+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 1 2 3
Affichage des résultats 41 à 55 sur 55

Discussion: Voir autant qu'entendre

  1. #41
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Voilà qui n'est pas extraordinairement ancien, mais le côté tout de même assez spectaculaire me semble justifier la présence ici de ces deux vidéos. De toute façon j'adore ces deux oeuvres, "en vrai", c'est vraiment frappant (pun intended).



    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #42
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    c'est vraiment frappant (pun intended).
    On a percuté.

    Ça l'est, indeed. J'aime bien aussi. Elle est pas manche, la p'tite dame ! Je dois avoir qq part le Xenakis par les Percussions de Strasbourg.
    J'avais entendu Ionisations à l'auditorium Maurice-Ravel, dans les 70s, 'coincé' en milieu de programme entre des pièces plus conventionnelles, c'était comique de voir des gens s'enfuir, pour revenir une fois la pièce et les applaudissements parcimonieux terminés ! Je ne suis pas sûr que ce ne serait pas pareil maintenant ...

    Juste après Varèse, la vidéo enchaîne avec les Gymnopédies, par Anne Quéffelec, ça repose !
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 04/02/2019 à 12h16.

  3. #43
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Psappha ça a longtemps été le monopole de fait de Silvio Gualda ; Ionisation, maintenant, ça fait un triomphe à la Cité de la Musique... dans les années 70 je serais aussi parti en courant.

    (cela dit je serais peut-être resté par curiosité, car, petit, j'avais "Tout l'Univers", et il y avait une page sur Varèse et Ionisation, qui m'intriguait profondément)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #44
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Arrau n'est pas si ancien, mais, dans cette vidéo, vers 24 min 35 s, on le voit faire des glissandos en octaves d'une façon inhabituelle (pas pour lui, il explique dans un livre d'entretien qu'il est convaincu que c'est la bonne façon, c'est comme cela que j'ai eu l'attention attirée). De toute façon je trouve plutôt intéressant de voir un aussi grand pianiste à son clavier.

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #45
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    !!



    récital de trautonium par Sala
    Dernière modification par lebewohl ; 11/03/2019 à 21h06.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #46
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Pas très vieux, mais, au risque de choquer, j'adore et je trouve ça passionnant



    récital Bach et Kurtag par les Kurtag
    Dernière modification par lebewohl ; 11/03/2019 à 21h05.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  7. #47
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700


    Ansermet, la Valse
    Dernière modification par lebewohl ; 11/03/2019 à 21h04.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  8. #48
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Karajan, pour une fois, mais dans un rôle inattendu et avec un pianiste qui a changé de look



    (concerto pour 3 pianos de WAM, HvK, Eschenbach, Frantz)
    Dernière modification par lebewohl ; 11/03/2019 à 21h04.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  9. #49
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Je détourne moi-même personnellement mon propre propos, mais je trouve cette vidéo très réussie (et l'oeuvre musicale aussi)



    (Pacific 231 avec les images de Jean Mitry)
    Dernière modification par lebewohl ; 11/03/2019 à 21h03.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  10. #50
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Un célèbre taciturne



    (opus 111 par Benedetti Michelangeli)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #51
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Deux versions du 4e concerto de Beethoven par Backhaus (l'une avec Böhm, l'autre avec Knappertsbusch)



    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  12. #52
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Boulez dirigeant le Sacre, il y a longtemps avec un orchestre canadien qu'il a peu pratiqué. Les orchestres ont fait un peu de progrès, non? Et Boulez souriait plus, à la fin de ses jours.

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  13. #53
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    A titre de comparaison, la même oeuvre, le même chef, mais l'orchestre de la BBC en 97 ; ils jouent mieux, Boulez est plus souple, la prise de son est meilleure, mais la prise de vue est exaspérante, à changer toutes les demi-mesures pour montrer qui joue ; ça me donne le tournis.

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #54
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Un grand chef connu pour son indulgence et sa souplesse (dont je lisais récemment qu'il aurait annoncé un jour "maintenant, Messieurs, nous allons travailler la spontanéité")


    Szell dirigeant la 5e de Beethoven

    Et un autre de réputation comparable


    Reiner dirigeant la 7e du même (je crois que, vers cette période, le premier violoncelle de l'orchestre de Chicago était un certain Starker, mais je ne suis pas sûr de l'avoir reconnu)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #55
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    974
    Je viens de vérifier que cette vidéo ne figure pas dans la liste. C'est vrai que Furtounet y figure déjà dirigeant Till Eulenspiegel, mais cette répétition à Londres, malgré un son infâme, fait partie de mes préférées.





    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages