+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Alexander JOCHELES (1912-1978)

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 254

    Alexander JOCHELES (1912-1978)

    Je ne connaissais pas, je le découvre, je me permets de recommander Alexander JOCHELES, ici

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 912
    un interprète?

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 254
    Cliquez sur ici, vous verrez !

  4. #4
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Alexander Jocheles a remporté un prix au deuxième concours de pianistes Frédéric Chopin à Varsovie en 1932. Toutefois, sa renommée en tant que pianiste a été assurée par le deuxième prix, qui lui a valu d'être récompensé au premier concours d'ensemble pour musiciens interprètes.

    Alexander Jocheles préférait un vaste répertoire comprenant de nombreuses compositions rarement interprétées par les pianistes soviétiques de l'époque: extraits de ses propres éditions des concertos de Jean-Philippe Rameau et du concerto en un seul concert de Ludwig van Beethoven, rarement interprété à ce jour. dans Fantasy de Claude Debussy, le Concertino d’Arthur Honegger et «Rhapsody Negre» de Francis Poulenc, compositions qu’il a présentées au public de son pays pour la première fois.

    Jocheles est réputé pour avoir rédigé plusieurs de ses propres transcriptions - par exemple, en 1947, il interprète la Sonate «Hammerklavier» de Beethoven en transcription pour piano et orchestre. Dans les concerts et les récitals de Jocheles, ses transcriptions de la musique de Bach, de Handel et de Gluck occupaient des moitiés de concerts. Alexander Lvovich appartenait aux rares pianistes qui avaient conservé et développé la tradition des transcriptions. Son travail sur l'achèvement et la reconstruction des esquisses pour piano de Schubert présente un intérêt particulier.

    À partir de 1952, Alexander Lvovich est professeur à l'institut pédagogique Gnesins 'State Music.

    À l'Institut Gnesins, Jocheles a été l'initiateur du long cycle de concerts intitulé «L'histoire de la sonate pour piano pendant 300 ans».

    Alexander Jocheles était un pédagogue de piano exceptionnel. Sa capacité d'analyse des compositions musicales, son ingéniosité remarquable dans la recherche de différentes variantes de doigtés, ses connaissances approfondies de l'histoire et de la culture de la musique et sa mémoire phénoménale en ont fait un personnage véritablement légendaire.

    La maison de disques «Melody» avait publié trois commentaires pédagogiques d'A. Jocheles sur l'interprétation des œuvres suivantes: «Capriccio au départ de son frère bien-aimé» de JS Bach, «Sonate pour piano n ° 17 de Ludwig van Beethoven», opus 31, N 2 et les Variations sur un thème de Johannes Brahms de Schumann, très appréciées des étudiants, des pédagogues et des fans de l’art du piano.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages