+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 24

Discussion: concert hier soir

  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    197

    concert hier soir

    Bj,

    Superbe concert à la salle Pierrot (la Philharmonie).
    Abrahamsen Let me tell you avec Barbara Hanigan... quelle voix.
    Je me souviens plus où j'avais vu un buzz maxi (peut-être www, qu'on ne voit plus ici).
    Bon si j'écris c'est parce que le concert est dupliqué ce soir Jeudi et que voilà vous pouvez y aller les yeux fermés et hier il y avait des places libres.
    Donc 20heures 30.
    Il y a aussi un bon Berlioz avec le super Tamestit.
    Laissez vous tenter et si vous craignez que cela soit duros (c'est facile et beau à en crever comme les derniers Leaders de Strauss) écoutez un bout sur YouTube.

    Pat

  2. #2
    Bonjour Pat et bonjour les fidèles du forum,

    Non je ne vous ai pas abandonnés, mais je n'arrive déjà pas à augmenter la taille du site (que tout le monde me réclame sans en vraiment mesurer les enjeux).

    J'étais effectivement à ce concert doublé et je connaissais déjà, par d'autres orchestres en concert hors France, la pièce de Abrahamsen.
    C'est une très belle pièce et j'ai déjà promis de bouger (promouvoir???) ce compositeur de la liste XXL (http://www.musiquecontemporaine.info...-XXL-scope.php) à la sélection (http://www.musiquecontemporaine.info...teurs-indi.php).

    Avec, en même temps, Rebecca Saunders.

    Ce qui m'amène à diverger de votre fil (cela ne se fait pas mais cela va peut-être pousser des gens à s'y intéresser, qui sait?).

    Pour 2 choses.

    D'abord le festival Présences de Radio France consacré cette année à Wolfgang Rihm avec une quinzaine de ses pièces.
    Peu de commentaires à faires, mon analyse (http://www.musiquecontemporaine.info/acompo-Rihm.php) de 2015 (que je dois actualiser) tient toujours.

    Il a beaucoup beaucoup composé (presque 50% de plus que Stockhausen, c'est dire) mais chaque pièce possède un geste artistique et c'est bien écrit (j'en veux pour preuve la très belle pièce "Concerto Seraphin", cette fois illustrée par 2 créateurs multimédia Hollandais... qui comme leurs images ont parasité mon écoute j'ai baissé les yeux pour 'tomber' sur la partition du suiveur de pages et je dois dire que même si ce n'était pas imprimé c'était diablement convaincant, donc c'est mon meileur souvenir de Rihm cette année (la plupart de concerts sont en streaming sur FM le Mercredi, ex. Seraphin... https://www.francemusique.fr/emissio...ang-rihm-70084).

    Mais les autres pièces ne m'ont pas toujours paru substantielles (certaines modernistes, d'autres pas du tout, reflet de sa boulimie compositionnelle).

    Je retiens aussi de ce festival:
    - les applaudissements nourris et inattendus à "Refrain" une pièce ancienne (sérielle) de Stockhausen... pour le concert inaugural, signe des temps?
    - la création de Martin Matalon, "Atomization..."
    - et bien sûr (cf. supra) la pièce de piano "Crimson" (et son petit quatuor), de Saunders, entre autres
    - et le fait qu'une nouvelle équipe de Radio France a pris les commandes de la programmation avec des hardiesses (mesurées) notamment sur un système de vote, le multimédia et les formations sélectionnées (avec pour ce dernier point l'écueil des changements de plateau longs)... avec un budget plus réduit encore.

    Bon, encore pour vous aider plus Pat (0 réponse après 6 semaines c'est pas sérieux!), je vais remuer un peu le débat et parler des concerts récents où les femmes (compositrices) sont prépondérantes et (bien sûr) je ne ferai aucun commentaire (je suis marié et craintif).

    Seulement pour dire, comme elles, qu'elles veulent ne pas avoir été choisies pour des questions de genre et que certaines peuvent 'déménager' ou provoquer par leur musique autant que les hommes (ce qui n'est pas reconnu par beaucoup... d'hommes).

    Une compositrice a dit (la Suédoise Malin Bang) que le problème était dans le prisme (le biais) de l'auditeur et que (sa) musique était juste une musique d'une personne qui crée, et pas au féminin.

    J'ajouterai que le biais existe aussi chez l'interprète en me rappelant une très vieille expérience à laquelle j'ai participé.
    C'était en aveugle avec 5-6 disques parmi lesquels figurait une compositrice avec des hommes de sa génération.
    De mémoire (approximative)
    Pour Fanny Mendelssohn, 85% des testés ont reconnu la musique "féminine".
    Et pour Betsy Jolas, 60% ont également fait le bon choix.
    Et comme notre compositrice des années 60-70 est une forte femme, on voit que au-delà des interprètes le style de musique joue aussi pour lui attribuer un genre (s'il le faut, je n'en suis pas convaincu, elle qui me l'a dit, non plus).
    Et je crois que si aujourd'hui on faisait le test avec la Polonaise Agata Zubel qui 'déménage' pas mal, on n'aurait pas 10% de bons résultats.
    Oui le trio compositeur-trice, interprètes, auditeurs-trices est unique et inséparable.

    Voilà les débats lancés, ce qui vous manquait Pat, si j'ai bien compris sur ce forum!

    PS: le concert "femmes" était par 2e2m Mardi dernier (et un autre en Janvier), et ne manquez pas Lundi prochain (15 Avril) à la Scala... de Paris (restons modestes) le concert anniversaire de Michaël Levinas avec L'Itinéraire et Court-Circuit... voilà 3 très bons ensembles que nous avons (sans oublier le 4ème mousquetaire, Multilatérale)!

  3. #3
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Citation Envoyé par www.musique contemporaine.info Voir le message

    Seulement pour dire, comme elles, qu'elles veulent ne pas avoir été choisies pour des questions de genre et que certaines peuvent 'déménager' ou provoquer par leur musique autant que les hommes (ce qui n'est pas reconnu par beaucoup... d'hommes).

    Une compositrice a dit (la Suédoise Malin Bang) que le problème était dans le prisme (le biais) de l'auditeur et que (sa) musique était juste une musique d'une personne qui crée, et pas au féminin.

    J'ajouterai que le biais existe aussi chez l'interprète en me rappelant une très vieille expérience à laquelle j'ai participé.
    C'était en aveugle avec 5-6 disques parmi lesquels figurait une compositrice avec des hommes de sa génération.
    De mémoire (approximative)
    Pour Fanny Mendelssohn, 85% des testés ont reconnu la musique "féminine".
    Et pour Betsy Jolas, 60% ont également fait le bon choix.
    Et comme notre compositrice des années 60-70 est une forte femme, on voit que au-delà des interprètes le style de musique joue aussi pour lui attribuer un genre (s'il le faut, je n'en suis pas convaincu, elle qui me l'a dit, non plus).
    Et je crois que si aujourd'hui on faisait le test avec la Polonaise Agata Zubel qui 'déménage' pas mal, on n'aurait pas 10% de bons résultats.
    Oui le trio compositeur-trice, interprètes, auditeurs-trices est unique et inséparable.

    Voilà les débats lancés, ce qui vous manquait Pat, si j'ai bien compris sur ce forum!
    Je rebondis et me demande bien quels seraient les critères pour qualifier une musique spécifiquement féminine (écrite par une compositrice) ? Des recherches approfondies et sérieuses ont-elles été réalisé sur ce sujet ?

    Dernière modification par Niccolo ; 11/04/2019 à 12h40.

  4. #4
    Oops, j'ai oublié de parler d'une autre partie du fil.
    C'est tout chaud, le programme des concerts de Radio France, ici:
    https://www.francemusique.fr/actuali...-concert-71669
    Pour le Festival Présences 2020 (pour la suite aussi?), la nouvelle équipe (dirigée par Pierre Charvet) a effectué, semble-t-il, un vrai virage (en douceur) au gré du focus sur George Benjamin (un Anglais francophile qui regrette le B...x...t).
    Le programme en PDF est ici page 150:
    https://www.maisondelaradio.fr/sites...20Flipbook.pdf

    Une belle diversité de qualité, me semble-t-il.
    J'espère que je pourrai prendre des bonnes places (acoustiquement parlant) quelques semaines avant si ma santé le permet.
    Mais pour les autres, les résa commencent...

    (Bon, j'arrête... je ne vais pas monopoliser ce fil, après des mois d'absence)

  5. #5
    Bon, techniquement, je ne comprend pas... mais j'avais répondu à Niccolo d'abord mais le message s'est évaporé.

    Voilà (de mémoire)
    Des recherches approfondies et sérieuses, je n'en connais pas (l'expérience emblématique citée n'est qu'une anecdote, bien sûr).
    Des critères pour qualifier une musique spécifiquement féminine (écrite par une compositrice), je ne suis pas compétent (évidemment)...
    Mais j'ai entendu parler récemment d'un livre (pas vu, pas lu, donc simple info), ici
    http://www.cdmc.asso.fr/fr/ressource...galite-en-acte
    avec les portraits de cinquante-trois compositrices issues de vingt nationalités différentes.
    C'est publié par le CDMC émanation de la Sacem et sa directrice (et co-auteure) est réputée comme sérieuse.
    Tout ce que je peux dire c'est qu'aujourd'hui (mais pas avant, disons avant 1990) la diversité des styles, langages, (etc.) des compositrices est tout aussi grande que celle des compositeurs.

    Voilà... si cela peut vous aider (sinon une thèse à venir, pourquoi pas avec l'EHESS?).

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Il y a quelques mois, j'ai entendu sur France Musique un pianiste français se piquer d'être capable de reconnaître le toucher de ses collègues féminines!

  7. #7
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Il y a quelques mois, j'ai entendu sur France Musique un pianiste français se piquer d'être capable de reconnaître le toucher de ses collègues féminines!
    Merci à Jean

    Qui est donc ce pianiste français ?

  8. #8
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    3 vidéos tirées de la liste issue du lien indiqué par Jean:





    Dernière modification par Niccolo ; 13/04/2019 à 21h58.

  9. #9
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597




    Dernière modification par Niccolo ; 13/04/2019 à 22h13.

  10. #10
    Merci Niccolo!
    on aimerait bien que Pat participe!

    Bon après le concert (complet) anniversaire de Michaël Levinas attristé par le terrible incendie, je m'aperçois que j'ai commis une confusion.
    avec
    <<<<
    ne manquez pas Lundi prochain (15 Avril) à la Scala... de Paris (restons modestes) le concert anniversaire de Michaël Levinas avec L'Itinéraire et Court-Circuit... voilà 3 très bons ensembles que nous avons (sans oublier le 4ème mousquetaire, Multilatérale)
    >>>>
    Le double ensemble était L'Itinéraire et le Balcon (lui, plutôt spécialisé dans la revisitation des opéras amplifiés, mais qui nous a donné pour son 10ème anniversaire le 30 mars une pièce rare de Grisey "Manifestations" emblématique du son spectral... si vous n'arrivez pas à comprendre la théorie des spectraux et des transitoires, écoutez cette pièce, mais elle n'est pas encore sur YT, et une version de 50 minutes, ébouriffante, de"In C" de Terry Riley), alors que Court Circuit c'était Samedi il y a 8 jours avec une autre pièce de Grisey chorégraphiée, avec du Xenakis)

    Donc Lundi, 3 pièces très différentes de Levinas, toutes belles et une autre pièce de Grisey, rare, de sa prime jeunesse, "D'Eau et de Pierre" (1972, pour 2 groupes de chambre antinomiques, composée à Darmstadt et avant spectralisme, plus dans la lignée de Ligeti-Stockhauzen, et surtout de la philosophie Indienne, l'un statique, distant, l'autre focalisé, contrastant, avec des timbres uniques. Michaël Levinas a bien raison de revoir ses pièces composées il y a plus de 20 ans avec alors une électronique balbutiante... et le Balcon pourrait peut être penser à reprendre son superbe opéra "Les Nègres", après la belle réussite de "Métamorphose" il y a environ 2 ans.

    Voilà, on attend Pat!

  11. #11
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597





  12. #12
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597



  13. #13
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120

    Dames du temps jadis (1)

    Hildegard de Bingen (1098-1179)



    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hildegarde_de_Bingen


    Herrade de Landsberg/de Hohenbourg (ca. 1125/30-1195)



    https://fr.wikipedia.org/wiki/Herrade_de_Landsberg

    Azalaïs de Porcairagues (fl. 2° moitié XII°)



    https://fr.wikipedia.org/wiki/Azala%...e_Porcairagues


    Béatrice de Die (fl. 2° moitié XII°)





    https://fr.wikipedia.org/wiki/Beatritz_de_Dia

    Azalaïs de Porcairagues et Béatrice de Die sont probablement les deux plus connues des nombreuses "trobairitz" (équivalent féminin des troubadours) qui illustrèrent l'époque 'obscure' du Moyen-Âge.

  14. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120

    Dames du temps jadis (2)

    Francesca Caccini (1587-ap. 1641)





    https://fr.wikipedia.org/wiki/Francesca_Caccini

    Settimia Caccini (1591-1638 ?)



    https://translate.google.fr/translat...ni&prev=search

    Barbara Strozzi (1619-1677)





    https://fr.wikipedia.org/wiki/Barbara_Strozzi

  15. #15
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120

    Dames du temps jadis (3)

    ... mais vraiment très jadis ...

    ****************************

    Sappho de Lesbos (VII°-VI° s. av. J-C)

    (Restitution sous toutes réserves !)





    *********************************

    Khosrovidoukht de Goghtn (VIII° s.)



    *********************************** ******

    Il reste un chant de « l’ermitesse » (c’est quoi, le féminin de ‘ermite’, SVP, Mme Schiappa ?) Sahakdoukht de Siounie (VIII° s.) Srbuhi Mariam (Ste Marie), mais je ne l’ai pas trouvé.

    *********************************

    Cassienne de Constantinople (ca. 805-ca. 865)







  16. #16
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Chopin s'est intéressé au jeu de Szymanowska, plus qu'à ses œuvres et il fut impressionné par un piano « universel capable d'imiter le violon de Paganini ou le chant de la Pasta »:




  17. #17
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597

  18. #18
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597



  19. #19
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597


    Production étonnante de la part de cette compositrice tchèque:

    Opéras
    La légende de Catharine of Redern , commande de Reichenberg - Théâtre Liberec (2014), durée 120 'première 19e. XII. 2014
    Oeuvres pour orchestres et concertos

    Page de la partition autographe de l'oratorio Juda Maccabeus de Bodorová
    Plankty , Musique pour alto et orchestre symphonique (1982), durée 14 '
    La lutte avec un ange , Melodram pour voix masculine et cordes - également version pour voix et quatuor à cordes - au texte du poème de Jaroslav Seifert (1982), durée 10 '
    Vidéo Pontem , Concerto pour orgue, cordes et timbales (1983), durée 15 '
    Jubiloso , Musique de fête pour orchestre de chambre (1984), durée 8 '
    Tre canzoni da suonare pour guitare et cordes (1985), durée 17 '
    Panamody pour flûte et cordes (1986), durée 8 '
    Magikon pour hautbois et cordes (1987), durée 10 '
    Messaggio , Concerto pour violon et orchestre (1989), durée 16 '
    Dona nobis lucem , Concerto pour soprano, violon, guitare et cordes (1994), durée 11 '
    Concerto dei fiori , Concerto pour violon et cordes ou piano (1996), durée 17 '
    Concierto de Estío pour guitare et cordes - également version pour guitare et quatuor à cordes, durée 16 '
    Canzonetta d'amore pour saxophon et cordes (1999), durée 4 '
    Saturnales pour grand orchestre (1999), durée 17 '
    Cantabile Amadeo pour orchestre à cordes (2001), durée 6 '
    Juda Maccabeus , Oratorio pour soprano, ténor, baryton, trois orateurs, choeur d'enfants, choeur mixte et grand orchestre symphonique (2002), durée de 73 '
    Mysterium druidum , Concerto pour harpe et cordes - également une version pour harpe et quatuor à cordes, dédiée à la harpiste Kateřina Englichová (2003), durée 20 '
    Ave Noëlle - Chant de Noël pour ténor ou soprano et grand orchestre (2003), durée 7 '
    Concerto bernois "Silberwolke" , Concerto pour violon, alto et cordes (2005), une commande et une première de CAMERATA BERN, durée 18 '
    Terezín Ghetto Requiem pour baryton et cordes (2005), durée 17 '
    Come d'accordo , Concerto pour piano et orchestre (2006), commande de Prague Philharmonia, durée 21 '
    Vivat Mozart! Hommage á Mozart pour le Château Litomyšl pour cuivres et percussions, commande du 48e Festival international de musique de Smetana, Litomyšl, durée 9 '
    Moses, Oratorio pour soprano, ténor, baryton, deux orateurs, percussions, enfants, choeur mixte et grand orchestre symphonique (2008), commandée et créée par le Festival international de musique Litomyšl jusqu'au 50e anniversaire, durée de 78 '
    Karslbader Ouverture pour orchestre symphonique (2008), commandé par le festival d'automne de Dvořák à Karlsbad à l'occasion du 50e anniversaire, durée 11 '
    Carmina lucemburgiana pour cordes - À la mémoire de John the Blind (2009), commandée par le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et son ambassade à Prague, durée 16 '
    Kafkas Träume pour baryton et orchestre (2010), commandée par le Luxembourg Sinfonietta , durée 11 ',
    Babadag Concertino pour clarinette, percussion et cordes (2010) durée 8 '
    Trebbia - Avanti , Ouverture pour orchestre symphonique (2010), durée 7 '
    Symphonie n ° 1 "Con le campane" pour grand orchestre (2011), durée 35 '
    Lingua angelorum - Cycle de chansons pour baryton et orchestre symphonique inspiré par Rudolf II (2012), commande de et est dédié à Thomas Hampson, durée 50 '
    Musique de chambre
    Cordes:

    Solo:

    Giľa Rome , Méditation pour alto solo (1980), durée 5 ',
    Dža more , Ballade Gypsy pour violon solo (1990), durée 5 ',
    Rosa triste pour violon solo (1993), durée 5 '
    Duos:

    Sine dolore pour violon et violoncelle (1989), durée 5 '
    Concerto dei fiori , Concerto pour violon et piano (1996), durée 17 '(version orchestrale), durée 13' (version de chambre)
    Ancora una volta primavera Sonate pour violon et piano (1992), durée 12 '
    De Dagmar regina pour violon et accordéon (2012), durée 7 '
    Trios:

    Pré-Visions , Fresques pour trio de pianos (1983), durée 8 '
    Megiddo pour violon, violoncelle et piano (2001), durée 15 '
    La Speranza pour clarinette, violoncelle et piano (1993), durée 8 '
    Raffiche di vento pour flûte, alto et violoncelle (2009), durée 11 '
    Vallja e malit - Dancing Mountain pour violon, clarinette et piano (2017), durée 13 h
    Quartets et Quintettes:

    Dignitas homini , Quatuor à cordes n ° 1 (1987), durée 10 '
    Lutte avec un ange , mélodrame pour voix masculine et quatuor à cordes d'après le texte d'un poème de Jaroslav Seifert (1988), durée 10 '
    Terezín Ghetto Requiem pour baryton et quatuor à cordes (1998), durée 16 '
    Hélios pour flûte, violon, violoncelle et piano (1998), durée 8 '
    Concierto de Estío pour guitare et quatuor à cordes (1999), durée 16 '
    Shofarot , Quatuor à cordes n ° 4 (2000), durée de 13 '
    Rotationes pour clarinette, violon, alto et violoncelle (2012), durée 18 '
    Plus de cinq artistes:

    "Wenn wir in höchsten Nöten" - Die Kunst der Fuge pour deux quatuors à cordes et harpe (2004), transcriptions de certaines parties de l'œuvre de Bach avec leurs propres compositions, durée de 43 '
    Les vents:

    Solo:

    Saluti da Siena per clarinetto solo (1981), durée 5 '
    Léthé per flauto solo (1989), durée 4 '
    Laugaritio per fagotto solo (1994), durée 7 '
    Duos:

    Le parfum de l'été , Miniattacca pour flûte et piano (1976), durée 6 '
    Musique dédiée à Due Boemi di Praga pour basse et piano (1980), durée 6 '
    Panamody pour flûte et piano (1986), durée 8 '
    Magikon pour hautbois et piano (1987), durée 10 '
    Transflautato pour flûte et piano (2014), commande du Festival international du printemps à Prague, durée 10 '
    Plus d'interprètes:

    Enclumes , méditation pour Due Boemi di Praga et quintette à vent (1984), durée 12 '
    Ventimiglia pour trompette et 6 percussions (1992), également version pour soprano et guitare, durée 11 '
    Hélios per flauto, hautbois, fagotto, violoncelle et cembalo (1994), durée 8 '
    Vertumnus , Cinq images de Rudolphinian Prague pour quintette de cuivres (2004), 2 trompettes, cor français, trombone, tuba, durée de 18 '
    Oeuvres vocales et vocales-instrumentales
    Vintimille pour soprano et six percussionnistes (1992), durée 11 '
    Dona nobis lucem, Concerto pour soprano, violon, guitare et cordes (1994), durée 11
    Terezín Ghetto Requiem pour baryton et quatuor à cordes (1998), durée 16 '
    Ama me , Cycle de chansons pour baryton, ou mezzo et piano (1999), durée 17 '
    Juda Maccabeus , Oratorio pour soprano, ténor, baryton, trois orateurs, enfants et chorales mixtes et grand orchestre symphonique (2002), durée 73 ', partition et pièces Festival international de musique de printemps de Prague
    Ave Noëlle , chanson de Noël pour ténor ou soprano et orchestre symphonique (2003), durée 7 '
    Ave Noëlle , chanson de Noël pour ténor ou soprano et piano (2003), durée 7 '
    Terezín Ghetto Requiem pour baryton et orchestre à cordes (2005), durée 17 '
    Sadaj, slnko, sadaj - Le soleil couchant , sept chansons folkloriques slovaques à deux voix, harpe et piano (2005), version également pour une ou deux voix avec harpe ou piano, durée 13 '1. "Čo sa stalo nové" est arrivé nouveau "); 2. "Dala som mu pierko" "Je lui ai donné une plume" 3. "Sadaj, slnko, sadaj" ("Couché, soleil, couché"); [3] 4. "Neorem, nesejem" (je ne sème pas et ne laboure pas) 5. "Zavej že, vetricok" ("Souffle une petite brise"), 6. "Prečo že ma" ("Pourquoi?) 7. "Opýtaj sa Baláža" ("Va demander à Balaz").
    JA RA LAJ , 27 compositions pour ténor, violon, alto, clarinette, harpe, percussions et cordes inspirées de la musique slovaque, balkanique et tsigane (2009), durée 50 '
    Apple Train , 7 chansons pour soprano et piano sur des textes de Jan Skácel (2009), durée 19 '
    Œuvres chorales

    Amor tenet omnia , trois compositions pour choeur mixte, deux pianos et percussions sur les textes de la collection Carmina burana (2007), durée 12 '
    Guitare fonctionne
    Miniatures baltes pour guitare solo (1979), durée 8 '
    Contes de fées pour flûte et guitare (1980), durée 10 '
    Agenda violet pour guitare solo (1985), composition pour enfants, durée 6 '
    Tre canzoni da suonare pour guitare et cordes (1985), durée 17 '
    Elegy pour guitare solo - Hommage à Columbus (1988), durée 5 '
    Sostar Mange , ballade manouche pour guitare solo (1991), durée 10 '
    Dona nobis lucem , Concerto pour soprano, violon, guitare et cordes (1994), durée 11 '
    Concierto de Estío pour guitare et cordes (1999), également pour guitare et quatuor à cordes, durée 16 '
    Plegaria , prière pour guitare solo (2000), durée 5 '
    Harpe, piano, orgue
    Musica per organo (1982), durée 7 '
    Pre-Visions , Fresques pour trio de pianos (1983), durée 8 '
    Vidéo Pontem , Concerto pour orgue, cordes et percussions (1983), durée 14 '
    La Speranza pour clarinette, violoncelle et piano (1993), durée 8 '
    Fade-outs , Fresco pour piano seul (1987), durée 6 '
    Megiddo pour violon, violoncelle et piano (2001), durée 15 '
    Mysterium druidum (2003), concerto pour harpe et cordes, également harpe et quatuor à cordes, durée de 18 '
    Come d'accordo , Concerto pour piano et orchestre (2006), durée 16 ', commande et première par Prague Philharmonia
    Come d'accordo , Concerto pour deux pianos (2006) - version à chambre, durée 16 '
    Sonate pour piano à trois sonnets , (2013), ArcoDiva, durée 17´, commande du 21e Festival de musique de chambre de Tucson, hiver
    Emek ha-bacha / La vallée des larmes pour orgue solo , (2017), ArcoDiva, durée 9´
    Musique pour enfants
    Cahier de coloriage pour chat pour piano (1974), durée 5 '
    Tůňka - Petit trou de natation , petit ballet d'opéra pour enfants (1976), durée 25 '
    Agenda violet Cycle de compositions pour enfants pour enfants (1985), durée 4 '
    Vezeme písničku - Nous continuons la chanson avec les textes de poèmes de Věra Provazníková, cycle de chansons pour petits enfants (1985), durée 8 '
    Carrousel pour piano (2000), durée 1 ', ABRSM PUBLISHING
    Vindobona pour piano (2003), durée 3 '
    Arrangements ou orchestrations d'un autre compositeur
    Antonín Dvořák Mélodies gitanes, op. 55 ans pour baryton / soprano (ténor) et orchestre de chambre (2012), durée 16 '
    commande de Thomas Hampson avec Wiener Virtuosi

  20. #20
    Membre Avatar de Niccolo
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Marseille
    Messages
    597
    Le manuscrit autographe du Concerto pour piano de Robert Schumann (1845) révélait non seulement le travail, mais aussi la main de Clara, en particulier dans le dernier mouvement. Onze ans plus tôt, Robert avait orchestré un Concertsatz de Clara, âgée de 14 ans, qui était devenu le mouvement correspondant de son concerto, qu'elle a bientôt achevé seule.
    Le Concertsatz est aussi long que les autres mouvements mis en place et une finale plus courte aurait pu être bénéfique. Pourtant, l'œuvre complète, bien qu'imparfaite, constitue une réalisation remarquable pour un compositeur aussi jeune; et la partie de piano pourrait être considérée comme un véhicule de virtuosité.


+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages