+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: pédagogie, vulgarisation, analyse, etc

  1. #1
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 737

    pédagogie, vulgarisation, analyse, etc

    J'ai mis ailleurs une vidéo de Bernstein dans un de ses concerts pour les jeunes gens, où il explique la forme sonate.

    Mais on trouve des tas de vidéos pédagogiques sur la toile ; certaines sont carrément nulles, d'autres sont trop techniques, certaines enfin sont vraiment bien faites. Il me semble que c'est le cas de celle-ci, je suis preneur de votre avis et plus encore d'autres vidéos de la même qualité.

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #2
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 737
    Je ne suis pas certain que ce soit la meilleure rubrique mais ce n'est sans doute pas la pire.

    Voici une vidéo où un musicien explique pourquoi à son avis les tempos de Klemperer dans Bach sont authentiques (je caricature). Sur sa chaîne il défend aussi d'autres propositions comparables. J'aime bien aussi Klemperer et Jochum dans Bach, il aime bien aussi Koopman, il a des arguments que je n'ai pas... Qu'en pensez-vous?



    (c'est en anglais avec un accent je crois néerlandais assez fort)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    884
    "Suvi Raj Grubb, the record producer, said that there was not Klemperer's tempo, tempo was dictated by circunstances, for him first of all, the music must be clearly articulated and must be time to breath. In other words, he did not choose first the tempo and then make the music match to that decision, and that is something you can hear in every recording he made, no matter if you like so slow or not, the music come out with a strong sense of logic."


    Initialement j'avais un préjugé favorable pour les instruments anciens, mais j'ai déchanté (!) en découvrant des phrasés asthmatiques et des tempos (tempi?) précipités. De fait, je n'ai jamais pu me déprendre d'enregistrements tels que de la messe en si par Münchinger (sans parler de certains solistes, n'est-ce pas...), ou de la première version de la cantate BWV 21 par Rilling (avec son acoustique d'église, laquelle ne me semble pas déplacée), ou même les concertos pour trois et quatre claviers sous la direction d'un certain Arthur Goldschmidt (ya le compte de consonnes?). En effet, dans ce dernier cas, le tempo du mouvement lent du concerto pour quatre clavier me fait rêver, un peu dans l'esprit de "Ô temps...", ce que je n'ai retrouvé dans aucune version "moderne", "historiquement informée" (?) et tout le tremblement.
    Je n'arrive pas à comprendre pour quelle raison le recours à des instruments anciens serait incompatible avec une respiration plus ample. Et puis cette observation, dont probablement la plupart des musiciens classiques se moquent: TOUS les enregistrements qui me paraissent convaincants du point de vue ethnographique ont pour point commun l'art de suspendre le temps justement. J'ai personnellement eu la chance de voir et d'entendre un couple de chanteurs de kan ha diskan dans la danse, alors que d'habitude ils se tenaient devant un micro: aussitôt le meneur (=kaner) imposa à son compère (=diskaner) un rythme appremment lent, mais irrésistible tellement ça prenait une dimension tellurique.
    Et il s'agissait d'une danse...

  4. #4
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 737
    Je pense bien aussi, sans pouvoir le démontrer, que les tempos de Klemperer étaient logiques, et cohérents. Après on a le droit, dans certains cas, d'avoir une autre logique, ou tout au moins de partir d'hypothèses différentes.
    Quelquefois c'est bien que les baroqueux aient accéléré. Et puis tous ne sont pas frénétiques, non plus. Mais il est vrai que parfois c'est n'importe quoi. Je me souviens d'un stabat de Pergolese par Spinosi que j'avais trouvé insupportable (et c'était en vrai dans une salle chère ). Ou des 4 saisons, souvent somnifères avant les baroqueux (mais pas Münchinger, notamment), mais quelquefois hystériques aujourd'hui.
    Quant à la danse... j'ai connue une cheffe de choeur qui faisait travailler Monteverdi, et devant l'impassibilité de ses troupes devant une succesion d'hémioles, a râlé que personne ne reconnaisse une sarabande (ou je ne sais plus quelle autre danse) et avait envisage de faire un stage danse et choeur baroques et renaissants, pour que, lorsqu'un chanteur verrait un rythme de gigue, de menuet, de sarabande, que sais-je, d'une part il le reconnaisse, d'autre part il le swingue comme il faut. Je crois que cela ne s'est pas fait, mais l'idée est excellente!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #5
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 737
    Je trouve cette vidéo, qui m'a intéressé ; on peut ou non partager l'avis du musicien qui parle, mais c'est intéressant. En anglais comme souvent...

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages