+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Discussion: T'en veux-t-y du Barbirolli ?

  1. #1
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 106

    T'en veux-t-y du Barbirolli ?

    Bonjour.


    Entre vacances et pandémie, j'avais loupé cette modeste parution:
    https://www.warnerclassics.com/fr/re...ohn-barbirolli


    0190295386085-BARBIROLLI.jpg


    Évidemment, avec la manie des grosses boîtes, ça nous pendait au nez...
    Le détail du coffret se trouve ici:
    https://www.prestomusic.com/classica...rdings#reviews


    Aimant beaucoup le côté ample et généreux de sir John (ses Sibelius sonnent comme du Tchaikovsky), je serais presque tenté...


    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  2. #2
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 115
    (ses Sibelius sonnent comme du Tchaikovsky)
    [/QUOTE]

    D'aucuns prendraient ça pour un compliment qui tue ou un damning praise...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    983
    Ben... moi j'adore les deux... Mais jamais il ne me serait venu à l'esprit de les rapprocher!

    D'où j'en conclus que, bien qu'aimant beaucoup les interprétations de sir John, et ben, "si j'aurais été" son prof de direction d'orchestre, je lui aurait tiré les oreilles!


    D'aucuns z'ici pour souscrire à cette opinion? (que son Jean sonne comme du Piotr Illitch)

  4. #4
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 115
    Je ne connais pas ces interprétations mais il n'est pas absurde que l'un sonne parfois comme l'autre.

    Cela dit je trouve que Sibelius sonne, plus souvent que comme Tchaïkovski, comme Bruckner. Univers aux antipodes mais les grands chorals aux cuivres sur trémolos de cordes, ma foi...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  5. #5
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 034
    Perso, je pense que le côté tchaïkovskien de Sibelius se perçoit principalement dans ses deux premières symphonies et dans le concerto pour violon. Quant à sa ressemblance avec Bruckner, je persiste à ne la percevoir que dans l'usage des cuivres et pas dans le contenu même de sa musique. Je sais que Nico n'est pas d'accord, mais j'espère qu'il me pardonnera.


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    983
    On dirait un sujet pour Claude Maupomé. Personnellement, je ne l'entends pas comme ça. Les cuivres de Bruckner me font penser à de l'orgue, point ceux de Sibelius, dont l'esthétique est tellement éloignée de celle de Tchaïkovski dès les premières symphonies que je n'ai jamais eu la moindre impression de parenté, fût-elle sonore.


    Bah, voila qui confirme que nos connections neuronales sont toutes différentes. Après tout, peut-être entendrai-je ces musique différemment désormais?

  7. #7
    Co-Administrateur
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 034
    D'accord avec vous : les cuivres de Bruckner font penser à l'orgue, pas du tout ceux de Sibelius. En revanche, je persiste et signe : les deux premières symphonies de ce dernier, sans ressembler stricto sensu à du Tchaïkovsky, ont un climat qui m'y fait penser, de même que le concerto pour violon.


    Musicalement,
    l'obsédé des incunables

  8. #8
    - Avatar de mah70
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Saint-Julien-Molin-Molette
    Messages
    6 106
    Bonjour.
    Mon intention n'était pas de semer le trouble sur les connivences esthétiques entre Tchai et Sibé. Je voulais juste signaler que le style de direction de Barbirolli fait sonner le second assez comme le premier. Ça m'avait frappé dans son premier enregistrement de la Symphonie N°1 mais je suppose qu'on peut se faire une idée de l'affaire ici:
    http://www.mqcd-musique-classique.co...ead.php?t=5349


    La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. (Pierre Desproges)

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 485
    les cuivres de Bruckner font penser à l'orgue, pas du tout ceux de Sibelius.
    J'écoute des orchestres, du Bruckner et du Sibelius - et tant d'autres - depuis des décennies.
    J'avoue naïvement avoir jusqu'ici cru qu'une trompette est une trompette, un cor un cor, un trombone un trombone, un tuba un tuba, et ignoré qu'il existât des cuivres 'de Bruckner' et des cuivres 'de Sibelius'.
    Qu'il y ait des cuivres - ou tout autre pupitre - 'des Wiener Philharmoniker', des 'Berliner', du 'Concergebouw', du 'LSO', 'de Philadelphie', etc., soit.
    Qu'il sonnent comme ceci ou comme cela selon ce que leur demande tels chefs ou tels autres, soit encore.
    Mais qu'il y ait des cuivres dont le son est conditionné par le compositeur interprété, 'de Bruckner', 'de Sibelius', 'de Tchaïkovsky', 'de Dvorak', 'de Brahms', 'de Britten', 'de Bizet', 'de Verdi', 'de Schmoll' ou 'de Schmürz", là j'ai encore beaucoup à apprendre.
    C'est chouette, d'avoir encore beaucoup à apprendre !

  10. #10
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 115
    Mais..euh... ce doit être une question de formulation. Bien sûr qu'un cor est un cor, un trombone un trombone. Mais certains compositeurs ont vraiment un usage idiosyncratique de tel ou tel instrument. Bien sûr les compositeurs (au moins les grands et les très mauvais) sont idiosyncratiques tout court, mais parfois c'est frappant pour tel ou tel instrument. Enfin je trouve.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #11
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    983
    Effectivement c'est une question de formulation: écrire "ça fait penser à", ce n'est pas écrire "ça sonne comme".
    Maintenant, j'ai sans doute trop d'imagination quand certains passages de Bruckner où les cuivres envoient me font penser à l'orgue, mais je me demande ce que donnerait une transcription pour orgue de ces passages.
    Dans Sibelius, aucun passage ne me* suggère un tel travail.


    *J'insiste sur le me: moi je!

  12. 25/08/2020 13h38
    Motif
    Oui, bon en fin de compte... what’s the use ...

  13. #12
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 115
    Cela étant je crois avoir lu que, en commentaire d'une de ses symphonies (4 ou 7, je ne sais plus) Bruckner évoquait... des combats de chevaliers au Moyen-âge...certes ce ne sont pas des instruments mais je n'y aurais jamais pensé !
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #13
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    983
    Ouaips... écouté les premières minutes. Le premier enregistrement me fait penser à une musique de ballet. Mais c'est l'introduction aux cordes massées qui sonne presque comme du Tchaïkosvky à mes oreilles!

  15. #14
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 485
    C’est bizarre ... des fois, quand j’entends certains passages de certaines oeuvres de W.A.Mozart, ça me fait penser comme si que ça pourrait être du Haydn.
    Et lycée d’Versailles.
    Est-ce grave, docteur ?
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 27/08/2020 à 15h13.

  16. #15
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    983
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    C’est bizarre ... des fois, quand j’entends certains passages de certaines oeuvres de W.A.Mozart, ça me fait penser comme si que ça pourrait être du Haydn.
    Et lycée d’Versailles.
    Est-ce grave, docteur ?
    La première fois que j'ai entendu la 5° de Schubert, j'ai cru que c'était du Mozart.
    Et pour cause...

  17. #16
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 485
    Ouf, ça va, alors, je suis rassuré
    Quand Webern me fera penser comme si ca pourrait être du Arcadelt, j’aurai du souci à me faire ? On verra.
    Merci !

+ Répondre à la discussion

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages