+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: Khatchaturian: Spartacus Suites 1-3 / Järvi, Scottish NO

  1. #1
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    572

    Cool Khatchaturian: Spartacus Suites 1-3 / Järvi, Scottish NO

    Le partage Intégralement Vôtre de cette semaine met en vedette le chef d'orchestre estono-américain Neeme Järvi. Sa discographie comprend plus de 400 enregistrements pour des labels tels que BIS, Chandos et Deutsche Grammophon. Son répertoire de prédilection inclut le Romantique et le néoromantisme du XXie siècle.

    Le compositeur soviéto-arménien Aram Khachaturian est considéré comme l'un des principaux compositeurs de l'ère soviétique, et j’aouterais ici un « chou chou » du Kremlin. Khachaturian est surtout connu pour sa musique de ballet : Gayane (1942) et Spartacus (1954). Son style se caractérise par des harmonies colorées, des rythmes captivants, de la virtuosité, des improvisations et des mélodies sensuelles.
    Sa musique de ballet pour Gayane comprend la très populaire "Danse des sabres", mais sa musique pour le ballet Spartacus regorge de superbes mélodies - certaines réminiscentes de sa célèbre danse (" Le marché ") - et des plages sensuelles néo-romantiques (comme" l'Adagio de Phrygie et Spartacus ")

    Pour la plupart des Occidentaux, Spartacus évoque immédiatement le film épique réalisé par Stanley Kubrick mettant en vedette Kirk Douglas. Assortie de moments tels la scène «Je suis Spartacus», où les esclaves capturés sont invités à identifier Spartacus en échange de la clémence; et au lieu de cela, chaque esclave se proclame Spartacus, partageant ainsi son destin.

    Bien que décrivant la même révolte d'esclaves de l'époque romaine, le récit de ballet soviétique prend des libertés considérables avec le record historique. Khachaturian a composé Spartacus en 1954, ce qui lui a valu un prix Lénine pour la même année. En 1955 il en crée quatre suites orchestrales (opp. 82 a-d). L'album d'aujourd'hui partage les trois premières suites.

    Comme indiqué dans la revue Gramophone, "Jarvi et les joueurs écossais réagissent de manière exubérante à la quasi-vulgarité de l'animation déboutonnée et se délectent des évocations plus lugubres. L'acoustique résonnante du Henry Wood Hall projette une riche lumière ambiante sur les couleurs primaires vives de Khachaturian et empêche les extrêmes de paraître trop agressifs. "

    Bonne écoute


    Aram Il'yich KHACHATURIAN (1903–1978)

    Suites pour orchestre extraites de la musique du ballet Spartacus («Спартак», Spartak) (1954)
    Suite No. 1, op. 82a
    Suite No. 2, op. 82b
    Suite No. 3, op. 82c
    Royal Scottish National Orchestra
    Neeme Jarvi, direction

    Lieu d’enregistrement: Henry Wood Hall, Glasgow (5 & 8 septembre 1990)
    CHANDOS CHAN 8927

    Détails (Site Chandos) - https://www.chandos.net/products/catalogue/CHAN%208927

    YouTube - https://www.youtube.com/playlist?lis...xQgAmfBagrkezF

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 912
    I can only applaud; you've got many friendly appreciations on YT, and great to share indeed.
    Well, I'm a nuisance... record historique doesn't mean anything in standard french. How to relate that to Kubrick's movie? a stolen flick with lame actors ignoring what they play.
    I'm afraid the "suites" are Lev Atomian's work and not Katachaturian himself. The original ballet includes choral parts, ok, not so many. Slicing it into concert parts hides the operatic/dramatic process of many moments as the uprising wonderfully rendered in Alexander Gaouk's version (the creator). These excerpts were the only version available on the after concert "shop" in the 80's when the Bolshoï ballet came to France in Palais des Congrès with no orchestra (accoustic of the place was so low it was better recorded anyway). The show was... anything but rapturous...
    Are you shure about Lenin price in 1954? Stalin price?
    La quasi-vulgarité? les anglais me font bien rire. Ils ont oublié Ketelbey. Ou la manie du bon goût a-t-elle envahi ce monde à tel point? Cochon qui s'en dédit, cette réputation de trivialité vis-à-vis de Katchaturian est tellement tenace. Chaque fois que j'ai essayé de faire écouter sa 3è symphonie tout le monde disait, c'est bien mais c'est vulgaire.

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    Merci pour ces précisions, sud273 (je suppose que ce n'est pas une référence de locomotive comme la Pacific 231?).


    Il existe chez EMI un enregistrement avec le LSO sous la direction du compositeur himself. L'expérience que j'ai des disques venant de chez Melodya n'est pas très gratifiante, aussi serais-je tenté de payer plus cher que pour Gaouk, que l'on trouve à des prix étonnamment abordables.
    Mais peut-être Katchaturian était-il aussi mauvais chef que Strawinsky?

  4. #4
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 760
    Stravinsky dirigeant Stravinsky ce n'est pas si mal, hein?

    (j'ai quelque part un double album de Katchy (quoi? il n'est pas surnommé Katchy?) dirigeant, jouant et chantant ses propres oeuvres)

    C'est fun ; pas forcément de quoi casser trois pattes à un canard https://www.dailymotion.com/video/x2lsjvb mais en effet certainement pas plus vulgaire que Ketelbey (et quelques autres britiches, ajouterai-je)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Stravinsky dirigeant Stravinsky ce n'est pas si mal, hein?
    Ah! Vous me rassurez sur mon compte, cher lebewohl!
    J'ai un vinyle 25cm d'Igor soi-même dirigeant Petrouka, et je trouve ça idéalement idiomatique.
    Je suis en train d'écouter la tribune des critiques de disques, je reporte donc mon écoute du canard à plus tard (je suis amateur de rimes internes; atavisme celtique remontant au vieux-breton).

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 164
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Je suis en train d'écouter la tribune des critiques de disques
    Admirable vous êtes !
    Supporter ces incorrigibles bavards pour ne rien dire, leurs tics de langage, leurs «*heu .... heu ...*», leurs «*voilà*», leurs «*quoi*», et l’ insupportable saucissonnage-découpage-dissection-massacre des œuvres ...
    Vous méritez une médaille ! J’introduis un procès en canonisation auprès de Radio-France !

  7. #7
    Membre Avatar de ppyjc61
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    Ottawa, Canada
    Messages
    572
    Ca rassure de voir les discussions suite à mes partages, même si je me gratte la tête un peu après la lecture de quelques unes d'entre elles...

    Il existe en effet un enregistrement d’une suite de Spartacus endisquée chez EMI avec Khatchatourian et le LSO (un couplage Gayane et Spartacus) Dans les deux cas, il s’agît de suiyes assemblées par le co,mpositeur pour la circonstance et non de suites « officielles » (si vous me passez l’expression). Il y a un autre disque dirigé par le compositeur avec le Wiener Philharmoniker avec un programme similaire (https://www.discogs.com/Aram-Khatcha...elease/8715099)

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Admirable vous êtes !
    Supporter ces incorrigibles bavards pour ne rien dire, leurs tics de langage, leurs «*heu .... heu ...*», leurs «*voilà*», leurs «*quoi*», et l’ insupportable saucissonnage-découpage-dissection-massacre des œuvres ...
    Vous méritez une médaille ! J’introduis un procès en canonisation auprès de Radio-France !
    C'est très aimable à vous, mais, statistiquement, la canonisation se pratique post mortem!
    Sérieusement: c'est vrai qu'il faut se farcir un concours de cuistrerie, mais me croirez-vous si je vous dis qu'on peut entendre des extraits musicaux entre deux désaccords grotesques entre un Hilarion Lefuneste et un Achille Talon, le tout agrémenté des délicats jugements de quelque Virgule de Guillemet?
    On peut regretter Antoine Goléa, qui avait l'avantage d'être pittoresque, mais l'époque des Mc Enroe contre Connors est bien révolue, mon pôv!

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    "Il y a un autre disque dirigé par le compositeur avec le Wiener Philharmoniker avec un programme similaire (https://www.discogs.com/Aram-Khatcha...elease/8715099)"


    Merci pour le lien. J'ai un peu de mal à comprendre quel est l'enregistrement le plus complet.

  10. #10
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 760
    Je n'ai plus écouté la tribune depuis un moment, tiens. Je n'écoute presque plus France musique, d'ailleurs. À une époque cette chaîne en général et cette émission en particulier m'ont appris des tas de choses. C'est ptet moi qui ai vieilli, mais beaucoup des intervenants d'aujourd'hui me semblent moins compétents. Mais je n'ai pas de quoi étayer ce sentiment.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    Ouaips... J'écoute encore Fance Musique, mais de moins en moins: ça vire au robinet de musiques rabâchées, au point que parfois ça en devient caricatural. Des animateurs tels que François-Xavier de *** (faudrait que je quitte ce cadre pour aller vérifier l'orthographe) nous avaient habitués à une exploration d'oeuvres, voire de répertoires mal ou pas connus, et depuis l'année dernière il fait comme tout le monde, se contentant de repasser des tubes sous des interprétations moins connues. Une exigence du politburo?


    La tendance s'était amorcée dès les années 2000 lorsque, en guise d'émission sur les musiques dites traditionnelles, on a "touché" une espèce d'agent faisant la promotion des groupes dont c'est le fonds de commerce, mais d'enregistrements ethnographiques, rien. J'ajoute que c'est la seule collaboratrice de FM qui n'ait pas daigné répondre à un de mes (rares) couriels. Pourtant, c'est la seule fois où j'ai eu qq chose à proposer à la station, car en rapport avec ma "spécialité", à savoir la tradition chantée en Bretagne bretonnante. C'est vrai qu'il n'y a pas de billetterie à assurer..


    Dans les années 70, cette même station était plus ouverte à tous les types de musique, et je me souviens de raggas interminables diffusés la nuit ou plutôt en fin de soirée (il y avait une interruption des programmes, lesquels reprenaient sur la marseillaise d'Hector). Aujourd'hui je ne sais pas où retrouver ces enregistrements fabuleux, et je me demande si qq'un dans la place sait qu'ils existent qq part... s'ils n'ont pas été jaillés pour faire de la place!


    Je crois comprendre que la station s'est trouvée en difficulté à cause d'une baisse d'audience qui l'a contrainte à prendre en compte ce qui fait la succès de Radio Classique, à savoir servir la soupe à un auditoire paresseux.


    Bah, je me demandais comment j'allais trouver le temps d'écouter tous les vinyles que j'ai amassés comme un mono-maniaque dans les brocantes et autres vide-greniers...

  12. #12
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 164
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    C'est très aimable à vous, mais, statistiquement, la canonisation se pratique post-mortel !
    Justement, just think, canonisé de son vivant, la gloire absolue ! On organisera pèlerinages et troménies chez vous ...

    François-Xavier Szymczak (sans charnière , mais ça reste un nom impossible ! Appelons-le FXS !) ne fait en effet plus son émission aussi ‘décalée’ qu’avant, mais ça reste quand même très contrasté par rapport au ronron du reste. Et FXS connaît ses sujets, c’est très documenté, précis et exact. Lodeon connaît la musique, mais le partenariat avec Diapason fait de son Carrefour la caisse de résonance du magazine, et pour le reste il enfile la promo des parutions, des concerts.
    Le dimanche matin, Merlin fait un truc pas mal sur les orchestres. Casard également, et lui aussi connaît la musique.
    En Pistes, le matin, est ecoutable, la fille est souvent agaçante, le garçon moins - il est vraiment musicien compositeur - et ça fait entendre des nouveautés intéressantes, ce matin un violoniste japonais nommé Sato qui joue Bach à merveille (les concertos du moins, on n’a rien diffusé d’autre)
    Sinon, sont apparues quelques gourdes de première grandeur et de tous sexes dont on s’en demande où et pourquoi on est allé les pecher, leb a raison ... l’incompetence institutionnalisée ! Aussi pire que Morin, Duault et surtout Ruggieri, le trio gériatrique de RC ! Éric Taver relève un peu le niveau ...

  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    902
    Plutôt d'accord avec vous: j'avais conscience de ne pas rendre justice à FXS (faudrait en faire un nom d'enceinte acoustique, tellement ça sonne hih tech), car la partie historique reste toujours aussi instructive.
    J'apprécie aussi beaucoup Merlin, ainsi que Casard. L'émission sur la sonate dite "clair de lune" m'a particulièrement marqué, tellement ça bousculait l'un des clichés les plus horripilants sur les tubes de la musique classique -et qui a inspiré le fameux sketch de Bernard Haller (je parle d'une époque où la culture avait droit de cité dans les mass media, avant la déferlante consumériste pour cossards du bulbe).


    Eve! "...et maintenant, nous allons écouter UN liedER de Schubert!"
    Et Henri-Louis de Lagrange de regarder ailleurs, une amorce de sourire gêné à la commissure des lèvres...

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    1 912
    je me gratte un peu la tête aussi, je ne parlais pas de la version AK mais des extraits A. Gaouk du ballet avant qu'existent les pauvres suites.
    Pas ma faute si le sujet dérive.

  15. #15
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 164
    Citation Envoyé par sud273 Voir le message
    Pas ma faute si le sujet dérive.
    Personne n’a dit que ça l’est, mais vous avez raison ! Revenons au trop mésestimé AK.

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages