mais un mythomane se prenant à son propre jeu, finissant par croire les récits merveilleux dont il se disait le héros.
    CARON, HUTIN, Alchimistes, 1959, p. 50.

    Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1583 adj. (Délibération de l'échevinage d'Amiens ds A. THIERRY, Rec. de monuments inédits sur l'hist. du Tiers État, t. 2, p. 931). Part. prés. adjectivé de intriguer*. Fréq. abs. littér. : 367. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 966, b) 595; XXe s. : a) 240, b) 272. Bbg. KOHLM. 1901, p. 47.


    Je ne vois rien d'autre. Je m'en tiens à ça.
    Mais l'académie doit se tromper. Et puis incorrect et pervers comme je suis, je peux aussi avoir falsifié l'article. Bon alors basta cosi, je n'ai de leçons à recevoir de personne.
    Bonne nuit.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 01/11/2018 à 23h07.

  18. #18
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 025
    Je ne donne pas de leçon ... comme je l'ai dit, j'ai un avis et je suis capable d'argumenter en sa faveur. Et je pose une question à laquelle je n'ai toujours pas de réponse ...
    Chaque dictionnaire (si on fouille un peu) a sa propre approche de la langue. Celui de l'Académie française est tout à fait respectable, mais sûrement un peu vieillot. Je préfère de loin d'autres dictionnaires qui s'adaptent plus à l'usage actuel (celui que Grevisse appelait le Bon usage ...).

    Si l'on excepte cette discussion, il y a 10 occurrences du mot intrigant sur ce forum :

    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...ant#post128785
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...ant#post124279
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...ant#post119225
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...ant#post123255
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...ant#post119225
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...gant#post98239
    Couack : http://www.mqcd-musique-classique.co...gant#post85207
    sud : http://www.mqcd-musique-classique.co...gant#post70093
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...igant#post6727
    lebewohl : http://www.mqcd-musique-classique.co...igant#post6707

    Dans tous les cas, le mot est adjectif verbal et par conséquent sans "u" ; et dans tous les cas aussi, il est utilisé dans le sens que j'indiquais plus haut : "Qui suscite la curiosité". Je serais curieux de demander à ces auteurs de posts s'ils seraient d'accord d'écrire le mot avec "u" ...

  19. #19
    Membre Avatar de Krinou
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    199
    Rhooo, c'est malin ! Maintenant, j'ai un gros doute et je vais encore me faire des nœuds au cerveau à cause de vous deux.
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Nietzsche

  20. #20
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    je pose une question à laquelle je n'ai toujours pas de réponse ...
    Il n'y en aura pas : je l'ai dit et je le répète, je n'ergoterai pas pour le plaisir d'ergoter. J'ai mieux à faire de mon temps. "Il est mauvais perdant, il se défile" : je connais la chanson, je m'en fous.
    Bien sûr,l'académie c'est vieillot. On devrait la supprimer, au fond, ça ne sert à rien, Robert, Larousse et d'autres - qui ont tout intérêt à "faire évoluer" la langue pour assurer année après année leurs ventes - sont là pour suppléer avantageusement. Quant à Littré, mon Dieu, que c'est ringard.
    C'est bien la tendance qui nous aura menés où nous en sommes : fi du passé et de ses enseignements, seul compte le présent même s'il débite des conneries.
    Et quant aux 'occurrences' en ce forum, je m'en soucie comme d'une guigne, je respecte les posteurs, mais ai la faiblesse de ne pas les considérer comme des références irréfragables ès langue française. Et puis la loi du nombre ne m'a jamais impressionné. Et bien sûr que si tu demandais leur avis à tous ces auteurs de posts, ils seraient d'accord avec toi, comment ne pas l'être. De toutes façons comme tu ne le feras pas, tu es tranquille, ça s'appelle 'jouer sur le velours'.
    (Tiens au fait, Couack, qui pourtant n'est plus en odeur de sainteté et est devenu persona non grata est ici appelé à la rescousse)

    Dans tous les cas, le mot est adjectif verbal
    Objection votre honneur, il se rencontre des cas où c'est un participe présent. Mais j'ai tort - forcément. Je n'y connais rien au français, contrairement à toi.
    Décidément, il y a des touches d'IP dans ta démarche. La contagion, sournoise ?

    J'ai aussi un avis, j'ai argumenté aussi, preuves à l'appui, mais elle ne valent pas. Seules les tiennes valent. Normal, on retrouve bien là certaines tournures d'esprit très actuelles. Les 'progressistes', seuls garants d'un avenir radieux, contre les vilains et méchants 'réactionnaires' ou 'conservateurs'. Vive donc ton progressisme, à bas mon conservatisme réac ! Je me suis fait une raison. Bonne chance, vous verrez bien où cela conduira

    Je ne suis décidément plus fait pour ce foru (si tant est que je l'aie jamais été)

    Bon vent à tous (c'est la Route du Rhum, n'est-il pas ?)

    TFR.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 02/11/2018 à 17h12. Motif: des guillemets folâtres

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous pouvez envoyer des réponses
  • Vous pouvez envoyer des pièces jointes
  • Vous pouvez modifier vos messages