+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Discussion: Tristan und Isolde (Wagner)

  1. #1
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    568

    Cool Tristan und Isolde (Wagner)

    Selon le site Opera Online, si un seul ouvrage devait personnifier l’Amour, ce sentiment dont l’art lyrique se nourrit et se délecte et qui, au siècle romantique, irradie sa chair et son sang, on peut parier que Tristan und Isolde de Richard Wagner remplirait le mieux ce rôle.

    Cette « action en trois actes » est la mise en musique d'un poème que Wagner avait lui-même écrit d'après la légende médiévale celtique de Tristan et Iseut. Composée entre 1857 et 1859, l'œuvre est souvent considérée comme l'une des plus importantes du théâtre lyrique occidental.

    Car l’amour de Tristan et Isolde dépasse de loin l’anecdote : derrière les regards embrasés des amants et l’impatience des corps, leur contemplation extatique aspire à une union qui ne peut se concevoir qu’au-delà de la vie ; en sondant la nuit, l’amour et la mort, Wagner explore l’incarnation mystique de la passion pure. L’opéra le plus brulant du répertoire et l’apothéose du drame musical.

    Tristan et Isolde est un des meilleurs exemples du projet wagnérien de transformer l'opéra en drame musical. L'audace harmonique de la musique y commence à faire éclater le cadre de la tonalité. A partir d’une action assez simple, réduite à quelques personnages essentiels, Wagner met en marche une autre action, intérieure, elle, tout entière centrée sur la passion de Tristan et d’Isolde – une passion murmurée par l’orchestre dès les premiers accords du Prélude, et dont le torrent voluptueux annonce vite l’issue fatale. Le prélude du premier acte est devenu une pièce orchestrale à part entière, aussi célèbre que prestigieux.

    La version partagée aujourd’hui date du Festival Wagner de Bayreuth en 1953. Cet enregistrement de Tristan est particulièrement précieux car c’est le seul enregistrement disponible mettant en vedette l’Isolde de la Grande Astrid Varnay. Eugen Jochum est l'un des chefs les plus compétents, voire les plus passionnés de ce répertoire.

    Les mots clés qui servent à d.crire cette performance sont : concentration, précision et engagement. Jochum gère l’orchestre habilement. Le rythme est excitant - et mesuré. Le passage à travers le drame est très convaincant, mais il n’ya pas beaucoup d’excitation soudaine.

    Bonne écoute!


    Richard WAGNER (1813-1883)
    Tristan und Isolde, WWV 90
    action en trois actes
    Livret en allemande du compositeur, largement inspiré de l’œuvre deGottfried von Strassburg.

    Tristan - Ramón Vinay
    Isolde - Astrid Varnay
    Brangäne - Ira Malaniuk
    Kurwenal - Gustav Neidlinger
    Marke - Ludwig Weber
    Melot - Hasso Eschert
    Ein Hirt - Gerhard Stolze
    Ein Seemann - Gene Tobin
    Ein Steuermann - Theo Adam
    Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele
    Direction: Eugen Jochum

    Festspielhaus Bayreuth
    30 juillet, 1953 (Enregistrement public)

    Argument - https://www.opera-online.com/fr/item...er-wagner-1865
    Livret - http://www.opera-arias.com/wagner/tr...olde/libretto/
    SOURCE - https://www.liberliber.it/online/aut...an-und-isolde/

  2. #2
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 036
    Pierre, merci pour cette présentation possèderais-tu une version numérique de cet enregistrement ? il est libre de droits et me semblerait digne de figurer ici ? merci d'avance
    MP si tu préfères

  3. #3
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    568
    L'enregistrement est disponible en cliquant sur "SOURCE". C'est du site Italien LiberMusica.

    J'aurais dû être plus loquace...

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 036
    Non c'est moi qui aurais dû être plus explicite
    J'avais vu cette SOURCE, évidemment, mais comme l'oeuvre est présentée en 59 fichiers .mp3 (ce qui représente pas mal de taf pour le réaliser) je me demandais, en fait, si tu n'avais pas déjà l'intégralité en un seul fichier - ou en trois, un par acte. C'est pas grave, je vais m'en occuper merci


    PS. C'est fait. Finalement ç'a m'a pris moins de temps que je le craignais merci encore

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 157
    Cet enregistrement de Tristan est particulièrement précieux car c’est le seul enregistrement disponible mettant en vedette l’Isolde de la Grande Astrid Varnay.
    Très belle version.
    Je ne sais ce qu'il faut entendre par 'le seul enregistrement disponible d'Astrid Varnay' : 'disponible' veut-il dire actuellement achetable comme coffret régulièrement distribué et trouvable chez les disquaires ? Ou seul enregistrement existant ? Je ne suis plus les disponibilités d'assez près pour le savoir, et ce n'est pas le seul existant ou ayant existé.
    Car il y a aussi :
    Metropolitan 19.03.1955, Kempe : Varnay - Svanholm - Thebom - Hines - Metternich (et un p'tit jeune, McCracken, dans Melot)
    Ça n'est pas mal non plus.
    (CDs Omega Opera Archive 700 - Walhall 'Eternity Series' WLCD01135)

    (L'enregistrement Leitner/DG de 1957 est très partiel ; Varnay, Windgassen, Töpper)

    Cela dit, T&I "seul ouvrage" qui puisse "personnifier l’Amour, ce sentiment dont l’art lyrique se nourrit et se délecte et qui, au siècle romantique, irradie sa chair et son sang", ce lyrisme un peu cheap n'engage qu'OperaOnline (et pas ppyjc qui ne fait que citer !). On pourrait en trouver d'autres tout aussi puissamment évocateurs.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 20/11/2018 à 22h32.

  6. #6
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 036
    En termes de disponibilté, bien incapable de répondre aux questions du lapin. En termes d'écoute en revanche, il se trouve maintenant ici : clic et ça semble magnifique, en effet (je n'ai pas encore écouté tout ...).

    Ceci grâce à Pierre donc encore une fois ---->

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    893
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Pierre, merci pour cette présentation possèderais-tu une version numérique de cet enregistrement ? il est libre de droits et me semblerait digne de figurer ici ? merci d'avance
    MP si tu préfères
    Quelque chose m'échappe: le coffret de CD est une version numérique de cet enregistrement, et d'ailleurs ça m'arrange bien car je n'aime pas écouter via le net. La qualité sonore est sans rapport avec le CD "red book", et les ventilos de mon ordinateur ronflent en continu . Au reste, qui a sa "réception" internet branchée en direct sur sa chaîne la plus haute-fidélité?
    Comme j'aime beaucoup Jochum*, je crois que je vais acheter ce coffret les yeux fermés, euh, les oreilles bouchées!


    *J'accorde autant d'importance au chef qu'aux chanteurs.

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    893
    [QUOTE=ppyjc61;132355]Selon le site Opera Online,

    Eugen Jochum est l'un des chefs les plus compétents, voire les plus passionnés de ce répertoire.

    Les mots clés qui servent à d.crire cette performance sont : concentration, précision et engagement. Jochum gère l’orchestre habilement. Le rythme est excitant - et mesuré. Le passage à travers le drame est très convaincant, mais il n’y a pas beaucoup d’excitation soudaine.

    Bonne écoute!


    Pardonnez-moi, ppyjc, mais dans le texte anglais je comprends "compétent, sinon passionné." D'autre part, le critique relève que les quarante dernières minutes sont affectées de distortion sur les forte -ce qui n'a rien de vraiment surprenant vu l'époque, mais on je serais curieux de savoir si un des amateurs céans a les vinyles. Enfin, sur un célèbre site connu pour sa politique sociale, le produit proposé est marqué MP3. Rassurez-moi: ce n'est pas le cas des CD?

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 157
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    il se trouve maintenant ici
    Pour la toute petite histoire, peut-être indiquer dans la distribution deux débutants à Bayreuth :
    * Gerhard Stolze, qui deviendra l'un des tout meilleurs ténors de caractère de sa génération, pilier de Bayreuth où il fut un Mime inoubliable - c'est en 1953 sa seule prestation en Berger de Tristan
    * Theo Adam dans le Timonier, lui aussi sa seule prestation dans ce rôle fort court ! Il aurait pu plus tard chanter Kurwenal, ça ne s'est jamais produit. On sait ce qu'il fut ensuite, dans Wagner comme ailleurs.

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 157
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    sa chaîne la plus haute-fidélité?
    Quand on n'en a qu'une faute de pouvoir s'en offrir plusieurs, la question est tout de suite résolue !

  11. #11
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 036
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Pour la toute petite histoire, peut-être indiquer dans la distribution deux débutants à Bayreuth :
    * Gerhard Stolze, qui deviendra l'un des tout meilleurs ténors de caractère de sa génération, pilier de Bayreuth où il fut un Mime inoubliable - c'est en 1953 sa seule prestation en Berger de Tristan
    * Theo Adam dans le Timonier, lui aussi sa seule prestation dans ce rôle fort court ! Il aurait pu plus tard chanter Kurwenal, ça ne s'est jamais produit. On sait ce qu'il fut ensuite, dans Wagner comme ailleurs.
    Oublis rajoutés ; c'est encore ce gros benêt d'Admin ... toujours là pour ne faire le travail qu'à moitié, lui

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 157
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    Oublis rajoutés ; c'est encore ce gros benêt d'Admin ...
    Sois magnanime, c’est quand même pas mal, ce qu’il fait !

  13. #13
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 036
    N'empêche ... c'est rien qu'un gros lourdaud toujours à se planquer pour pouvoir roupiller à son aise ...

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 157
    Tu es trop dur. Gaffe, il va faire un burn-out !

  15. #15
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    991
    [QUOTE=JEFF;132366]
    Citation Envoyé par ppyjc61 Voir le message
    Selon le site Opera Online,

    ... D'autre part, le critique relève que les quarante dernières minutes sont affectées de distorsion sur les forte -ce qui n'a rien de vraiment surprenant vu l'époque, mais on je serais curieux de savoir si un des amateurs céans a les vinyles. Enfin, sur un célèbre site connu pour sa politique sociale, le produit proposé est marqué MP3. Rassurez-moi: ce n'est pas le cas des CD?

    Bonjour Jeff, j'ai ce coffret de CD. Je n'ai pas les vinyles, donc je ne sais pas s'ils sont meilleurs. Les distorsions dont ce critique fait état sont plutôt des saturations dans les interventions d'A. Varnay, dont la puissance vocale semble avoir mis le(s) micro(s) à mal, à moins qu'elle ne s'en soit trouvée trop près. A part ça, c'est effectivement une version superbe, mais cette période (les années 50) en a produit pas mal d'autres, dirigées par Schmidt Isserstedt, Knappertsbusch, Konwitschny, de Sabata, Furtwängler, Karajan, Kleiber. Ça fait donc du monde !


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  16. #16
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    893
    "Les distorsions dont ce critique fait état sont plutôt des saturations dans les interventions d'A. Varnay, dont la puissance vocale semble avoir mis le(s) micro(s) à mal, à moins qu'elle ne s'en soit trouvée trop près."

    Explication logique, merci! Donc pas la peine de chercher les vinyles.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages