+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 21 à 38 sur 38

Discussion: Tchouk tchouk

  1. #21
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700


    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #22
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700


    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #23
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    des simultanéités dans le "timing" (qui se rappelle l'indicateur Chaix?) conduisent à quelques doublons, tant mieux!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #24
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 985
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    Hé hé ... d'habitude c'est plutôt moi qui envoie (parfois ...) ce genre de vidéo ; serait-il donc possible de concilier intérêt pour la musique classique et intérêt pour le pop/rock ?

    Alors voici un titre et un groupe qui m'ont un peu réconcilié avec les années 80 :


    Flash and the Pan, Waiting for a Train






    PS. Ah ça fait du bien de retrouver son identité

  5. #25
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 985
    Les Rita Mitsouko, Le Petit Train




    Écoutez bien le texte ...
    Et si cela vous interpelle, jetez un oeil sur les commentaires de certains internautes ... quelques exemples de commentaires intéressants :


    Blue indaWood :
    On remarque très bien que c'est un ton enfantin qui est utilisé tout le long de la chanson, c'est appuyé aussi par le titre "Le Petit Train" ou les mots "C'est pas moi qui répondrA" qu'on peut attacher au langage enfantin. Mais à cette forme enfantine s'oppose des paroles fortes avec d'abord un paysage champêtre, bucolique puis ensuite la mention du "Train de la mort" qui vient perturber toutes les conceptions qu'on peut avoir d'une enfance heureuse à la campagne. En effet, ce "Petit Train" est le reflet de la déportation. La chanson établit plutôt le devoir de mémoire : "Mais moi je suis quand même là !". On peut aussi relever qu'à l'époque, personne ne s'imaginait réellement un tel génocide parmi la population civile ce qui est appuyé par "Personne ne croit, il faut qu'ils voient !". Les images du clip sont intéressantes elles aussi, on retrouve le thème de l'enfance et de l'horreur avec les visages mélangés, les cages...

    Joël BAYOD :
    chanson très puissante qui parle de la mort, des camps de concentration sur une musique dansante; l'essentiel est là: le parodoxe de la vie et de la mort

    misstif :
    C'est un hommage au père de Catherine Ringer qui avait survécu à plusieurs camps de concentration, c'était l'un des premiers à être déportés à Auschwitz

  6. #26
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    eh bé...

    Different trains de Reich a le même arrière-plan, me semble-t-il
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  7. #27
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Quant à Kraftwerk, j'ai trouvé le lien par suggestions successives sur la toile ; je connaissais le nom du groupe, et son style, très à la mode à une époque, mais pas cette oeuvre ; pas trop fana, à dire vrai ; RIta Mitsouko, en revanche, j'ai adoré! Sinon chef tu as dû être content de tout le Johnny Cash proposé par notre ami Lapin!

    Je mets du coup un autre tube de quand j'étais adolescent, musique à laquelle je ne comprenais rien et ne comprends toujours rien, mais enfin quand même plus, ou moins peu ; mais j'ai toujours aimé le titre, et le nom du groupe m'a toujours intrigué!

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  8. #28
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 985
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    (...) Sinon chef tu as dû être content de tout le Johnny Cash proposé par notre ami Lapin!
    Oui ... Il n'est pas surprenant que Cash ait consacré ce thème à travers plusieurs de ses titres ... le thème de la route du train est un thème récurrent du blues et du gospel comme métaphore du chemin vers le salut. J'ai déjà évoqué ici Jimi Hendrix et la formidable admiration que je lui porte. Nombre de ses titres s'inscrivent directement dans cette tradition, et voici un titre qui l'illustre à la perfection (attention les oreilles ), et un petit extrait de l'article de Wikipédia (en anglais malheureusement ...) qui évoque cette source d'inspiration :


    Jimi Hendrix, Hear My Train A Comin'


    (à partir de 5'22)


    "Hear My Train A Comin'" is one of several blues-oriented songs that were in Hendrix's repertoire throughout his career. One of his earliest recordings with the Experience was his composition "Red House", a blues song inspired by Albert King, which is included on the 1967 UK Are You Experienced debut album. In their early years, the Experience adapted and frequently performed other blues songs, including Howlin' Wolf's "Killing Floor", B.B. King's "Rock Me Baby", Elmore James' "Bleeding Heart", and "Catfish Blues", a medley of songs by Muddy Waters. They also played Muddy Waters' "Hoochie Coochie Man" in 1967 with BBC Rhythm and Blues radio show host Alexis Korner accompanying the group on slide guitar.
    Hendrix biographer John McDermott calls "Hear My Train A Comin'" "a powerful blues prayer based on the salvation-train metaphor running through American folklore of every color and faith". An 1897 manuscript by Richard Spurling describes the gospel train as "built by God to carry redeemed sinners safely from this 'wilderness' ... to heaven". The late-1800s spiritual "The Gospel Train (Get on Board)" uses the lyrics "I hear the train a-comin'" and associated songs reference a train station. Hendrix researcher Harry Shapiro adds the song "delves deep into the well of blues history, recalling one of the classic motifs of the genre" and compares it to "Jim Crow Blues" and "Make My Getaway", two earlier blues songs about "escap[ing] trouble, be it political, social or personal". "Jim Crow Blues", recorded in 1929 by Cow Cow Davenport, deals with getting away from racial segregation in an American town:
    I'm tired of this Jim Crow, gonna leave this Jim Crow town
    Doggone my black soul, I'm sweet Chicago bound
    Yes I'm leavin' here, from this ole Jim Crow town
    In "Make My Getaway", recorded in 1951, Big Bill Broonzy sings of leaving Arkansas to get over a broken relationship:
    Bye-bye Arkansas, tell Missouri I'm on my way up north now baby
    I declare I'm gonna pack up, pack up now baby
    And make my getaway
    Biographer Steven Roby sees a parallel in Hendrix's early life that is reflected in the lyrics for "Hear My Train A Comin'". When he left home at 18, Hendrix departed by train for U.S. Army basic training in California.[9] "Jimi's confusion about leaving those he cared about coexisted with his eagerness to put his nightmarish existence in Seattle behind him", writes Roby.[10] Hendrix's earliest recorded version in 1967 includes the verses
    Well I wait around the train station, waitin' for that train
    Waitin' for that train to take me, from this lonesome town (have mercy)
    Well now the city's put me through some changes, Lord my girl put me down
    (https://en.wikipedia.org/wiki/Hear_My_Train_A_Comin%27)

  9. #29
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    (qui se rappelle l'indicateur Chaix?)
    Je. C'était notre bible, mes copains de régiment et moi. Nous étions à 95% tous loin de nos amours et de nos familles. 'Le Chaix' nous disait comment les rejoindre dans le moins de temps possible - mais pas toujours possible vu le temps imparti par une perm' ...

    quelques doublons
    C'est un peu le hic du genre 'à thème'. En faisant appel aux souvenirs, en cherchant un peu de ci de là sur les mêmes chemins du ouèbe, on finit par se croiser.
    Il faudrait avoir le courage et la patience de se faire un tableau Excel récapitulatif de tout ce qui est posté au fur et à mesure que ça l'est, mais j'avoue n'avoir ni l'un ni l'autre.

  10. #30
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par Philippe Voir le message
    article de Wikipédia (en anglais malheureusement ...)
    Demande la trad, et une fois celle-ci faite, copie le lien de la page obtenue (c'est de la trad un peu approximative parfois, mais ça reste compréhensible):

    Hear My Train A Comin' - Wikipedia
    https://en.wikipedia.org/wiki/Hear_My_Train_A_Comin%27
    Traduire cette page
    Hear My Train A Comin is a blues-based song written by Jimi Hendrix. Lyrically, it was inspired by earlier American spirituals and blues songs which use a train ...
    Released‎: ‎July 1973 Studio‎: ‎Bruce Fleming Photo Studio, London
    Recorded‎: ‎December 19, 1967 Length‎: ‎3:05


    Pour changer de genre :



    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 11/03/2019 à 15h44.

  11. #31
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    7 985
    Ah mais sans la trad, je n'aurais jamais pu comprendre ce texte ... j'ai toujours été plutôt mauvais en anglais ...
    En matière de traduction automatique sur internet, Reverso n'est pas mal ...



    PS. Quant aux doublons, ça n'a vraiment aucune importance ... en revanche ce qui l'est davantage, ce serait de mettre l'auteur et le titre en-dehors ; les vidéos YT disparaissent régulièrement, avec leur nom et titre on peut les retrouver, autrement ...

  12. #32
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Pour re-changer de genres (et jouer le contraste)














  13. #33
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    (On dit que ce serait la 1° musique se rapportant au train, mais allez savoir ... J’aurais aimé vous proposer Hvorostovsky, ça se trouve, mais c’est peu audible)


    *********************************** ***







    *********************************** *****

    and last but not least


  14. #34
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    Le Glinka par feu Dimitri, il est tout à fait audible, et présent sur le premier "post" de ce "fil", sans vouloir être insistant...

    Et attention aux polkas de Strauss, dont le titre est traduit de multiples façons mais cela reste la polka "le train de plaisir" ("Vergnügungszug Polka").
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #35
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    C'est bien ce que je disais, il faudrait tenir un registre ...
    Y'en avait encore plein d'autres, mais bon puisque ça doublonne à pleins tuyaux, ava basta.



    *********************************** ********




    *********************************** ***




    The noise of trains while running at the rate of sixty miles per hour - Whistles for the crossing - The collision










    *********************************** ********



    (Je n’ai pas pu trouver le 3° movement ‘Night Steam’, sorry)

  16. #36
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    mais comme disait Philippe, ça ne pose aucun problème de doublonner! en fait je n'avais fait la remarque que parce qu'on avait posté en même temps le Kraftwerk (à quelques minutes près, mais enfin le temps que l'un le trouve l'autre l'avait posté, quoi) ; ce qui m'avait amusé car nous sommes rarement des défenseurs de ce type de musique, en effet, l'un ni l'autre!... quant aux traductions variables des polkas viennoises, ma foi... c'est la vie, comme disent les Américains

    à dire vrai c'est même intéressant de voir ce que chacun soit connaît soit arrive à trouver avec ses propres méthodes de recherche
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  17. #37
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 105
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    mais comme disait Philippe, ça ne pose aucun problème de doublonner
    En soi, comme on dit à Lyon, pas vraiment en effet, mais je crains toujours que ça ne fasse un peu rengaine pour qui veut écouter, meme si on peut zapper. Au bout d'un moment, jai l'impression de tourner en rond et que ça devient lassant. On va laisser décanter un peu !

    C'est vrai que Kraftwerk ne m'est a priori pas très proche, mais j'ai découvert avec intérêt ! Cash m'est déjà plus familier ! Y'a plein d'autres que j'ai découverts avec plus ou moins ... d'enthousiasme ! J'ai finalement zappé l'Eisenbahnballade de Reinhard Mey, par exemple ...
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 11/03/2019 à 22h21.

  18. #38
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 700
    ah au bout d'un moment forcément on ne trouve plus que des rogatons, ou alors des trésors cachés ; on pense tout de suite à telle ou telle chose, par association ou intuition on trouve des choses cousines, avec les hyperliens et les suggestions de la toile on trouve encore d'autres choses, ensuite je n'exclurais pas que le nommé Gabriel Faure, sans accent, auteur d'une peu mémorable mélodie intitulée, si ma mémoire est bonne, "coucher de soleil en Périgord" (j'ai la partition quelque part, je n'avais pas vu l'absence d'accent), ait écrit quelque chose sur le train mais ma foi... tant pis.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages