+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 1 2 3
Affichage des résultats 41 à 54 sur 54

Discussion: "Chanter dans le masque"

  1. #41
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    no kiddin'?
    Ça vient de sortir !!

  2. #42
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    [
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    j'ai été accroché par Dame Traubel. En effet, son timbre reste homogène sur une plage de fréquences étonnamment étendue, et j'ai enfin trouvé parmi les commentaires mention de la poitrine (chest), alors que céans on oppose masque et gorge, ce qui me paraît bien vain
    Si Dame Traubel fut l'une des sinon la partenaire favorite de Lauritz Melchior, ce n'est pas pour rien. Et si en son temps quelqu'un, quoique baryton d'origine et ténor de légende, n'abusait pas des sons de poitrine, c'est bien Melchior, à qui ont avait enseigné à chanter clair.
    L'opposition céans entre masque et gorge est d'introduction récente et induit une déviation du propos. La question de départ était 'masque ou pas masque' : la phonation étant la même dans tous les cas, comment fait-on ré-sonner le son produit par les cordes vocales ? Lesquelles cordes ne font que produire le son, mais en elles-mêmes ne le projettent pas et ne le font pas résonner.
    , etc. Et puis les cordes vocales, c'est sur une base musculaire, et comme les muscles, chacun en a plus ou moins, ça se travaille et ça s'entraîne dans telle ou telle direction suivant ce qu'on veut en faire (du lancement du poids ou du triple saut - de l'extension vers l'aigu ou vers le grave ...), ça se développe, ça s"assouplit ou pas, ça s'atrophie.
    Le masque ? C'est UNE façon de faire résonner le son produit par la colonne d'air mettant en vibration les cordes vocales.
    UNE - pas LA seule. Après, ça donne un résultat que l'auditeur peut trouver, à son goût, beau ou pas.
    Si on veut telle sorte donnée de son, on fera résonner 'dans le masque' : en haut, ce qui ne signifie pas 'dans le nez'. Quiconque assimile 'son dans le masque' = 'son nasal' commet une erreur, fût-il/elle chanteur lui/elle-même (les cordonniers ne sont pas toujours les mieux chaussés).

    une voix qui reste dans la gorge casse les cordes vocales, et une voix de tête me les casse
    Vous 'les' casse : les cordes vocales ? Bien sûr, que dis-je, sinon quoi d'autre ?
    Vous n'aimez pas les voix de tête ? Vous avez le droit, mais ce me semble être privatif de bien des plaisirs auditifs.

    Le "coffre" dépend du corps tout entier, et si j'en crois ce que j'ai lu il y a bien longtemps de celà, Maria Callas aurait brisé sa voix en passant de 110Kg à... 55Kg. Est-ce vrai?
    Bon, le coffre, c'est d'abord et avant tout la capacité thoracique. Si vous avez une capacité pulmonaire de 3 litres, c'est une chose, si c'est 2,5 l ou 4 litres, c'est autre chose. Vous ne ferez pas la même chose en matière de chant. Et ça dépendra aussi si votre musculature thoracique et votre diaphragme sont puissants ou pas, d'où la nécessité de faire de la muscu à ces endroits-là quand on veut chanter.
    Mais il n'en est pas moins vrai que chanter, et singulièrement l'opéra, c'est un exercice physique qui implique le corps entier, dans des mesures différentes (les muscles périneaux travaillent peu )
    Si je ne jurerais pas que la perte de poids de Callas fut la seule origine de la détérioration de sa voix, je serais enclin à penser qu'elle en fut l'un des facteurs majeurs. Parce que sa constitution d'origine était ce qu'elle était et que son être entier de cantatrice formait un tout. Le changement dratique du tout n'a pas pu ne pas affecter la partie qu'était son système phonatoire. Et pour le coup, comme li disait Nico, on pourrait trouver chez Callas des centaines d'exemples de sons laids - mais alors vraiment laids - de notes craquées, de justesses approximatives, etc. Mon opinion est que contrairement à ce qu'on dit, Callas ne fut pas la plus belle vois du mone, ou du siècle, où de ce qu'on voudra. Mais qu'elle fut l'une des plus grandes cantatrices de son temps, toutes caractéristiques confondues, là OK. Mais de voix, en son temps, il y en eut de bien plus belles.

    la récente intervention de Villazon (orthographe incertaine) à la TV a achevé de m'en convaincre.
    Aux Stars de Demain ? Oui, voilà une voix qui s'est bien abîmée. Comme d'autres, mais ils jouent sur leur image et leur aura internationale.

    Pour avoir une petite idée des capacités vocales de nos ancêtres, je soumets aux membres bienveillants de ce distingué forum une réflexion à moi inspirée par ce qu'on sait de la pratique du kan ha diskan jusqu'au milieu du XXe siècle
    Ah là, on sort de la dialectique 'voix de tête / voix de poitrine", avec le kan ha diskan, le chjam'è rispondi, le chant des bergers basques et tout et tout.
    Car
    Citation Envoyé par lebewohl Voir le message
    mais si, on parle de voix de poitrine et de tête, non?
    - mais si !

    Bien sûr que pour que 'ça porte', il fallait du 'coffre' et chanter en voix de poitrine, la voix de tête n'avait aucune chance !
    Cela dit, je suis bien certain que certain/e/s chanteurs/euses actuel/les, d'opéra ou pas, seraient capables de se faire entendre à 2 km à la ronde. Quand vous pouvez faire passer votre voix au-delà d'une fosse remplie de 110 ou 120 musiciens déchaînés dans Elektra, ou par-dessus un orchestre verdien ou puccinien au grand complet dans les arènes de Vérone, ce n'est pas un souci.
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 26/03/2019 à 17h11. Motif: Voie au lieu de voix ...

  3. #43
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 710
    Sur les muscles périnéaux, je connais des profs de chant ou de technique vocale qui les font travailler, hein! et les chevilles, les genoux, tout ça. En plus c'est proche du bas-ventre, qui sert pas mal, en théorie (tout le monde ne s'en sert pas, cela dit).

    Sur le dernier point, pour passer un orchestre wagnérien ou straussien ou puccinien ou verdien ou bergien, il y a certes le "coffre", mais je pense qu'au total cela ne joue pas un si grand rôle ; il y a de petits chanteurs qui sonnent. Et surtout, il y a des chanteurs (masculins et féminins, hein, j'applique ici les règles d'accord phallocratiques zet patriarcales) qui passent pianissimo un orchestre très fourni. C'est qu'il y a aussi le "formant chanteur" ; une voix bien faite émet dans une gamme de fréquences et d'harmoniques qui n'est pas celle de l'orchestre je n'explique pas ça très bien mais on verra l'idée, j'espère ; c'est à rapprocher du fait qu'on entend parfaitement un instrument soliste dans un concerto (un piano évidemment, mais aussi un violon). Quand le compositeur sait écrire pour la voix et l'orchestre et que le chanteur sait chanter, ça sonne!
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  4. #44
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    J'en suis bien d'accord. Ce que je voulais dire, c'est que si vous pouvez chanter en 'passant' l'orchestre, vous pouvez vous faire entendre a cappella à 2 km !
    Me pardonnera-t-on cette insistante grivoiserie sur les muscles de tout en bas du tronc ? Une cantatrice reconvertie rigolote et pas coincée parlait de 'voix foufoune' : c'est cru, mais c'est de là que ça part, ce qui sort tout en haut !

  5. #45
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 710
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #46
    Le spécialiste du chant dans le masque... C'est Zorro, non?

    ok ok, je repars...
    Oh vous savez, moi, ce que j'en dis, hein...

  7. #47
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Très impressionante, mais Dame Barbara me semble se servir des mots pour mettre en valeur sa technique vocale plutôt que l'inverse. Bah, peut-être bien que le texte est sans intérêt?

  8. #48
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    J'en suis bien d'accord. Ce que je voulais dire, c'est que si vous pouvez chanter en 'passant' l'orchestre, vous pouvez vous faire entendre a cappella à 2 km !
    Me pardonnera-t-on cette insistante grivoiserie sur les muscles de tout en bas du tronc ? Une cantatrice reconvertie rigolote et pas coincée parlait de 'voix foufoune' : c'est cru, mais c'est de là que ça part, ce qui sort tout en haut !

    Ahem... vos interventions me captivent de plus en plus! Thank you so much!

  9. #49
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    8 710
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Très impressionante, mais Dame Barbara me semble se servir des mots pour mettre en valeur sa technique vocale plutôt que l'inverse. Bah, peut-être bien que le texte est sans intérêt?
    euh... je n'ai pas bien compris?
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  10. #50
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Dans la dernière partie, Barbara Hannigan chante des mots. Je n'en ai saisi que certains, comme s'il s'agissait de syllabes destinées à porter les notes. Je suppose que sa présence acoustico-scénique m'a ébloui au point de me rendre sourd?
    Bon, je sors...

  11. #51
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par nico Voir le message
    Le spécialiste du chant dans le masque... C'est Zorro, non?
    C'en est le grand initiateur. L'un de ses plus illustres successeurs est Jim Carrey.
    Pour autant, on les imagine peu chantant Un Ballo in Maschera, dans lequel cette technique de chant est obligatoire.

  12. #52
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Ahem... vos interventions me captivent de plus en plus! Thank you so much!
    C'est trop d'honor, Monseignor.
    Are you just being sarcastic, or just kidding ? How should I take it ?

  13. #53
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    883
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    C'est trop d'honor, Monseignor.
    Are you just being sarcastic, or just kidding ? How should I take it ?

    Meuh non, meuh non! J'ai réellement apprécié que vous preniez la peine d'expliciter votre position sur la chose! Moi qui suis une bille en matière d'art lyrique, je me sens plus instruit après lecture qu'avant

  14. #54
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 120
    Oh, dear ... alors bis repetita : c'est trop d'honneur, my lord !

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages