Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion: Compositeurs divers : Intégrale du coffret « Les Grands Opéras » (artistes variés, 19xx-19xx)

  1. #1
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Compositeurs divers : Intégrale du coffret « Les Grands Opéras » (artistes variés, 19xx-19xx)









    (présentation générale du projet : cliquez ici)

  2. #2
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Bizet : Carmen


    Bizet, Georges (1838 - 1875) : Carmen, opéra-comique en 4 actes (version anthologique), Gladys Swarthout (Carmen), Charles Kullman (Don José), Licia Albanese (Micaëla), Leonard Warren (Escamillo), Thelma Votikpa (Frasquita), Monique Linval (Mercédès), Orchestre et Choeurs du Metropolitan Opera de New York, Wilfried Pelletier (1941)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Il existe de 1908 à nos jours plus de 200 enregistrements de Carmen.
    Celui-ci date de 1941, au Metropolitan Opera de New-York.

    Livret : https://www.musicologie.org/sites/c/carmen.html

    Nouvelle de Mérimée : http://www.franceinfo.us/03_books/bo...mee_carmen.pdf

    Gladys SWARTHOUT (1900-1969)
    Mezzo-soprano états-unien(ne) de renom, qui comme bien des artistes lyriques aux USA se tourna aussi vers le cinéma. Belle carrière à Chicago d’abord, puis au Metropolitan à partir de 1929 pour plusieurs décennies. La seule femme à avoir chanté devant le président des USA plus le Congrès des USA au complet plus le corps diplomatique US plus la Cour Suprême pour la 150° session du Congrès. Elle souffrit toute sa vie d’une affection cardiaque qui causa sa mort dans sa 68° année.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Gladys_Swarthout
    * https://translate.google.fr/translat...ut&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...adys+swarthout

    Charles KULLMAN (1903-1983)
    Ténor états-unien qui fit une belle carrière aux USA comme en Europe.
    * https://translate.google.fr/translat...an&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...+kullman+tenor

    Leonard WARREN (1911-1960)
    L’une des glorieuses légendes du Metropolitan à la voix de bronze, dont la mort tragique en scène n’a fait qu’agrandir l’aura et la mémoire.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonard_Warren
    * https://translate.google.fr/translat...en&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...leonard+warren

    Licia ALBANESE (1909-2014)
    Soprano italien(ne) adoptée par New-York et les USA où elle fit une brillante carrière.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Licia_Albanese
    * https://translate.google.fr/translat...se&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...se&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...banese+soprano

  3. #3
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 822

    Verdi : Rigoletto


    Verdi, Giuseppe (1813 - 1901) : Rigoletto, mélodrame en 3 actes (version anthologique), Giuseppe Valdengo (Rigoletto), Giuseppe di Stefano (Duc de Mantoue), Nadine Conner (Gilda), Ignacio Rufino (Sparafucile), Oralia Dominguez (Maddalena), Orchestre et Choeurs du Palacio de Bellas Artes de Mexico, Renato Cellini (1948)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Il existe près de 200 enregistrements de Rigoletto, partiels ou intégraux, depuis 1907.

    Rigoletto fait partie de ces opéras où contrairement à la plupart des autres le premier rôle masculin est dévolu à une voix grave. Ici un baryton, dans certains autres, une basse.

    Pour le livret : http://www.murashev.com/opera/Rigole...Italian_French

    Giuseppe VALDENGO (1914-2007)
    Baryton italien ‘adopté’ par les USA et le Metropolitan, baryton préféré de Toscanini.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Valdengo
    * https://translate.google.fr/translat...go&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...go&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...dengo+baritono

    Giuseppe “Pippo” DI STEFANO (1921-2008)
    L’un des plus célèbres ténors italiens de la 2° moitié du XX° siècle. Partenaire d’élection de Maria Callas. Ici au début de sa carrière.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Di_Stefano
    * https://translate.google.fr/translat...no&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...no&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...ppe+di+stefano

    Oralia DOMINGUEZ (1925-2013)
    Contralto mexicain(e), ici tout au début d'une magnifique carrière qui fera d’elle l’un(e) des plus grand(es) contraltos de la 2° moitié du XX° siècle. Ici enregistrée « chez elle » à Mexico !
    * https://translate.google.fr/translat...ez&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...ez&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...+mezzo+soprano

    Nadine CONNER (1907-2003)
    Je découvre avec cet enregistrement l'existence de cette cantatrice. En plus de cet enregistrement, on a trace d’elle en Susanne des Noces de Figaro et en Micaela de Carmen au Met*** , en soliste de la 2° symphonie de Mahler, et dans plusieurs ‘medleys’ de chansons et airs de variété. Chanta beaucoup à la radio .
    * https://translate.google.fr/translat...er&prev=search

    *** « Met » : ‘Metropolitan Opera of New-York’, c’est très long, alors on abrège en « Met » !

  4. #4
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 822

    Verdi : La Traviata


    Verdi, Giuseppe (1813 - 1901) : La Traviata, opéra en 3 actes (version anthologique), Eleanore Steber (Violetta), Giuseppe di Stefano (Alfredo), Robert Merril (Germont), Orchestre et Choeurs du Metropolitan Opera de New York, Giuseppe Antonicelli (1949)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    On recense environ 250 enregistrements, partiels ou intégraux, de La traviata, depuis 1912.

    La traviata signifie 'la dévoyée'. L'argument est tiré du roman La Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas fils, inspiré de sa passion pour l'une des "grandes horizontales" de l'époque, Marie Duplessis.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dame_aux_cam%C3%A9lias

    Enregistrement réalisé au Metropolitan Opera de New-York en 1949.

    Livret : http://www.promopera.fr/downloads/la...ata-livret.pdf

    Eleanor STEBER (1914-1990)
    Soprano états-unien(ne), étincelante carrière internationale dans un vaste répertoire. L’une des plus belles voix de soprano de la 2° moitié du XX° siècle.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Eleanor_Steber
    * https://translate.google.fr/translat...er&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...eleanor+steber

    Robert MERRILL (1917-2004)
    Baryton états-unien – l’un des barytons légendaires du Met, qui n’en manqua pas !
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Merrill
    * https://translate.google.fr/translat...ll&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...robert+merrill

    Giuseppe DI STEFANO
    Voir Rigoletto

  5. #5
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Verdi : Aïda


    Verdi, Giuseppe (1813 - 1901), Aida, opéra en 4 actes (version anthologique), Maria Caniglia (Aïda), Beniamino Gigli (Radamès), Ebe Stignani (Amneris), Gino Bechi (Amonasro), Italo Tajo (Le Roi d'Egypte), Tancredi Pasero (Ramfis), Orchestre et Choeurs du Théâtre de l'Opera de Rome, Tullio Serafin (1946)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1906, Aida a fait l’objet de plus de 250 enregistrements, partiels ou intégraux, en CD ou DVD.

    Livret bilingue : http://www.murashev.com/opera/Aida_l...talian_French#

    Distribution éblouissante de 1946 à l’Opéra de Rome, y compris dans les rôles secondaires.

    Maria CANIGLIA (1905-1979)
    L’un/e des plus grands sopranos au milieu du XX° siècle de 1930 à 1959.
    * https://translate.google.fr/translat...ia&prev=search
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Caniglia
    * https://www.youtube.com/results?sear...niglia+soprano

    Ebe STIGNANI (1903-1974)
    L’un/e des plus grand/es (bis repetita, désolé !) mezzo-sopranos de cette même période, de 1925 à 1958.
    * https://translate.google.fr/translat...ni&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...ni&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...y=ebe+stignani

    Beniamino GIGLI (1890-1957)
    L’un des ténors les plus absolus et indiscutables de son époque et de pas mal d’autres. Son art du chant et sa sagesse dans la conduite de sa carrière lui ont permis de chanter d’une voix quasi inchangée jusqu’à la fin de sa carrière.
    * https://translate.google.fr/translat...li&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...y=ebe+stignani

    Gino BECHI (1913-1993)
    (avec un seul C, contrairement au coffret !)
    Baryton florentin, souvent reconnu en son temps comme l’un plus grands barytons Verdi en exercice. Il apparut dans tous les grands rôles belcantistes et véristes, acclamé pour l mgnificence de sa voix et ses prestations d’acteur. Débuts en 1936 en Germont. 1938 opéra de Rome, puis 1939 La Scala dans La Force du Destin. Devint un habitué des deux maisons. Fit la réouverture de La Scala en 1946 dans Nabucco. 1950-53 Covent Garden. Chante dans les deux Amériques. Met fin à sa carrière en 1961. Apparut aussi au cinéma, surtout dans des comédies légères romantiques comme on les aime aux USA.
    * https://translate.google.fr/translat...hi&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...bechi+baritono

    Tancredi PASERO (1893-1983)
    L’une des grandes voix de basse italiennes de son époque, dans un vaste répertoire ne se limitant pas à l’opéra italien.
    * https://translate.google.fr/translat...ro&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...i+pasero+basso

    Italo TAJO (1915-1993)
    Une autre des grandes voix de basse italiennes de son époque, ajoutant au répertoire ‘classique’ de nombreuses participations à des œuvres modernes ou contemporaines.
    * https://translate.google.fr/translat...jo&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...alo+tajo+basso

    Tullio SERAFIN, chef d’orchestre (1878-1968)
    L’une des figures tutélaires de la direction d’opéra italienne, une des références dans le domaine, et grand découvreur de talents lyriques pendant des décennies.
    * https://translate.google.fr/translat...in&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...in&prev=search

  6. #6
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Verdi : Le Trouvère


    Verdi, Giuseppe (1813 - 1901), Le Trouvère, drame en 4 actes (version anthologique), Jussi Bjoerling (Manrico), Norina Greco (Leonora), Francesco Valentino (Le comte de Luna), Bruna Castagna (Azucena), Nicola Moscona (Fernando), Orchestre et Choeurs du Metropolitan Opera de New York, Ferruccio Calusio (1941)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Metropolitan Opera de New Nork, 1° novembre 1941.

    Livret : http://www.murashev.com/opera/Il_tro...French_Italian

    Toscanini disait par boutade que réussir cet opéra n’était pas difficile, il suffisait de prendre les 4 meilleurs chanteurs du monde pour être à la hauteur de la partition, et tout irait bien. Les 4 protagonistes ici ne sont peut-être pas tous parmi ceux que la postérité a retenus comme les plus grands chanteurs de leur époque, mais ils tiennent tous fièrement leur rang.

    Jussi BJøRLING (1911-1960)
    Le super top du top. L’égal de n’importe quel grand ténor italien, ou pas italien, du reste. Placido Domingo l’a pris comme modèle absolu.
    * https://translate.google.fr/translat...ng&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...jussi+bjorling

    Norina GRECO (1915-2007)
    De son vrai prénom Eleonora, rebaptisée Norina d’après l'héroine dans Don Pasquale de Donizetti.
    Née dans une famille pauvre de la région non moins pauvre du Molise dans l’Italie du sud. Le père émigre aux USA. En se déplaçant sur 2 mules, son épouse et ses 2 enfants rejoignent le port et s’embarquent pour l’Amérique où il les attend à Brooklyn. Ils ont quitté l’Italie pauvres, ils restent pauvres en Amérique, mais la mamma pousse aux études car elle voit bien que ceux qui parlent anglais et vont à l’école ont plus de chances que les autres. Eleonora adolescente est jolie, elle est attirée par les danse, surtout espagnole, les lumières, mais le papa applique les règles de vie du Molise natal : pas question. Pourtant la mère trouve un compromis : « Vas-y, si tu emmènes Costanzo (le frère) » : toujours mieux que de ne pas y aller du tout. Elle ne sera jamais danseuse, mais le frérot deviendra José et un grand danseur de baile flamenco. Car le professeur décèle les qualités de l’un comme danseur, et de l’autre comme chanteuse. La mamma vainc les réticences du père.
    Antonio Moratto, ténor italien émigré, enseigne la jeune Eleanora/Norina – à la dure, piano, chant, jusqu’à 10 h par jour. Et ‘ça va payer’ : à 22 ans Norina débute avec succès à l’hippodrome, à New-York, dans Violetta de La traviata. Puis Mimi (La bohême), Aida, Santuzza (Cavalleria rusticana) et d’autres, jusqu’à trois ou quatre représentations par semaine dans diverses maisons d’opéra. Critiques dithyrambiques, la voilà lancée. Sa réputation grandit, elle est demandée dans le monde entier, surtout en Amérique latine : Argentine, Brésil. 1940 : l’une des coqueluches du moment, Stella Ramon, a un inconvénient de voyage et ne peut arriver à temps, le Met doit trouver une suppléante : Norina y va, c’est un triomphe. Elle parcourt le monde, chante avec Gigli, Del Monaco, Di Stefano, Fedora Barbieri, Bruna Castagna, Ezio Pinza, Nicola Rossi-Lemeni, sous la direction de Toscanini, Serafin.
    A 48 ans, elle rencontre un avocat bostonien, l’épouse, et ‘se pose’. Elle devient professeur à l’Ecole de Musique Chaloff, et à l’Académie des langues européennes car elle parle l’italien, l’espagnol et le français. Elle met au point un programme de radio sur WBOS, une radio de Brookline en banlieue de Boston (radio qui existe toujours).
    A la mort de son mari en 1971, elle rejoint sa mère à Pescara. Elle s’occupe de sa famille et de celle de son frère – dont la vie fut ‘riche’ et mouvementée et qui mourra dans des circonstances troubles la nuit de Nouvel An 2000 abattu par un policier en Pennsylvanie pour une obscure affaire de places à céder dans un bus. Elle meurt à Pescara au début de 2007.
    * https://www.youtube.com/results?sear...y=norina+greco

    Bruna CASTAGNA (1896-1983)
    L’une de ces magnifiques voix féminines italiennes graves qu’outre Castagna illustrèrent Fedora Barbieri, Ebe Stignani, Giulietta Simionato, et tant d’autres, après d’illustres devancières : Alboni, Brambilla, Elmo, Righetti, Cardinalli, etc.
    * https://translate.google.fr/translat...na&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...bruna+castagna

    Frank/Francesco VALENTINO (1907-1191) (Francis Valentine Dinhaupt)
    Baryton New-Yorkais né dans le Bronx – un milieu pas forcément très porté sur la culture classique a priori. Renommé ‘à l’italienne’ par un imprésario qui trouvait cela plus propice à développer une carrière. Qu’il fit au Met, pendant 21 saisons, l’un de ces solides barytons de la maison où il parut dans 300 représentations : Figaro (Rossini), Rigoletto, Germont, et al. Parut aussi à La Scala, à Glyndebourne. Sans avoir les moyens et l’impact des Tibbett, Warren, Merrill, il tient bien son rôle.
    * https://translate.google.fr/translat...no&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...ntino+baritone
    * https://www.youtube.com/results?sear...ntino+baritone

    Nicola MOSCONA (1907-1975)
    Un grec, d’école italienne, grande et belle voix qui fit une superbe carrière internationale dans un répertoire éclectique
    * https://translate.google.fr/translat...na&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...nicola+moscona

  7. #7
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Mozart : La Flûte enchantée


    Mozart, Wolfgang Amadeus (1756 - 1791), La Flûte enchantée, Singspiel en 2 actes, KV 620 (version anthologique], Karl Schmitt-Walter (Papageno), Walter Ludwig (Tamino), Irmgard Seefried (Pamina), Wilma Lipp (La Reine de la Nuit), Ludwig Weber (Sarastro), Peter Klein (Monostatos), Edith Oravez (Papagena), Orchestre et Choeurs de l'Opéra d'État de Vienne, Wilhelm Furtwängler (1949)









    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1937 plus de 120 ou 130 enregistrements de La Flûte Enchantée (tire original Die Zauberflöte).

    Enregistrement de 1949 à l’opéra de Vienne.

    Livret : http://www.livretpartition.com/die-z...ee-w-a-mozart/

    Distribution de grand luxe, des vedettes à la pelle !

    Irmgard SEEFRIED (1919-1988)
    La délicatesse incarnée, un art du chant accompli. La parfaite adéquation avec le rôle. Allez aussi donner un coup d’oreille à ses lieder.
    * https://translate.google.fr/translat...ed&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...mgard+seefried

    Walther LUDWIG (1902-1981)
    Belle carrière de ténor lyrique menée surtout en Europe. Une particularité : après avoir mis un terme à sa carrière de chanteur, il reprit dans les années 60 les études de médecine arrêtées 30 ans auparavant, obtint en 1971 son diplôme et pratiqua jusqu’à sa mort.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Walther_Ludwig
    * https://www.youtube.com/results?sear...r+ludwig+tenor

    Karl SCHMITT-WALTER (1900-1985)
    L’un des plus beaux barytons allemands de sa génération, voix lumineuse, expressive, avec de beaux aigus ; entre autres un Wolfram (Tannhäuser) et surtout un Beckmesser (Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg) restés légendaires.
    * https://translate.google.fr/translat...er&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...chmitt-walter+

    Wilma LIPP (1925- )
    L’une des grandes spécialistes du rôle de la Reine de la Nuit qu’elle interprétera dans le monde entier. L’un/e des plus fameux/ses soprano colorature de son époque.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilma_Lipp
    * https://www.youtube.com/results?search_query=wilma+lipp

    Josef GREINDL (1912-1993)
    Une légende du chant allemand. Une basse à la fois des plus noires et des plus expressives. Pilier du Nouveau Bayreuth dans tous les rôles de basse avec un égal bonheur.
    * https://en.wikipedia.org/wiki/Josef_Greindl
    * https://www.youtube.com/results?sear...=josef+greindl

    Paul SCHÖFFLER (1897-1977)
    Baryton célèbre, un Hollandais (Le Vaisseau Fantôme) légendaire, entre beaucoup d’autres rôles dont il fut un interprète marquant. Un pilier du Festival de Salzbourg.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Sch%C3%B6ffler
    * https://www.youtube.com/results?sear...sch%C3%B6ffler

    Les deux Hommes d’Armes : Ernst HAEFLIGER (1919-2007)/ Hermann UHDE (1914-1965)
    1 - Un ténor suisse qui allait devenir l’un des meilleurs Tamino de son temps, et un extraordinaire chanteur de lieder et des parties d’évangéliste ou de ténor dans les oratorios. Pour ne citer que ces talents-là parmi bien d’autres.
    * https://translate.google.fr/translat...er&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...rnst+haefliger
    2 – Un baryton allemand, pilier de Bayreuth dès la réouverture du festival en 1951, dans tous les grands rôles y compris Wotan, ayant à son répertoire de très nombreux autres rôles, y compris dans les ouvrages modernes et contemporains. Il mourut sur scène à l’opéra de Copenhague.
    * https://en.wikipedia.org/wiki/Hermann_Uhde
    * https://www.youtube.com/results?sear...y=hermann+uhde

    Les 3 Dames : Gertrude GROB-PRANDL (1917-1995) / Sieglinde WAGNER (1921-2003) / Elisabeth HÖNGEN (1906-1997)
    1 – Un/e illustre soprano viennois/e, l’une des grandes wagnériennes de son époque, mais pas que – aussi dans l’opéra italien, Mozart, R. Strauss, Meyerbeer, etc.
    * https://translate.google.fr/translat...dl&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...ud+grob+prandl
    2 – Un/e célèbre mezzo autrichien/ne, qui chanta sur la plupart des grandes scènes mondiales avec les plus grands chefs, et reçut le titre envié de Kammersängerin.
    * https://translate.google.fr/translat...er&prev=search
    3 – Un/e fameux/se mezzo/contralto allemand/e qui chantera les grands rôles de sa tessiture partout dans le monde.
    * https://translate.google.fr/translat...en&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...th+h%C3%B6ngen

    Wilhelm FURTWAENGLER (1886-1954)
    Faut-il présenter l’une des plus grandes légendes de la direction d’orchestre au siècle dernier ?
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Furtw%C3%A4ngler

    Oui, vraiment, une soirée 5 Etoiles comme on n’en connaît que rarement !

  8. #8
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Mozart : Don Giovanni


    Mozart, Wolfgang Amadeus (1756 - 1791), Don Giovanni, dramma giocoso en 2 actes, KV 527 (version anthologique), Rose Bampton (Donna Anna), Jarmila Novotna (Donna Elvira), Bidu Sayao (Zerlina), Ezio Pinza (Don Giovanni), Alexander Kipnis (Leporello), Charles Kullman (Don Ottavio), Orchestre et Choeurs du Metropolitan Opera de New York, Bruno Walter (1942)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1934, environ 200 enregistrements de l’ouvrage.

    L’opéra est ici appelé Don Juan – comme on le fit pendant longtemps en France ; à présent on emploie plutôt le titre original Don Giovanni.

    Livret de Lorenzo da Ponte (1749-1838) d’après El Burlador de Sevilla (1630) du moine Tirso de Molina (1579-1648), enrichi des ajouts de la commedia dell’arte.
    http://www.murashev.com/opera/Don_Gi...Italian_French

    Représentation de 1942. (des intégrales se trouvent en CD sous différents labels, la plus accessible devant être Naxos «Historical» 8.110013-4)

    Ezio PINZA (1892-1957)
    Une légende – encore une. Surtout dans Don Giovanni. Ben oui, au Metropolitan, les légendes, c’est l’ordinaire du jour.
    Stature d’athlète grec antique, chevelure d’ange, sourire charmeur, gueule et prestance de jeune premier – et en plus et surtout, la voix. Il avait tout, et il savait tout chanter ! Quel Boris il fut aussi ...
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Ezio_Pinza
    * https://www.youtube.com/results?search_query=ezio+pinza

    Jarmila NOVOTNA (1907-1944)
    Et encore une légende, tchèque cette fois … Mais qui s’en plaindra ?
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Jarmila_Novotn%C3%A1
    * https://www.youtube.com/results?sear...armila+novotna

    Rose BAMPTON (1907-2007)
    Vous reprendrez bien un peu de légende ? Etats-unienne, cette fois.
    * https://translate.google.fr/translat...on&prev=search

    Bidu SAYAO (1902-1999)
    Au point où on en est, un peu de légende de plus ! Un/e soprano lumineux/se, d’une musicalité suave, d’une expressivité puissante sans effets inutiles.
    Grande interprète de la célébrissime Bachiana Brasileira n° 5 de Heitor Villa-Lobos Cantilena ** :

    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Bidu_Say%C3%A3o
    * https://translate.google.fr/translat...3o&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...ry=bidu+sayao+

    Charles KULLMAN
    Voir Carmen

    Alexander KIPNIS (1891-1978)
    Encore une grande basse de légende (pardon d’insister, c’est pas ma faute). Russe, cette fois.
    (Son fils Igor fut un claveciniste de haute volée, à la réputation internationale)
    * https://translate.google.fr/translat...is&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...exander+kipnis

    Norman CORDON (1904-1964)
    Basse états-unienne - pas légendaire, lui, mais pour autant pas négligeable. Premier grand rôle dans la saison 34-35 dans Tosca à Chicago, où il reste 3 saisons. En 1936, engagé au Metropolitan ; il y tient les premiers rôles pendant 10 ans dans plus de 600 représentations. Il était un Méphistopheles fameux (Gounod). Chanta aussi à Los Angeles, Cincinnati, Buenos-Aires, etc. En 48, il s’installe en Caroline du Nord où il passera les années suivantes à se déplacer pour sensibiliser les jeunes à la musique classique.
    * (il faut trier un peu …) https://www.youtube.com/results?sear...=norman+cordon

    Mack HARRELL (1909-1960)
    Célèbre baryton états-unien. Vaste repertoire.
    [Son fils Lynn est un violoncelliste célèbre)
    * https://translate.google.fr/translat...ll&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...y=mack+harrell

    Bruno WALTER (1876-1962)
    Ce sera la légende finale de ce récapitulatif, et pas la moindre. L’un des plus grands chefs d’orchestre du XX° siècle.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Walter

    *********************************** ***********

    **
    Bachiana Brasileira N° 5 :

    Tarde uma nuvem rósea lenta e transparente.
    Sobre o espaço, sonhadora e bela!
    Surge no infinito a lua docemente,
    Enfeitando a tarde, qual meiga donzela
    Que se apresta e a linda sonhadoramente,
    Em anseios d'alma para ficar bela
    Grita ao céu e a terra toda a Natureza!
    Cala a passarada aos seus tristes queixumes
    E reflete o mar toda a Sua riqueza...
    Suave a luz da lua desperta agora
    A cruel saudade que ri e chora!
    Tarde uma nuvem rósea lenta e transparente
    Sobre o espaço, sonhadora e bela!

    Ruth Valladares Correa

    Un nuage dans la lumière
    Nonchalamment étire sa transparence !
    Le soir descend
    Paisible parmi les roses
    Et la lune bientôt va briller dans l'espace.
    Au firmament déjà scintillent les étoiles,
    Et la nuit devient douce, mystérieuse.
    De ses nocturnes parfums
    La terre exhale l'enchantement !
    En mon âme troublée une plainte s'élève,
    Plainte désemparée de l'amour qui s'achève...
    Mais la nuit pitoyable à ma lourde peine,
    Apporte l'oubli en son ombre sereine !
    A l'horizon lointain
    Hélas il n'est plus de lumière,
    L'ombre se répand sur la nature entière.

  9. #9
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Puccini : La Bohème


    Puccini, Giacomo (1858 - 1924), La Bohème, opéra en 4 actes (version anthologique), Licia Albanese (Mimi), Beniamino Gigli (Rodolfo), Afro Poli (Marcello), Tatiana Menotti (Musetta), Duilio Baronti (Colline), Aristide Baracchi (Schaunard), Carlo Scattola (Alcindoro/Benoît), Choeur et Orchestre de la Scala de Milan, Umberto Berrettoni (1959)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Il y a eu depuis 1917 près de 300 enregistrements, partiels ou intégraux, de La Bohême.

    Celui-ci est de 1938 à la Scala.

    Licia ALBANESE
    Voir Carmen

    Beniamino GIGLI
    Voir Aida

  10. #10
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Puccini : Madame Butterfly


    Puccini, Giacomo (1858 - 1924), Madame Butterfly, opéra en 3 actes (version anthologique), Toti Dal Monte (Madama Butterfly), Beniamino Gigli (Pinkerton), Mario Basiola (Sharpless), Vittoria Palombini (Suzuki), Maria Hunder (Kate), Gino Conti (Prince Yamadori), Adelio Zagonara (Goro), Choeur et Orchestre du Théâtre de l'Opéra de Rome, Oliviero de Fabritiis (1939)






    [
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1919, on compte environ 130/140 enregistrements de Madame Butterfly.

    Le sujet est dérivé d’un roman de Pierre Loti, Madame Chrysanthème :
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62124889

    Livret : http://www.murashev.com/opera/Madama...French_Italian

    Toti DAL MONTE (1893-1975)
    Une diva absolue, qui déclencha des enthousiasmes proches de l’émeute parfois ! « La Toti » pour des milliers d’Italiens, on lui fit des triomphes à la sortie des opéras, dans les rues, devant ses hôtels.
    * https://translate.google.fr/translat...te&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...te&prev=search

    Beniamino GIGLI
    Voir Aida

    Mario BASIOLA (1892-1965)
    L’un de ces artistes dont on ne sait trop pourquoi il n’a plus le renom qu’il mérite. Ce fut un grand baryton, à la voix magnifique, bien timbrée, claire, capable d’être sonore mais aussi ‘morbida’ (douce) et capable des demi- teintes et des pianissimi les plus subtils, et un styliste remarquable. Il chanta avec les plus grands.
    * https://translate.google.fr/translat...la&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...siola+baritono

    Oliviero DE FABRITIIS (1902-1982)
    Après Tullio Serafin (Aida), un autre de ces très grands chefs de fosse devenus légendaires qui firent pendant des décennies la gloire du répertoire italien partout dans le monde (du moins le monde resté ouvert à l’Occident).

  11. #11
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Puccini : Tosca


    Puccini, Giacomo (1858 - 1924), Tosca, opéra en 3 actes (version anthologique), Maria Caniglia (Floria Tosca), Beniamino Gigli (Mario Cavaradosi), Armando Borgioli (Scarpia), Ernesto Dominici (Cesare Angelotti), Nino Mazziotti (Spoletta), Gino Conti (Sciarrone), Giulio Tomei (Le sacristain), Choeur et Orchestre du Théâtre de l'Opéra de Rome, Oliviero de Fabritiis (1938)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    « La » Tosca : c’est là le titre de la pièce de Victorien Sardou (1831-1908 – aucun lien avec Michel Sardou) d’où les librettistes italiens tirèrent leur texte.
    Le titre exact de l’opéra de Puccini est simplement « Tosca ».


    Depuis 1918, il y a un peu plus de 250 enregistrements de Tosca.

    Livret : http://www.murashev.com/opera/Tosca_...Italian_French

    Pièce de Sardou : https://www.atramenta.net/lire/la-tosca/15032

    Représentation de 1938 à l’Opéra de Rome.

    Maria CANIGLIA
    Voir Aida.

    Beniamino GIGLI
    Voir Aida.

    Armando BORGIOLI (1898-1945)
    Baryton florentin. Débuts en 1923. 1925 grand succès en Amonasro (Aida) au Teatro Carcano de Milan. 1926 à Catane, puis aux Arènes de Vérone en Comte de Luna (Trouvère). Engagé en 1927 à la Scala, débute en Alfio (Cavalleria Rusticana) ; y reste jusqu’en 1944. Chante dans tous les opéras d’Italie. 1932 débute au Metropolitan en Don Carlo de La Force du Destin ; il y chantera le Comte de Luna, Amonasro, Enrico (Lucia di Lammermoor), Barnaba (Gioconda), Gérard (André Chénier), Tonio (Paillasse). Connut de grands succès en Amérique du Sud, Colon de Buenos-Aires, opéra de Rio. A Covent Garden en 1927 (Trouvère), 1928 (Cavalleria, Aida), 1933 (Aida, La Bohême), 1937 (Iphigénie en Tauride, Gluck). Vérone 1928 (Rigoletto), 1932 (L’Africaine), 1933 (Trouvère), 1934 (Gioconda), 1938 (Lucia, Tannhäuser). Chanta à Gênes, Bologne, Florence : Il Tabarro, Chénier, Vêpres Siciliennes, Lohengrin, Trouvère, La Wally, Aida, Boccanegra, Tannhäuser, Rigoletto, Bal Masqué. Fut tué lors d’un raid aérien alors qu’il voyageait en train entre Milan et Bologne.
    * https://www.youtube.com/results?sear...mando+borgioli

    Oliviero DE FABRITIIS
    Voir Madame Butterfly.

  12. #12
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Gounod : Faust


    Gounod, Charles (1818 - 1893), Faust, opéra dialogué en 5 actes (version anthologique), Georges Noré (Faust), Roger Rico (Méphistophélès), Geori Boué (Marguerite), Ernest Franck (Wagner), Roger Bourdin (Valentin), Huguette Saint-Arnaud (Siebel), Choeur et Orchestre philharmoniques de Londres, Thomas Beecham (1949)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1908, il y a environ 130 ou 140 enregistrements de Faust.

    Enregistrements de 1947-48.

    Livret : http://www.murashev.com/opera/Faust_libretto_French

    Georges NORÉ (1910-2001)
    De son vrai nom Georges Tournez. Début à l’Opéra de Paris en 1935, dans des rôles de comprimarii. En 1938, Georges Thil indisposé doit annuler, Noré le remplace avec un immense succès. En 1942 commence à chanter à l’Opéra-Comique. Il chantera dans les deux maisons jusqu’en 1956. Il chantera principalement en Europe, Italie, Londres, Monte-Carlo, Suisse, Hollande, Belgique.
    * https://www.youtube.com/results?sear...%A9+t%C3%A9nor

    Géori BOUÉ (1918-2017)
    L’un/e des plus célèbres sopranos français/es du milieu du XX° siècle.
    Epouse de Roger BOURDIN qui chante Valentin dans le présent enregistrement.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9ori_Bou%C3%A9
    * http://odb-opera.com/joomfinal/index...=1&limitstart=

    Roger RICO (1910-1964)
    Né en Algérie. Elève de Paul Cabanel. Débuts à l’Opéra de Paris en 1937 dans La Samaritaine de Max d’Ollone. Il y chantera les grands rôles de basse, dont les deux Méphistophéles, Boris Godounov, Priam (Les Troyens), Osman (Les Indes Galantes). A partir de 1945 à l’Opéra-Comique, il chante dans Lakmé, Le Barbier de Séville, les 4 ‘méchants’ des Contes d’Hoffmann, etc.

    Roger BOURDIN (1900-1973)
    L’un des grands barytons français qui a mené une belle carrière principalement en France.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Bourdin_(chanteur)
    * https://www.youtube.com/results?sear...ourdin+baryton

  13. #13
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Gounod : Roméo et Juliette


    Gounod, Charles (1818 - 1893), Roméo et Juliette, opéra en 5 actes (version anthologique), Bidu Sayao (Juliette), Jussi Björling (Roméo), Nicolas Moscona (Frère Laurent), John Brownlee (Mercutio), Thomas Hayward (Tybalt), Kenneth Schon (Capulet), Anthony Marlowe (Benvolio), Mimi Benzell (Stéfano), Orchestre et Choeurs du Metropolitan Opera de New York, Emil Cooper (1947)







    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Enregistrement au Metropolitan en 1947.

    Bidu SAYAO
    Voir Don Juan

    Jussi BJÖRLING
    Voir Le Trouvère

    John BROWNLEE (1900-1969)
    L’un des grands barytons des années 1920 à 1950. Tout en faisant des études de comptabilité, il commence le chant en autodidacte. En 1924, il est entendu dans Le Messie par Nellie Melba (illustrissime soprano mondial, pour qui l’illustrissime chef français Escoffier inventa à Londres la pêche du même nom en 1894 !). La star l’encourage à aller étudier à Londres avec le célèbre baryton français Dinh Gilly (https://en.wikipedia.org/wiki/Dinh_Gilly ).
    En 1926, il débute à Paris au Trianon-Lyrique dans Lakmé, et chante avec Nellie Melba lors des adieux à la scène de celle-ci à Covent Garden dans La Bohême. De 1927 à 1936 il sera à l’opéra de Paris, où il débute dans Athanaël (Thaïs). Il chante à Bruxelles, Anvers, Buenos-Aires, Rio de Janeiro. De 1930 à 1950, il chante aussi à Covent Garden, Mercutio (Roméo etJuliette), Golaud (Pelléas et Mélisande), Iago (Otello, Verdi), Amonasro (Aida), Scarpia (Tosca), Papageno (La Flûte enchantée). 1930 à Monte-Carlo, Athanaël, Rigoletto, Escamillo, Valentin (Faust, Gounod), Wolfram (Tannhäuser). Chante au Festival de Glyndebourne à partir de 1939, Don Giovanni (le Don), Alfonso (Cosi fan tutte), le Comte Almaviva (Les Noces de Figaro), De 1937 à 1957, il chante au Metropolitan, où il débute en Rigoletto, reprend ses autres grands rôles. Il chante aussi à Chicago, San-Francisco. Il chanta aussi Jokanaan/Jean Baptiste (Salomé), Lescaut (Manon), Sharpless (Madame Butterfly), Malatesta (Don Pasquale), Balstrode (Peter Grimes), Faninal (Le Chevalier à la Rose), Falke (La Chauve-Souris), etc., etc. Il quitte la scène en 1957.
    * https://www.youtube.com/results?sear...nlee+baritone+

    Thomas HAYWARD (1917-1995)
    L’un des bons ‘troupiers’ du Met, cousin de l’ « Emperor » Lawrence Tibett, baryton légendaire du Metropolitan.
    * https://translate.google.fr/translat...r)&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...+hayward+tenor

    Nicola MOSCONA
    Voir Le Trouvère.

  14. #14
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Offenbach : Les Contes d'Hoffmann


    Offenbach, Jacques (1819 - 1880), Les Contes d'Hoffmann, opéra fantastique en un prologue, 3 actes et un épilogue (version anthologique), Raoul Jobin (Hoffmann), Renée Doria (Olympia), Vina Bovy (Giulietta), Géori Boué (Antonia), Louis Musy (Lindorf), André Pernet (Coppélius), René Lapelleterie (Spalanzani), Bourvil (Andrès), Camille Maurane (Hermann), Choeur et orchestre du Théâtre national de l'Opéra-Comique de Paris, André Cluytens (1948)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1932, une centaine d’enregistrements des Contes d’Hoffmann.

    Livret : Barbier & Carré le tirent d‘une pièce de théâtre écrite par eux-mêmes (1851) d’après les contes de l’écrivain allemand Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822)
    http://opera.stanford.edu/Offenbach/.../libretto.html

    Enregistrement studio de 1948.

    Version mythique de l’œuvre. Avec une constellation d’étoiles représentatives de la fine fleur du chant français ou francophone (je dis ça à cause de Raoul Jobin, canadien, et Vina Bovy, belge !) de l’époque.

    Raoul JOBIN (1906-1974)
    Sans doute le plus célèbre ténor canadien avant John Vickers !
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_Jobin (à consommer sans modération)
    * https://www.youtube.com/results?sear...ry=raoul+jobin

    Renée DORIA (1921- )
    Très belle carrière quasi exclusivement européenne dans tous les grands rôles lyriques voire dramatiques.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9e_Doria
    * https://www.youtube.com/results?sear...n%C3%A9e+doria

    Vina BOVY (1900-1983)
    * https://translate.google.fr/translat...vy&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?search_query=vina+bovy

    Géori BOUE
    Voir Faust.

    André PERNET (1894-1966)
    Basse de légende qui enthousiasma l’Opéra, l’Opéra-Comique et bien des scènes de France, de Navarre et d’ailleurs, pendant des décennies. Méphisto au succès éternel, Boris d’une composition vocale et scénique qui n’avait rien à envier à Chaliapine lui-même, grand Wotan – et tant d’autres rôles.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Pernet
    * https://www.youtube.com/results?sear...r%C3%A9+pernet

    Roger BOURDIN
    Voir Faust.

    BOURVIL (1917-1970)
    Bon … présente-t-on Bourvil ? Qui sans voix et sans école poussait volontiers la chansonnette, avec succès !
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourvi..._tourn%C3%A9es
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...ons_de_Bourvil

    Fanély REVOIL (1906-1999)
    Joli soprano marseillais, qui fit carrière surtout dans l’opérette, l’opéra-comique et la chanson légère.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Fan%C3%A9ly_Revoil
    * https://www.youtube.com/results?sear...C3%A9ly+revoil

    Charles CAMBON (1892-1965)
    Un petit rôle pour un célèbre baryton « héroïque », belle voix, pilier de l’opéra de Paris pendant près de 3 décennies, où il chanta tous les grands rôles de sa tessiture. Le grand style français.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Cambon
    * https://www.malibran.com/acatalog/Ch...2CD-MR684.html
    * https://www.youtube.com/results?sear...charles+cambon

    Louis MUSY (1902-1981)
    Et encore un baryton de grand style, qui fit les beaux soirs de l’opéra-Comique, dans un rôle épisodique du prologue et de l’épilogue.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Musy
    * https://www.youtube.com/results?search_query=louis+musy

    Camille MAURANE (1911-2010)
    Dans le mini-rôle de Hermann, étudiant buveur dans le prologue, un baryton qui allait devenir lui aussi une star du chant français, légendaire Pélléas, interprète inspiré et inspirant pour les générations futures de la mélodie française.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Camill...s_et_oratorios
    * https://www.youtube.com/results?sear...amille+maurane

    Renée FAURE (1918-2005)
    Pour le court rôle parlé de La Muse, une très grande dame du théâtre et du cinéma français.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9e_Faure

  15. #15
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Massenet : Werther


    Massenet, Jules (1842 - 1912), Werther, drame lyrique en 4 actes (version anthologique), Georges Thill (Werther), Ninon Vallin (Charlotte), Marcel Roque (Albert), Armand Narçon (Le Bailli), Germaine Féraldy (Sophie), Louis Guenot (Johann), Henri Niel (Schmidt), Choeurs et Orchestre du Théâtre national de l'Opéra-Comique de Paris, Elie Cohen (1931)










    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1927, il y a eu environ 90 à 100 enregistrements de Werther.

    L’argument est tiré du roman de Goethe Les Souffrances du jeune Werther (1774, œuvre de jeunesse, Goethe a 25 ans).

    Le livret de l’opéra : http://werther-massenet.blogspot.com...le-livret.html

    Cette version ‘historique’ de studio de 1931 est un mythe absolu de l’enregistrement d’opéra français.

    Ninon VALLIN (1886-1961)
    Une star légendaire du chant français qu’elle représenta brillamment dans tous les pays non fermés au reste du monde.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Ninon_Vallin
    * https://www.youtube.com/results?sear...lin+cantatrice

    Georges THILL (1897-1984)
    LE ténor français mythique, l’icône absolue !
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Thill
    * https://www.youtube.com/results?sear...=georges+thill

    Marcel ROQUE (?-?)
    Baryton toulonnais, études au conservatoire de sa ville natale puis au conservatoire de Paris. Débuts en 1928 à l’Opéra-Comique en Figaro du Barbier de Séville. Puis Escamillo, Lescaut (Manon, Massenet), Marcel (La Bohême), Albert, Alfio (Cavalleria). Chante volontiers l’opérette. Mène carrière presque exclusivement en France. Enseigne à la fin de sa vie à Toulon.
    Je n’ai pas trouvé d’autre trace enregistrée que ce Werther.

    Germaine FERALDY (1894-1946)
    Soprano toulousain/e. Conservatoires de Toulouse puis de Paris. Débuts sur les scènes de province. 1924 débuts à l’Opéra-Comique en Micaela (Carmen). Elle y demeure jusqu’en 1942, elle y remporte de beaux succès en Manon, en Marguerite (Gounod), en Violetta. Elle se produit à Nice, Monte-Carlo (Nedda dans Paillasse), Bruxelles, Londres ; Elle est en 1938 à Rio de Janeiro dans Mireille et Si j’étais Roi ‘Adam). Enseigne à la fin de sa vie à Toulouse.
    * https://www.youtube.com/results?sear...e+f%C3%A9raldy

  16. #16
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Bellini : Norma


    Bellini, Vincenzo (1801 - 1835), Norma, opéra en 2 actes (version anthologique), Gina Cigna (Norma), Ebe Stignani (Adalgisa), Giovanni Brevario (Pollione), Tancredi Pasero (Oroveso), Choeur et Orchestre de l'EIAR de Turin, Vittorio Gui (1937)






    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Il y a eu depuis 1937 plus de 120 enregistrements de Norma.

    Cet enregistrement fut fait en studio en 1937 par l’EIAR Torino (Ente Italiano per le Audizioni Radiofoniche), créé en 1927 par mutation de l’URI (Union de la Radio Italienne), qui détenait le monopole des émissions radio sur le territoire italien. Le siège était à Rome, la direction générale à Turin. En 1944, il devint la RAI (Radio Audizioni Italiane).

    L’argument est tiré d’une pièce française de 1831, Norma ou l’infanticide d’Alexandre Soumet (1786-1845).
    Livret bilingue à télécharger sur http://odb-opera.com/joomfinal/index...ory/53-bellini

    Gina CIGNA (1900-2001)
    Une très grande, célébrissime soprano des années 30/40, qui comme son nom ne l’indique pas est française d’origine. Sa carrière fut accidentellement abrégée, mais éclatante, en Europe et outre-Atlantique.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Gina_Cigna
    * https://www.youtube.com/results?search_query=gina+cigna

    Ebe STIGNANI
    Voir Aida.

    Giovanni BREVARIO (1891-1982)
    Etudes comme baryton d’abord, il s’oriente vers la tessiture de ténor. Il débute modestement à Pula (Istrie) en Manrico en 1924. Connaît ses premiers grands succès de 1927 à 1934 à l’Opéra Italien de Hollande. 1929 à Gênes. La Fenice (Venise),le San Carlo (Naples), le Regio (Parme), Bari, Le Caire, Malte, Lisbonne, Zurich, Budapest. Tournées nord-américaine et en Europe occidentale en 46-47 avec un compagnie (Salmaggi). La Scala une seule fois en 1948, en Pollione justement. Il met fin à sa carrière en 1949. Spécialisé dans les rôles dramatiques et héroïques, Canio (Paillasse), Radames (Aida), Cavaradossi (Tosca), Raoul (Les Huguenots), André Chénier, Otello (Verdi). Il enseigna en Afrique du Sud et revint en Italie pour la fin de sa vie.
    * https://www.youtube.com/results?sear...eria+Rusticana

    Tancredi PASERO
    Voir Le Trouvère

    Vittorio GUI (1885-1975)
    Et voici encore l’un de ces légendaires chefs de fosse italiens qui firent rayonner pendant plus de 4 décennies le bel canto en Italie et partout ailleurs, sur scène comme au disque !
    * https://translate.google.fr/translat...ui&prev=search

  17. #17
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Rossini : Le Barbier de Séville


    Rossini, Gioacchino (1792 - 1868), Il Barbiere di Siviglia [Le Barbier de Séville], opéra en 2 actes (version anthologique), Nelly Corradi (Rosina), Ferruccio Tagliavini (Conte di Almaviva), Tito Gobbi (Figaro), Italo Tajo (Don Basilio), Vito de Taranto (Bartolo), Choeurs et Orchestre de l'Opéra de Rome, Giuseppe Morelli (1946)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Enregistré pas loin de 150 fois depuis 1918.

    Faut-il rappeler que l’argument est tiré de la pièce éponyme de Beaumarchais (1732-1799), représentée pour la première fois en 1775.

    Cet enregistrement est la bande-son d’un film de Mario Costa, 1946

    Livret : http://www.murashev.com/opera/Il_bar...Italian_French

    Tito GOBBI (1913-1984)
    Encore une légende du chant ! Baryton originaire de Vénétie, gloire du chant italien des années 40 à 70, aussi bon acteur qu’il était grand chanteur. Le monde se l’arracha.
    * https://translate.google.fr/translat...bi&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?search_query=tito+gobbi

    Ferruccio TAGLIAVINI (1913-1995)
    Célèbre ténor du milieu du siècle dernier, l’un des « 3 ténors » de son temps avec Gigli et Schipa (dommage que ce coffret ne présente aucun enregistrement de Schipa …)
    * https://translate.google.fr/translat...ni&prev=search
    * https://translate.google.fr/translat...ni&prev=search
    * https://www.youtube.com/results?sear...cio+tagliavini

    Nelly CORRADI (1914-1968)
    Soprano lyrique italien/ne qui fit une carrière plus cinématographique que scénique. A l’époque de cet entegistrement, on distribuait plutôt dans le rôle de Rosine des sopranos plutôt légers, voire des colorature comme Mado Robin ou Lily Pons. De nos jours, on est revenu à distribuer dans le rôle des mezzo-sopranos, ce qui est plus conforme à la tessiture grave de la créatrice du rôle.
    * https://www.youtube.com/results?sear...=nelly+corradi

    Italo TAJO (1915-1993)
    Voir Le Trouvère

  18. #18
    Co-Administrateur Avatar de Admin MQCD
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    2 504

    Mascagni : Cavalleria Rusticana


    Mascagni, Pietro (1863 - 1945), Cavalleria rusticana, mélodrame en un acte (version anthologique), Lina Bruna Rasa (Santuzza), Beniamino Gigli (Turiddu), Maria Marcucci (Lola), Giuletta Simionatto (Mamma Lucia), Gino Bechi (Alfio), Choeur et Orchestre de la Scala de Milan, Pietro Mascagni (1940)








    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit
    Depuis 1907, plus de 120 enregistrements.

    Livret : je n’ai pas trouvé de livret bilingue …
    On peut télécharger le livret en français sur http://odb-opera.com/joomfinal/index...y/219-mascagni

    Enregistrement de studio de 1940, réalisé à l’occasion du cinquantenaire de la création de l’œuvre.

    L’œuvre est en un acte et se déroule sur un temps assez court. Elle est généralement associée à la scène à une autre œuvre, contemporaine, présente dans ces enregistrements, Paillasse de Leoncavallo. On abrège souvent cette association en « Cav & Pag »

    Bruna RASA (1907-1984)
    Grande belle voix de soprano, qui entama une belle carrière internationale qui tourna court suite à une maladie invalidante qui l’éloigna définitivement de la scène pour passer ses dernières décennies en CHS.
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Lina_Bruna_Rasa
    * https://www.youtube.com/results?sear...a+rasa+soprano

    Giulietta SIMIONATO (1910-2010)
    Encore une légende, elle avait tout, la splendeur vocale, la technique, l’allure, la beauté, la prestance, l’élégance … et une carrière éblouissante !
    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Giulietta_Simionato
    * https://www.youtube.com/results?sear...etta+simionato

    Beniamino GIGLI
    Voir Aida

    Gino BECHI
    Voir Aida

    Pietro MASCAGNI, chef d’orchestre (1863-1945)
    Chef et compositeur de l’œuvre, qu’il dirigea souvent, comme ici avec son interprète de prédilection de Santuzza.
    Cavalleria est resté son ouvrage le plus représenté et enregistré parmi la quinzaine qu’il a laissés. On représente aussi parfois L’Ami Fritz, d’après le roman d’Erckmann-Chatrian, plus rarement encore Lodoletta, et plus encore Il piccolo Marat.

Discussion fermée

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages